PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

violé par 4 français dans le train

Je m’appelle Rachid 40ans 1.72 mince 59kg, je prenais le dernier train vers Paris, et il m'arrivait de me masturber dans le wagon, vu qu'il n'y avait pratiquement plus personne à cette heure. Je fantasmais souvent sur l'idée d'être agressé par un homme, qui m'aurait obligé à le sucer et ça m'excitait assez, sans avoir vraiment l'envie de vivre cette situation.

Ce soir là, j'étais seul dans le wagon quand le train quitta la gare. Je commençais à me caresser au travers du pantalon,  Je baissais ma braguette et commençais une masturbation à travers mon slip. Préoccupé à ce que je faisais, je n'ai pas vu arriver dans mon dos, un homme de 50 ans environ 100kg qui venait probablement de changer de wagon pendant le voyage. En s'adressant à moi il s'assit sur le siège d'en face : alors mon mignon, on fait joujou avec sa queue ?

J'étais rouge de honte et fermais précipitamment ma braguette en disant une banalité : non, mais ça me grattait, … c'est pour ça que…. !!

Tu ne me prendrais pas pour un con, me dit-il, tu étais en train de te masturber  ! Sur ce, il sort un couteau à cran d'arrêt et me dit : tu vas me sucer la bite comme une salope de beur et je te laisse tranquille !

Sur ce, il se lève, défait sa ceinture et baisse un peu son pantalon avant de se rasseoir en slip sur la banquette.

Tu n'as pas compris ? Précise t-il en approchant son couteau.

Mets-toi à genoux, tu vas me sucer la bite !

Mon fantasme allait se réaliser et j'avais vraiment très peur de la situation. Comprenant qu'il ne plaisantait pas, tremblant, je me suis mis à genoux devant lui. Allez, embrasse la doucement sur le slip, tu vas la sentir grossir sous peu ! Je me suis approché et posé mes lèvres sur le slip qui puait l'urine et la sueur et j'ai commencé à embrasser la zone où j'imaginais sa bite que je n'ai pas tardé à sentir se grossir. C'est bien  PD me dit-il, ne me dis pas que tu n'as jamais fait ça !

Si je vous le jure... Bon passons aux choses sérieuses, baisse-moi le slip, tu vas découvrir ton sucre d'orge !

Il s'est levé légèrement et j'ai tiré sur le haut de son slip. Descend-le un peu plus bas que tu puisses me caresser les couilles pendant que tu vas me sucer la bite. J'avais une honte incroyable, mais en même temps je sentais une excitation imprévisible. Sa bite tendue, faisait au moins 20 cm et très épaisse, avec un gland énorme. J'ai approché ma bouche ouverte et j'ai commencé à le sucer comme je voyais dans les films pornos que j'allais voir.

Elle est bonne, hein !? Dis-moi qu'elle est bonne !
Ne disant rien, il me donna une claque en me répétant la même chose : alors elle est bonne ?

Oui elle est bonne votre bite, et je reprenais sa queue dans la bouche.

Je bandais comme un dingue et j'espérais qu'il ne pouvait pas le voir ! Mais assis ainsi devant lui je ne risquais rien.

Je le suçais déjà depuis 5 bonnes minutes quand le train s'est arrêté. J'allais me relever mais il m'a plaqué la tête sur sa bite en me disant : t'occupe pas de ce qui se passe et continue à sucer, je ne vais pas tarder à me vider les couilles dans ta bouche de pipeur, et tu vas tout avaler comme une salope que tu es ! J'ai entendu le bruit d'une porte qui s'ouvrait et des voix de personnes qui montaient dans notre wagon. La honte totale pour moi !

Continue à sucer salope ou tu vas morfler ! J'ai senti qu'il se raidissait puis des giclées de sperme sont venues inonder ma bouche. Avales salope, avale tout !

Oui, c'est comme ça, c'est bon hein ! Tiens encore une petite giclée et puis tu vas bien me lécher le gland.

Je suivais tout ce qu'il me disait à la lettre, et en ouvrant les yeux, j'ai vu que 4 français entre 40ans et 60ans nous regardaient. Je ne savais plus quoi faire ni dire ; jamais je n'avais eu aussi honte de ma vie. Pris en flagrant délit de tailler une pipe à un homme.

Le gars commença à se rhabiller et en s'adressant aux autres il leur dit : je vous le laisse, il est bien bon ce PD d arabe ! Salut petite salope, je te laisse entre de bonnes mains !

