Page précédente

Le bûcheron au gros tronc

Bonjour, je m'appel Eliot. J'ai 19 ans, 1m80, 67kg, mince et bien fait, beau garçon, cheveux noirs, yeux noisettes. Je suis tbm et aussi passif ou actif que je le veux.
Mes fantasmes? Tous tournent autour du sexe au travail. Mon travail? Je n'en ai pas. Je me suis donc mis à pourchasser les hommes actifs (au sens emploi du termes). Et je suis fier de la liste que j'ai dresser, voici nos histoires!

La vie est parfois pleine de coincidences. Je suis un jeune homme né à la campagne et j'y retourne souvent. N'ayant pas d'accès internet et très peu de proie sexuelle là bas je laisse mes fantasmes vagabondés. J'étais au milieu des bois, à rêvasser du prochain homme qui me baiserais, à son métier, à son physique, ma queue raidissait lorsque j'entendis le bruit de la hache fendant l'arbre.
Pommé au fond des bois, un bûcheron, stéréotype hétéro, était a 100 mètres de moi... Peu de chance de se faire baiser!
Je l'observais. Il commençait déjà à transpirer, chemise à carreaux ouverte d'environ 4 boutons, pas si poilu que ça, plutôt mince mais apparemment très muscler.
Il posa son outil et commença a venir vers moi, sans m'avoir vu. Il s'arrêta 2 mètres avant moi et commença a tripoter sa braguette. Merde il allait pisser juste a côté de moi sans me voir. Gêné, je fis du bruit en me relevant!
-euh... bonjour! dis-je timidement devant son air étonné, main sur le pantalon
-... bonjour! Je t'avais pas vu désolé, me repondit-il, souriant
Il était vraiment beau en fait!
Il se tourna très légèrement, et me demanda d'où j'étais tout en sortant sa queue pour pisser. Il serrait rester en face je n'en aurais pas moins vu!!
Elle paraissait banale, mais en même temps elle était bien au repos.
Nous étions en train de parler, moi fixer sur sa bite plus par reflex que par envie.
Les sujets étaient ennuyeux, les sortes d'arbres par ici, les gens par ici, blah blah blah quand soudain:
"c'est dingue à quel point tu décolle pas gamin!"
"Pardon?!"
Je relevais les yeux. Et je compris. Il avait finis de pisser depuis longtemps et se tenait devant moi, de face, queue sortie du pantalon et me parlait. Pendant tous ce temps je matais sa queue! Griller!
"Je sais pas si t'es pédé ou en manque mais moi perso, j'suis en manque, y'a pas vraiment de nanas par ici à par des vieilles... et c'est pas trop mon truc..."
Son regard était planter dans le miens et était assez sexuel. Je ne savais pas quoi répondre et ça devait se voir.
"En gros, c'est que si tu matais pour baiser, surtout hésite pas, je fermerais ma gueule, et si tu veux pas, ferme là sur cette proposition, ici les rumeurs du genre c'est pas bon..."
Je ne contrôlais même pas mon geste, je tombais direct a genoux et saisis sa queue molle avec mes lèvres! Le goût d'urine me dégoûtais un peu mais après quelques bonne aspiration il disparus.
Il grognait comme un mâle de la campagne, et c'était super bandant! Nos queue devenaient raide, la sienne dans ma bouche, la mienne coincée au chaud!
Elle grossissait même beaucoup je commençait à pomper de plus en plus j'aimais ça. Les grosse queues sont les meilleures!
Une fois bien gonflée je la saisie d'une main et reculais pour la mater! Putain elle était comme la mienne, je tenais environ 21 cm dans la main! I déboutonna sa chemise, son torse n'étais pas très dessiner mais muscler quand même, poilus mais pas trop. Il pose sa grosse main sur ma nuque et me dis "t'arrête pas t'es la meilleure suceuse que j'ai eu!"
Alors là falais pas dire ça! Les compliments et les insultes c'est mon moteur! Je gobais sa queue, sur toute la longueur, je jouais avec ma langue, je crachais sur son gland, me le frappait sur la langue...
"T'arrête pas tu va bouffer du jus!"
Hors de question! Pas maintenant! J'arrêtais et me levais
"Qu'est ce que tu fou?!"
Je ne répondais pas et j'allais jusqu'à la souche d'arbre qu'il avait coupé. Là je descendi mon fut. Je me mis a 4 pattes sur la souche et cambrais a max. Je suis sûr qu'il n'a jamais vu un cul de mec aussi rond, cambrer et imberbe.
"Putain t'es sérieux là? Ici?
-Je t'ai bien sucer là...
-Bah....
Il semblait hésitant puis soudain je sentit son gland contre mon cul.
Je cambrais encore plus, l'excitation totale ouvrant mon trou.
Quelque chose vint couler sur mon cul. De la bave. Il avait cracher et l'étalait maintenant avec son gland qui commençait à rentrer.
Je pris les commande et reculais mon cul sur sa bite bien raide! Putain elle semblait bien plus large dedans!
J'eu mal et stoppait, avançait puis retournais m'empaler.
Le muscle bien détendu, trou bien ouvert je me mis a gémir pour lui faire comprendre que c'était bon!
Ni une ni deux il m'enfourna sa bite au fond du cul. La vache! C'était trop bon!
Il grognait comme un animal, je gémissais comme une pute, a poil dans le sbois, moitier habillé, un bel inconnu des campagne me tirait le cul!!!!
j'avais envie d'hurler "encule moi!" mais je n'en eu pas besoin, il se mit a me ramoner comme une chienne, je gémissais et criais par moment.
A l'écouter il baise pas souvent mais putain qu'il est bon.
Je trémoussais mon cul sur sa bite en même temps qu'il me baisait quand il me dis "putain arrête ça j'vais venir!"
Je tournais la tête et d'un voix de pute lui dis "et alors?" en souriant.
je reculais d'un coup pour caller sa queue dans mes entrailles et je me remuais comme une vraie chienne, il grognait a fond, je bougeait comme une salope et d'un coup il hurla et je sentis la contraction de sa queue. Il me chopait les épaules et m'enfourna grave au fond, larguant tous son jus dans le vide couilles que j'étais!
Il se retira et me dit "putain la vache!!! J'suis bien content de t'avoir trouver!
-et moi donc! Tu sais j'habite juste en dessous et je suis là tout les weekends...
-alors crois que ma queue tu la reboufferas coco!"
Il se rhabilla et me dis qu'il devait bosser, alors je repartis, le cul blinder de jus, et je rentrais me branler.

La prochaine fois on change, c'est le banquier !

JobFucking

ben-haunted@hotmail.fr

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'information : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.