PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Dressage d'une pute

ATTENTION!!!

Des scènes de cette histoire peuvent choquer et heurter la sensibilité de certaine personne.

Est-ce un rêve ou la réalité?pendant de longue MN il se le demande car il est dans un état de léthargie, il as mal au crâne, mal aux seins et la poitrine gonflé, mal au cul… peu à peu malgré la lourdeur de ses paupières il prend conscience que tout est bien réel, il regarde autour de lui et constate qu'il est dans une pièce plutôt sombre allongé à poil sur un matelas les bras au dessus de sa tête attaché au mur, et de sur-crois complètement épilé de bas en haut… mais ou suis-je? Que fais-je ici? Et depuis combien de temps? Se dit-il Car il ne se rappel de rien… ce «il» c'est Éric et la dernière chose dont il se souvienne c'est d'être en compagnie de Jérôme, un mec contacté par internet pour un plan cul puis plus rien… il essaie tant bien que mal de rassemblé ses esprits mais il as trop mal à la tête pour pouvoir réfléchir lorsque la porte de sa «prison» s'ouvre sur un mec d'une 30ene d'année à la carrure d'un rugbyman, s'accroupissant a coté de lui il lui explique ce qui lui arrive et ce a quoi il doit s'attendre… il apprends donc qu'il a été droguer durant plusieurs jours, qu'on le pique aux hormone pour lui faire une poitrine de meuf et d'arrêter la repousse de ses poils, et que si il a mal au cul avec l'impossibilité de serrer les fesses c'est qu'il porte un anneau de dilatation anal affin que son cul soit plus élastique et ressemble à une chatte de meuf pour pouvoir se faire enculer par des grosses bites et qu'en fait on le prépare pour devenir une pute… «putain! A ces mots Éric se souviens maintenant qu'il avais dit à Jérôme qu'il aimerais être une pute pour lui… pour sa part c'était dans le cadre d'un plan cul, seulement lui il l'as pris pour argent comptant»

- a la demande de ton Maître tu es ici pour apprendre à obéir et devenir une véritable pute, on est 3 mecs et pour un bon moment nous allons être tes dresseurs… sache que pendant tout le temps de ton séjour ici tu es reléguer au rang de bâtard, tu sera traité comme une sous-race et une crevure… sache aussi que nous somme sans pitié donc si tu n'obéis pas on t'apprendra à l'être par la force… aller, maintenant tu va faire connaissance avec les 2 autres…

il le détache du mur et trop mou pour se débattre il se laisse menottés les poignets dans le dos, se fait placer un large collier de cuir qui lui maintiens la tête droite sans pouvoir la remuer et y accroche une laisse puis, il est emmener à poil devant les 2 autres dresseurs qui lui ordonne de me mettre à genoux face a eux.

L'un d'eux s'approche de lui, lui crache au visage et lui dit tout en dégrafant son pantalon:

- alors bâtard… puisque t'as envie d'être une pute tu va commencer par nous montrer ce que tu sais faire… aller ouvre ta putain de gueule et goutte à ma teub…

pendant qu'un mec se tiens derrière lui pour ne pas qu'il tombe il se fait défoncer la bouche sans ménagement de son pieu puis, sans le prévenir il se décharge dans son gosier en lui disant.

- avale la sauce salope…

ne voulant pas avaler il recrache sa semence et reçois une baffe magistrale.

- sale merde… je t'avais dit d'avaler la sauce…

- désolé mai j'aime pas ça…

- ferme ta gueule… que t'aime ou pas une crevure comme toi ça avale tout ce qui sort d'une bite… va falloir que tu t'y fasse sale bâtard… là, t'as encore 2 bites a sucer et t'as intérêt a bouffé la purée si tu veux pas morflé compris?…

- oui…

et vlan il se reçois une 2eme baffe…

- OUI MONSIEUR SALE PUTE!!!…

- oui monsieur…

- bon… a vous les mecs… gavez lui la gueule a cette putain de chienne…

le 2eme mec est moins violent et bien qu'il éjacule dans sa bouche il ne peux tout avalé et recrache la moité de son jus se qui lui vaut une autre raclé.

