Page précédente

Le frère de mon meilleur ami

Cette histoire remonte à un an, j'étais alors élève en Terminale ES, je me sentais gay mais je n'avais jamais franchi le pas.
La surveillante m'avait demandé de porter un papier à mon professeur de sport. J'ai ouvert la porte du vestiaire, il y avait plein de vapeur d'eau : les élèves de terminale S prenaient leurs douches, je me suis arrêté, permettant à mes yeux de s'adapter. Les formes dans la vapeur sont devenues alors beaucoup plus nettes.
J'ai marché tout droit vers le petit bureau du professeur de l'autre côté de la pièce passant ainsi à côté d'élèves de Terminales S dénudés.  Les plus beaux  garçons du lycée étaient là à côté de moi  déshabillés et me montrant tout.

J'ai essayé de ne pas trop regarder pour ne pas me faire repérer mais l'envie était trop forte. Tout en avançant vers le bureau des enseignants de sport je matais comme un malade.
Je me suis arrêté quand j'ai entendu une voie familière. Je me suis retourné et l'ai vu debout dans un coin parlant à certains de ses camarades Rémy. Il était le garçon le plus beau du lycée et le frère de mon meilleur ami, Denis. Dans mes rêves érotiques, Rémy occupait une bonne place  Il avait 19 ans et était là debout  portant seulement une paire de chaussettes et  un boxeur.  Je suis là, le regardant fixement de la tête au pied,  son corps était vraiment superbe :  une poitrine bien musclée,  quelques poils sur ses mamelons et quelques uns au niveau du nombril, des abdominaux bien dessinés et un boxeur bien rempli.

J'avais l'impression de  rêver quand je me suis rendu compte qu'ils s'étaient arrêtés de parler et me regardaient. « Que regarde-tu comme cela ? » a crié Rémy.
« C'est ma bite que tu veux voir !!». Il a saisi son paquet énorme et lui a donné une pression.
J'ai compris que je m'étais fais repérer, de plus le bombement dans mon short ne laissait aucun doute. Sans répondre, j'ai couru vers la porte du bureau des profs pour donner le papier. En ressortant, Rémy et ses copains étaient heureusement partis.

Le jour suivant, j'étais chez  mon meilleur ami Denis. Nous regardions des photos pornos hétéros dans des magazines que Denis avait trouvés dans une poubelle, quand nous avons entendu le claquement de la porte d'entrée et les pas de deux personnes montant  l'escalier. La porte de la chambre à coucher de Denis s'ouvrir brutalement : « Denis, tu es là, que fais tu ?» dit Rémy. Rémy était accompagné de son ami Thomas, un autre très beau garçon. Rémy est venu directement vers moi et a saisi le magazine de ma main. Il a feuilleté certaines des pages et  m'a alors regardé.

"On dirait que tu aime la bite, n'est-ce pas ?  Déjà hier il matait les mecs à poils dans le vestiaire" a dit-il en me regardant. J'ai saisi le magazine en disant que c'était Denis qui l'avait trouvé, et que je n'étais pas pédé. Rémy et Thomas se sont alors retourné vers Denis. Ce fumier leur as dit que c'était moi qui l'avais amené pour que l'on se branle ensemble. Thomas et Rémy ont dit ensemble : « c'est ce que l'on va voir »  Ils m'ont attrapé et Thomas a collé ma tête au niveau de l'entrejambe de Rémy. Il bandait déjà, sa bite était impressionnante, elle devait mesurer au moins 20 cm de long sur 4 cm de large.

Denis ne bougeait pas, il regardait. Thomas m'a dit : « Et bien, tu y vas,  suce le, sinon on utilisera une autre voie. »  Rémy a baissé son jogging et sa bite est venu frapper mon visage, elle sentait la sueur, puis il me saisi la tête et me força à ouvrir la bouche. J'avais pour la première fois de ma vie une bite en bouche et en plus du plus beau mec du lycée. !
Ne voulant pas paraître pédé, je me suis un peu rebellé mais il me maintenait bien et il commençait à faire coulisser sa bite dans ma bouche. Je me suis mis à sucer  sa bite comme ci c'était un sucre d'orge et Rémy a dit : « tu vois, c'est bien comme cela, continue. Je vous l'avez dit, il ne voulait que ça ».

