Page précédente

Cruising sur la plage

Pendant mes congés, j'ai décidé prendre du plaisir... Dans mon trou perdu de la campagne ce n’est pas facile de rencontrer quelqu'un, pas d'aire de drague à des dizaines de kilomètres à la ronde. Je pars pour quelques jours en camping à la mer. Après avoir minutieusement préparé mes soirées, zones naturistes et autres aires réputées fréquentés de cette côte Méditerranéenne. Le premier soir, après le voyage et mon installation, je me rends sur cette fameuse plage. Je n'ai aucun mal à trouver l'endroit tellement je vois d'allées et venues de voitures et de mecs à pieds. Je commence à arpenter les dunes et je n'en crois pas mes yeux, y a plus que l'embarras du choix !

Je me décris physiquement, 28ans pas très grand, 1m75, 70 kilos, complètement imberbe, je prends un soins tout particulier à enlever les quelques poils qui poussent. J'avais aussi pris soin de mon apparence physique, bermuda façon camouflage débardeur noir et tongs, on est à la plage non ?

Apparemment donc tous les mecs sont là pour baiser et certains ne se gênent pas, une touze est improvisée avec plus d'une vingtaine de participants, c'est pas mon truc, je ne reste pas. Quelques allées et venues plus tard, je trouve quelqu'un qui ne me laisse pas indifférent, environ 30 ans torse nu, nous échangeons quelques regards et il me demande si j'ai une clope. Nous parlons de banalités sur ce lieux, puis nous nous enfonçons plus loin, « pour être tranquille ! ».

A peine a-t-on trouvé un endroit que nous nous roulons un nombre de pelles plus profondes les unes que les autres... Profitant d'un moment de répit pour reprendre nos respirations j'enlève le haut.

« Enlèves aussi le bas » me dit-il, et joignant le geste à sa parole, le voici aussi, nu comme un ver. Sans attendre, il se précipite sur ma queue, l'engouffre me taillant une pipe d'enfer. Il est a genoux devant moi, il sait vraiment bien s'y prendre. Après quelques instants, je commence à explorer son corps avec mes mains. Puis je me baisse doucement, avant de m'allonger, ma bite toujours prisonnière de sa bouche. Nous voilà, dans le sable commençant un bon 69, moi allongé sur le dos. sans être classé dans les très bien montés, son membre est plutôt bien proportionné, ni trop ni pas assez dans le sens de la longueur comme celui de la largeur. Mais déjà il change de position, en présentant à ma langue son cul que je ne vais pas tarder à faire ouvrir.
Il se lève alors et en s'appuyant sur une branche écarte les cuisses pour que je puisse le préparer. Je dois dire que non seulement ses fesses sont belles mais son trou s'ouvre aussitôt que j'y appuie ma langue, et il a l'air d'apprécier ! N'y tenant plus, il me demande si je veux une capote, je réponds que j'en ai, (je ne suis pas venu ici sans mon matériel !), je l'enfile et rentre dans son intimité. Je crois l'avoir limé pendant près de trois quart d'heures, variant les positions : Tantôt debout, puis lui s'asseyant sur ma queue, à 4 pattes, et enfin couché sur le dos, ses jambes sur mes épaules. A aucun moment il n'a débandé et juste avant que je ne jouisse il m'a fait sortir de son cul pour me finir en me branlant et tout se recevoir sur le torse. N'ayant pas encore joui de pour sa part il m'a allongé sans ménagement sur le dos et s'est branlé à son tour sur moi.

Il s'est allongé à côté de moi, et pendant que nous débandions, il me dit qu'il avait apprécié, que trop de mecs ici ne savaient pas se retenir plus de 5 minutes... Les pauvres me dis-je !
Ensuite nous avons pris nos affaires, et sans nous rhabiller, nous avons traversé toute la zone de drague en sens inverse, attirant beaucoup de regards sur nous, quelques mais sur les fesses aussi. Puis après un regard complice qui aurait pût faire croire qu'on était ensemble depuis longtemps nous nous sommes roulés une pelle des plus provocantes. Nous avons ensuite, mais plus discrètement bien sur traversé la route, et le bain de mer nous a lavés.

Au fait, c'était mon voisin de camping !

Shox

sportcho81@free.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.