- on t'as dit de tout avalé bâtard…

le 3eme mec s'approche et lui c'est le pire des 3, non seulement par sa violence mais aussi par son manque phrygienne car en effet il n'est pas vraiment copain avec la douche. Lorsqu'il baisse son pantalon Éric à l'horreur de constaté son slip jauni par la pisse mais aussi sent l'émanation de son odeur, le dresseur écarte l'entrejambe de son slip et se colle au nez d'Eric,

- allez bâtard sniff bien avant de lécher...

Éric ne peux s'empêcher de retenir sa respiration tellement l'odeur est si forte mais pas pour bien longtemps et au bout d'un moment, par force il se prend une bonne bouffé d'odeur de ses couilles. Le dresseur se met à rire devant les grimaces de dégoût d'Eric.

- ha, ha, ha!!! ouai je sais ça sent fort hein? mais ça c'est pas grand-chose par rapport à ce que je vais te proposer... Ça fait une semaine que je ne me suis pas laver exprès pour toi sale petite fiotte… imagine maintenant l'aspect de ma bite avec un gland bien parfumer… sache que pendant tout le temps que tu sera ici tu va servir de chiotte… tu va donc devoir aussi nous décrasser le cul...mais en attendant c'est ma queue que tu va décrasser

là pour Éric c'est une vision horreur car le mec n'avais pas mentis sur l'aspect de sa bite et en effet lorsqu'il se décalotta son gland étais couvert de fromage.

- allez vas-y nettoie…

devant son refus il se prend une bonne baffe dans la figure et l'un des autre dresseurs lui tord les couilles en lui disant:

- il ta dit de lui nettoyé la bite sale bâtard de sous merde alors dépêche ou je t'arrache les couilles...

devant la douleur de se faire maltraiter les couilles il ne peux que s'exécuter à ouvrir la bouche et engloutir la pine puante du dresseur.

- vas-y tourne bien ta langue autour de mon gland petite pute et apprécie le bon fromton avant de goutté à ma sauce… voila… comme ça… c'est bon… lèche bien… suce maintenant… ouai… comme ça… c'est bon ça hein salope?… les p'tit PD comme toi ça aime la bite hein?… vas-y régal toi chiennasse… tire moi le jus sale pute…

au moment de sa jouissance il lâchât sa purée dans sa bouche en lui bloquant sa tête sur son chibre pour le forcé à tout avalé.

- vas-y avale… allez… avale bien tout salope...bien… maintenant on passe au derrière…

il se retourne se penche en avant et en écartant ses fesses lui dit:

- allez vas-y nettoie moi le derche…

l'un des dresseurs lui maintiens la tête et le force à léché ce trou merdeux puis, chacun leur tour présente leur cul a nettoyé. Suite à ce traitement il se fait reconduire dans sa chambre «prison» et s'y refait attaché. Dans la soirée on viens le rechercher et ramener devant ses dresseurs où 2 autres inconnus sont présent plus Jérôme, on le fait asseoir par terre dos au mûr et se fait attaché les bras en croix ainsi que sa tête maintenu par son collier affin qu'il ne puisse plus bouger. Jérôme s'approche de lui.

- bonjour petite salope, ça se passe bien ton petit dressage pour devenir une petite pute?

- non… stop… je ne veux plus devenir une pute…

- ha mais ça il fallait y penser avant mon bonhomme… maintenant c'est trop tard j'ai payer tes dresseur pour qu'ils fasse de toi ce que tu voulais il va donc falloir maintenant que tu me rembourse…

- non pitié… je veux tout arrêter… je te rembourserais si tu veux pas de problème…

- ha ouai? Et comment compte tu me payer?

