Page précédente

week end de rêve

je m appelle Franck 1m68 56kg brun les yeu vert plutot imberbe on me dit bogoss bien que moi je ne trouve pas. A l'époque j ai tout juste 20ans.
petit week end de 4 jours ou je pars a clermont ferrand pour faire la fete avec des potes de mon adolescence.
Arrivé à la gare, je m attendais a voir mon cousin et sa copine mais ce fut un ami que j avais pas vu depuis 3 ans qui est venu me chercher. Alan 19ans 1m85 85kg de muscle brun les yeux vert noisette trés belle gueule de tombeur. Il m'explique que mon cousin a eu un empêchement et que je le verrai le soir au resto.

nous voilà donc parti tout les deux dans la voiture on se raconte vite fait nos 3 dernières années. J appris ainsi qu'Alan continuait toujours le rugby, ce qui epliquait ce maginfique corps, et qu il n avait personne dans sa vie préférant pour le moment collectionner les conquêtes. Puis il m'annonca que j'allais dormir chez lui ce week end car mon cousin et sa copine n'avait pas fini les travaux dans leur appart et donc impossible pour moi d'y dormir.

Arrivé chez lui il me proposa un verre et on continua a discuter jusqu a l heure du départ au resto. Super soirée resto puis boite ou j'ai bu plus que raison jusqu'au trou noir.
Le lendemain matin, le réveil fut difficile. J'étais dans le lit seul avec un simple boxer sur moi.
Soudain la porte s'ouvrit et Alan arrivait vétu d'un simple short de sport avec un plateau avec café croissant jus d'orange et un verre d'eau avec de l'aspirine.

posant le plateau il me dit en rigolant:
_ alors bien dormi pas trop mal au crane avec ce que tu t es mis hier soir?
_oui bien dormi mais j'ai un putain de mal de crane et un mal de dos épouvantable.
_Pour ta tête voilà de l'aspirine et pour ton dos si tu veux je peux te faire un massage, j'ai l'habitude avec le rugby.
_oui ca serait pas de refus, car je suis vraiment cassé.
je m'enfile le ptit dej et la Alan me demande de m allonger sur le ventre, ce que je fis et celui ci est venu s'assoir sur moi a hauteur de mon cul et mes cuisses.

Il a attaqué son massage et ca m'a fait un bien fou. De temps à autre je sentais son entrejambe froler mes fesses. Plus le temps passait plus je sentais son entrejambe sur mes fesses et celui ci devenait de plus en plus volumineux. Cela réveilla ma libido et je me mis à bander dur.
Soudain Alan rapprocha son visage de mon oreille, l'obligeant à s allonger a moitié sur moi et il me murmura a l oreille " alors tu kiff? ca te fait du bien ce massage?". Je sentais sa queue dur sur mes fesses. J ai tourné la tête pour le regarder et la il me fit un sourire de dingue et étant tellement excité et me disant qui ne tente rien à rien je lui ai dit "oui ca fait un bien fou mais maintenant c' est dans le bas du dos que j ai mal".
La il me fit un grand sourire ravageur et il me dit " je connais un moyen pour que t'es plus mal" et j ai même pas eu le temps de répondre qui m'embrassait et forcait ma bouche. cela dura 3 ou 4 mn. puis reprenant notre souffle je lui ai dit avec un grand sourire "Ben fais en sorte que j ai plus mal"
La, il me retourna m' embrassa a nouveau complétement allonger sur moi et ses mains allait le long de mon corps. Je lui étais totalement offert.
Puis il se redressa vint se mettre sur les genou a hauteur de mon torse et de sa main il me redressa la tête jusqu'à ce que ma bouche arrive sur sa queue bien dur. J'halucinait. Sa queue était longue et trés épaisse à travers le tissu.

