Best Of Cyrillo

Page précédente

VTT

Bonjour,

Je souhaite vous faire partager ce qui m'est arrivé tout à l'heure j'en ai encore la queue toute raide.

Je me promenais dans les dunes près de chez moi. J'ai dû marcher quatre heures environs, je ne voyais pas le temps passer tellement il faisait bon. Vers huit heures je me dis qu'il était temps de rentrer. J'étais seul dans les dunes, je ne croisais plus personne.

Sur le chemin du retour je croisais deux cyclistes, le second se retourna après m'avoir dépassé et me regarda longuement. Je poursuivi mon chemin quand le second cycliste revint vers moi, il passa à coté en me saluant, puis je le vit disparaître à nouveau. Il commençait à m'exciter. Je descendis un peu plus bas sur la plage à l'abri des regards indiscrets et je commençais à me toucher en passant la main dans mon pantalon.

Au bout de quelques minutes, un bruit derrière moi me fit sursauter. Je sortis la main de mon pantalon avant de me retourner. Les deux cyclistes se tenaient debout près de leur vélo juste derrière moi, ils me mataient avec un large sourire. Le plus petit me dit qu'il fallait pas que je me gêne pour eux je pouvais continuer, ils appréciaient bien la vue. Ils devaient avoir 30 ans tous les deux, le premier faisait 1m75, châtain, yeux verts et l'autre brun, 1m80, yeux marron. Je sortis donc ma queue toute raide et me remis à me caresser. Ils posèrent leur vélo par terre et descendirent me rejoindre. Leur excitation était visible à travers leur cycliste. Je me mis à les caresser tous les deux à travers la toile tendue. Ils enlevèrent leur casque et s'embrassèrent en plaquant ma tête contre leurs queues. Je fit descendre le caleçon du brun et en sortis sa queue tendue, je passa la langue doucement sur le bout puis avala tout le morceau d'un coup. Pendant que je m'activais sur le morceau le second fit descendre mon jean et s'activa sur mon engin.

Au bout d'un moment celui que je suçais s'allongea sur le dos et me demanda de lui bouffer le cul. Il était bon et déjà bien ouvert par l'excitation. J'y introduisis ma langue et mon doigt alternativement en poussant plus loin à chaque fois. Lorsqu'il fut prêt il me dit d'y foutre ma teub qui entra sans difficulté. Pendant que je le limais le second me bouffa le cul et s'introduisit en moi sans prévenir. Il était bien monté et mon plaisir en fut multiplié. Je limais mon partenaire de plus en plus vite. La jouissance vint très vite et je répandis mon foutre dans son cul le châtain en fit de même dans mon cul. Ce fut si bon quand au brun qui n'avais pas jouis nous nous mimes à deux pour lui bouffer la teub et sa jouissance fut aussi rapide il éclata sur nos visages. Son foutre chaud nous coulais sur les lèvres alors il entrepris de nous nettoyer avec sa langue.

Tous deux se rhabillèrent et enfourchèrent leur vélo avant de disparaître dans les dunes.

Je suis rentré seul à la maison mais je sais déjà où j'irais me promener demain.

guillaume

guillaume.c@laposte.net

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.