Best Of Cyrillo

Page précédente

Mon histoire vraie

Voici une histoire vraie qui s’est passée juste après le bac. J’organisais une méga fête pour la fin du bac et pour la préparer j’ai demandé à Pierre de m’aider. Nous étions tous les deux très proches même si on se connaissait que depuis deux ans. Je demande donc à Pierre de venir chez moi la veille pour tout préparer et, ayant une maison à la campagne (donc pas de voisins à déranger), je lui propose de rester la nuit pour leur éviter plusieurs allées-retours. Il accepte évidemment volontiers.

Avant de poursuivre, je nous décris. Donc Pierre, 18 ans, est un nageur de compétition donc a un corps d’athlète bien dessiné, a les cheveux et ses yeux bruns. Il a vraiment une côte de popularité chez les filles assez élevée. Et moi, je suis brun aux yeux noisette, et dessiné mais pas trop.

Donc la veille de ma soirée, les gars arrive chez moi dans l’après midi. On va faire les courses, on prépare des playlistes, on aménage mon salon pour éviter les casses… Et lorsqu’on termine, il était déjà l’heure de diner. Mes parents étant partis chez ma tante, on a fait des pizzas ! On est vraiment nul en cuisine. On accompagne le tout avec de la bière. On discute de tout et de rien (enfin surtout de la soirée) puis il commence à se faire tard. On décide alors de monter se coucher mais pas trop vite pour discuter encore. Pierre dormait dans ma chambre, comme d’habitude. On trouvait ça plus convivial que la chambre d’amis. On dormait tous les deux dans mon lit deux places. On commençait à être à court de sujet de conversation lorsque Pierre me dit :
« Et sinon, j’ai téléchargé il y a pas longtemps plein d’applications sur mon portable. Il y en a des vraiment pas mal. Je te montre ?
-Bien sûr, si tu veux » dis-je

C’est alors qu’il me montre ses applications et parmi elles, se trouvait le jeu action/vérité. Je me fout alors de sa gueule, mais lui assume :
« Rigolez mais n’empêche pour mettre l’ambiance c’est top. Surtout que les gages sont assez chauds, donc avec des filles, c’est la bonne affaire. Tu veux jouer ? »
Interloqué, je décide de me lancer. Pierre précise alors :
« C’est le portable qui décide qui joue, et les gages sont de plus en plus chauds. Attention celui qui refuse perd et devra demain soir passer la soirée en string !
-Ok, prépare toi à te balader en string ! »
On lance alors le jeu. C’est Pierre qui commence : Action : Fais 10 pompes, ensuite moi vérité : avec combien de filles es-tu sorti ? etc… On se rend vite compte que les vérités sont nulles car le portables posent des questions inintéressantes. On décide alors de ne faire plus que les actions. C’est à ce moment que tout est devenu plus chaud…

Nous étions tous les deux en boxer. Je tombe sur: « Caresse les fesses de la personne de mon choix pendant une minute » J’en profite alors un maximum. Je malaxe, titille sa rondelle à travers son boxer. Je me fais plaisir et commence à être excité par la situation. La minute était trop. C’est à lui : « Tu dois lécher et sucer le sexe de ton voisin à travers son boxer ».
« Oh non ! Je ne peux pas faire ça ! Je ne suis pas gay
-Ecoute je n’ai pas choisi, c’est le portable. Mais  tu n’es pas obligé. Tu peux rester en string toute la soirée…
-Alors là rêve toujours ! »

Il se jette alors sur mon boxer et commence à lécher à travers mon boxer mon sexe. Mon érection était au maximum.
« Mais tu y prends du plaisir !?! T’es gay ?
-Non mais ça fait du bien même fait par un mec. Ma queue ne différencie pas la bouche d’un gars et d’une meuf. »
Je lance ensuite mon action « Tu dois masturber ton voisin comme si c’était la tienne » . Je saisis alors son membre et commence un vas et viens régulier tout en jouant avec mon pouce sur son gland. Je l’entends gémir de plaisir.
« Putain tu fais ça trop bien ! »

Je continue quelques instants et arrête pour poursuivre le jeu. Pierre appuie sur le portable pour connaître son action : « Fais toi prendre par ton voisin. »
Je le vois hésiter mais me tourne le dos, se met à quatre pattes et me tend son cul. Je saisis alors une capote et le pénètre doucement. Il respire fort. Arrivé au fond de lui, je le lime avec un une bonne cadence. Il gémit. Tout en le limant, je regarde mon action : « Emballez tendrement votre voisin ». Je met alors Pierre sur le dos, tout en continuant mon vas et viens, je me penche vers lui et l’embrasse avec toute la passion possible. Il fait un mouvement de recule et me demande :
« Qu’est-ce que tu fous ???
-Bah regarde, c’est mon action.
-Ok, recommence alors j’ai pas pu apprécié »

Etonné par cette requête, je l’embrasse à nouveau langoureusement. Il saisit ensuite le portable et lis à haute voix : « Masturbez-vous et éjaculez sur le torse de la personne de votre choix ». Il commence un vas et viens sur sa queue au rythme de mes pénétrations.

Je me mets sur le dos et Pierre vient s’empaler sur ma verge.

On reste ainsi quelques minutes et le visage de Pierre se crispe et il éjacule abondamment sur mon torse. Lorsqu’il reprit un peu ses esprits, je lui demande : « Et moi ? Je finis où ? ». Il se retire et commence une pipe d’enfer. Je lui signale mon éjaculation proche mais fait semblant de ne pas entendre. Je remplis alors sa gueule de six jets épais. Il garde presque tous en bouche et le recrache sur son torse tout en l’étalant. Il me dit : «

C’était trop bon ! Tu vois qu’il est trop bien ce jeu ! »

Il nous est arrivé de recommencer ce jeu deux fois lorsqu’on ne savait pas quoi faire…

Tbault90

tbault90@gmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.