14 Déc.
+ 43 histoires en accès privilège.
14 Déc. : +30 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Un oncle parfait - 01

Je m’appelle Billy. Assez basic comme mec. 6 pieds, 190 livres, peu basanée (mon arrière-grand-père était amérindien), cheveux brun, un peu poilu, un peu musclé (pectoraux et épaules développés, pas d’abdos, fesses bombées). Bref, assez normal. J’ai toujours su que j’étais gay. J’ai toujours fantasmé sur les hommes plus vieux bâti et poilus. Je rêve depuis très longtemps à des queues longues, épaisses, foncées et odorantes. Je suis assez masculin, mais il m’arrive de jouer la salope…

Cette histoire m’est arrivé il y a quelques années déjà. À l’été de mes 18 ans. Je venais de terminer ma première année dans un collège en architecture. Chaque été, mes parents, très occupés avec leur entreprise, nous envoyaient, mes frères et moi, passer les vacances chez différents membres de la famille.

Cette année, je me suis retrouvé chez mon oncle Alain, qui habitait dans le nord, à 2 heures de Montréal. Il avait lui-même construit un chalet habitable à l’année avec 2 chambres, un grand salon avec vue sur le lac, un spa, un terrain magnifique à l’abri des regards. Le chalet était sur le haut d’une butte et plus bas, à 2 minutes de marche, se trouvait un quai et un lac immense. Une grande galerie surplombait le lac.

J’avais déjà passé un été là à 11 ans et un autre à 15 ans. À ce moment-là, un de mes frères et mes cousins (les deux fils de mon oncle) étaient présents. C’est la première année où je serai seul avec Alain. Comme les autres fois, je travaillerais quelques heures par semaine à son dépanneur, au village, à 25 minutes de vélo du chalet. J’avais en tête de passer le reste de mon temps à m’entraîner, à lire, boire, nager dans le lac et me faire bronzer sur le quai.

Mon oncle était assez viril. Teint foncé, poilu, pectoraux et mamelons immenses, large d’épaule, un cul magnifique. Il était célibataire depuis un bon moment. La mère de mes cousins étant parti il y a très longtemps je ne me rappelle plus où.

Vous devinez que cet homme faisait partie de mes fantasmes ultimes.
Je suis donc arrivé à la fin juin à son chalet. J’avais pris l’autobus de Montréal à son village et j’ai poursuivi ma route avec mon vélo que j’avais embarqué. Je ne portais qu’un cuissard blanc et rouge et je ne portais rien en haut. Une fois au chalet je vois mon oncle sur le pas de la porte avec un autre mec. Assez jeune. Il ne devait pas avoir plus de 30 ans. Mon oncle est en petit culotte blanche taille basse. Il est en train d’enlacer le jeune mec quand il me voit. Il me sourit et me fais des grands signes de la main alors que j’arrive par le long chemin. 

Je débarque de mon vélo en sueur. Il court presque vers moi en criant mon nom avec un enthousiasme que je ne lui connaissais pas. Il avait l’habitude d’être plutôt low profile lors de nos réunions de famille. Il me serre dans ses bras. Il me prend le dos de ses grosses mains qui glissent sur ma sueur. Me donne deux gros becs sur les joues en me posant une main sur un pectoraux puis me prend par les épaules. Il me présente le mec. Louis-Jean, un ami de mon cousin qui était venu passé la nuit parce qu’il était dans le coin. Alain et Louis-Jean s’enlace se disent qu’il faut qu’ils se revoient cet été. Que c’était vraiment cool. Louis-Jean me serre la main en me regardant de haut bas et en me souhaitant un bel été. Il embarque dans sa voiture et quitte.

Mon oncle m’aide à décharger mon vélo et on entre dans le chalet. Cet endroit à pas changer depuis la fin des années 80. Même mobilier, aucun rideau aux fenêtre, même odeur de bois et de feu. Par contre c’est archi propre.

Alain me parle de tout et de rien en demeurant debout devant moi en briefs. Je devine sa queue qui porte à gauche. J’essaie de pas trop regarder car à travers mon cuissard mon excitation va se voir. Il a l’air super heureux que je sois là. Me rassure en me disant de ne pas avoir peur que je sois seul avec lui, que ça va être quand même trippant comme été. Il me montre ma chambre. J’y dépose mes trucs et je me rends compte qu’il n’y pas de porte. Mon oncle gêné me raconte que dans un excès de colère, il l’a défoncé et qu’il ne l’a pas encore remplacée. Il me dit qu’il y a la salle de bain si je veux me changer.

Dans ma tête je me dis que ça va être parfait pour jouer les exhibitionnistes. Surtout que je trouve que me oncle me regarde drôlement et que le lit de ma chambre n’est pas défait. À quel endroit a dormi Louis-Jean? Je deviens super excité. Plein d’images se bousculent dans ma tête. Ma queue commence sérieusement à grossir dans mon cuissard de vélo et le blanc de celui-ci est pas si opaque. Je me ressaisi un peu alors que mon oncle continue de me parler comme si je rien était.

