PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Un hétéro fantasme grâce à un gay

Je ne vois pas ma copine ce soir. Fais chier. J'vais passer la soirée seul chez moi, avec juste la télé et mon ordi pour seule compagnie. J'espère qu'elle sera dispo ce week-end, rien que d'y penser là de suite, j'ai envie de pouvoir la prendre et de m'éclater au pieu avec elle comme on le fait si bien tous les deux.

C'est vrai, j'adore le sexe. Du moins, j'adore baiser avec ma nana. Elle aime bien ça aussi, en tout cas, je ne l'ai jamais entendue se plaindre, au contraire. Elle est du genre à me dire que je suis un Dieu au lit, que j'la fais prendre son pied, ce genre de trucs. Mais en ce moment, on a du mal à se voir souvent et à profiter pleinement de nos moments ensemble.

Le truc c'est que mon boulot me prend pas mal de temps : je suis ingénieur. Je vais pas m'étendre d'avantage là dessus, ça n'en vaudrait pas la peine, mais ça me laisse pas mal fatigué le soir quand je rentre chez moi.

Pour en revenir à ma soirée de ce fameux jeudi, j'étais tranquillement chez moi, ma copine m'a appelé pour savoir comment s'est déroulé ma journée puis a vite raccroché, elle avait un truc à faire. Plat réchauffé dans le micro-ondes et hop, me voilà sur mon ordinateur à surfer sur la toile comme disent les jeunes.

Après avoir lu mes e-mails et vérifié ma page facebook, je me retrouve à naviguer sur des sites érotiques. Pas des sites pornos, ça j'ai des vidéos dans mon disque dur si je veux, mais j'aime bien lire des histoires - souvent vraies - qui ont le don de me faire bander comme un âne. Sans vraiment trouver ce que je veux, je finis par tomber sur un cite spécialisé dans les récits érotiques gays.

Comprenez, je n'suis pas du tout gay, au contraire. Je suis tout ce qu'il y a de plus hétéro. Pas très grand, dans les 1m70, brun, les yeux verts, un mec pas trop mal, sans être non plus une bombe sexuelle. En tout cas, je suis hétéro, c'est une certitude. Mais je suis assez ouvert et plutôt curieux de nature.

Je me retrouve donc à lire une histoire dont les personnages sont issus d'une série. Ca me plaît bien, mettre comme ça des visages sur des noms. Puis sans que je m'en rende réellement compte je me retrouve complètement absorbé par cette histoire : un hétéro se fait détourner par un gay et ce dernier finit par coucher avec l'autre gars. Le truc c'est que c'était tellement bien écrit et tellement bandant que j'en ai eu une trique d'enfer.

Je regarde si l'auteur en question n'en a pas écrit d'autres, ce qui est le cas. Je vois qu'il y a une adresse e-mail. C'est là que l'idée m'a traversé l'esprit. Et si je lui écrivais un mail pour le féliciter ? Bon, j'ai pas réfléchit trop longtemps, j'me suis lancé assez facilement.

"Sympa ton histoire Glee homophobe sur Cyrillo, j'ai presque faillit me branler dessus, une chance que je sois hétéro ! Tu ne fais pas de textes hétéros ? Merci."

Rien de très compliqué dans mon messages, certes. J'me dis que si le gars de l'autre côté me répond ça sera déjà pas mal et n'y pense plus trop, naviguant à nouveau sur le web. Mais quelques minutes plus tard j'ai une réponse que je m'empresse de lire.

Le gars me répond de façon très sympathique, me remerciant, légèrement amusé et me donne un lien qui me dirige tout droit sur son profil d'auteur sur un autre site. Là j'y retrouve plusieurs autres histoires qu'il a écrite sur un tas de séries différentes, la plupart sont gay, avec du sexe.

J'hésites à y aller, ce que je lui réponds. Si j'y vais et qu'elles me plaisent autant que la première, c'est sûr, je vais finir par me branler. Et comme je suis pas gay, ça serait bizarre nan ? Mais en même temps, j'en ai tellement l'envie que je finis par craquer et par en lire une. Puis une deuxième.

J'en peux plus. Tout en poursuivant ma lecture, je baisse mon froc, me retrouve en slip et je passe ma main sur ma queue. Je caresse tout doucement mon morceau déjà bien tendu à l'intérieur du tissu tout en me mordillant les lèvres. Ma main caresse ensuite plus longuement ma queue et j'accélère la cadence avant de virer complètement mon slip qui tombe sur le sol.

