PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le mec idéal

L'année avait commencée depuis quelques jours. J'étais un étudiant de 22ans comme les autres, à une exception près: roux au cheveux longs, ça cours pas trop les rues. A part ça, je n'ai rien d'extraordinaire, un peu timide, des yeux marrons rieurs (tout le temps) et je suis toujours à me marrer avec ma bande de potes. Sauf que cette année n'a pas commencé comme les autres...

Depuis quelques années je fantasmais sur les mecs, j'adorais surtout regarder leurs yeux pétillants, les bras musclés et les p'tits culs fermes...qu'est-ce que j'ai pu bander tranquille à l'abri chez moi ! Sauf que c'est pas top de se mettre à bander dans le bus entouré de gens et de tes potes alors que tu vois apparaître LE mec trop beau: châtain, un sourire ravageur des bras épais presque comme mes cuisses, un corps qu'on devine parfaitement dessiné. Et une belle bosse à l'avant avec ça. Je n'avais plus de salives. Il m'aurait demandé n'importe quoi, direct j'aurai accepté. Sauf qu'il ne m'a même pas calculé et est allé s'asseoir au bout du bus. En même temps un mec comme ça c'est hétéro, et même s'il est gay j'ai aucunes chances de coucher avec lui. Perdu dans ma contemplation je n'entend pas mes potes me posant une questions:

"Eh tu fais quoi t'as vu la femme de ta vie?"

"Quoi euh non je pensais à autre chose", que je bafouille misérablement, mon sac cachant heureusement mon érection. Mes potes me charient, s'ils savaient à quoi je pense...

A vrai dire, aucun d'eux ne me fait fantasmer, même si quelque fois, l'odeur de parfum qu'ils dégagent me met l'eau à la bouche, mais je sais me contrôler. Qu'est-ce qui m'arrive sérieux, je sais cacher mes pulsions d'habitudes! Mêmes mes parents ne se doutent de rien...

Enfin bref, à partir de la, impossible d'être tranquille, je le voyais partout: dans le bus tous les matins, le soir, je le voyais aussi avec sa bande de potes à la fac (tous des bg, mais lui le top du top). Heureusement je suis toujours en avance le matin, donc à ce moment la pas d'amis qui me gênent dans la contemplation de mon héros.

J'ai même réussi à savoir son prénom: Nicolas. Moi qui aime beaucoup ce prénom j'en suis devenu dingue!

Tellement je rêvais de ce mec, j'ai décidé de m'inscrire sur un site de rencontre pour essayer de trouver quelqu'un qui apaiserai mes pulsions sexuelles. Entre les mecs pas trop moches de 40ans et les vieux pervers, j'avais du choix (et tout un tas de propositions plus ou moins perverses, avouez qu'un jeune puceau ça en excite plus d'un!), mais j'avais mon bel éphèbe en tête et je ne me décidais pas, surtout trop effrayé devant ce sentiment d'ivresse sexuelle jusqu'alors inconnue pour moi et n'ayant pas assez confiance en moi pour me lancer...

Tout a changé après deux semaines de fantasmes de plus en plus érotiques: un mec me parle sur le site, c'est un mec de 27ans, et sa photo de profil: abdos et pecs de rêve...pas très apaisant pour moi!!! Et sa description: mec sportif de 27ans cherche mec -25 pour s'occuper de mes 18cm! Il me dit:

Lui:"Salut, ça va?"

Moi:"Salut, ouah maintenant oui j'ai jamais vu une si belle tablette de toute ma vie"

Lui:"Ahah. Ta description me plait bien, j'adore les roux!"

Moi"..." j'étais en train de trembler de partout, je me faisait draguer par un mec comme ceux sur lesquels je fantasmais avant mon beau Nicolas.

Lui:"Ben alors, tu répond pas?"

Moi:"T'es trop beau pour moi je vais pas te plaire dsl vaut mieux arrêter la"

Lui:"Ahah arrête tu me plait déjà, et faut toujours aider un pote en détresse, tu peux pas imaginer comment je suis chaud"

Moi:"Tu peux trouver n'importe qui pour te vider, avec un corps bien foutu tu as tout ceux que tu veux"

Lui:"J'ai décidé que je voulais m'occuper de toi, je t'aurais!"

J'ai fermé l'appli, j'ai essayé de ne plus y penser...Impossible! un corps comme ça me mettait dans un état proche de celui de mon beau mec ^^

En parlant de lui, c'était devenu intenable: il mettait des tee-shirt où on devinait son superbe corps, se mettait dans des postures sexy. Je le regardais plus de peur de juter direct! Un jour il m'a frolé en me jetant son sourire charmeur j'ai failli tomber à genoux devant lui!