On se douche un après l’autre et on part pour le dépanneur. Après une journée tranquille à vendre de la bière, des cigarettes et des bonbons et à remplir les frigos et les étagères, on retourne au chalet vers les 21 heures. Je dis à mon oncle que je vais faire un saut dans le lac. Le mois de juillet n’est pas arrivé et il fait plus de 30 degrés dehors.

Je me déshabille dans ma chambre pas de porte. Je me prélasse nu, faisait semblant de chercher dans mon sac mon maillot. Je l’enfile tranquillement. Je n’ose pas me retourner, je ne sais pas si mon oncle me regarde. Je suis super excité. J’ai le gout de me branler. Je sors du chalet, Alain est assis sur une chaise transat, un verre de vin à la main, en bedaine et en short.

Je descends au lac. Je plonge. Nage un bout de temps. C’est super tranquille. En pleine semaine comme ça les voisins et les autres propriétaires de chalet sont encore en ville à travailler. Je sors de l’eau. Me couche sur le quai. Le ciel est marine.

Je décide de sortir ma queue et je commence à me branler. Je suis super excité. Je ne fais que penser à mon oncle. Son corps, son visage sauvage, son crâne rasé, sa barbe noire, son dos gigantesque. Soudain, j’entends du bruit derrière moi. Je me relève un peu et me retourne. Alain regarde ma bite. Il est surpris. Je lui souris en continuant mon va-et-vient avec ma main. Et il dit :

-       Ah! Excuse-moi Billy. Je ne voulais pas te déranger.

Et il remonte vers le chalet. Fuck! Je ne savais pas quoi dire. Je suis resté super excité, mais incapable de jouir.

Quand je remonte à mon tour vers le chalet. Mon oncle court sur le tapis roulant avec ses écouteurs. Il se défonce à toute allure. La sueur ruisselle abondamment sur son torse nu. Je vais dans ma chambre et me met en bobette blanche moulante. Je vais me brosser les dents, me serre un grand verre d’eau. Tout ce temps je le regarde courir sur le tapis. Quand je croise son regard il me sourit gêné.

Quand il arrête de courir il va à la salle de bain. Laisse la porte ouverte. Et embarque dans la douche.  Quand il sort je suis assis sur le comptoir avec un magazine. Il est nu devant moi. Il me dit que demain je serai seul une bonne partie de la journée au dépanneur. Qu’on va se voir le soir. On ne parle pas du fait qu’il m’a surpris à me masturber ou qu’il est nu devant moi en ce moment, tout mouillé avec sa grosse queue pendante.

Je bande dans mon slip. C’est évident et mon oncle le voit. J’ai même un testicule qui sort au niveau de la fourche. J’ai juste le goût de me coller contre lui. De mettre sa queue, qui est énorme pas bandée, dans ma bouche de suceuse.

-       Bonne nuit Billy! Très heureux que tu sois là cet été. Tu vas bien m’aider avec le dépanneur et le chalet.

-       Bonne nuit Alain. Merci encore pour le travail et l’hébergement.

On dirait qu’il veut s’avancer vers moi, mais il s’en va vers sa chambre et ferme la porte. Qu’est-ce qui se passe? C’était quoi ce moment? On dirait qu’un de mes plus gros fantasmes est sur le point de se réaliser. Mon oncle veut-il réellement coucher avec moi? Ou s’excite-t-il lui-même en se la jouant pervers devant moi? Si mon père apprenait que son frère Alain a surpris son cadet à se masturber ou qu’il se promène nu devant lui, il piquerait une de ses colères… Mais tout ça m'excite terriblement.

Will23mtl

havefunbaby@hotmail.ca

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Un oncle parfait

Dernière mise à jour publique

14/12 : 21 Nouvelles

Mon directeur de formation Deepth
Une bonne pipe CaptainNemo54
Faites vos jeux Yan
Mon année Erasmus Bryan
Comment j’ai rencontré mon copain TTBM Ethan69
A Young Hetero
Ma nouvelle vie de lope Nico76500
Nicolas et Bobo Nicolas
Maxence Éric
Confessions réelles d’un videcouilles Guillaume
Un hétéro de moins Jean-Baptiste
Baisé au jus par Denis le flic Baisemoi37600
dans les bois.... Pititgayy
Mes potes du lycée Juliencyrillo77
Le timide Frank
Mes 18 ans Titi30
Dans sa toile Ed.Nygma
Découverte Patoche0054
Les toilettes de l’aéroport Hugo974
À trois sur les parkings Couple chaud
Mon demi-frère hétéro Oldyano

La suite... 9 épisodes

Nouvelle expérience -02 Arras62
Le jouet d’un hétéro -05 Franck84
Éric, ma vie Chapitre -17 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -18 Rodrigue
Ma première collocation -06 Pascal
Ma première collocation -07 Pascal
Soumis à Karim -02 Tod
Chambres à louer -13 Jeanmarc
Début avec mon maître -02 Jd18

Décembre 2018

Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première collocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite...

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première collocation -02 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Ma première collocation -04 Pascal
Ma première collocation -05 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)