Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode précédent

Steven et Kévin -3

Après la soirée passée avec Steven et Kévin, Mathieu et devenu très amis avec Steven. On aurait été tenté de dire que Steven et Mathieu s'envoyaient en l'air quelques fois, mais en fait non. Ils ont décidés d'un commun accord de ne pas refaire le coup de la dernière fois.

Steven et Kévin sont toujours très amoureux. Avec 4 mois passés ensemble, ils commencent à peine à vivre comme un vrai couple : c'est à dire jongler entre amour, tendresse, moments de doutes, de joies.... La grande nouveauté de ce fameux mois de Novembre c'est que, ayant eu son permis, Kévin s'est mis en quête d'une voiture, tandis que Steven commence réellement ses cours.
La première de cours fut pour Steven une des plus dure.... Arrivé à 8h du matin, il ne rentrait que vers 18h, sans compter le temps qu'il passait dans le bus, bloqué dans les habituels bouchons périphériques... Pour autant, ça n'a pas vraiment jouer sur sa vie de couple...

Un soir lorsqu'il rentra, il trouva l'appartement vide. Merde, il aurait bien eu envie ce soir. « Eh merde, j'avais oublié, il sort avec ses copains ce soir » se dit Steven, résigné. Un regard sur le portable et adieu tristesse. Son apollon ne l'avait pas oublié : 4 messages, dont un MMS. Après la lecture des 3 SMS, forcement Steven fut agréablement surpris : apparemment, Kévin est aussi chaud que lui, il n'a qu'une envie : rentrer et baiser. Le dernier MMS acheva de convaincre Steven que la seconde partie de soirée va être riche en sport : Kévin lui avait envoyé une photo de sa bite, fièrement levée, avec l'annotation suivante : « je te la garde au chaud pour tout à l'heure... ». Après mûre réflexion, Steven se dit que la branlette devant un bon porno pourra attendre un autre jour... La soirée se passa pour Steven devant un bon film à l'eau de rose : Titanic, où il prit toutefois plus de plaisir à voir le paquebot sombrer qu'à voir les 2 héros braver milles dangers pour survivre et s'aimer.,Vers 23h, Steven reçut un SMS de Kévin l'avertissant qu'il était sur le chemin du retour et qu'il n'allait pas tarder.

Environ 10min plus tard, la porte d'entrée claqua. Dés qu'il entra dans l'appart', Kévin alla dans le séjour et embrassa Steven d'une manière longue et langoureuse...

Rester un peu sur le cul, Steven ne pu répondre rien d'autre que :

« - jolie entrée je pensais pas que je t'avais manqué à ce point
- maintenant tu le sauras, j'ai pas arrêté de penser à toi toute la journée »

Chaud comme la braise, Kévin enleva son tee-shirt, tout en embrassant Steven. Légèrement amusé, celui-ci continua d'exciter Kévin en léchant son torse, puis ses tétons et enfin son cou. Après une pelle dans les règles de l'art, Steven baissa le pantalon de Kévin. Il n'aimait pas aller trop vite, il voulait faire durer le plaisir. Aussi, il commença d'abord à lécher le boxer de Kévin. Tout doucement, il sentit la queue de Kévin se raidir de plus en plus. Puis il baissa le boxer, puis décalotta la queue avant de commencer à lécher délicatement le gland gorgé de plaisir de Kévin. Après 4 mois passés avec Kévin, Steven était devenue un maitre en matière de pipe. Et apparemment, celle qu'il était en train de faire n'était pas mal, Kévin commençait à gémir. Il attaqua alors à alterner entre les boules et le gland. Faut dire qu'il adorait faire ça...

