PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Première fois avec mon prof

C' était lors de ma dernière année de fac, j'était dans une classe sympas, principalement composée de fille. Dès le début d'année j'avais remarqué ce prof, un bel homme de 29 ans, une petite barbe, les yeux bleus. J'ai remarqué que parfois en cours il me matais, il mettais plus de temps a passer devant moi quand il distribuait des fiches, il voulais toujours me parler en prive pour "mes notes" sois disant.

Mais ce qui c'est passé en terminale restera toujours gravé dans mes souvenirs.

A l'époque je louais un petit appartement dans la ville ou se trouvais mon lycée, comme tout les soirs après les cours, je restais devant mon pc a ne rien faire.

Quand tout a coup, j'entendit frapper a la porte, je me dit d'abord que ça devait être chez un voisin mais je me rendit vite compte que c'était chez moi que ça frappais en entendant les coups continuer.

Je me dirigea vers la porte et l'ouvrit, je fut pris de surprise quand j'aperçut que c'était mon prof qui était devant ma porte.

J'eu un peu honte de n'être habillé que d'un jogging et torse nu mais cela ne semblait pas le choquer plus que ça

-Monsieur... Qu... Qu'est-ce que vous faites là ?!

-Désolé de te déranger, j'ai oublier de te rendre ton dossier de stage, j'aurais voulu discuter un peu avec toi dessus.

-Mais... Ça aurait pu attendre demain non ?

-Ho... Je passais par là alors je me suis dit... Je te dérange pas j'espère?

Dit-il en regardant mon torse maigre et imberbe.

-Euh... Non.. Entrez.

Je ne savais pas quoi penser, j'était partagé entre la honte et la peur, il entrais dans mon appartement, en bordel comme presque toujours, je lui fit signe de prendre place dans sur le canapé le temps que j'aille enfiler un T-shirt.

Quand je revenais, il avais enlevé sa veste, il portais une chemise et avais remonté ses manches, ce qui laissais apparaître ses bras poilus.

Je m'assit a coté de lui. Il me tendit un paquet de feuille qui devaient être mon dossier de stage qu'il avait du corriger.

-J'ai remarqué que tu avais oublié certains détails sur ton dossier, notamment sur les parties avec les fiches d'activités, je vais te montrer.

Il se rapprocha de moi soudainement pour tourner les pages du dossier, je pouvais sentir son parfum, il sentait bon. Je n'arrivais pas a cacher ma gêne, je crois même être devenu rouge au moment même ou il s'est approché.

-Là, il manque certains détails, il faut plus approfondir tes propos, on ne comprend pas vraiment ce que tu veut dire.

Je n'arrivais plus a me concentrer. Il était là a quelque centimètres de moi, je n'arrivais plus a décoller mon regard de sa bouche qui bougeais au fil des mots qu'il prononçais.

C'est alors que je sentis une érection soudaine arriver. Ce n'était vraiment pas le moment !

J'essayais de la cacher le plus possible, en posant mon bras devant mon jogging qui laissait apparaître parfaitement la forme de mon membre. Je priais pour qu'il ne le remarque pas.

C'est alors que je me rendit compte qu'il ne parlais plus apparemment il devait attendre une réponse de ma part, mais trop préoccupé par mon érection je n'avais pas écouté la question.

-Tu es sûr que ça va ?

-Euh... Oui oui, vous inquiétez pas...

Je crois ne jamais avoir eu autant honte de ma vie a ce moment là.

C'est alors qu'il se mit a sourire.

- Tu sais... Je suis pas venu que pour parler du dossier. Je suis venu pour te voir aussi.

-Qu'est-ce que vous voulez dire ?

-Eh bien.... Je sais que tu as remarqué que je te regarde très souvent. Je te trouve très mignon Bastien. Je veut pas que tu vois ça comme une attirance perverse ! C'est pas du tout ça, je te trouve tellement... Je sais même pas comment te décrire.

Ce qu'il venais de m'avouer me surprenais tout autant que cela m'excitais. Mon érection ne s'arrêtais pas et je savais qu'il l'avais remarqué.

Il tendit sa main pour écarter le bras qui cachais mon érection. Même avec la honte, elle ne désépaississait pas, au contraire. Il posa sa main sur mon jogging et le serra autour de mon sexe pour en voir la forme. Je poussa un petit gémissement, c'était la première fois que quelqu'un d'autre que moi me touchais la bite, cela m'excitais.

- Elle est pas mal. Me dit-il en me regardant dans les yeux

Il se pencha pour m'attraper la tête et m'embrassa. Il ne faisais pas les choses a la légère, il enfonça sa langue dans ma bouche tout en me caressant le sexe par dessus mon jogging.

Il retira sa langue de ma bouche et se releva, une bosse énorme était apparue a travers son jean.

-Vas-y...

-Je... Je ne comprend pas...

Il m'attrapa le bras et posa ma main sur son érection.

Je pouvais sentir la force de son membre a travers son jean, il devait être magnifique.

Je pris l'initiative de descendre sa braguette et de desserrer sa ceinture, son érection bondit hors se son jean a travers son caleçon noir.

Je n'osais pas y toucher, ça avais l'air d'un rêve.

-Fais en ce que tu veut Bastien.

