Best Of Cyrillo

Page précédente

Tonton Joseph.

Salut les gars. Je vais vous raconter mon initiation au plaisir homo qui s'est passee il y a 8ans de ca, j'avais 18 ans.

Toute mon adolescence s'est plutot bien passee, le seul hic c'est que je n'etais jamais sorti avec personne. J'etais deja attire par les mecs. Je le savais car quand je me retrouvais avec des potes, on allait souvent chez mes grands parents nous amuser a aller fouiller dans la chambre d'un de mes oncles Etienne qui, a l'age de la 40aine et bien qu'il avait une copine, vivait plus ou moins chez ses parents encore. On avait decouvert dans sa commode des livres et de vieux magazines porno hetero et bien evidemment mes potes et moi nous nous branlions nos queues d'ado mus par les hormones. Outre les bites de mes camarades qui m'intriguais, j'etais beaucoup plus attire par les bites et les mecs poilus que je voyais en photo que par les nana qui se faisaient baiser rendant mes copains fous d'excitation. Et je ne vous raconte pas mon etat lorsque nous trouvions sur une page du magazine grosse trace de foutre sec de mon oncle!

Voila donc comment a commence mon attirance pour les hommes. En fait j'aimais bien regarder mes potes astiquer leur queue et j'adorais encore plus les images des hommes de la 30aine voire 40aine sur les magazines. Imaginer mon oncle Etienne de 43ans sortir son pieu, se branler et ejaculer sur ses bouquins me faisais bander comme un ane et tous les soirs je me branlais en pensant a tout cela. Or je savais qu'il etait hetero et je ne voyais rien de possible avec lui, en plus bien sur cette idee me faisait honte. J'ai un autre oncle aussi mais par alliance, il s'appelle Joseph et a aujourd'hui 58ans et n'a presque pas change en l'espace de 8ans. Quand j'avais 18 ans il m'impressionnait beaucoup, par sa taille 1m85, sa carrure, il est puissamment muscle ( etree agriculteur et faire de la course a pied oblige) il est brun avec plus de cheveux blancs aujourd'hui qu'a l'epoque et est tres tres poilu. C'est son assurance et ses poils des bras et du haut de son torse qui m'impressionaient et m'intriguaient. Je m'entendais tres bien deja avec tonton joseph et des que je le voyais je bandais direct en voyant ses mains larges et ses poils ce qui me donnait de belles images pour le soir dans mon lit, je vous assure que je ne mettais pas 5minutes a juter dans mes draps! Toujours dans l'annee de mes 18ans je fus surpris et peine de savoir que mon tonton et ma tante divorcaient, et je pensais ne plus le revoir. Un vendredi de juin il m'appela et m'invita a passer le we dans un champ a lui pas loin de la mer en caravane, j'acceptais bien sur sur-le-champ. J'etais evidemment tres heureux de le voir, j'etais tres complice avec lui et j'esperais aussi le mater et qui sait entrevoir sa bite. Il vint le soir meme me chercher. Quelle belle caravane! Il y avait deux grands lit d'un bout et de l'autre de sa machine et une salle de bain au milieu. La visite etait vite fait et nous nous couchame dans chaque lit. Je bandais terriblement dans mon lit et regrettais de n'avoir pas ose regarder mon tonton se deshabiller. J'etais tellem!
 ent exit
e que le seul moyen de m'endormir etait de me branler. J'esperais alors que mon tonton ne remarquerait rien. Au bout de 5min je jutais dans les draps et 3 min apres je dormais heureux. Le lendemain matin mon oncle et moi nous reveillames en meme temps. J'avais eu si chaud la nuit que j'avais dormi a poil. Mon oncle lui se leva et ne portait qu'un slip qu'il enleva devant moi. C'etait un dieu vivant de puissance de muscles de poils et quelle enorme bite! Jamais j'en avais vu d'aussi large et longue au repos (je ne pouvais que comparer aux bites de mes potes et des mesc des magazines) et