Best Of Cyrillo

Page précédente

Hôtel club en Tunisie

Épisode 2 - [ épisode 1 ici ]

Je suis allez me laver la gueule tellement j'avais le goût du son jus en gueule. Puis me suis couché.
Le lendemain matin je suis allé prendre mon petit déjeuner, seul car mes vieux étaient déjà partis pour 3 jours.
Quand j'ai demandé un café au serveur, il m'a demandé avec un sourire, si je voulais un peu de crème chaude dedans...
Putain Karim à du lui raconter...

Je ne m'étais pas trompé car pendant toute la journée, tous les jeunes employés que je croisais me souriaient et me disaient bonjour par mon prénom alors que je ne les connaissais pas.
Puis au cours de l'après midi, j'ai croisé Karim qui est venu me demandé si j'allais bien,
je lui ai dit que c'était un salop d'avoir fait ce qu'il avait fait et qu'en plus il en avait parlé.
Il m'a dit qu'il avait dit à tous ses potes que j'étais une bonne gueule à bites et qu'il reviendrait ce soir, je lui ai dit NON, mais il a souri et a continué son boulot.

Je suis allé à la boîte de l'hôtel club. Vers 2 h du matin je rentrais sans faire trop de bruit car ne voulais pas que Karim sache que j'étais rentré.
Mais quand suis rentré dans ma chambre il était allongé sur mon lit torse nu en pantalon de survêt...
- putain je t'attendais !

La je lui ai dit que je voulais pas refaire ce qu'il m'avait forcé à faire l'autre soir, qu'il pouvait se casser. Il a souri, s'est levé et en passant à coté de moi il m'a touché la bite en me disant "on se reverra". Puis il est parti, j'ai poussé la porte sans la fermer à clé car pas de clé.
J'ai pris une douche et me suis pieuté tranquille.

Plus tard me suis réveillé... Quelqu'un enlevait mon drap ! J'ai voulu me lever, mais un mec me saisi la tête et ma flanqua une bite dans la gueule. C'était Karim qui était revenu, mais la il était venu avec 2 potes qui mataient.
J'ai du le sucer, puis il a dit a Farid de prendre sa place, je l'ai sucer aussi puis comme j'étais nu, Karim m'a touché le trou du cul et a dit putain il est serré comme je les aime. J'ai lâché la bite de Farid et lui ai dit :
- non pas ça je suis vierge !
- pas pour longtemps mec !

Farid m'a remis sa bite en gueule. Karim et le 3ème mec m'ont forcé à me foutre à 4 pattes sur mon lit et Karim a mouillé ses doigts de salive et m'a mouillé le trou du cul en disant "putain ça va être bon".
Le 3ème me tenait par les hanches quand Karim s'est mit derrière moi bite contre rondelle. Il a poussé doucement en disant à Farid de bien me limer la gueule.
Je sentais la bite de Karim entrer dans mon trou, j'avais envie de crier mais ne pouvais pas avec la bite de Farid en gueule.
Il s'enfonça d'un coup sa bite dans mon cul et commença son va et vient, j'avais le cul en feu et ça me faisait mal. Karim et Farid me limaient tous les 2 ensembles.
Farid a parlé au 3ème en arabes... Il est sorti puis est revenu au bout de 2 mn avec un appareil photo. Il a flashé plusieurs poses surtout ma gueule avec une bite dedans.
- Comme ça on te tient salope, fallait pas venir dans notre bâtiment !
Puis Farid a gémit et m'a juté dans la gueule
- Avale salope fait moi comme à Karim !
J'ai avalé. Je commençais a ne plus sentir la bite de Karim dans mon cul, et même à aimer ça.
Farid dit à Kamel de me donner sa bite à sucer. Elle était courte mais grosse.
Il souriait et me disait :
- tu vas devenir une bonne salope, un bon PD comme on les aime.
Karim et Kamel me limaient ensemble à grand coup. Karim me lâcha son jus dans le fion
- Waou ! Je l'engrosse la salope putain qu'elle est bonne. Farid prend ma place !
Le jus que j'avais au cul a fait que je n'avais plus mal, puis ils m'ont niqué une bonne partie de la nuit à 3.