Tout en embrassant sa queue à travers le tissu je me décidai à lui baisser son short. Sa queue se libéra d'un coup et vint frapper sur mon visage. Une bonne grosse queue de 22cm sur 7cm de large.(Je l'ai mesurée lors d'une de nos autres partie de jambe en l'air). Je relevai les yeux vers son visage et lui ai dit "putain sacré morceau trés appétissant" et il me répondit" Ben qu'est ce que t 'attends pour t'en occuper si il est si appétissant?" et la j enfournait direct cette énorme pieu dans ma bouche. Il était tellement volumineux que je ne pu que l'avaler à moitié.
Ma bouche allait et venait sur cette énorme pieu lui tirant des gémissements de plaisir.

Puis il se retira de ma bouche enleva complétement son short se mis en 69 m enleva mon boxer tendu a bloc et il enfourna ma bite dans sa bouche. Moi je repris son énorme pieu dans la bouche.
Il sucait comme un dieu, j'étais aux anges.
Tout en me sucant il m'écarta les jambes et entreprit de me fouiller le cul avec ses doigts qu il avait enduit de salive.
Un premier doigt forca mon trou me tirant des rales de plaisir puis un deuxiémé suivi peu après me faisant gémir plus fort et enfin un troisième. Je gémissait de plaisir et ses trois doigt maintenant allait et venait dans mon trou comme dans du beurre.
Il se redressa a nouveau, vint se mettre entre mes jambes qu il souleva pour les mettre sur ses épaules et il présenta son gland enduit d une bonne dose de salive sur mon trou.

Il vint me plier les jambes jusqu à mes epaules et tout en m ambrassant son gland entra difficilement dans mon trou me tirant une grimace de douleur vu la taille de celui ci. Il resta ainsi 30 secondes en me regardant droit dans les yeux et soudain il m a dit "Serre les dents" et il m enfila son pieu a fond dans le cul entièrement me tirant une douleur mémorable.
Il resta ainsi encré en moi un petit moment. Moi je soufflais pour me détendre.

Puis voyant que je ne soufflais plus il commenca lentement son va et vient.
Le plaisir commencait a monter en moi et je me mis à gémir lentement.
Puis il se mit à accélérer ses va et vient me faisant ainsi gémir de plus en plus vite et de plus en plus fort.
Il vint m embrasser puis prenant appui sur ses bras il me demanda de me tenir les jambes a hauteur de mes épaules, ce que je fis.
Et la il prit une cadence infernale tout en me disant "Putain ton cul c 'est un pure bonheur"........"Je vais te casser le cul comme jamais"........"tu l'aime ma grosse queue hein?"

Moi je gémissait comme un dingue en lui disant " oh oui encore elle est trop bonne ta grosse queue"......."oui vas y défonce moi le cul comme jamais fait moi grimper au 7ème ciel"......." oui oui encore plus fort".
Je ne sait combien de temps il me lima le cul ainsi. Je prenais tellement mon pied que j'en avais perdu la notion du temps.
Je sentais ma jouissance venir sans même me branler et je lui ai dit il se retira de mon cul se remis en 69 me fourrant son pieu dans la bouche et enfournant ma queue dans sa bouche.

Je sentis ma jouissance arriver et j'ai même pas eu le temps de me retirer de sa bouche que je lui innondait celle ci provoquant ainsi sa jouissance dans ma bouche.
Puis on s'embrassa un long moment, mélangeant ainsi nos foutres, et ceux jusqu'à ce qu'il n'y ai plus une seule goutte de foutre.

Il s'allongea à coté de moi et je vint me blottir dans ses bras.
Puis au bout d'un moment il m'a dit:

"Repose toi un peu car aprés la douche je te réserve un autre surprise qui je pense te plaira" et il m embrassa dans le coup tout en me caressant le torse avec une infini douceur.
Moi j'étais aux anges blotti dans ses bras et je lui ai dit:

" Tout ce que tu veux mon coeur, je suis tout à toi" et on s'endormi ainsi.

Quand à la surprise, ca c'est une autre histoire d'une relation qui durera plusieurs années.

FRANCKY

ddfranck@hotmail.com

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.