Je me suis essuyé la bouche et me relevais honteux, j'allais descendre à cette gare, sans même savoir où j'étais.

Mais où elle va cette beurette dit un des hommes ? Attends, tu vas t'occuper de nos bites. J'ai voulu passer entre eux pour m'enfuir, mais l'un m'a attrapé et m'a ceinturé par derrière.

On le fout à poil, comme ça il aura moins envie de se barrer dit un autre. Deux autres m'ont attrapé par les jambes et le dernier m'a arraché la chemise et le tee short, puis m'a descendu le pantalon et s'est écrié : regardez les mecs, il est tout mince et imberbe il a un beau petit cu ce pd  !

Il m'a baissé le slip et enlevé même les chaussettes ; j'étais complètement à poil dans ce train de banlieue et j'allais me faire violer sans aucun doute par ces 4 français.

L'un a ouvert une fenêtre et a balancé toutes mes fringues.

Mon fantasme était dépassé !! et j'allais en voir de toutes les couleurs

Je me retrouvais donc complètement à poil dans ce wagon avec les quatre français. Qu'allais-je devoir faire, ainsi dénudé avec même plus de vêtements à me mettre puisqu'ils les avaient jetés par la fenêtre.

Le premier s'avança : alors tu aimes sucer des queues de français ? A genoux, tu vas commencer par moi !

Que dire, ils m'avaient vu et il était inutile de discuter !

Sur ce, il baisse son pantalon et le slip et sort une bite encore plus impressionnante que celle de mon agresseur.

Deux des autres me forcent à me baisser à la hauteur de sa queue et me plaquent le visage sur son bas-ventre ; Je la prends dans ma bouche, n'ayant pas d'autre choix, et entame ma seconde pipe de la soirée. Le troisième passant derrière moi me relève un peu en me disant, c’est la première fois que je vais enculer un arabe et tu as intérêt à te laisser faire sinon ça va être ta fête !

Je sentis sa bite se plaquer contre mes fesses et commencer à me forcer le cul ; Il me pénétra doucement, mais n'ayant jamais eu de rapport il appuya un peu plus fort et j'ai senti qu'il avait déjà passé son gland et continuait à pousser pour progressivement m'enfiler toute sa bite. Puis bien calé jusqu'aux couilles, il commença des va-et-vient dans mes fesses. J'étais pris des deux côtés à la fois, par des inconnus dans ce train ! Puis les deux autres ont sorti également leurs bites et m'ont imposé de les branler.

C'était un vrai viol collectif.

Celui que je suçais m'a dit qu'il allait décharger et que j'avais intérêt à tout avaler son sperme. Et j'ai senti à nouveaux des giclées qui coulaient dans ma gorge. J'ai tout avalé et un de ceux que j'avais branlés à tout de suite pris sa place et j'ai du reprendre 

une troisième pipe, puis une quatrième pendant que l'autre me défonçait le cul, jusqu'à qu'il décharge également.

Après m'être fait enculer et sucer trois bites, ils descendirent à l'arrêt suivant, me laissant plein de sperme et complètement à poil.

Sans vraiment comprendre pourquoi, je bandais comme jamais et je me suis branlé ; quelques secondes après je jouissais comme ça ne m'était jamais arrivé ! J’avais aimé ce viol collectif par 4 français, c'était sûr, et aimé sucer toutes ces bites ! Je n'étais devenu qu'une petite salope !

Mais que faire maintenant pour sortir du train ainsi dévêtu ?

Celui-ci arrivait au terminus et je ne savais toujours pas quoi faire. Après le dernier arrêt, au bout de quelques minutes j'ai entendu une des portes du wagon qui s'ouvrait.

C'était un contrôleur qui venait s'assurer que tout le monde était descendu.

Il m'aperçut et me dit : qu'est-ce que vous faites, le train ne va pas plus loin, il faut descendre.

En s'approchant, il vit que j'étais à poil. Mais qu'est-ce que vous faites dans cette tenue ?

Je lui expliquai que j'avais été victime d'une agression et que l'on m'avait laissé ainsi sans vêtement.

Bon, tiens ! Tu vas mettre ma veste, et suit-moi, je dois avoir quelques fringues dans une baraque de chantier qui est un peu plus loin.

Je passais la veste et le suivais ; il n'y avait plus personne sur le quai à mon grand soulagement.

Vas-y, entre ! Me dit-il. Nous étions arrivés à cette baraque.

Alors, comment tu t'appelles , je m appelle Rachid... alors rachid  raconte-moi un peu ce qui s'est passé !

