Page précédente

Violé en faisant de l’auto stop

Ce matin là j’avais apporté ma voiture au garage pour une révision, le garagiste après avoir pris mes coordonnées me dit :
-     On vous appelle dès qu’elle sera prête…
Ne voulant pas payer un taxi pour rentré chez moi je décide donc de faire du stop.  Au bout d’une 10ene de mn de marche et le pouce lever un petit fourgon avec 2 mecs a l’intérieur s’arrête, me demande où je vais et me propose de me prendre à bord, j’ouvre la porte latérale et monte à l’arrière. Nous faisons un peu connaissance et durant le trajet je m’aperçois qu’ils ne prennent pas la bonne route, je leur signale mais ils n’y prêtent pas attention et le conducteur prend la direction d’un petit chemin boisé. Le mec assis coté passager se tourne alors vers moi et me dit :
-     Hey mec ! tu ne crois tout de même pas qu’on va te trimballé sans une petite récompense non ?

À ce moment plein de chose me passe par la tête et je commence à prendre peur, je profite que la voiture roule doucement pour ouvrir la portière et saute dehors pour m’enfuir, le mec passager court après moi suivis par son pote et me rattrape, plaqué au sol je suis vite ligoté les mains derrière le dos par une corde et bâillonné par du scotch, il me remmènent a la voiture, l’un des mecs s’assoie avec moi a l’arrière et son pote redémarre. Le mec assis à mes coté me prend par la nuque  me plaque le visage sur son entre-jambe et se frotte le paquet sur ma joue, j’essaye de me débattre en gueulant à travers mon bâillon, le mec me relève par les cheveux d’une main tandis que de l’autre il m’attrape la gorge faisant mine de m’étrangler en me disant :
-     Ferme ta gueule et calme toi… tu va être bien gentil et nous faire une petite gâterie…et si t’es bien sage et docile on te relâchera sans te faire de mal…
Là il déboutonne son Jean’s descend sa braguette et sort sa bite à moitié gonflé, il m’enlève le scotch de ma bouche et me rebascule sur son entre-jambe frottant sa bite sur ma figure.
-     Aller… ouvre la bouche et suce…
Je résiste et le mec mécontent me relève la tête et me flanque une grosse gifle.
-     J’tes dis de m’sucer salope…
Il me redirige sur sa queue l’enfourne au fond de ma gorge et me baise la bouche.
-     Tiens… prend la bien salope… suce bien comme il faut… hummm…ouai comme ça… hummm c’est bon…

Au bout d’un moment le conducteur s’arrête dans un terrain vague et viens nous rejoindre il baisse lui aussi son froc et son pote me fait sucer sa bite, je suis tiré de gauche à droite par les cheveux afin de les sucer tour a tour, au bout d’un moment de ce petit jeu ils me mettent a genoux sur la banquette l’un 2 baisse mon jogg il m’écarte les fesses crache sur ma rondelle et enfonce un doigt dans mon cul, j’essaye de me débattre en me tortillant comme je peu mais je suis bien coincé entre eux 2 avec les mains attaché derrière le dos.
Pendant que je me fais élargir le cul avec les doigts d’un mec l’autre me baise la bouche avec sa bite en me tenant par les cheveux.
Le mec arrête de me doigté pour m’enculer, je sens son gland poussé dans mon trou, j’étouffe un cri à cause de la bite que je suce, je reçois une claque sur le cul qui me fait sursauté et la bite s’enfonce dans mon cul et me ramone le fion sans ménagement. Les mecs rigolent en violant ma bouche et mon cul.

-     Vas-y… défonce le bien…ha, ha, ha !!!... ouai…
Je me fais labourer le cul pendant une bonne 10ene de mn et le mec se retire, de quelques mouvements ils me retournent de l’autre coté et me retrouve sur le coté pour sucer la bite de mon baiseur pendant que son pote prend sa place pour m’enculer lui aussi. Je me retrouve une nouvelle fois baisé par les 2 trous. Cela dura encore pas mal de temps avant que le mec que je suçais se retire de ma bouche pour se branler et jouir sur ma figure, il étale bien tous son jus avec sa bite avant de me la remettre en bouche, son pote se retire de mon cul, je suis encore retourné de l’autre coté et le mec joui aussi sur ma gueule mais gicle ses dernières goutte de sperm dans ma bouche.

Leur couilles bien vidé ils me détachent, me vire de leur bagnole et repartent en me laissant allonger par terre  à moitié a poil.

rick.lope

rick.lope@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.