Best Of Cyrillo

Page précédente

Le train du plaisir

J'ai 38 ans et je m'appelle Adrien. C'était un soir de juillet sous une chaleur étouffante, dans un train de campagne, en Suisse. Le trajet dure environ 30 minutes. Nous étions deux dans le wagon. J'était assis à la première rangée au bord du couloir et l'autre type était deux rangées plus loins, aussi au bord du couloir. Nous nous faisions face. C'était un été torride et je m'habille toujours léger, même très leger en été. je portais un short en jeans très court qui laissait entrevoir le début de mes fesses et je pouvais exhiber ainsi mes jambes fraichement épilées et lisses. Le vêtement du haut est une liquette sans manches. Je pouvais ainsi montrer "innocement" mes aisselles rasées de près.
L'autre type devait avoir dans la trentaine. Il portait un bermuda descendant au genou et un T-shirt à manche très courte. Il était chatain clair. j'essayais de le matter disrcètement. Ses jambes était aussi rasées de près. Je commençais à avoir une érection. Je croisais les jambes pour essayer de cacher la bosse mais comme mon short est très court... c'était dificile de camoufler mon érection. je prenais des poses différentes sur mon siège. Je metteais mes mains derrière la nuque, dévoilant ainsi mes aisselles lisses. Et là j'ai eu l'impression que l'autre mec me mattais aussi. Ce qui n'a fait que décupler mon érection ! Nous sommes resté tout le trajet à nous matter, mais je ne svais pas si l'autre type me matter vraiement. Soudain il se leva et se dirigea vers moi. Il me demanda si il pouvait s'asseoir à côté de moi. Je lui dit "oui" bien sur. Il s'assis donc. Sans plus attendre il posa sa main sur ma cuisse. Il me dit:
"-T'as une peau si douce..."
"-Merci, je me suis épilé haujourd'hui."
Il continua à me carresser la cuisse. Je croyais que mon short allait exploser !! Je lui suggère de monter un peu plus avec sa main. Il ne se fit pas prier et déboutonna mon short...Il pris ma queue dans sa main et commença une masturbation lente et langoureuse. c'était rudement bon....Il me carressa le torse et mes cuisses avec sa seconde main.
"-Tu es lisse de partout. ca m'excite un max" me dit-il.
Il est vrai que je m'épile intégralement. Jambes, sexe, aisselles, torse toujours rasés !
Je commançais à lui carresser les jambes. Une peau douce.....sans un poils...quel régal...
Je verifiais s' il s'épilait intégralement aussi. Son pubis était recouvert d'une fine toison de poils, son torse imberbe et aiselles aussi. Quel bonheur de tomber sur un mec qui à les mêmes fantasmes que moi.

La suite au prochain épisode..

Joey

quadrax@hotmail.com

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.