Lorsqu'il sentit que Kévin allait jouir, il se releva puis l'embrassa. A sa grande surprise, Kévin commença à le sucer. Depuis qu'ils étaient ensemble, rares ont été les fois où Kévin à tailler une pipe à Steven. Kévin avait sa manière bien à lui de sucer : il la gobait entièrement, puis léchait le gland avant de se la faire passer sur les pourtours de sa bouche. Puis il se releva, retourna Steven, lubrifia sa bite et l'enfonça dans l'anus de Steven. Il fit alors quelques va-et-vient, de plus en plus rapides. Steven avait l'air d'adorer, il gémissait de plus en plus fort. Après quelques minutes, épuisé, Kévin s'assied sur le canapé. Steven se mit alors face à lui, s'accroupit puis s'enfonça le dard de Kévin dans le cul. Chaud comme la braise, Kévin fit de grand mouvements de reins, tandis que Steven gémissait de plus en plus. Soudain, Kévin poussa un râle profond. Le cul de Steven se remplissa de sperme. Ils se roulèrent une grosse pelle puis Kévin dit :
« - euh
- quoi ?
- ben en fait j'ai pensé à un truc aujourd'hui
- quoi ?
- disons que j'ai envie de voir moi aussi ce que ça fait
- ce que ça fait, mais quoi ?
- si tu m'encules
- tu veux que je te t'encule ?
- oui »

Un oui qui n'était aucunement hésitant. Agréablement surpris, Steven était malgré tout quelque peu perplexe. C'était la première fois qu'il allait être actif.  « De toutes façons, faudra bien que j'essaye un jour » se dit-il. Comme c'était la première fois aussi pour Kévin, Steven entreprit de lécher la rondelle de Kévin, afin de bien la dilater.  « -putain vas-y, c'est bon » dit Kévin. Steven s'enduit la queue de gel. Puis doucement, présenta son gland sur la rondelle de Kévin. Il le pénétra tout doucement, tout en lui demandant de temps en temps si ça allait. Puis Kévin donna un coup de rein et s'empala complètement.

Steven, autant que Kévin, découvrait de nouvelles sensations, qui n'étaient pas vraiment désagréables. Steven commença à donner des coups de reins de plus en plus en fort. Sans s'en rendre compte, il labourait le cul de Kévin, qui appréciait énormément ça. « putain vas y encore, c'est trop bon, vas y » cria Kévin. Heureusement que l'immeuble est correctement isolé se dit Steven, autrement pas sûr que ça plaise aux voisins...

Après une bonne dizaine de minute à lui défoncer le cul, Steven sentit qu'il allait jouir. Mais soudain, Kévin se retourna puis commença à pomper Steven. Il poussa un râle, puis éjacula dans la bouche de Kévin. Sans perdre une goutte de sperme, Kévin se releva puis embrassa langoureusement Steven.

Pour Steven, sa rencontre avec Kévin avait surpassée tout ce qu'il avait pu imaginer. Kévin représentait pour lui la perfection incarnée : beau, musclé, sympa, drôle, attentionné et qui aime bien sortir. Sa rencontre marquait aussi la fin d'une longue période de célibat, durant laquelle il s'était obstiné à croire que le mieux pour lui était de se caser avec une fille, mais quand il avait vu Kévin, il n'avait plus ni l'envie ni le courage de réprimander les désirs qu'il éprouvait.

Après s'être rhabillés, Steven et Kévin s'essayèrent sur le canapé, puis Steven cala sa tête sur le ventre de Kévin et dit :

« - comment va t-on faire pour les vacances de Noël ?
- je ne sais pas, on y est pas encore
- d'accord mais bon, putain 2 semaines entières sans toi, ça va être terrible
- oui, putain ça va être trop long mais je suis obligé d'y aller, c'est peut être un des derniers Noël que je passe en famille, mais je te promets qu'on essayera de se voir
- ah bon comment ? Tu seras sur Lyon et moi sur Aix en Provence... »

Pour taquiner Steven, Kévin prit une voix mielleuse :

« - tu sais mon cœur, j'ai eu mon permis et pour faire aix-lyon c'est que de l'autoroute quasiment
- oui bon ça va j'ai compris »

Vers 1 heure du matin, ils allèrent se coucher. Contrairement aux idées reçu, tous les couples ne dorment pas à poil, la preuve Kévin dors avec son boxer, ce qui filent la trique à Steven quasiment tous les matins lorsqu'il se réveille et qu'il voit Kévin et son magnifique corps... Au moment d'éteindre la lumière, Kévin souhaita à Steven un bonne nuit. La lumière éteinte, il l'embrassa très doucement et langoureusement. Steven se dit « effectivement, je vais passer une bonne nuit... ».

Calabero

stevenetkevin@gmail.com

suite

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.