Best Of Cyrillo

Page précédente

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission / Domination 86

Il était grand temps que nous terminions, minuit allait bientôt passer.

Avec Marc, nos deux serveurs et les quelques qui prenaient une pause avant de recommencer, nous sommes aller chercher le champagne.

A 0 heure pile nous avons fait péter les bouchons dans un arrosage style arrivée de grand prix automobile.

Sous la pluie pétillante, les derniers emboîtés ont juté, libérant eux aussi leurs pressions internes !

Après avoir vidé 6 bouteilles sur nos corps moites du plaisir récemment pris, nous avons tous trinqué à la mort de 2009 et l’avènement de 2010. A la bouteille, dans une coupe (plastique question de sécurité), sur un corps (léchage d’abdos) ou même à la bouche d’un ami, nous avons éclusé une bonne dizaine de bouteilles.

L’euphorie passée, le vin a tendance à puer et coller, nous nous sommes donc lavés ou relavés sous les douches.
Puis retour au salon. C’était amusant de constater que les plus jeunes n’avaient revêtus qu’un jock avant de monter alors que tous ceux de plus de 30 ans avaient opté pour le peignoir, bien que leurs physiques n’aient rien à envier aux plus jeunes !

Après cette première séance de baise, les appétits étaient aiguisés et nous avons pillé le buffet que nos beurs avaient installé juste avant minuit.
Alors que nous avalions, huîtres, coquilles saint Jacques, foie gras et autres reconstituants, le nettoyage de la salle de muscu avait commencé.
Entre deux « tartines », je descendais voir si tout allait bien. Je trouvais nos deux hommes de service, trempés, en train de laver au jet la salle du sol au plafond, les tatamis mis à sécher, accrochés au sling. Le choix du carrelage, de la peinture époxy et de l’inox n’a laissé que les rails de guidage des fontes à sécher au chiffon.

Je remontais vite retrouver nos invités. En haut de l’escalier, Ric m’a sauté dessus qu’on a faillit repartir en chute au sous sol. Il voulait juste me dire que c’était le meilleur nouvel an de sa vie.
Même si le calme régnait, les mains n’étaient pas pour autant inactives. Caresses des flancs, des dos, des culs et même jouant avec des bites, lascivement, sensuellement, au grand plaisir des caressés. La pause s’est éternisée deux bonnes heures.
Comme nous (les plus jeunes) avions encore faim de sexe, et que je voyais que si rien ne bougeait on allait tous s’endormir, nous sommes partis au donjon. Accompagné de Ric, Jean et Jean Black, Tic et Tac, Arnaud et Pierre, Manu, Théo et Jérôme, j’ai traversé la cour. Emerveillement de ceux qui ne connaissaient pas les lieux, je leur expliquais vite fait les différents « agrès » et faisait visiter l’étage.

Ric demanda à Tic de lui graisser l’anus puis, il utilisa son instrument préféré : la selle à gode.  Manu, Théo et Jérôme qui ne le connaissaient pas furent stupéfait de ses « capacités ».
Debout sur les étriers, Ric, lentement s’est laissé descendre jusqu’à se poser l’anus sur le gros gland de plastique noir.
Je me collais dans le dos d’un Théo captivé par le spectacle. Quand le gland noir a pénétré Ric, j’ai enfoncé ma queue dans son cul.
Pendant ce temps là, Tac attacha son frère les bras en croix contre le mur puis demanda à Manu de l’attacher à son tour juste à coté.
Jean, Arnaud et Pierre se sont installés dans les trois slings centraux. Jean Black en profita pour leur donner ses 30cm à téter à tour de rôle.
Je quittais la douce chaleur interne de Théo pour organiser les derniers.
Manu et Jérôme se sont retrouvés pliés en travers de selles les poignets attachés aux pieds des tréteaux les supportant.
Quand à moi, je me suis couché, le dos sur un tatami avec Théo embroché sur ma bite.
Le timing n’a pas été trop mauvais car nous n’avons pas attendu longtemps avant d’être rejoint par nos aînés, Marc en tête.

De nous voir tous présentés à la saillie les a excité un maximum. Dès l’entrée les queues se sont dressées gorgées d’un sang bouillonnant.

Kev et Eric se sont jetés littéralement sur Tic et Tac et sans attendre avec juste une kpote et un peu de gel, ils les ont emmanché direct (heureusement pour Tac, il s’est pris Kev !).