Je me vidais 4fois par jour minimum et j'étais continuellement en chaleur, excité comme une puce...

Après 1semaine de cette torture hormonale, je me reconnecte sur l'appli. Direct le mec me parle:

Lui:"Hey alors décidé à venir t'occuper de moi?!? Je me suis toujours pas vidé faut que tu vienne j'ai besoin de toi!", et je reçois une photo de lui sur son lit, sans sa tête...

Moi:"Ok je fais ce que tu veux mais vas-y en douceur j'ai jamais rien fait... et tu veux pas une photo de moi? Je te plait ptet pas"

Lui: "T'inquiète t'es mignon je le sais, et tu vas tellement prendre ton pied que tu en redemanderas, mais d'abord je te laisserai jouer avec mon corps."

Moi:"Mon dieu j'en peut plus..."

Lui: "Oui je sais je fais cet effet la assez souvent, aller donne moi ton tel que je t'envoie mon adresse. T'es dispo quand?"

Moi:''Tiens voila mon 06********. Quand tu veux j'ai que des cours cette semaine y a pas l'appel de fait"

Lui:"Vient demain à 9h y a cours pour personne, même en master"

Mon dieu, j'ai même pas osé protester, trop abasourdi par le fait qu'il soit à la même fac que moi et que il m'ai remarqué. Mais qui ça pouvait être? Je reçois d'autres photos de lui, toutes plus excitante les unes que les autres. J'ai mal dormi cette nuit là, pensant que j'étais peut être tombé sur un traquenard, que j'allais me faire casser la gueule, ou violer. Et aussi très excité par la situation, tout aussi bizarre qu'elle me paraissait. Je m'imaginais caresser un corps si beau, titiller ses tétons, lécher ses abdos et tout ce qu'il y a en dessous ;)

Le lendemain matin, je me réveille à 8h, je sens mon portable vibrer: c'est lui avec une photo de son sexe: "t'as 1h pour venir me dire bonjour, sinon je viens te trouver je sais ou tu habite je t'ai suivi!!!"

Le stress!!! Je suis tombé sur un psychopathe et stalker par dessus le marché!

Je décide de pas déjeuner (je risque de gerber direct si je bouffe un truc), et à priori il veut me servir le petit déj... J'essaie de trouver un truc qui me vas bien, pour me sentir un minimum désirable, même si en fait j'ai rien eu à faire que d'obéir! Je sors en mode robot au bout de 30min après avoir refait une douche, vais prendre le bus et arrive chez lui à 8h45. Multi sonnette à l'entrée, j'hésite à partir en courant, mais je reçois un sms "t'es où mon p'tit rouquin chéri?" "En bas" "Ok j'ouvre, monte au 4ème, porte de gauche".

Je prend l'ascenseur, en espérant que même si je me fait violer, il est aussi beau que sur les photos, je serai presque consentant. Tant pis pour mon cul! L'ascenseur monte terriblement lentement, je suis en panique, je manque d'air, j'ai la tête qui tourne. J'arrive au 4ème, toque à la porte, et la, surprise! LE Nicolas m'ouvre, torse nu, juste un petit caleçon qui moule totalement son anatomie...Je respire à nouveau, je le regarde bêtement de la tête aux pieds, je sens que j'ai bandé dès que je l'ai vu.

Nicolas: "Alors, tu veux rentrer?"

Moi: "..."

Et la il m'attrape par le bras, me rentre chez lui comme si je ne pesais rien, ferme la porte, m'y adosse, et me roule un ENORME patin. Je suis au Paradis. Mon premier baiser, par le mec auquel je pense depuis 1mois... Ses bras puissants me serrent contre lui, je sens son odeur enivrante...Il interrompt le baiser, se décolle légèrement, me regarde "On continue?"

Je me colle à lui et l'embrasse avec passion sur ses lèvres douces et chaudes, parfaitement en accord avec les miennes... Sa langue vient chercher la mienne, mmmh je suis à lui, je mouille du cul, il sent ma bosse contre lui, il sait que je me détend. Moi je sens aussi sa bosse qui gonfle, énorme contre mon ventre.Il me regarde avec ce sourire, mais j'y vois aussi le désir, un sourire carnassier. Je me sens comme une proie qui voit pour la première fois le lion, à la fois émerveillée par sa beauté et effrayé par tant de puissance. Il me chuchote à l'oreille "Tu me laisses te déshabiller et après tu peux venir avec moi dans mon lit." "ok...". Ce mec est incroyable, il me laisse sans voix. Je me sens désiré avec tant de force, et je veux tout de lui. Il s'approche, ôte mon manteau puis mon tee shirt, me palpe les fesses en se collant à moi. "C'est bien rebondi ça, tu fait du sport?" "Non, enfin un peu en me levant, des trucs sans matériels" "Tu pourra venir avec moi à la salle, tu verras mes potes sont sympas même s'ils essaieront de se faire ton beau fessier" "Je suis juste à toi, je murmure..." "Evidemment" dit-il en descendant mon pantalon à mes chevilles. Et la il me porte jusqu'à sa chambre, moi les jambes autour de sa taille, son sexe cognant mes fesses, mes mains caressant son dos... Il me pose sur le lit en douceur, se met au dessus de moi, m'embrasse à nouveau.