ses couilles etaient bien rondes et bien pendantes. Je restais vraiment bouche bee, je ne pouvais m'empecher de detourner les yeux de l'enorme paque de tonton Joseph. Et la il me dit: "Alors mon neuveu, tonton te fait de l'effet?" je fus interloque et ne repondis rien, je venais de sentir que ma bite etait en erection completement a l'air, j'avais rien remarque. J'avais une de ces hontes et j'avais peur qu'il le repete que je bandais devant tonton. Il me reitere les mains sur les hanches en s'approchant de moi " c'est ma grosse queue qui te met ds un tel etat?" il souriait avec un regard que je ne lui connaissais pas. Il s'assit pres de moi en me mettant une main sur la cuisse. Il me dit qu'il m'avait entendu me branler cette nuit et me demanda si j'etais attire par les hommes. Je lui repondis "oui je crois tonton". Il me mit la main dans les cheveux et me calma en me disant que je n'avais pas a avoir honte et que lui aussi aimait les mecs, c'etait une raison du divorce, m'avoua t il. Je tombai des nues en apprenant cette nouvelle. Il continua a me rassure et a m'expliquer par mal de choses, sur la capote entre autre etc, j'etais bien avec lui a ce moment la. Apres lui avoir dit que je n'avais rien fait avec les hommes il me proposa d'essayer avec lui. J'avais peur et un peu honte mais je n'etais pas degoute. Je me mis a regarde sa bite et je fus encore une fois interloque. Elle etait geante. Il bandait comme un taureau ( !
 j'ai mes
ure apres, 17*7, veridique les mecs! Lol) il se mit a rire en me voyant et moi aussi. Il me caressa encore les cheveux et me regarda dans les yeux, il me dit "fais-moi confiance ok?" avec un beau et craquant sourire, je ne pus que dire oui. Il approcha doucement sa bouche de la mienne et ses levres et sa langue entrerent en contact avec ma bouche. Le roulage de pelle etait merveilleux je m'evadais et me detendait completement. Je sentis des doigts effleurer mon anus, jee paniquais legerement mais tonton Joseph me rassura en me susurant a l'oreille " detends toi mon neuveu cheri je suis la juste pour te faiire du bien fais moi confiance". Je sentis mon tonton prendre ma bite prete a exploser en main. Il commencait a me branler doucement d'une main et de l'autre il jouait avec mon trou, il avait meme reussi a mettre une de ses gros doigts et le limait tout doucement ma chatte. J'etais au 7eme ciel, je mouillais comme un dingue de la bite fieremcent dresses. Je regardai alors mon oncle quitter ma bouche pour atteindre avec sa langue mon gros gland bien dur et tout visqueux de mouille. Il sortit sa langue et en me faisant un clin d'oeil lecha les perles de mouilles qui sortaient grace a sa branle. En regardant son enorme manche et son corps hyper poilu, en sentant ses doigts en mos et sa langue sur le gland en fixant son regard dans le mien, je ne puis m'empecher de gueuler fort et de jicler des litres de jus. Apres quelques secondes pour m'en remettre je regardais mon oncle il me lechait toujours le gland pour me nettoyer, et avait mon sperme blanc et epais sur le visage. Et la je fus choque, j'avais honte et j'etais degoute. Je m'echappai de ses doigts qui me defoncaient vraiment le trou  et mee refugiai recroqueville dans un coin sous mes draps. Je pleurais... Tonton Joseph s'approcha doucement de moi et commenca a me rassurer par des mots...

Si vous voulez commenter mon histoire n'hesitez pas merci. Et racontez-moi vos experiences avec des hommes plus ages, ou beaucoup plus jeunes mais majeurs hehe, ou avec des hommes de votre famille, et meme vos fantasmes si vous n'avez pas franchi le pas ... Merci!

Je raconterai bien sur la suite si cette histoire plait bien.

leneuveu

Sexemarc24@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.