- je bosse donc je pourrais te rembourser…

- allons, allons, soit un peu plus sérieux veux tu? Ce n'est pas avec ton petit boulot et ta paye minable que tu pourra me rembourser… sache que ton nouveau job maintenant c'est de faire le trottoir pour moi, et tu va le faire le mieux possible, tes dresseurs son là pour t'apprendre le boulot… ah! Et puis une dernière chose que tu dois savoir, tes dresseurs sont plombé donc tu le sera aussi…

- non… non… pitié pas çà…

malgré ses plaintes et ses pleurs Jérôme s'en contre-fou et repart rejoindre ses camarades pour dîner. Avant que tout le monde ne se mettent à table le pauvre Éric réduit maintenant à l'état de larve et de sous-race se fait scotché un entonnoir sur la bouche affin de servir d'urinoir en lui attachant un préservatif sur sa bite, ainsi, durant toute la soirée lorsque les mecs en avait envie ils venaient pisser dans l'entonnoir, a force d'en avalé lui aussi rempli sa kapote de son urine qui fut bien sûr recyclé et dû boire sa propre pisse.

Le dîner se termine un des dresseur viens le détaché en lui disant:

- bien… allez ma jolie... il est maintenant temps que tu serve de pute…

là on l'immobilise dans un carcan et on lui retire son anneau anale, après plusieurs jour à avoir constamment son trou ouvert son cul est devenu élastique et ressemble plus à une chatte de meuf qu'a un trou du cul, les dresseurs s'en félicitent puis ils commencent son abatage, il suce et se fait enculer en même temps, les mecs passe de sa bouche à son cul et de son cul à sa bouche, lorsque les mecs lui remplisse sa chatte ils se font automatiquement nettoyer la bite avec sa bouche, le sperme qui coule de son cul est récupérer pour le lui donner à bouffé. La soirée s'achève et il est ramener dans sa chambre après s'être bien fais éclater la chatte en sachant que maintenant il est plombé. Les jours passent et se suivent pour lui, les dresseurs se servent de lui comme pissotière et de torche cul et se fait régulièrement enculer pour entretenir sa chatte, si ce n'est pas par eux ils font venir d'autre mecs pour le baiser. A force de subir et être conditionné mentalement à lui faire comprendre qu'il n'est qu'un bâtard et une pute il en deviens docile. Une nuit il est réveillé par l'un de ses dresseur pour assisté à une scène de punition, il est donc emmener dans une pièce un peu obscure et on lui ordonne de se mettre à genoux les mains sur la tête, là, un jeune mec fait son apparition traîner en laisse par l'un des dresseurs et mis au carcan, sa faute pour être punis est d'avoir manquer de respect a un de ses client et pour se faire chaque dresseur lui inflige 20 coups de cravache sur son cul (60 au totale) bien qu'il soit bâillonné Éric peux entendre ses cris de douleur sous les coups, son cul est bien marquer mais les dresseur n'en n'ont pas fini avec lui car il se fait aussi enculer sans ménagement, après avoir été remplis au foutre Éric à reçu l'ordre de lui nettoyer son cul.

- approche bâtard… tu va nettoyer le cul de cette salope… vas-y bouffe lui la chatte à c'te pute et avale tout ce qui en sort…

malgré sa docilité Éric prend conscience de ce qu'il deviens, un bâtard, une sous-merde comme les dresseurs savent le lui rappeler et bien qu'il exécute l'ordre reçu il n'en peux plus, il veux que tout ce qu'il est en train de vivre s'arrête, il regrette le temps ou il se branlais tout seul en fantasmant, il décide alors de préparer son évasion et pour ça il faut que ses dresseurs aient une total confiance en lui, il va donc être plus docile qu'on ne lui demande, il leur montre qu'il est devenu un chien en se déplaçant à 4 pattes, et bien que cela le dégoutte va à leur encontre sans y être sollicité en proposant ses services:

- Maître laisser moi décrasser votre bite…

- hummm… et bien alors? Tu y prend goût à ma bite qui pue hein salope…

- oui Maître… je vous décrasse le cul après si vous voulez…

- parfait bâtard... vas-y régale toi de ma bite… ensuite tu m' nettoiera le derche...