Si ma copine me voyait, elle me prendrait un dingue. Elle me dirait sûrement :

-John t'es malade ou quoi ? Tu te branle en pensant à des mecs ?

Elle n'aurait pas tord. Ma branlette me procure de plus en plus de plaisir et j'en laisse même passer quelques gémissements. J'arrive facilement à visualiser la situation que je lis. Et j'y pense. Et si ça m'arrivait à moi aussi ? Et si un mec venait chez moi, me draguait et finissait par me contraindre à coucher avec lui. Si j'étais forcé, ça ferait pas de moi un gay pas vrai ?

J'essaye de ne plus y penser, me concentrant pour ne pas jouir trop vite et faire durer ce plaisir. Je me branle comme un dingue, accélère les mouvements, ma main droite allant de plus en plus vite et bientôt je gicle sur mon bureau, laissant quelques goutes tomber sur mon clavier d'ordinateur sali par ma perversion. Mais dieu que c'était don, un vrai régal. Je redescends sur terre, essayant de réaliser ce que je viens de faire

J'ai honte - légèrement - et je m'empresse de nettoyer les dégâts causé par ma branlette. Il faut que je réponde à ce gars et que je lui dise ce que j'ai fait. Je lui indique que ses histoires sont sympas et que j'ai salit mon pc, et pas sur des histoires hétéros.

Et le gars il me répond :

"Mes histoires sont faites pour salir les bureaux" et rajoute à la fin de son mail "très flatté d'avoir fait juter un hétéro!". Y'a pas à dire, ce gars sait exciter quelqu'un et sait écrire. Le con il me fait bander à nouveau. S'il était devant moi, j'crois que j'serais capable de lui réserver le même traitement qu'à ma copine ce week end.

Je lui confie dans mon mail suivant que j'aime bien quand un gay force un hétéro, que c'est l'interdit qui m'excite. Que c'est ce qui me fait juter et d'ailleurs que de lire son message, j'suis pas loin de remettre la main dans mon slip.

J'ai envie de le faire, oui. Mais je dois me tenir et me contrôler. Ce mec ne tarde pas à me répondre et à rentrer dans mon jeu. Il confie, sûrement en plaisantant, qu'il aime bien forcer les hétéros mais que ça ne marche jamais.

Je veux bien le croire. Y penser, pourquoi pas, mais j'suis pas sûr non plus de craquer devant un mec si la situation se présentait. On est tous comme ça à fantasmer sur des trucs, sur l'interdit, sans jamais le réaliser. Bref, ce gars rajoute en plus "Je ferais bien de toi ma prochaine victime, et pour le coup, c'est moi qui mettrait ma main directement dans ton boxer pour jouer avec ta queue. J'aime bien faire juter les gars à distance, peut être que je tenterais avec toi par mail".

Il me fait rire ce mec. Il a l'air sympa en tout cas, mais j'pense pas que j'veuille rentrer dans son truc. Je lui dis d'ailleurs, que je n'en suis pas là mais qu'en tout cas, il peut se féliciter de bien maîtriser les mots. Et j'avoue tout de même la réalité : je suis à l'étroit dans mon slip avec ses bêtises.

D'ailleurs, je suis resté en slip devant mon ordinateur. Je sens ma queue durcir d'avantage et qui n'a qu'une seule envie, que je replonge la main dessus. Putain si ma meuf était là j'vous jure, j'chercherais pas à comprendre. On irait dans ma chambre et elle me ferait une bonne petite pipe, me léchant le gland, la queue et enfonçant entièrement mon sexe dans sa bouche avant que je ne la prenne pour déverser en elle toute ma jouissance.

Je lui lécherais bien les seins aussi. J'aime bien la poitrine de ma copine. Elle est pas énorme mais juste ce qu'il faut. Et elle adore quand je m'en occupe, quand je la caresse et quand je me fais une petite branlette espagnole, ma queue entre ses seins qui jouit bien sur son visage.

Nouveau message et Waouh. Ce gars est dingue. Il dit que je l'excite et qu'il a envie de me voir à l'étroit dans mon slip. Et surtout, il se fait un bon petit fantasme pour me chauffer grave. "si j'étais devant toi, là tout de suite, ma main glisserais dans ton slip pour vérifier si ton sexe est bel et bien à l'étroit. Et si c'est bien le cas, ma main n'hésiterais pas un seul instant avant d'empoigner ton membre et de jouer avec tout en posant mes lèvres sur ton cou... Je te mordillerais tout en te faisant un beau et gros suçon représentant bien l'envie que j'aurais à avaler ton sexe une fois sortit de sa cage.

