Page précédente

LE PLOMBIER

Cette fuite m’exaspérait!!! Depuis que je m’étais installé dans cet appartement il y a 2 mois, elle inondait ma salle de bain chaque semaine! Et ce plombier qui ne venait pas!!!

Aussi, quand ma sonnette a retenti, c’est avec soulagement que j’ai vu ce gros moustachu avec sa mallette à outils... derrière lui, un petit jeune vaguement blondinet et à l’air timide lui emboîtais le pas...

“Bonjourrr, je suis venu dès que possible... je vous présente Kévin, mon assistant stagiairrrre”.

furent ses premiers mots.

Rapidement, je le menais à la source de mon tourment.

“Bohhhh, c’est pas ben grrrand chose votre truc là! j’en ais pourr 5 minutes!!!” me dit’il avec un sourire un peu moqueur...

“Si vous le dites, tant mieux! j’ai des courses à faire et j’aurai aimé prendre une douche!” lui dis-je.

Aussitôt, le nounours se mit à l’oeuvre, assisté du garçon dont les yeux verts me firent - un peu - d’effet.

Cela ne faisait pas 3 minutes qu’ils avaient commençé que le portable du plombier sonna...

“Ha bon? oulaaaa!! c’est pas bon ça!!! Courage madame Michu!! j’arrrrrive tout de suite!”

Et se tournant vers moi, le moustachu me balança:

“Je dois partir tout de suite! une de mes meilleures clientes a une très gros prrrrobleme d’inondation!”

“Ben et moi? “ lui demandais-je, l’air un peu ahuri...

“Kevin saurrra bien le faire, vous inquiétez pas!!”

Et me laissant là, il fila comme une coup de vent avec une vivacité ne son embonpoint ne laisser guère soupçonner.

Restaient Kevin, l’air coincé et un peu embarrassé, et moi...

“Bon ben je vais regarder ce que je peux faire... “ me dit’il avec un sourire que j’ai trouvé vraiment craquant avec ses fossettes...

Et sitôt dit, il se pencha sous mon évier, à genoux, m’exposant un petit cul magnifique bien moulé dans sa salopette de travail.

Le laissant là, non sans avoir barré violemment mon caleçon d’un signe de mon intérêt, je retournais à mon ordinateur finir mon activité en cours...

Dix minutes plus tard, je m’informais de l’avancée du travail de Kevin.

“Ben y’a un truc que je comprends pas... le patron m’a rien dit en partant... c’est peut être simple, mais là je nage un peu..;”

“Ah, dommage, il aurait fallu que je prenne une douche!!! j’ai des courses importantes à faire!!”

“Ben,... au pire prenez là, moi ça me pose pas de problèmes, c’est à l’évier qu’il y a un souci, pas à votre bac de douche!”

Je restais un peu interdit par cette réponse que je n’attendais pas du tout.

“Ah? c’est vrai? Bon ben... j’arrive alors...”

Je me déshabillais donc dans ma chambre, un peu interloqué par la situation. Saisissant une serviette, je l’enroulais autour de ma taille pour cacher mes parties intimes.

En rentrant dans la salle de bain, je me trouvais nez à nez avec son postérieur pointé vers moi, normal vu la pose et la nécessité de se mettre à quatre pattes pour l’évier.. mais la surprise et la forme parfaitement découpé de ce cul sublime me firent tout de suite bander. Au point que cela se devina sous ma serviette qui bailla en conséquence.

Tout doucement, je me glissait derrière lui vers le bac à douche. L'exiguïté des lieux fit que je l'effleurait un peu aux fesses justement.

“Oups, pardon”

“Pas grave!! Par contre je voie que votre serviette va tomber, faites gaffe!!” me dit’il de sous l’évier avec, je le devinais à sa voix, un petit sourire aux lèvres.

“Désolé!”

“Pas de soucis, je fais du foot, alors des mecs à poil j’en vois tout le temps sous la douche!!! Et on est tous fais pareil, à ce que je peux voir!!!” repondit’il avec une certaine hilarité et sortant sa tête de sous l’évier, lorgnant ma serviette maintenant dégageant complètement mon sexe raide...

“heu....” balbutiais-je en rentrant précipitamment sous la douche...

Et il se mit à rire d’un rire gai et finalement pas moqueur du tout... il me plaisait bien ce garçon!!

..

Tout en m’activant sous la douche, je constatais que Kevin avait abandonné le dessous de l’évier et s’était redressé. Il me regardait me doucher avec un sourire charmant. Et une de ses main dans sa poche...

Un peu géné, je me tournais...

“Woaw, vous avez un bien joli cul!!!” me lança t’il.

Malgré moi je rougissais, et recommençais à bander très sérieusement. presque malgré moi, je caressais ma bite langoureusement...

“Dites, je peux vous demander un service” dit Kevin.

“Oui, bien sûr, si je peux..;”

“J’ai pas eu le temps de prendre ma douche ce matin, et il fait pas mal chaud... je peux en prendre une chez vous?”

“ben ouais, pas de problème! je me dépêche!”

“... non, non, pas après vous... avec vous!” me lacha t’il, un trait rougissant barrant ses joues.

..

Oups, que dire... décidément, je suis largué... mais si excité par tout ça!!!

