PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Remis à ma place

Il s'approche de moi menaçant. Il me semble gigantesque du haut de mon mètre soixante dix. Qu'est-ce qui m'a pris de me foutre de lui à cette soirée ?

Ok j'étais avec ma bande de potes, mais on était comme d'habitude trop bourré. Ptet un peu d'herbe pas très légale. Cons au point d'être lourds avec les meufs et de traiter tous les mecs dont la tête nous revenait pas de pd. Alors que je le suis. Si mes potes savaient...je serai le prochain à servir de défouloir. Dans le coin où on vit, c'est mal vu d'être une tapette. C'est là que j'ai vu le mec. Grand, baraqué, le style flippant et attirant à la fois car il fait Bad boy mais tu sens qu'il peut te protéger. Je l'ai vu se frotter à un ptit mec qui a rapidement eu l'air effrayé. C'est à ce moment que j'ai glorieusement eu l'idée de m'approcher de lui avec un des potes de ma bande et j'ai presque gueulé :
Moi : “Eh s’pèce de gros pd, c'est pas ici que tu vas trouver des bites à sucer.”
Mon pote encore plus atteint que moi continue de l'insulter de bouffeur de bites et autre charmantes expressions. Quand il fait une pause je le remplace et inversement. Ce qui nous énerve c'est qu'il ne réagisse même pas. Il continue à boire son verre en nous regardant comme si on ne valait pas la peine.
Moi : “Eh s’tu veux mes potes et moi on a des grosses queues à te filer, le tas de muscles que tu es va kiffer être à sa place de pute.”
Un troisième de mes potes nous a rejoint, les gens se sont écartés de nous et il commence à y avoir moins de monde, il est environ 3h. Mes deux potes présents profitent qu'il termine son verre pour tenter de le maîtriser. Malheureusement pour nous on est tombé sur un vrai balèze. Le premier se prend le verre dans la gueule, le deuxième une droite qui l'allonge direct et moi je me fais chopper par la nuque. Il serre légèrement et c'est le noir total.

J'ouvre les yeux sur un salon simple d'un de ces immeubles de banlieues dont je vois les tristes bâtiments par la fenêtre. J'ai à peine le temps de voir sur la table divers magazines qu'il entre dans la pièce. Je suis à genoux et j'essaie de me faire encore plus petit.
Lui : “Alors p'tit raclure de pd. Car ouais j'ai vu comment tu me matais et ton érection quand je t'ai choppé. Alors que tu emmerdes souvent des gars comme tu as fais ce soir. C'est pour ça que t'es là. Moi je cherche pas de la bite à sucer. Toi par contre tu vas servir à ça.”
Il m'attrape ma tête pour la poser sur son jean. Je sens une énorme bosse. Putain, j'ai jamais sucé moi, j'ai juste fais comme tous, trouver des filles pour sauvegarder les apparences. Même si je sentais bien que ça me plaisait pas, je voulais pas débuter comme ça l'autre côté. Même si je l'ai cherché. Ptet si je suis obéissant il sera cool? Je commence à ouvrir son jean et tombe sur un morceau qui doit faire dans les 18cm, et il a l'air au repos. Je le regarde dans les yeux, son regard est celui du mâle satisfait. Je commence à sucer doucement mais il en a décidé autrement. Je me retrouve avec son sexe complet en bouche. J'étouffe, bave comme pas possible, chiale à moitié. Et le pire c'est que je la sens gonfler, prendre encore plus de place alors qu'une de ses mains plaque ma tête sur la base de sa queue. Il ressort, mais c'est simplement pour me mettre sur le canapé la tête en arrière et avant que je réagisse, groggy et cherchant mon souffle, je reprends son imposante tige en fond de gorge. Ça passe plus facilement qu'à genoux mais il y va aussi plus vite, me défonçant la bouche.
Lui : “Alors c'est qui la pute? T'as une vraie bouche de suceuse regardes comment tu encaisses bien.”
J'ai rapidement mal à la mâchoire mais il n'a aucune pitié, comme quand j'expédiais rapidement ces parties de baise avec mes conquêtes. Je me sens comme un trou, un simple vide couilles. Le plus humiliant dans tout ça? Ses mots m'excitent et je me sens à ma place, soumis. La bave commence à me recouvrir le visage, sa queue étant pleine de salive bien épaisse. Je la sens gonfler encore un peu avant de sentir ce qui me semble être un geyser dans la gorge. Il se retire, j'en prends plein la face. Il me biffle.
Lui : “Tu aimes ça salope, t'es à ta place là hein. T'aimes ça la grosse queue.”
Je suis rouge de honte, j'ai déjà dis cette phrase. L'entendre ne me fait pas le même effet. Je suis à l'étroit dans mon boxer sous mon jogging. Il arrache tous mes vêtements avant de sortir une capote, je déglutis difficilement ayant encore l'impression d'avoir son sperme en bouche.

Je me fais retourner comme une vulgaire crêpe et il rentre en moi sans ménagement. Je hurle mais pas le temps de m'habituer à la douleur qu'il commence déjà le mouvement, elle disparaît en quelques minutes. Je prends rapidement mon pied alors qu'il me plante à fond avec son mandrin.
Lui : “Regardes comme tu t'es ouvert alors que c'est ta première fois ! Un vrai garage à bites. T'aurais quand même pu faire profiter tes potes…”
Etc etc… tout ce que mes potes et moi lui avons dit est modifié et adapté pour moi.
La douleur est mélangée au plaisir, il ne se préoccupe pas de moi, je ne suis que le réceptacle de sa vengeance, puni pour toutes ces fois où j'ai été trop con. J'ai une intense douleur au moment où je jouis, mon cul s'est contracté mais il a continué à me défoncer. Quand il jouit à son tour je sens les jets rapides et abondants malgré la capote. Il se retire sans douceur.
Lui : “Allez dégages je veux pas te revoir. Toute façon soit tu as compris la leçon soit t'es devenu une pute. Dans tous les cas les soirées seront plus calmes.”
Je ramasse mes vêtements qu'il a balancé sur le paillasson à l'entrée. À part le jogging le reste n'a pas survécu. Je descends le cul explosé les escaliers. Dernière fois que je me moque d'un mec. Je suis partagé entre la honte et le plaisir que j'ai pris. J'ai jouis sans me toucher en me faisant défoncer. Il est presque 6h du mat’. Je vais vite rentrer chez moi avant que le jour se lève pour laisser tout ça derrière moi. Je marche en canard en ayant l'impression que mon cul coule. Pas top les escaliers. Au premier je croise un mec qui me regarde.
? : “Mais je te connais toi! T'es d’la bande à Sofian. T'as quoi sur le visage?”
La lumière s'allume d'un coup, m'éblouit.
? : “Putain c'est bien ce que je pensais, c'est du sperme. Viens par ici toi on va s'amuser…”
Oh non. Pas encore !

Pititgayy

pititgayy@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Vive l’armée ! - Bon prêt en liquide - Les chemins de fer - À deux sous le sapin - L'inconnu du train - Je (me) décoince (avec) mes amis - Le pompon du marin - Frenchies in a New World - Mon meilleur ami et moi dans les bois - Mon ami l’escort - Mon âme au diable - Au fond on ne change pas - L'inconnu de la poste - Remis à ma place - Le mec idéal - Rendez-vous particulier

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)