 Thomas  et Rémy ont enlevés leurs vêtements. Thomas avait une très belle bite circoncise un peu plus petite que celle de Rémy mais comment de bonne taille. Il est venu à côté de Rémy et m'a présenté sa bite que j'ai sucé : elle avait un goût délicieux.  Rémy a crié sur son frère : « Eh le petit puceau, tu attends quoi pour te foutre à poil ». Denis a obéit comme un robot, il s'est déshabillé, sa bite était toute petite, il ne bandait pas.

Rémy m'a ordonné de le sucer. Je suçais mon meilleur ami, il se laissait faire, au bout d'une minute sa bite avait une taille normale 16 cm, il se laissait faire puis il a commencé à m'encourager à me caressant la tête. Pendant ce temps, Thomas et Rémy m'ont déshabillé. Rémy avait introduit un doigt dans mon anus, qu'il faisait aller et venir. Je cria : «Non, je ne veux pas, arrêtez »  Rémy a demandé à son frère (c'est lui qui avait la plus petite bite) de venir m'enculer. Il se positionna et lentement il poussa sa verge dans mon trou, cela faisait super mal. Son gland à réussit à rentrer, la douleur devenait supportable puis il poussa encore et sa bite est totalement rentrée, il patienta quelques secondes, la douleur s'était transformé, je commençais à prendre du plaisir puis Denis me baissa lentement. « Maintenant, voilà Denis tu n'es plus puceau, tu es un homme et ton copain est un enculé, un pédé qui aime se faire prendre. Allez, suce nos queues, mouille les bien, car après on va t'enfiler » a dit Rémy. 

Denis se pencha vers mon oreille, et me chuchota : «Je suis désolé, je suis obligé » tout en me baissant de plus en plus fort, il ne tarda pas à jouir en poussant un cri d'extase. Je sentais son sperme qui s'échappait de mon anus.   Denis s'est retiré, puis Rémy lui a dit : « regarde moi je vais te montrer comment on baise un pédé »
Il s'est alors placé derrière moi et a positionné sa bite puis, il a poussé d'un grand coup, sa bite s'est logé profondément dans mon cul. La douleur a été énorme malgré le sperme de Denis qui avait un peu lubrifié mon trou ; j'ai ouvert ma bouche pour crier ma douleur,  Thomas en a profité  pour mettre sa bite dans ma bouche.

Rémy a commencé à me baisser en donnant de grands coups de reins, il me maintenait fermement par les hanches. Rémy n'arrêtait pas de commenter ces actes pour son frère  du style : « Regarde c'est comme cela qu'on baisse un pédé, regarde comme il est ouvert (se retirant pour montrer mon trou du cul béant), un vrai garage à bite. Etc. »  Mon copain Denis ne disait rien, il regardait tout simplement.  Thomas tirait sur ma tête pour pouvoir entrer profondément dans ma bouche. Je suçais Thomas de mon mieux, faisant tourner ma langue sur son gland, lui titillant le méat, aspirant au maximum sa bite. 

Rémy a entretenu ses mouvements pendant au moins une bonne dizaine de minutes, sa respiration devenait de plus en plus rapide puis il a dans un dernier geste, poussé à fond sa bite et a éjaculé au fond de mon cul.
Il s'est effondré sur mon dos.  J'ai senti la bite de Thomas se contracté puis il  a éjaculé dans ma bouche une grande quantité de sperme. J'ai avalé autant que je pouvais, mais un peu de sperme a réussi à s'échapper au coin de mes lèvres.

Rémy et Thomas se sont levés, leurs bites se ramollissant entre leurs jambes ; ils se sont rhabillés et Rémy
a dit : "Reviens nous voir  quand tu veux, nous serons toujours là pour te baisser. »  Puis ils sont sortis de la chambre. Denis est venu vers moi tendrement  pour essuyer le sperme qui coulait de mon cul et de ma bouche puis m'a dit : « je suis désolé ». Je lui ai répondu : « Ce n'ai pas grave, je crois qu'en fin de compte : ils ont raison, je dois être gay car j'y ai pris énormément de plaisir ».

Ceci resta un secret entre Denis et moi, nous n'avons plus jamais reparlé ni recouché ensemble (depuis Denis a une copine)  mais par contre je suis venu discrètement et  régulièrement chez lui pour me faire baisser par son frère Rémy.  Nous venons de prendre un appartement ensemble, il vient de faire son Coming-out à ses parents et à son frère qui ne fut pas surpris.

Bye.

Remy

marrakechparis@yahoo.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.