Marc, Igor et Bruno ont investi les 3 culs mis à la bonne hauteur par les slings.

Phil et Luc un peu vexés de n’être pas venus avec nous sont montés à l’étage avec Frédéric, Seb à leurs basques, Olivier et Nicolas s’occupant de Manu et Jérôme.
Au vu de l’enregistrement, dès leur arrivée, ils se sont fait plaquer sur le maxi lit et menottés aux pieds. Et ils n’ont cessé, pendant pas loin d’une heure, de se faire enculer et envahir la gorge par leurs 4 poursuivants.

Au rez de chaussée, la température augmentait, les saillies se faisaient plus viriles, entre ahanements et gémissements.

J’appelai Jean Black et Ric puis changeai de position. Théo sur le dos, ses jambes à mon cou je l’enculai de nouveau, cette position dégageant l’accès à mon anus.
Très excité je demandai à Jean B de me sauter. Kpoté, graissé comme il faut, je me calais bien au fond de Théo. Avec délicatesse (vu le monstre qui l’équipe) il m’a pénétré. Les 22 / 24 premier cm sont passés sans soucis (il est très long 30cm mais pas excessivement large environ 5cm).
Tout doucement, je l’ai senti continuer sa progression. Quand je l’ai arrêté, il ne lui restait plus que 2cm en dehors de mon cul !! je venais de prendre 28 cm de bite dans mon cul ! un record jusqu’alors les 26cm d’Eric et de Xavier étaient mon maxi.
Pendant ce temps là, Ric s’était mis en 69 avec Théo et mes abdos frottaient son crane lisse. Vorace, il est arrivé à lui bouffer la bite et les couilles (ok 16x4  avec des petites couilles ça facilite le travail !) pendant qu’il lui bourrait la gorge profondément.
Je suis sorti de Théo et après leur avoir fait faire un 180°, kpote neuve, je profitais du trou de Ric. ce salaud, s’appliqua par de fréquent serrement de son muscle anal à me chauffer grave.
Entre son cul et avec la bite de Jean B dans le cul, psychologiquement hyper excité, je n’ai pas résisté longtemps et après un limage d’1/4 d’heure, j’ai rempli ma kpote. Mes contractions anales ont eu raison de la résistance de Jean B et il a juste eu le temps de sortir, d’arracher sa kpote avant de me couvrir le dos d’une dose impressionnante de jus.
Au même moment j’ai vu le sperme de Théo inonder le crane de Ric comme le sien maculait le torse de Théo.
Nous nous sommes étalés sur le tatami pour récupérer. Le spectacle offert par nos amis valait le meilleur film de cul au monde !

Tic et Tac plaqués contre le mur n’en pouvaient plus de se faire ramoner par Ric et Kev. Et nous avons eu le plaisir de les voir éclabousser le mur de leur sperme frais.

Un nouvel arrangement s’était fait et Manu et Jérôme se sont fait achever par Igor et Bruno, leurs jus coulant sur les étriers.

Nos trois amis (Jean, Arnaud et Pierre) se sont éclaboussés de leur sperme jusqu’à en avoir dans les cheveux (grosse excitation = grande pression) alors que leurs enculeurs (Marc Olivier et Nicolas) ajoutaient une nouvelle couche sur leurs abdos.

C’est dans le silence d’après coït que nous avons tous perçu les gémissements et  autres éructations orgasmiques provenant de l’étage.

Comme par enchantement nos deux serveurs sont apparus, avec plateaux de reconstituants. On les a pillé des boissons et petits fours. Je notais au passage que leurs queues avaient pris un volume raisonnable. Pendant que nous baisions comme des bêtes, ils avaient du se vidanger l’un l’autre !!

Le quatuor de l’étage nous a rejoint eux aussi exténués de leur partie de sexe.

Passage aux douches. Malgré les savonnages mutuels, pas ou peu de réaction physique. Nous étions tous, pour le moment, essorés de la moindre goutte de sperme !

Vers 5h du matin, au radar, nous nous sommes tous dispersés dans les différentes chambres, quelques un se faisant un dortoir à l’étage du donjon.
 Nous avons accueillis dans notre grand lit un Ric ravi de son nouvel an et un Théo reconnaissant.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.