- merci Maître…abreuvez moi aussi de votre jus et de votre pisse svp…

- t'inquiète bâtard tu va avoir ta dose… ensuite tu ira voir les autres pour les soulager en leurs demandant te te faire sauter comme une truie…

- oui Maître…

après lui avoir bien nettoyer la bite, le cul pris sa dose de foutre et bu sa pisse il s'en va voir ses autres dresseurs.

- Maîtres… le bâtard que je suis vous demande de bien vouloir me baiser comme une truie… nourrissez moi de votre foutre et de votre pisse svp...

- commence par nous décrasser les panards sous-race…

- bien Maîtres...

il se met alors a l'ouvrage en leurs léchant les pieds bien puant tout en leur faisant croire qu'il y met du plaisir…

- hummm… tu commence à aimer ça salope…

- oui Maîtres…

- c'est bien… tu deviens de plus en plus docile… il va être temps pour toi de passer à la vitesse supérieure et d'arpanter le trottoir…c'est bien ce que tu voulais non?

- oui Maîtres c'est ce que je veux…

- parfait… ta poitrine c'est relativement bien développé, tu va faire un véritable trav… encore une petite semaine de traitement pour te la faire grossir un peu plus et on te fou sur le bitume…

- merci Maîtres...

après s'être bien fait baiser la gueule et déboîté la chatte il avale le jus d'un des 2 et se fait remplir le cul par l'autre puis chacun vident leurs vessie dans sa bouche. Durant toute la semaine suivante il leurs montrent qu'il est devenu une bonne chienne et un bon bâtard, il se met de lui même sous la table pour lécher leurs pieds, les sucer, avale du foutre et bois de la pisse d'inconnus qui le baise tout en mettant au point son plan d'évasion et c'est un soir que tout se joue. L'un de ses dresseurs viens le chercher dans sa chambre et lui tend une tenu de pute: un corset porte jarretelle qui moule bien sa poitrine, des bas résille, un string dentelle, une perruque blonde et des chaussures à talon puis un châle histoire de lui couvrir les épaules et faire plus pute.

- tiens… enfile ça on ta réserver un bout de trottoir… t'as 5 mn pour t'habiller…

- oui Maître…

dans la voiture qui l'emmène sur le lieu de son nouveau boulot il se remémore son plan d'évasion, il sait qu'il n'aura qu'une seule chance et compte bien la saisir. Arrivé à l'endroit prévu l'un des dresseurs lui ouvre la porte:

- allez la pute… descend... c'est ici que commence ta formation de pute… si quelqu'un t'aborde tu lui dit que t'es en promotion donc que tu prend 15€ pour une pipe et 30€ pour te faire enculer compris?

- oui Maître…

- autre chose… si on te demande si t'avale tu répond oui et t'avale ok?

- oui Maître...

après un long moment d'attente une voiture s'arrête à sa hauteur, le conducteur baisse sa vitre passager et l'interpelle…

- salut...t'es nouvelle toi... combien tu prends?

- heu… bon...bonsoir… c'est 15€ pour sucer et 30€ pour le reste...

- hummm… timide à c'que je vois… j'aime ça… OK monte... va pour une pipe… tu avale?

- oui…

- ok c'est cool… allez viens…

après quelques centaine de mettre le mec s'arrête sur un petit chemin, recule son siège, abaisse son dossier baisse son pantalon et son slip.

- allez… vas-y suce…

comme une bonne pute Éric se penche sur sa bite et le pompe jusqu'à ce que le mec lui lâche sa sauce et avale sa purée.

- hummm…. Pas mal… tiens voila tes 15€ je te ramène…

là Éric vois son opportunité.

- heu… non pas la peine je ne suis pas loin je vais y retourner à pied...

là il fait une erreur fatale car au lieu de retourné à son point de départ il essaie de s'enfuir mais est vite rattrapé par 2 complices de ses Maîtres qui le surveillaient, sans ménagement ils l'enferme dans la voiture et le ramène devant ses Maîtres qu'ils l'attendent de pieds ferme tranquillement assis sur le canapé, l'un d'eux prend la parole et d'un ton ferme lui ordonne:

- A POIL SALE BATARD…. UN ESCLAVE SE PRESENTE NU DEVANT SES MAITRES, PUIS A GENOUX MAINS SUR LA TETE……

dans sa position de soumission Éric attend sa sentence qu'il redoute.