Je restais longuement a fixer, juger son membre a travers son boxer avec mes doigts. Puis je me décida a le sortir, je descendit son boxer, je vit d'abord des poils, puis son membre  qui était plus gros que je ne le pensais. Il était dur comme de la pierre, environ 19 cm de longueur, des poils l'entouraient et deux belles couilles pendaient en dessous.

Je commença a caresser ses bourses, pour l'exciter plus qu'il ne l'était déjà. Je n'avais jamais fait ça auparavant, bien sur j'avais regardé des pornos, mais alors que je me retrouvais devant cette énorme matraque je perdit tout mes moyens.

J'attrapa son membre pour commencer a le caresser doucement pendant de longue minutes.

Puis, en le prenant par surprise j'approcha ma bouche de son gland pour passer un coup de langue dessus, ce qui lui arracha un gémissement. J'avais ma bouche a quelque centimètres de sa bite mais n'osais pas me lancer.

Après quelques secondes d'attente je commença a enfoncer d'abord son gland déjà très gros dans ma bouche, il semblait adorer, je commençais de plus en plus a enfoncer son membre dans ma bouche et a prendre le rythme. J'entendait sa respiration au dessus de moi, il était toujours debout devant moi.

La fellation dura pendant 5 bonne minutes, avant qu'il ne retire son membre de ma bouche.

-il faut que je me préserve pour plus tard... A mon tour.

Aussi tôt dit, il se mit a genoux devant moi et me sourit.

Pendant que je le suçais, il avait déboutonné sa chemise, ce qui laissais apparaître des abdos dessinés recouvert d'un duvet de poils que je trouvais terriblement sexy.

Il commença a me branler a travers mon jogging puis il le retira, ainsi que mon boxer. Laissant apparaître ma bite de 17 cm. Il continua de me branler, apparemment il savais y faire. Je commençais a me détendre et sans prévenir, il goba mon membre tout entier. Ce nouvelle sensation était géniale, je sentais sa langue me caresser le gland, et ses mains passer sous mon t-shirt pour me pincer les tétons. J'ai eu l'impression qu'il me suçais depuis des heures mais je n'en pouvais plus, je sentais que mon sperme venais.

-Monsieur... Je vais venir... J'essayais d'articuler entre les gémissement.

Il retira aussi tôt sa bouche.

-Je ne veux pas que tu jouisse maintenant, il faut que ça dure.

Il attrapa mon bras pour m'emmener sur mon lit dans l'autre pièce, il m'allongea sur le lit, puis se déshabilla complètement. Complètement nu, il était encore plus sexy. Son torse magnifique, ses jambes élancées et son membre parfait me faisait frétiller. Tout ses poils le rendait tellement viril et sexy.

-Tu ne t'es jamais fait prendre Bastien ?

-Non.. Jamais.

-Je vais devoir te dilater

Il prit mes jambes et commença a me lécher l'anus. J'avais un peu honte de ne pas l'avoir rasé mais bon... Cela ne le dérangeais pas apparemment.

Il passait sa langue dans mon trou et parfois y mettait un doigt, deux doigts, trois doigts... je sentais que trois était mon maximum pour le moment. Il releva la tête et tendit le bras vers son jean par terre d'ou il tira un petit sachet. Il déchira le plastique et en sortit le préservatif qui s'enroula sur son membre encore dur.

-Tu es prêt ? Dit moi si ça te fait mal j'arrêterais tout de suite.

-Oui... Je suis prêt.

J'écarta mes jambes, le dos contre le matelas, lui allongé au dessus de moi, il me regardais de ces yeux bleus... Puis je sentis son gland a l'entrée de mon trou il hésitait a entrer. il poussa un coup de rein très lent et je sentis son membre me pénétrer comme au ralentit. il ne s'enfonça d'abord pas complètement, il rentrais et faisait de petits va et viens a l'intérieur, me demandant si tout allais bien. J'aquiescais. Au fond cela faisait mal mais avec l'excitation je ne sentais presque rien. Il me donnais des coups de reins tout en me fixant.
Tous a coup, il attrapa mon dos pour me relever. J'était assis sur son membre, lui assis aussi, il s'enfonçait de plus en plus loin en moi. Il plaqua son front contre le miens, je pouvais sentir son souffle de plus en plus rapide au rythme des va et viens.

Il gémissait, je sentais qu'il allais venir. je pris sa tête pour l'embrasser alors qu'il me donnais des coups de reins de plus en plus rapides, il faisait claquer ses cuisses contre mes fesses. Il se raidit au dernier coup de reins, et arracha sa bouche de la mienne pour crier de plaisir. Il se laissa tomber en arrière, je bascula sur lui, j'était au dessus de son torse désormais.

Il me regardais toujours de ses yeux bleus, et remarqua mon érection et me repoussa pour que je m'allonge sur le matelas. Il goba mon sexe et recommença a le sucer. Je sentais ses coups de langue sur mon gland et je sentais le plaisir monter. L'orgasme vint sans prévenir, je déversa tout mon sperme dans sa bouche dans un râle de plaisir il resta quelques secondes a lécher ce qu'il restais de sperme du bout de mon sexe et remonta sa tête pour m'embrasser, faisant passer ma semence de sa bouche a la mienne.

Il s'allongea en suite a mes cotés, éssouflé. Je m'endormit peu après dans ses bras.

SomeGuy

izalfanbo@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Première fois avec mon prof

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)