Quand ils ont eu ce qu'ils voulaient Farid me dit avant qu'ils ne partent
- Si tu parles on affiche tes photos partout. Maintenant tu devras servir tous nos potes quand ils voudront, si un me dit que tu as refusé... On l'affiche ! Compris salope ?
-oui

Je me suis couché avec un mal au cul !

J'aurais bien changé de chambre, mais j'avais peur que Farid affiche les photos... Je ne dirais rien.

Le lendemain et le surlendemain ils sont revenus à trois pour me baiser toutes la nuit, mais tous les jeunes rebeux de l'hôtel le savaient rien qu'à voir la façon dont ils me mataient en souriant et en me demandant si ça allait.

Le 3ème soir, mes vieux sont revenus de leur virée, nous sommes allez dîner ensemble.
Farid le serveur de l'hôtel n'arrêtait pas de me mater. Il est venu prendre la commande.
Il a dit à mon père :
- vous savez on prend bien soin de votre fils depuis que vous êtes allez faire votre raid.
- c'est bien continuez comme ça c'est très gentil à vous.
- On va continuer ne vous inquiéter pas ! Hein Steph tu es comblé avec nous ?
- oui.

Mon vieux commanda 3 cocktails pour leur retour.
Farid c'est ramené avec les 3 cocktails, Il dit avant de rire :
- J'ai mis plus de jus dans celui de Steph.
J'ai eu un vieux doute et ne voulais pas le boire. Mes vieux voulaient trinquer et je l'ai bu sous le regard amusé de Farid... Je savais qu'il y avait de la jute.

Puis à la fin du repas Farid me dit:
- Soit ce soir a 23h dans ta chambre sinon tu sais ce qui t'arrive.

A 23h je me suis rendu dans ma chambre.
Karim, Farid et Kamel étaient là
- alors t'a aimé le cocktail ? C'est Kamel a juté dedans ! On a envie de baiser avec toi dans la lingerie sur les ballots de linge ok !?!
J'ai demandé si j'avais le choix...
- hé non allez viens avec nous


Je les suivis, on arriva dans la lingerie ou se trouvait une montagne de ballot de linge sale.
Farid me dit:
- Ca nous existerais de t'attacher sur les ballots pour te niquer... Allez à poil !
Je me suis mis nu.
- vous me détacherez après ?
- oui quand tu n'en pourras plus.

Puis Farid m'accroupi sur 2 ballots m'écartant les jambes et me les attacha à 2 autres ballots en
Écartant bien car il voulait bien voir ma rondelle. Ils en firent de même avec mes mains.

Karim dit :
- Putain il est existant comme ça offert à nos bites.
Il me morlarda sur le trou pour le mouiller, il baissa son froc et m'encula
Direct, mon trou était juste à la hauteur de sa bite.
Kamel se positionna devant moi et me donna sa
bite à sucer. Il dit a Kamel :
- éteint ça nous existera plus on pourra penser que c'est une meuf qui nous suce.
Ils éteignirent la lumière. Je me faisais prendre en me faisant traiter de salope, de pute, de garage à bites, de sac à jus.

Ca dura un bon moment jusqu'à ce qu'ils me jutèrent dans les trous.
Farid dit Kamel :
- vient lui donner la tienne à sucer moi je l'encule.

Mais je fus surpris par la raideur de la bite de Kamel, surtout qu 'il venait de décharger dans mon cul. Maintenant, Farid allait et venait dans mon cul. Là je fus a nouveau surpris car je trouvait qu elle était plus longue alors je lui ai demandé comment il faisait.
C'est là qu il a entrouvert la porte et j ai pu voir qu'ils étaient plusieurs et qu'ils tournaient sans rien me dire.

- tu vas aimé salope... On a décidé de te baiser à la chaîne pour bien te remplir. Puis ça dura plusieurs heures, car ils sont venus à 8 ou 10 en tout.

Tous les jours je suis retourné dans la lingerie et plusieurs venaient me baiser.
Cela a été les meilleures vacances que je n'ai jamais passées, et mes vieux n'ont
rien vu.
Heureusement... Mon père me croit un vrai mec, pas une salope à bites !

tess_zedel@yahoo.fr

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.