Best Of Cyrillo

Page précédente

Voyage aux Antilles

Il était 22h en Guadeloupe quand mon avion toucha la piste de Pointe-à-Pitre, la capitale, avec 5 heures de décalage horaire et 8 heures de vol, j'étais crevé.
John, le fils d'un ami d'enfance vint me chercher à l'aéroport, j'étais effectivement en vacances pour deux semaines chez des amis m'ayant prêté leur maison, seul leurs deux enfants 24 et 28 ans seraient là mais j'avais tout l'étage et mon indépendance dans cette maison surplombant la mer avec piscine. Après avoir récupéré mes deux valises, je retrouvais John que je connaissais à peine il me dit bonjour puis nous sommes partis en voiture direction St François 20 minutes de route.

En discutant pendant le trajet je regardais John, 24 ans beau black, musclé, ses jambes poilues et musclées faisaient envie. Une énorme bosse était plus que visible sur son short, sa bite devait être énorme.

Arrivé à la maison je pris mes quartiers et fit connaissance avec Yannick, tout aussi beau que son frère, 28 ans taillé et musclé lui était torse nu en short flottant.
Ses pectoraux me faisaient bander, je me mis en short sans rien dessous et alla les rejoindre autour de la piscine où nous avons bu du rhum sans modération et dégusté du poulet grillé en discutant longuement de l'île et de la métropole. J'étais de plus en plus fatigué et la chaleur m'épuisait davantage encore, Yannick dit « allé on va se baigner !! » il est vrai que la piscine me faisait envie. Je lui répondit « Génial, je vais mettre un maillot et je reviens » Yannick aussitôt « Ici c'est la bite à l'air que l'on se baigne !! » Tout en le disant il retira son short laissant apparaître une énorme bite en semi érection et plongea, son frère John en fit autant et sa bite était aussi impressionnante. Timidement, je me tourna et retira mon short, je fus donc à poils, Yannick dit :
« T'as le cul blanc, il va falloir le faire bronzer, il te faudra profiter de la piscine ! ! »

Je plongeai dans cette eau divine, on y resta un long moment puis John remonta et s'assit sur le bord les pieds au sol, fesses au sol et jambes écartées, il nous parlait de son boulot nous étions sur le bord dans l'eau et j'avais juste devant moi son sexe, une teube au repos aussi grosse que la mienne en érection elle devait faire 18 centimètres très large, elle surplombait une énorme paire de couilles poilues. John vit que je matais son sexe, il écarta encore plus les jambes et fixait du regard son frère. Aussitôt, Yannick me dit « dis donc elle te plait la grosse bite de John ? ? Elle est belle hein ? » John se mit à se branler et bientôt 24 centimètres se dressèrent devant moi, je répondis à Yannick que j'étais impressionné par la taille de l'engin de son frère.

Yannick sorti de l'eau et se mit à bander et 24 centimètres de chibre épais se dressèrent aussi face à moi, la bite de Yann était plus épaisse, les deux frères se branlaient doucement. Yannick me dit « Viens sort de l'eau viens voir de plus près et touche nos queues »
Je me suis exécuté sans réfléchir et me suis retrouvé à sucer John, sa bite me donnait envie de vomir tellement elle pénétrait loin dans ma bouche, son énorme gland me bourrait la gueule, son odeur de chibre m'enivrait et je sentis bientôt du foutre chaud m'envahir le palais, je le dégustais avec plaisir et sans modération l'avalant jusqu'à la dernière goutte.
« Et bien toi au moins c'est clair, t'aime la bite ! ! ! ! » s'est écrié Yannick en me présentant maintenant la sienne. Pendant que je m'efforçais à le sucer en lui palpant ses énormes testicules, John Derrière moi me dilatait le cul avec ses gros doigts potelets.

Je le sentais me travailler le rectum, il progressait en moi me faisant jouir du cul en me touchant la prostate, il sortit ses deux doigts et dis à son frère :
« Tu peux y aller, il est près et il a le cul propre ! ! ! »
Yannick me prit en levrette son gland se présenta devant mon bouton rose encore tout chaud et disparu aussitôt dans mon entre d'amour, son énorme queue large me limait sans retenue me faisant gueuler de plaisir, et puis l'extase quand Yannick explosa en moi, sa purée m'a envahit, elle me brûlait les boyaux me rendant heureux et comblé.
Ils ont ensuite voulu que je me branle devant eux, je me suis exécuté avant qu'ils me jettent à l'eau. Nous avons bu du rhum en nous séchant et en discutant.

Le décor était planté, j'étais pendant deux semaines leur pute, leur défouloir à bite, leur vide couilles, je me suis engagé à les vider dès qu'ils le souhaiteraient.
Ils m'ont ensuite expliqué ce qui fallait visiter, les coins à voir et m'ont conseillé des plages retirées où je pourrais me faire bronzer les fesses, je leur ai confirmé que j'y serais dès le lendemain midi, je ne pensais pas. Que sur cette plage mes fesses allaient souffrir...
Il a fallut que je les suce de nouveau avant de pouvoir aller me coucher, John me promis de m'enculer au réveil.

GNIAF

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay d'internautes