Page précédente

Trop envie de sucer.

Cet après midi, j'avais trop envie de sucer. Je suis donc aller dans un lieu de drague, situé près d'un lac. J’explorai les fourrés à la recherche d'un beau male en rut. Je croise tout d'abord un jeune mec qui rien à faire, il ne veut pas ...un peu plus loin j'aperçois un sublime black torse nu. Je mate son très beau torse. Il est mince et grand, sans doute 1m85. Je passe devant lui sans cesser de le mater et prend un chemin qui mène à un renfoncement. J’attends quelques mn. Le bo mec finit par arriver. Je lui caresse le torse et ma langue se promène sur ses seins. Sa peau noire foncée est douce.

Son corps est magnifique. Je continue de lui caresser le torse avec une main et l'autre descend sur son pantacourt à la recherche de sa queue. Ma main sent alors son gros chibre bien raide le long de sa cuisse. Je me baisse pour poser ma bouche sur son pantacourt et sentir son engin à travers le tissu.
Il finit par ouvrir sa braguette et sortir sa tige. Elle est effectivement copieuse, sans doute 20 cm et assez épaisse.  Ma bouche gobe ses couilles qui sont grosses et ont l’air bien pleines.

Je m'aventure ensuite le long de sa tige que je serre avec mes lèvres. Je remonte jusqu'à son gland que je finis par avaler. Je travaille son gland avec mes lèvres et ma langue. Je commence ensuite à avaler progressivement les cm de sa tige mais mon petit gars s'impatiente et m'enfonce d'un coup tout ce qui reste de sa queue. Il me défonce la mâchoire avec sa teub, prend ma tête avec ses mains pour la secouer sur son chibre. De mon côté je suis aux anges d'avoir à goûter un tel engin. Il finit par me dire de montrer mon cul, il a envie de voir.

Tout en gardant sa bite bien en bouche, je baisse mon pantacourt, mon boxer et expose mes fesses cambrées.

"Approche ton cul que je touche !". Je me lève tout en continuant à pomper son gourdin. Lui me pose sa main sur mes fesses qu'il caresse. J’écarte bien mes fesses pour que ses mains s'aventurent partout. Il m'enfonce un doigt en me disant qu'il a envie de me défoncer mon petit cul de salope.

Je sors une capote, mets du gel pour préparer le terrain à sa grosse bite. Il se met derrière moi et frotte son gland contre ma rondelle...d'un coup il enfonce ses 20 cm et me lime. Trop bon, je n'arrête pas de gémir tellement il me fait du bien. Lui me dit juste que mon petit cul est vraiment celui d'une salope. Pendant quelques instants, il n'arrête pas de sortir sa queue et de me la remettre.

Mes gémissements attirent un mec. Un brun assez mignon qui déballe sa queue et la présente à ma bouche. Elle mesure sans doute 17 cm. Je la suce tout en continuant de me faire niquer. Mon bel assaillant me défonce en tout et pour tout 20 bonnes mn avant de dire au brun de lui laisser la bouche. Il sors sa bite de mon cul et vient me la planter dans la bouche pour que je suce. Le brun en profite pour aller derrière, se mettre une capote et m'enfoncer sa bite sans rien demander, il se sert. Tout en le faisant il dit "putain tu t'es bien fait élargir !"
Mon beau black me dit de le faire juter. Je le branle tout en mettant son beau gland dans la bouche pour le travailler avec ma langue. Il finit par se vider les couilles. Elles étaient bien pleines et j'ai droit à 8 longs jets chaud.
Le brun finit par gémir et larguer, il faut dire qu'il me bourrait bien...
le brun se resape et part. le black me dit de revenir ici demain même heure, même endroit.


Le jour du RDV arrive. Au loin je vois mon bel étalon noir. Je commence à le tripoter. Sa queue se dresse rapidement. Il me dit qu'il aimerait que l'on aille chez lui. Il vit avec deux autres de ses compatriotes sénégalais et s'appelle Youssouf. Ils ne trouvent pas souvent de filles avec qui baiser et que les putes c'est trop cher donc quand il a les couilles trop pleines il cherche un pédé pour le purger. Hier cela faisait un mois qu'il n'avait pas baisé. "Vu comme t'a avalé la queue de l'autre mec hier, je me dit que tu pourrais vider les couilles de mes potes. Ils ont envie. Ils ont 22 ans comme moi ".

J'accepte. Nous allons à son appart. Ses deux potes sont assis. Nous nous asseyons. Mon bel étalon parle en wolof à ses potes et sors sa queue puis avec sa main pousse ma tête sur son chibre. Un de ses potes se met sur le canapé à côté de lui. Il sort sa queue qui bande déjà à moitié. Lui aussi est mince, avec un torse bien musclé. Je me met entre les deux et suce alternativement Youssouf et son pote. Il trique à fond et est doté d'un beau chibre de 21 avec un gland énorme. L'autre mec est derrière moi et pendant que ses potes se font sucer, il baisse mon fut pour mettre mes fesses à l'air. Il les caresse avec ses mains, frotte sa bite contre ma raie et ma rondelle. Puis Youssouf se lève et va derrière : "les gars, je vais vous montrer comme c'est une véritable putain, sa chatte aime les grosses queues ". Il prend du gel et me doigte le fion.  Tout en ayant un gros gland dans la bouche je ne peux m'empêcher de gémir au contact de ces doigts qui vont se transformer bientôt en grosses queues. Le pote de Youssouf vient sur le canapé, je peux enfin le voir. Il est un peu plus enrobé que ses deux potes mais est doté d'une bite de cheval : 22 cm très épais...Je change de bite pour goûter à ce pieu.