- approche en rampant sale pute et viens nous décrasser les panards…

à peine arriver aux pieds de ses Maîtres il est brutalement soulever par les cheveux pour recevoir des gifles et des crachats à la gueule.

- alors comme ça tu croyais nous échappée? Tu as été très très désobéissante sale chienne mais tu va voir on va te remettre dans le droit chemin…

là, de force on l'emmène dans cette pièce obscure qu'il as déjà vu avec le carcan ou il as assister à la punition d'un jeune mec et cette fois-ci c'est lui qui s'y fait attaché… il a peur et demande pardon et pitié mais ses Maîtres qui n'ont aucune pitié et surtout sado n'entendent pas ses supplications et lui informe qu'il va recevoir au total 90 coups sur son corps chacun muni d'un instrument. Le 1er commence par 30 coups martinet, les coups sont si violent qu'Éric gueule de souffrance en suppliant d'arrêter , on lui enfourne alors une chaussette puante dans la bouche et on le cagoule d'un slip imbiber de foutre, de pisse et de merde. Son dos, son cul et ses cuisses marquer par les lanières du martinet font place au 2eme 30 coups de ceinturon que le second prend plaisir à lui infliger le marquant presque au sang, Eric gueule de plus en plus au travers de sa chaussette coincé dans sa bouche, il gesticule comme pour pouvoir échappé au coups mais rien n'y fait… la 3eme sentence est la pire car c'est 30 coups de cravache qui lui est infliger… il n'en peu plus, il ne contrôle plus son corps qui tremble comme des spasmes sous les coups de cravache… à la fin de cette punition son dos perle de sang, ses cuisses et surtout son cul est rouge vif et ne pourra pas s'asseoir pendant des semaines. La sentence est terminer seulement la punition n'est pas terminer pour autant car ses bourreau lui informe qu'il va maintenant servir de trou à bite et ce, toujours encarquer. c'est un petit soulagement pour Eric qui se dit qu'apprêt ce qu'il viens de subir, habituer à sucer et se faire enculer se ne sera qu'une formalité sauf que….

Une fois qu'il se soit fait baiser par ses Maîtres en avalant soit leur foutre ou nettoyé leurs bite après passage dans sa chatte il vois arriver devant lui un grand black (genre rugbyman) lui présentant une bite flasque mais d'une proportion énorme qu'il n'avais encore jamais vu et affin qu'il constate l'ampleur de cet énorme engin le black mesura sa bite devant lui et constata qu'elle faisait un bon 26*8. malgré son épuisement par les coups qu'il venais de prendre il ne pu s'empêcher de s'imaginer qu'il allais devoir se faire démonter la chatte par cette queue qui deviendra plus grosse une fois gorger de sang…

- hummm…. Tu vois p'tite pute… pour une fois j'vais m'faire un bon plaisir ,et prendre un pied d'enfers car aucune meuf ne veux se faire baiser avec c'que j'ai entre les pattes, tu va donc les remplacer…et crois moi tu va gueuler ta race mais j'ai pas l'intention de m'arrêter tant que j'me suis pas vider les couilles, aller… commence par me léchouiller le gland bâtard…

à peine lécher et suçoter le gland sa bite se met à gonfler et mouiller… il s'enfonce dans sa bouche mais ne peux aller très loin tellement elle est énorme en épaisseur...il prend alors place devant son cul, frotte son gland sur sa raie, force le passage de son trou et s'enfonce de toute la longueur de son énorme tige……. bien calé au fond de ses entrailles il entame ses va et viens… Éric hurle de douleur mais le black n'en a que faire, au contraire, ça l'excite encore plus de l'entendre gueuler et lui défonce le cul de grand coups de butoir…..

- haaaaa…. ouiiiii…. Vas-y gueule sale putain…. T'en as jamais eu une aussi grosse hein sale bâtard…..hummm,putain….. il est trop bon ton cul de PD……

après une bonne 10ene de minute de ramonage le black décharge des litres de foutre dans son trou à croire qu'il na pas jouis depuis des mois et viens se replacer devant lui.