Moi: "Par quoi on commence?"

Lui, au dessus de moi "Comme tu veux" et il me fait ce sourire qui me fait fondre. Je caresse ses pectoraux fermes, vient donner un coup de langue sur ses tétons. Sa respiration accélère, il se pose sur le dos, je viens m'asseoir entre ses cuisses, la tête au niveau des ses tétons. Je caresse son bras qu'il a gonflé, l'embrasse sur la bouche, dans le cou, embrasse aussi ses deux pecs. Et la je m'enhardi, je descend le long des sa tablette si parfaite avec ma langue, mes mains sur ses hanches fines... ça y est, j'ai la tête entre ses cuisses. Son caleçon est totalement déformé par la colonne de chair vibrante à l'intérieur, une belle tache de mouille se dessine. Je le regarde. Il a le sourire aux lèvres, me caresse la tête comme pour me donner son approbation. J'embrasse le tissu, respire son odeur de mec comme tout a l'heure, mais avec l'odeur de sexe en plus. Je commence à lécher au niveau de la tache, il me dit "Stp sors la, j'en peu plus!"

Je le lui descend, et la, cette énorme barre gonflée de sang se déploie devant moi dans toute sa splendeur. J'aurai jamais cru qu'un sexe puisse être aussi beau. Je la prend en main, c'est chaud, doux. Je le branle un peu. Une grosse veine cours tout le long de sa hampe. Je le regarde, il a la tête en arrière, les yeux fermés, un sourire béas sur le visage. Encouragé par son plaisir qui décuple mon envie, je met maladroitement son gland dans ma bouche. J'essaie de lécher comme je le ferai d'une glace, mais elle est tellement épaisse... 18cm de long et 6 de large au moins. "Oui continue c'es trop bon, tes levres sont douces et chaudes..." Je tete encore sont gland quelques minutes, puis fait glisser ma langue le long de son frein jusqu'à ses couilles, énormes et pleines de jus rien que pour moi. Je les prend en bouche une par une. Décide de remonter le long de ce sexe presque plus large que mon poignet. Et essaie de l'avaler le plus loin possible.

N:''Eh doucement, je sais que tu es motivé mais t'étouffe pas avec !''

M:''Tu m'as dit que tu allais t'occuper de moi''

N:''Petit coquin'' Et la il me prend la tête et me fait de doux allers-retour avec son bassin pour ne pas m'étouffer. Il respire de plus en plus vite, me fait m'étouffer deux-trois fois. Je bave de plus en plus sur sa queue. Il accélère le mouvement, sa respiration devient de plus en plus rapide, et il me tapisse littéralement les amygdales avec une crème délicieuse mais trop abondante, que je laisse échapper même si j'avale comme je peux en essayant de ne pas m'étouffer. C'est un peu gluant, un peu salé mais ça me plait. C'est mon mec qui me nourrit...Ça ne s'arrête pas, il a vraiment pas juté pendant une semaine !

Quand la source se tari enfin, j'ai le menton couvert de sperme, qui coule sur son bas ventre. Il me regarde avec douceur, me lâche un ''Merci mon cœur'' qui fait battre le mien tout en me caressant la joue. Je récupère comme je peux son jus délicieux, il m'aide en me faisant lécher ses doigts. Puis je récupère ce qui a coulé sur lui. On se regarde. Je lui sors un ''je t'aime''. Il me colle contre lui en disant ''Moi aussi, mais n'espère pas que ce soit déjà fini''. Je le regarde, il est sérieux. Mon dieu, pour ma première fois je vais être servi. Mais ça ne me déplaît pas ;)

Merci d'avoir lu, j'espère que ça vous a plu ;) Alors, histoire réelle ou fantasme? La suite ? Dites moi tout ^^

Pititgayy

pititgayy@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Vive l’armée ! - Bon prêt en liquide - Les chemins de fer - À deux sous le sapin - L'inconnu du train - Je (me) décoince (avec) mes amis - Le pompon du marin - Frenchies in a New World - Mon meilleur ami et moi dans les bois - Mon ami l’escort - Mon âme au diable - Au fond on ne change pas - L'inconnu de la poste - Remis à ma place - Le mec idéal - Rendez-vous particulier

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)