Youssouf m'enfonce d'un coup sa pine. J’ai mal mais malgré mes cris de douleurs il continue "tais toi, t'aime la bite et de toute façon, t'es là pour tous nous vider les couilles !"
Je suce mon mec au gros gland et son pote à la tige si épaisse. Youssouf me baise trop bien. Il finit par venir devant et pose sa teub sur celle de son pote. Je suce les deux, j'essaie de gober ces deux glands en même temps. Youssouf reprend sa queue en main, se branle et arrose copieusement le bas ventre et la queue de son pote. Celui-ci dit "t'es con ! Bon, toi la suceuse nettoie moi tout ça"
Ma langue se promène sur le corps du mec à la recherche du jus de Youssouf. La queue du mec est bien enduite de sauce. La queue s'agite au contact de ma langue.
Son pote au gros gland se lève et me dit que c'est à son tour de profiter de mon cul. Il me demande de m'allonger sur le canapé, sur le dos. Avec ses mains il attrape mes cuisses. Il m'enfonce son gros gland sans ménagement puis sa tige. "mmm ton ptit cul de blanche est trop bon". Il me ramone en ne pensant qu'au seul plaisir de sa queue, mais j'adore ça être une chienne à disposition. Je sens trop bien son gros sexe. Son pote à la grosse queue arrive et m'enfonce sa bite dans la bouche. Il l'enfonce bien profond pour étouffer mes gémissements. Tout s'accélère, celui qui me défonce sort son gland sans arrêt et m'enfonce ensuite sa teub jusqu'au fond. Il sort sa bite et me dit de venir récolter son jus de couilles. Je prend sa bite et le branle, un premier jet atterri sur ma joue. Le mec pousse sa teub dans ma bouche et envoi de puissants jets chauds. Il pousse de gros râles "aaaahhh six semaines sans juter dans une salope, avale bien mon jus". J’ai la bouche bien remplie de sa semence.

Reste le 3ème mec. Sa pine est longue et épaisse. il me l'enfonce et remarque qu'avec tout le jus que j'ai dans la bouche, ça glisse mieux et qu'il va vérifier si c'est pareil pour mon trou...je me remets sur le dos, ses potes tiennent mes jambes bien en l'air. Il présente son gros tuyau et le frotte sur ma rondelle. "Mes potes t'ont bien élargi le trou mais je crois que tu vas bien la sentir passer."
Pendant que les deux autres me tiennent, lui approche sa queue et commence à forcer le passage. Ses potes m'ont bien défoncés avec leurs gros dards mais lui a une queue encore plus épaisse. Son gland est à l'intérieur bientôt suivi du reste de la bite. Je gémis face aux assauts de cette bite. Il fait des va et vient rapides pour me pilonner le cul. Ma bite est raide de plaisir. Ses potes regardent la scène et entre mes gémissements et la queue de leur pote qui lime mon cul, ils se remettent à triquer et se branlent. Mon niqueur me dit "ça faisait un p'tit bout de temps que j'avais envie d'une chatte alors maintenant que ma pine est dans ton cul, je vais te baiser un maximum." ses potes lui demandent de changer de positions car ils veulent me baiser la gueule. "Cette salope suce trop bien, nous aussi on veut y foutre nos bites".

Je me retrouve à 4 pattes avec une bite énorme dans le fion et deux bonnes queues devant ma bouche. Mon taureau noir m'enfile encore et encore. Il se retire et dit à ses potes de venir voir comment lui m'a élargi. Ses potes rient et me donnent une tape sur les fesses en disant "trop chienne !".

Mon étalon se met sur le canapé et me dit de m'asseoir sur sa pine comme une putain. Je me mets au dessus de sa queue, saisi sa grosse pine épaisse et la dirige vers ma rondelle. Sa queue rentre toute seul. Je commence à bouger. "Oui c'est ça, bouge ton cul de chienne sur ma grosse bite". Je bouge sur sa bite et ses potes présentent leur bite pour avoir une petite gâterie.

Mon étalon me demande de me mettre debout. Il me monte de nouveau. Il me remet sur le dos pour m'enfoncer son pieu bien profond. Il me dit "vide ta sauce" je me branle et mes jets aspergent mon torse et mon visage.

Il me demande de me mettre allongé sur le sol. Les trois sont à genoux et se branlent en posant leurs glands sur ma gueule. Le mec à la grosse pine largue abondamment son foutre sur mes joues, ma bouche. Ses potes se branlent frénétiquement et m'envoie un deuxième service. Youssouf approche sa bite de ma bouche et me dit de la nettoyer. Sa queue est encore bien dure et je la lèche. Les deux autres font de même. Puis Youssouf avec ses doigts récupère du jus sur mon visage et m'enfonce les doigts dans la bouche.

Les trois mecs me proposent une boisson pour récupérer. Ils bandent encore à moitié, et quelle moitié !

Dvd

davidstaudt69@hotmail.com

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.