- allez… nettoie maintenant… lèche bien toute la longueur de ma queue sale chienne…

après lui avoir bien nettoyé sa bite il se fait arrosé de pisse.

Voilà! La punition est terminer et il va en avoir pour des semaines à s'en remettre car avec son trou du cul déchirer par le black et son corps lacérer de coups il ne va pas pouvoir s'asseoir ni s'allonger sur le dos pendant un bon moment. Il est alors emmener dans une cave aménager d'un matelas et d'une gamelle de chien et y est enchaîner, des menottes aux poignée et aux chevilles relié par une chaîne, un collier en métal autour du coup également relier à une longue chaîne attaché au mur. Après une longue nuit effroyable sans pouvoir correctement dormir, au petit matin l'un de ses Maître le tire de sa somnolence.

- allez le bâtard, réveille toi et approche comme un chien que tu es, il est l'heure de ma toilette…

Éric s'approche à 4 pattes aux pieds de son Maître.

- commence par me lécher les panards sale chien… c'est bien… nettoie moi la bite maintenant… décalotte bien à fond et passe bien ta langue autour du gland… suce salope… bien… à présent tu va me décrasser le cul…comme je ne me suis pas essuyer le derche après avoir chier tu va me servir de PQ allez...écarte moi bien les fesses et lave le moi…

malgré le dégoût Éric na pas d'autre choix que d'obéir et nettoie ce cul encore plein de merde.

- enfonce ta langue dans mon trou sale mange merde et nettoie moi ça correctement… bien…. Maintenant j'vais te baiser la gueule… allez suce et tire moi le jus salope… se sera ton petit lait du matin…

tout en s'agrippant à ses cheveux il lui baise la gueule s'enfonçant toujours un peu plus loin le forçant à lui faire une gorge profonde.

- hummm, putain de chiennasse j'vais bientôt cracher…. Ouai… ouai… ouai… hummm… avale salope…

après s'être bien vider les couilles, avant de repartir il le gifle en lui disant:

- c'est bon sale chien, tu peux retourner à ta place… à plus…

après quelques minute un 2eme Maître arrive et le même scénario recommence, il doit lui aussi laver ses panards, ses couilles, sa bite et son cul avec sa langue avant de se faire baiser la gueule et avaler son foutre.

Le 3eme Maître tarde à venir et lorsqu'il arrive direct il lui ordonne de le sucer puis lui baise la chatte, Éric cris de douleur car son cul est encore endolorie par la grosse queue du black de la veille mais il reçois une claque sur le cul.

- ferme ta gueule bâtard et encaisse… t'es qu'une pute…

une fois décharger de son foutre dans son trou il se fait nettoyer la bite et lui pisse dans la bouche en lui ordonnant de bien tout avaler et repart comme il était venu.

Durant tout la journée il sert de vide couilles, des mecs défilent dans sa cellule pour s'y faire sucer ou le baiser.

Pendant 2 mois les jours se suivent et se ressemble il sert de torche cul et de vidangeur de couilles, pour toute pitance il n'a que du pain sec imbiber de pisse dans sa gamelle mais 2 fois par semaine il a droit aux reste de ses Maîtres, des restes de pâtes ou de pizza arrosé de pisse et quelques fois mélanger de leurs merde.

Affin que l'humiliation soit à son comble ils le font nettoyé leurs chiotte avec la langue sous des coups de cravaches…

- lèche bien partout bâtard…

puis comme ça ne suffisait pas ils lui maintienne sa tête dans le trou du chiotte pour lui pisser dessus et tire la chasse d'eau.

Bien entendu il continu à recevoir ses piqûre d'hormone pour lui faire gonflé sa poitrine et arrêter sa pilosité puis un beau jour, ses Maîtres lui rendent visite avec un médecin qui l'ausculte en détaille, il lui prend sa tension, lui palpe le corps et prend une attention particulière à sa petite bite et ses couilles, l'auscultation terminer il annonce son verdict à ses Maîtres.