Il a peur de rien et c'est dur de résister et de ne pas combler une seconde fois mes envies sexuelles. J'ai du mal à croire que c'est un gay - que je ne connais pas et sans doute à des centaines de kilomètres de chez moi - qui réussit à me mettre dans un tel état. Puis me branler deux fois dans la même journée c'est un peu trop peut être pour un homme de 27 ans nan ?

Il a pas l'air de s'en inquiéter vu qu'il rajoute : "Le jour ou j'arriverais à trois fois dans la même journée, j'te laisserais tranquille promis. Donc pour le moment j'ai bien envie que ta main s'enfonce dans ton pantalon et ton boxer et caresse ta queue :p T'imagine que la j'pourrais faire jouer ma langue dessus, tu fermerais les yeux et tu te laisserais aller à cette fellation que je t'offrirais de bon c?ur... Avec ma bouche qui avalerait autant qu'elle le peut ton sexe."

La je ne peux plus résister. Je laisse tomber mon slip, j'attrape ma queue et je me laisser aller. Je me caresse. Je me branle. Ouais je me branle grave sur les mails d'un gay, moi le putain d'hétéro, et je kiffe grave ça. Ca m'fait du bien et d'imaginer tout ce qu'il voudrait faire, ça donne envie de juter et de lui faire avaler mon sperme.

La pensée qui me vient en me branlant c'est si ma copine me voyait. Pas que j'ai honte mais ça me foutrait assez mal qu'elle découvre que dans son dos, quand elle n'est pas là, j'me branle en pensant à un gars. Elle me prendrait sans doute pour un taré. Mais c'est d'sa faute, si elle était là, c'est avec elle que je baiserais en ce moment même. Ma main droite ne serait pas en train de me caresser les couilles et de me branler. Et je ne serais pas en transpiration tellement c'est bon.

Le mec me rassure. Je suis seul chez moi, devant des mails, c'est pas comme si je trompais ma copine. Il a raison. Mais le truc c'est qu'il est gay. Ca serait différent si c'était une nana et si je bandais grâce à une belle meuf. Là nan, c'est un mec qui me fait cet effet. Puis jouir une deuxième fois, c'est plus long. Alors le plaisir est bon, le plaisir est long.

Nouveau mail pour m'exciter : "Tu comble de plaisir un gay qui kiffe grave qu'un hétéro se branle grâce à lui. Ca donne envie de t'offrir bien plus que ma bouche pour te satisfaire, du genre à t'allonger - presque de force - et t'attacher pour profiter de ton sexe en érection et m'empaler dessus, t'en dis quoi ? :)"

J'en dis juste que je ne vais pas tarder à salir bien plus que mon slip là. Que pour la seconde fois de la journée ce gars ma me faire éjaculer mon sperme d'hétéro.

Il en rajoute une dernière couche : "Alors je continuerais de m'empaler sur ton sexe, en te regardant bien dans les yeux et en gémissant comme un dingue grâce au plaisir que tu me donnerais avec ton bel engin. Et bien évidemment mes mains caresseraient ton torse et joueraient avec tes tétons... Imagine ta queue bien entre mes fesses, bien serrées, qui entre et qui sort sans que tu n'ai à t'occuper de quoi que ce soit, le rêve de tout mec nan ? Allez salis bien ton slip et je serais au comble du bonheur mon bel ingénieur ;)"

Il a peur de rien dis donc. Et qu'est-ce qu'il est chaud. Est-ce qu'il le ferait vraiment tout ça s'il était devant moi ? Est-ce que je le laisserais faire aussi ? Trop tard, j'ai jouit, encore une fois. Putain c'était bon. Je me laisserais bien tenter à nouveau par ses messages à ce con. Mais il se fait tard, faut que j'aille dormir, demain je bosse.

Mais comment réussir à dormir après ça ? En général, j'serais du genre à faire un rêve bien érotique de ma copine et moi. Elle qui me lèche les boules ou moi qui lui caresse son intimité avec ma langue, mais là nan, c'est d'un mec que je rêve et c'est comme ça que je me réveille le matin. En ayant une belle gaule à cause d'un gay.

La seule chose dont je suis certain, c'est que je me suis offert une belle branlette ce fameux jeudi soir.

Alounet

al-dric@live.fr

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

14 aout 2019

Nouvelles (20)

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart

La suite (9)

Le cul -02 chuuuut17
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Mariage pour tous -14 Yan
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain

Aout 2019

Nouvelle

Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)