“ben ouais, si tu veux, pourquoi pas..., comme ça tu pourras me laver le dos” hasardais-je.

“Cool!!!”

Et sur l’instant, il dégrafa sa salopette, la fis glisser à ses pieds, enleva prestement son tee shirt, éjecta littéralement son boxer visiblement un peu distendu, et vint vers moi avec un sexe totalement épilé et fièrement dressé tel un I.

En moins de deux, il était derrière moi, quasiment collé à mon dos, sous le jet tiède qui coulait toujours... Forcément, son sexe dressé se retrouva d’office coincé entre mes fesses, gentiment posé sur ma raie!

“Je kiffe ton cul” me lança t’il, en prenant chaque fesse dans une main. “Et j’ai bien vu que le mien te laisse pas indifférent!!”.

Le ton avait changé, le vouvoiement cédait la place au tutoiement, les gestes devenaient très intimes.

Me prenant à bras le corps, il se serra contre moi, et, me faisant tourner la tête vers lui, il se mit à m’embrasser furieusement à grands coups de langue. J’adorais cette sensation.

En se frottant à moi, il se baissa et parvins au niveau de mes fesses. Là, il les écarta délicatement et glissa rapidement sa langue sur mon anus. e faisant il me plaqua vers l’avant. j’en profitais pour écarter davantage les jambes et lui offrir un accès total à mon antre la plus secrète.

Sa langue allait et venait avec frénésie. Il alternait léchage autour du trou et enfoncement total, cherchant à aller le plus loin possible. Il ne laissait pas de temps mort, et moi je gémissais comme jamais encore je n’avais osé le faire. Mon sexe était distendu au possible...

Je m’abandonnait à son exploration intime.

Arrivé à la limite de jouir, je le stoppais et me retournais. Il se releva et nous enlacions avec passion. Nous serrant l’un contre l’autre, nos langues se mêlèrent dans une danse fantastique.

Je lui caressais son cul doux et sans poils. Et ne pu m'empêcher de glisser un doigt dans son trou magique. Il fis de même et nous voici collés, s’embrassant et jouant dans l’orifice intime de l’autre. Il y a quelques heures je ne le connaissais pas et là on se livrait nos corps dans une folle étreinte.

Après être sortis de la douche et un rapide essuyage, nous reprenions nos jeux de langue en allant vers ma chambre.

Là, il se mis à genoux sur le drap et orienta son cul vers moi. sans un pot je me jetais dessus et lui fit goûter à mon tour aux joies de la langue aventureuse. Les quelques petits poils ourlant son anus ne me posèrent aucun problème... au contraire, je jouais avec tout en léchant les bords de son trou d’amour.

Ses cris et soupirs m’encouragèrent à accélérer le mouvement... et à glisser un doigt en lui. Il bougea son cul doucement, m’obligeant à coller mon visage entre les lobes de ses fesses...

Changeant de position, Kévin se tourna vers moi et me retournant des 2 mains il nous mis en 69.

Ma préférée des positions!!!!

De concert, nous nous léchions la bite et la petit trou, alternant l’un et l’autre... il prenait autant de plaisir que moi et sa bite dure était d’une douceur incroyable. Je voyais en gros plan, au-dessus de moi, ce cul magnifique qui m’avait fait fantasmé dans sa salopette et là je le voyais de prés et pouvait même y goûter autant que j’en avait envie!!!

Après avoir autant pompé, léché qu’apprécié la réciproque, Kevin se détacha de moi et se coucha sur le dos. ramenant ses genoux en arrière, il m’offrit son anus totalement rasé. Je l’avais déjà bien humidifié et assoupli, aussi, sans préambule, j’y glissais ma bite turgescente. D’abord doucement, puis plus rapidement, mes coups de reins lui provoquèrent des râles de jouissance.

Après quelques minutes de pillonage, l’excitation me fit lâcher de longs jets de sperme au fond du garçon... à son plus grand plaisir, vu le sourire épanouii qu’il me donna alors.

Echangeant nos place, Kevin pris le relais dans mon cul et mis encore moins de temps que moi à jouir de tout son corps...

Un baiser sublime couronna nos échanges anaux.

Une douche s’imposa évidemment, que nous primes ensemble. A grand coups de baisers passionnés et de mains nettoyant intimement l’autre... forcément!

L’heure passait et l’urgence de Mme Michu était probablement du passé.

Prestement, kevin se rhabilla et repris son ouvrage, non sans tourner son cul, désormais familier, vers moi... Je ne m’en lassais toujours pas!!!

Le moustachu débarqua dans le quart d’heure et expédia la réparation en quelques minutes... non sans râler sur l’incompétence se son apprenti...!!!

Après leur départ et le délestage de pas mal d’euros, en plus de mon liquide séminale, je découvrais sur une table un bout de papier griffonné avec un numéro de portable suivi d’un mystérieux “K”... mystérieux? pas tant que ça peut-être... même pas du tout, vu la semaine spermique qui s’ensuivit... J’avais toujours un problème de tuyau dans le caleçon et une âme charitable pour y remédier...

C’est pas beau la vie?

Mangaman

mangaman07@hotmail.fr

 

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'information : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.