- OK, c'est bon… ça ne pose pas de problème…

- très bien doc… alors allons-y…

sans en avoir l'occasion de savoir ce qui allais se passer Éric reçois une injection anesthésique. À son réveille il est dans un lit confortable mais nu, pieds et poings attaché et curieusement on lui à mis une collerette autour du cou. Pendant une semaine on lui prodigue des soins sur ses parties génitale et est nourrie par intraveineuse, puis, le jour fatidique arrive... ses Maîtres le mets face à la réalité en le mettant devant un miroir. Là, c'est une vision d'horreur pour Éric car il se découvre les cheveux long avec une poitrine de meuf mais en plus sans sa bite ni ses couilles… à la place il n'as qu'une fente de femelle… bien sûr comme le prévoyaient ses Maîtres il est pris d'une violente crise de nerf à vouloir tout détruire ce qui l'entour mais est vite maîtriser et anesthésier. Lorsqu'il se réveille il constate qu'il est renfermer dans sa cave enchaîner. Au bout de 2 jours sans visite ni nourriture l'un de ses Maîtres viens le voir et lui pose une condition non discutable.

- bon ben voila le dile sale bâtard… soit tu te conforme à nos directive soit tu pourrie ici dans cette cave à bouffé nos merde… sache que dans tout les cas tu restera une pute donc à toi de voir… qu'est-ce que tu décide?

N'ayant plus rien à perdre il répond avec de grosse larmes aux yeux:

- ok très bien j'accepte le dile… j'obéirais...

- voilà qui est bien, donc voici se qui t'attend… dans un premier temps la journée tu va nous servir d'esclave, faire le ménage, la bouffe etc... ta chambre pour la nuit restera cette cave... si tu es bien obéissante tu n'aura plus a nettoyer les chiottes avec ta langue mais avec une éponge, tu bouffera correctement enfin… toujours dans ta gamelle avec nos reste mais sans merde… tu continuera bien sûr à faire office de décrasseuse de panards, de bite et de cul… dans un 2eme temps on te remettra sur le trottoir car t'as du fric à rembourser… puis au final tu sera reconduite auprès de ton Maître Jérôme… ok? T'as bien tout compris?…

- oui ok j'ai bien tout compris...

- parfait… maintenant on va monter pour testé ta nouvelle chatte...

toujours enchaîner il est conduit auprès des autres, attaché sur une table basse sur le dos, pieds et poings lié en croix, et sa nouvelle chatte bien offerte. Il est caresser de partout, on lui malaxe sa poitrine en lui pinçant les tétons, un doigt viens lui caresser sa nouvelle vulve et tente de s'y introduire…

- heummm… elle est bien serrer cette chatte…. Va falloir l'assouplir un peu...

ils lui font respirer un peu de poppers affin que ses muscles se détendent puis un doigt enduit de gel le pénètre… un 2eme puis un 3eme doigts lui travaille ce nouveau trou avant qu'une 1ere bite vienne s'y enfoncé.

- hummm… putain les mecs!!!… cette chatte est un vrais bonheur… putain merde j'vais déjà jouir… haaaaa!!! tiens salope reçois ta 1ere jute dans ta chatte… allez les mecs, à vous, j'vous est ouvert le passage…

le 2eme mec ne se fait pas prié et lui enfonce sa bite direct dans sa chatte enfoutrer qui lui non plus met peu de temps à jouir… la chatte d'Éric dégoulinant de foutre permet au 3eme qui a la plus grosse bite de le féconder…

- haaaaa!!! putain ouaiii!!!… trop bon…

voilà… maintenant que sa nouvelle chatte est été rodé il est chaque jour baiser, il se fait même prendre en doublette, une bite dans son cul et une autre dans sa fente de femelle puis reviens le jour où il doit retourner sur le trottoir, la… sachant ce qui peu lui arrivé il se tiens à carreau et se livre à tout les mecs qui le paye pour y être baiser par tout les trous. Reléguer au rang de bâtard et de chienne il est utiliser comme vide couilles aux mecs routier en manque de sexe, aux mecs de chantier refouler par leur femme ainsi qu'aux SDF qui la majeurs partie ont du fromage au bout de la queue et des boulettes de merde collé aux poils de cul …

après 2 mois de ce traitement intense l'un de ses dresseur lui annonce:

- bon….. il est temps pour toi d'aller retrouver ton Maître Jérôme… il viens tout à l'heure te récupérer...

même si cette annonce le réconforte un peu pour ne plus être auprès de ces dresseurs il/elle déteste le fait de se retrouver aux mains de ce Maître, de ce Jérôme qui l'as conduit ici mais il/elle ne peux que se résigner à l' idée qu'il/elle va devenir son esclave pour le restant de sa vie car il/elle na pas le choix. Il/elle est donc préparer pour l'accueillir, il/elle est laver, coiffer, parfumé, maquillé et habillé comme une pute….

lorsque Jérôme arrive il ne reconnais pas Éric dû à sa transformation physique et quand il/elle est lui est présenter il en est conquit:

- hummmm….. ouai…. Pas mal… tu es devenue une vraie petite femelle à ce que je vois… bon… va m'attendre dans le coin là bas, j'ai une affaire a régler avec ces messieurs qui ne te regarde pas...

après une bonne 1/2h de discutions autour d'un verre Jérôme leur remet une grosse enveloppe, Éric sais maintenant qu'il viens d'être vendu…

- aller esclave, au pieds… il est temps de rentrée au bercail…

devant la portière de la voiture Jérôme attend, Éric ne comprend pas mais ne tarde pas à le savoir en recevant une gifle.

- et bien alors? Tu attend quoi pour m'ouvrir la porte esclave?

En ouvrant la portière il reçois une 2eme gifle.

- jamais tu ne t'excuse pour ce manque de respect?

- heu… oui pardon….

Et vlan une 3eme gifle.

- pardon qui bâtard?

- pardon Maître…

- voilà qui est mieux…

sur le trajet Jérôme lui explique qu'il va lui inculquer certaine règles à respecter et ce qu'il attend d'elle…

- à partir de cet instant tu m'appartiens, corps et âme… sache que tu ma coûter beaucoup d'argent donc tu es et restera mon esclave et ma pute à tout jamais car tu na pas assez de toute ta putain de vie pour me rembourser… tu va d'abord changer de prénom… désormais tu t'appelle Erika… (je t'ai fais faire une nouvelle carte d'identité) pour ce qui est du reste à savoir je te l'expliquerais à la maison…

et en effet arriver sur son nouveaux lieu de vie il, ou plutôt «elle» est conduite dans une cave aménager, mise à poil puis, attaché suspendu par les poignets chaque règles lui sont dictée par un coup de ceinture sur son cul a savoir qu'elle dois être bien obéissante et respectueuse envers son Maître comme une bonne esclave mais aussi comme putain qui doit ramener de l'argent…

- l'avantage que tu as maintenant c'est que tu peu te faire piner la chatte et te faire enculer… t'as 2 trou à bites sans oublier ta petite bouche de pute qui va aussi servir à sucer…

après ces règles dictée elle est détaché mais aussitôt attaché sur une table bien sanglé affin qu'aucun mouvement ne soit possible là, Jérôme sort un tisonnier rougis par le feu et la marque (comme on marque du bétail au fers rouge) à l'aine d'une lettre «J» la douleur est si violente qu'elle s'en évanouie. A son réveille la douleur est encore présente mais son marquage est couvert d'un pansement et porte un fin collier en métal soudé autour du cou.

Voilà! Eric qui, au départ était un mec est aujourd'hui une femelle renommer Erika devenue l'esclave d'un Maître, régulièrement fouetté pour lui rappeler sa condition de bâtard (mais aussi pour le seul plaisir de son Maître) et qu'elle ne sert que de trou à bites comme une vulgaire putain.

dog slave

esclavesexdog@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Comment je suis devenu un bâtard - Dressé en esclave sexuel - Dressage d'une pute

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)