Best Of Cyrillo

Page précédente

Toi, Moi, et le résultat de notre désir

Nous sommes tous les deux, il n'y a rien de plus normal.
Aucun des deux ne sait que l'autre est gay.
On marche, puis, sans raison on se regarde.
Le courant passe et sans que j'aie le temps de m'en rendre compte, nos lèvres sont déjà sur les tiennes, ta langue force mes lèvres et, moi, je jubile de plaisir.
C'est si doux et chaud En se décollant, on réalise qu'il n'est pas possible de montrer notre désir au public.
On veut se cacher.
Toutefois, la porte de ta chambre dans laquelle nous nous sommes précipités ne se ferme pas à clé, alors nous cherchons à mieux nous cacher.
Nous brûlons de plaisir.
Nous ne pouvons plus attendre.

Déjà nos sexes sont bien tendus vers le ciel.
On termine alors dans ton petit garde-robe.
C'est étroit, mais parfait.
Te sentir près de moi me réchauffe !
Je hume ton odeur et je passe près de tomber sans connaissance.
Une fois nos vêtements retirés sauf les sous-vêtements, on peut très (trop) bien sentir la chaleur émanant de nos corps.
Bien entendu, nos corps sont collés l'un à l'autre tout comme nous langues sont enchaînées.
Je quitte le confort de tes lèvres pour descendre le long de ton coup, puis pour m'attarder à tes pectoraux, puis à tes abdominaux pour finalement contempler le chapiteau que forme ton sous-vêtement.
Je le retire et le découvre.

Ton sexe si parfait.
Déjà je l'embrasse, je le lèche, je le prends tout entier dans ma bouche.
Avec un mouvement de va-et-vient, je profite de ce moment d'extase.
Déjà, un peu de sperme perle sur ton gland...
C'est tant mieux...
Ton sperme est si bon !
Ensuite viens le temps d'inverser les rôles.
Mon sexe en contact avec ta langue m'envoie des décharges électriques à chaque pénétration !
J'ai de la difficulté à contenir mes gémissements !
Sans que j'aie à te le dire, tu remonte et m'embrasse à nouveau.
Ces baisers amplifient les effets ressentis.
Tu te retourne finalement et moi, admire ton dos puis.... tes fesses.

Elles m'attirent...elles m'appellent !
Je me mets à leur hauteur et les embrasse.
Viens le tour de ton trou.
En peu de temps, il se dilate.
Je sais par la contraction de tes muscles fessiers que tu adores ça! Cependant, ces contractions ne sont rien comparées à celles que je sens en ce moment à chaque fois que mon sexe pénètre en toi et cela toujours plus profondément !
J'entends également ton souffle fort et haletant.
Tu te retiens pour ne pas gémir. Le petit espace m'oblige à entrer encore plus profondément.
Il oblige aussi mon torse à se coller son ton dos et ma bouche dans ton cou.
D'une main, je te palpe les muscles, de l'autre, j'amplifie ton plaisir avec un va-et-vient.
Nul besoin de dire que c'est 10 prochaines secondes sont intenses.
Elles nous permettent d'Atteindre le NIRVANA.
Moi, en sentant ton sperme chaud coulé sur mes doigts et toi, en sentant le mien à l'intérieur.

Funly

sunnymen_04@hotmail.com

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.