Best Of Cyrillo

Page précédente

Tennis

Hier, je m'entrainais comme souvent au tennis en une belle matinée dans un petit village du sud-est de la France. Je viens tout juste d'avoir mes 18ans.

Il y a évidemment beaucoup de beaux mecs dans ce milieu qu'est le sport, dont un qui m'attirait plus particulièrement l'attention...
On l'appellera Kevin, 25ans il est assez grand, super bien gaulé, blond vénitien yeux verts...

Je m'entrainais en cette belle matinée, une légère brise soufflait.
Là un certain Kévin vint réparer le filet de mon court je le saluais et le laissais réparer le filet, je le regardais faire, il portait un survêtement blanc assez moulant, je ne pus donc pas m'empêcher de le regarder, surtout lorsqu'il du fixer le clou au centre du terrain et donc, du se baisser. Autant vous dire que j'avais une vue plongeante sur ses belles fesses bien rondes et musclées.

Je restais là, debout juste derrière lui en attendant qu'il ait terminé de réparer le filet, à le mater. . .
Il eut besoin de moi pour tenir le filet, donc il se retourna... Bien évidemment, il remarqua que je le fixais.. Il me dit « viens m'aider s.t.p. au lieu de... de.. » Je me suis senti gêné comme vous pouvez l'imaginer.. On se retrouva donc collés l'un a l'autre, il me dit alors « c'est pas grave pour tout à l'heure ne sois pas gêné », je le regardais dans les yeux avec un grand sourire, j'avais une envie de l'embrasser monstrueuse, on se fixait, les yeux dans les yeux, mais mon partenaire d'entrainement qui s'était éclipsé est revenu voir où en était la réparation, j'étais super dégouté qu'il soit revenu a ce moment-là.. Je lui dis que je voulais qu'on arrête de s'entrainer, il s'en alla..

Je me retrouvais à nouveau seul avec ce magnifique homme qui avait remarqué que je le matais lorsqu'il se retournait.
C'était l'heure de manger, midi et demi.

Sa copine n'était pas là pour raison professionnelle il m'invita donc à manger chez lui. Ce que j'acceptai, bien évidemment..
Je lui demande le pain, c'est alors que nos mains se frôlèrent.. On se regarda les yeux dans les yeux, c'était magique, il se leva en me disant qu'il n'avait plus tellement faim, moi non plus.. Il s'approcha de moi, et posa ses lèvres sur ma joue puis sur mes lèvres, il me les mordillait... Il me caressait, tout en m'embrassant tendrement..
Je lui dis « ça fait très longtemps que j'ai envie de toi je n'arrive pas a te regarder sans être attiré par ton corps et donc avoir envie de toi.. » Peu à peu je lui retirais ses vêtements, il faisait de même.. Nous nous retrouvions nus, l'un a coté de l'autre, a nous caresser, nous embrasser il me dit qu'il avait envie de me montrer sa chambre.

Il me poussa sur le lit et vint sur moi pour m'embrasser, je bandais comme jamais.. lui aussi nos corps se frottaient se caressaient réagissaient au contact l'un de l'autre. Il me caressait tendrement, tout en descendant peu à peu jusqu'a arriver au niveau de mon sexe, il me caressait, j'avais chaud très chaud..
Tout à coup je sentis ses lèvres se poser sur mon gland, peu à peu sa langue faisait son boulot, puis il engloutit le tout puis il fit des vas et viens. Je lui dit « arrêtes sinon je vais tout cracher j'ai jamais aussi bien été sucé»
« je sais, j'ai l'habitude en même temps »
 Sa réponse me choqua.

C'était a mon tour, j'allai directement sur ça bite je la suçai comme un fou, tellement j'étais heureux de l'avoir pour moi, dans ce lit, le sien.
je faisais des va et viens de plus en plus rapide, et je lui dis « j'ai envie de te sentir en moi »
en souriant, il me répondit, « tu sais j'ai toujours eu envie de coucher avec toi et te te prendre, maintenant retourne-toi »
Il approcha ses lèvres près de mes fesses sa langue vint alors me lécher la rondelle, j'avais de plus en plus envie qu'il rentre en moi. Il monta sur moi ses lèvres se posaient par à coup sûr mon coup, tout en me massant les fesses..
Mes fesses le réclamaient, sa bite caressa mes fesses puis s'approchèrent dangereusement de mon anus..
Il rentra tout doucement il faisait des allers et retours qui me faisaient murmurer des « oh oui vas y j'aime sa » en réponse à ses « tu aimes ? »

Il me dit que ça commençait à monter je lui dis que je voulais qu'il me crache tout dans la bouche, il vint je ne l'eut sucé que pendant quelques seconde, qu'il me cracha plusieurs puissants jets, tout en jouissant je remontai pour l'embrasser, il me dit avoir envie de se faire enculer...

Je lui souris et descendis pour lui lécher la rondelle, je lui mis un puis deux puis trois doigts pour enfin m'allonger sur le dos, pour qu'il s'accroupisse sur moi, et que j'entre enfin en lui, tout deux gémissions de plus en plus tant on aimait coucher ensemble.

Il me dit :

« gicle en moi ! »
ma réponse ne se fut pas attendre, je lui remplis son cul de sperme il avait adoré.
Il se mit a quatre pattes je vint recueillir mon sperme dans ma bouche tout en insérant mes doigts.. Il gémissait, je retournais l'embrassait. Nous sommes restés allongés l'un sur l'autre pendant de longues minutes à nous caresser, nous murmurer des mots doux à l'oreille, à nous regarder.. C'est alors qu'un bruit de serrure se fit entendre...

La suite, seulement si vous avez aimé... Faites-moi le savoir, c'est ma première histoire sur ce site, je ne sais donc pas si vous avez apprécié. Vous en avez pensé quoi?

À très bientôt.

Njoy

enjoysummer@live.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.