J'ai abrégé et simplifié en lui disant simplement que j'avais été obligé de tailler une pipe à un inconnu sous la menace d'un couteau.

Je trouvais qu'il me regardait bizarrement ! Puis il ouvrit un casier. J'ai pas grand chose en vêtement, mais ce sera toujours mieux que rien ; Et il me sort une jupe et un chemisier.

Je ne vais pas mettre ça lui dis-je !

Ecoute, je n'ai rien d'autre ! Alors c'est ça ou tu repars à poil !

Je passais donc les vêtements et son regard changea à nouveau. Je le vis fermer à clef la porte d'entrée et il me dit : tu sais que tu es bandant ! Tourne-toi pour voir !

Contre mon gré, je me tournais et il en profita pour me mettre une main sur les fesses. Ça aller recommencer !

Soudain, il me dit : ton histoire m'a excité, tu vas me sucer et je vais bien m'amuser avec toi avant de te laisser partir. Allez, reprend la position et suce-moi bien la bite, tu as une vrai bouche à sperme !

Je me baissai, le déboutonnai, descendis son pantalon et son slip et me jetai sur cette nouvelle bite énorme. Il ne tarda pas à jouir dans ma bouche et j'avalais tout.

Puis il me tourna et m'encula comme un dingue. Il me défonçait carrément le cul en s'accrochant à mon bassin pour me rentrer à chaque fois sa bite jusqu'aux couilles.

Il déchargea à nouveau et m'obligea à lui lécher la bite puis le trou du cul. Quelques minutes après il bandait de nouveau et j'ai du remettre ça encore une fois !

Il m'a baisé pendant plus de 2 heures avant de me laisser partir, ainsi habillé.

rachid

iogear5555@hotmail.fr

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/02 : 16 Nouvelles

La sorcière aux dents vertes Jako
Weekend d'intégration Grossteub96
Mâle alpha Chopassif
Dressage d’une lope Olive
Il y a 4 ans Nico76500
Une pute dans une cité de rebeu Nico76500
Les Garçons... P'titGayPassif
De nouveaux amis... Raphaël
Les bains Lille Passif-lille
Vendredi voiture Ya-se
Enfermé 30 Heures... James
Mon collègue hétéro Elliot
Vendredi trop arrosé Hombre50
Fantasme d’un couple Couplehom
Fantasme d’un couple -02 Couplehom
Le faux patient D.kine.75

La suite... 13 épisodes

Début avec mon maître -05 Jd18
Chaudes vacances -03 Petit cul 57
Mon pote, l'intello -2 Étalon
Stage BTS à la ferme -07 Stéphane
Théo et mon père -02 Stephane276
Domination par Stéphane -67 Pattlg
Domination par Stéphane -68 Pattlg
Domination par Stéphane -69 Pattlg
Domination par Stéphane -70 Pattlg
Domination par Stéphane -71 Pattlg
Domination par Stéphane -72 Pattlg
Domination par Stéphane -73 Pattlg
Domination par Stéphane -74 Pattlg

Février 2019

Nouvelles

Rendez-vous particulier Pititgayy
Plan snap Noprise2tete
Plan snap -02 Noprise2tete
Piste de danse jouissive Sasha
Fellation improvisée Lemarnais
Visite médicale Tanatos
Un mec grindr, ou plus Gayboyquebec
Mon modèle Houne66
Voisin antillais Hairylegs94
Surprise Virilsalope
Éric Clemsex
Mon meilleur ami et moi Le-sanguin
Grand romantique Celestin
Premier plan à 3 Matt
Sodomie improvisée Lemarnais
Recherche du Travail Jeanmarc
Une détente bien méritée Stéphane
Voyage en train Pierrot
Ma première fois avec un homme Fred 02600
Défoncé par 2 beurs Adonf
La queue de Rachid Chopassif
À la terrasse d’un café Houne66
Folle soirée au sauna Maasquelour
Stage BTS à la ferme Stephane

La suite...

Soumission & Domination -520 Jardinier
Soumission & Domination -521 Jardinier
Début avec mon maître -04 Jd18
Ma vie de lope exhib -06 Lopexhib
Frenchies -05 Pititgayy
Frenchies -06 Pititgayy
Stage BTS à la ferme -02 Stephane
Stage BTS à la ferme -03 Stephane
Stage BTS à la ferme -04 Stéphane
Stage BTS à la ferme -05 Stéphane
Stage BTS à la ferme -06 Stéphane
Chaude soirée -04 Red
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)