Page précédente

On a fait de moi une lope

Je m’appelle Édouard ; je vis actuellement à Paris, mais je vais vous parler d’une histoire qui m’est arrivée il y a bien longtemps.
Mes parents et moi vivions alors à Los Angeles ; oui je suis américain d’origine. Mon père était un homme politique qui avait pour ambition de devenir gouverneur ! Ma mère travaillait comme avocate.

Nous avions une grande maison avec piscine et tout ce qui va avec !
Je venais de fêter mes 18 ans lorsque tout changea pour moi ! J’étais grand, 1 m80 mince, mais dessiné, car j étais sportif, blond avec des yeux bleus et une bouche pulpeuse. J’étais le mec que tout le monde désirait et on me voyait déjà réussir ma vie aussi bien amoureuse que professionnelle.
J’avais une copine depuis un an, mais l envie de tâter de la bite me titillait l esprit ! J’allai donc sur un site de rencontre et expliquèrent mes envies :
« jeune mec mignon cherche une première expérience avec un mec…. »
Je récuse plusieurs réponses, mais rien d’intéressant…. Seulement, je n’avais pas baissé le son de l ordinateur et à chaque nouveau message on pouvait entendre une petite sonnerie… Je pensais être seul, mais j’avais oublié que Marco, le jardinier était dans le jardin. Il était rentré pour chercher de l’eau et m avait lancé un petit sourire… Je ne compris pas et continua a chatté.
Marco était grand viril un peu basané avec un style latino… il devait avoir la quarantaine et n était pas trop mal pour son age malgré un bide a bière !
Je continuais a chatté pendant bien 2 heures sans rien trouver…. Quand je me suis reconnecté le soir tard, j’ai parlé à un mec. Il s’est décrit, 18 ans, grand brun et m a envoyé des photos…. Il était magnifique et je ne puis résister a accepté son rendez-vous ! il me donna son adresse et je lui expliqua que je voulais seulement discuter, car j’étais intrigué et qu’il fallait resté discret, car personne ne savait que j avais des tendances bisexuelles !

Je pris ma BMW et me rendit au rendez-vous. C’était un bar un peu glauque avec beaucoup de Mexicains. Je m’assis à une table en attendant le mec… 10 minutes plus tard, il n’était toujours pas là !
Je m’apprêtais à sortir lorsque Marco, le jardinier me salua !

— Hey bonjour que faits vous ici ? C’est bien loin de chez vous…

— Oui je sais je m’apprêtais à rentrer… Je ne pensais pas vous voir ici non plus…

— Suis un habitué de ce bar ! Je viens avec les collègues pour boire un verre et parler… Il y a toujours des trucs a raconter lorsqu’on travaille chez des riches de Los Angeles et qu’on vient de Mexico !

Il me sourit et je le regardai ne sachant que répondre a ça… J’ai dû le regarder bizarrement et même le dévisager, mais il me proposa de boire un verre.

— Je n’ai pas 21 ans et je ne peux pas boire…

— Je connais bien le patron ! allez un petit whisky !

— Ok merci c’est sympa ! (après tout, le mec du chat pouvait toujours arriver en retard).

— Parfait, mais ne dite rien a vos parents….

On discuta, Marco était très sympa et je lui permis de me tutoyer ! On but notre whisky et…. Trou noir ! je ne me rappelle de rien…
Je me réveille le lendemain attaché à un lit, la tête vaseuse. Je suis nu comme un ver et épilé… Je n’ai plus un seul poil sur ma bite et mon anus… je suis paniqué ; que m’est-il arrivé ? Je sens l urine et le matelas sur lequel je me trouve est taché de foutre !

Je vois arriver Marco avec son Marcel blanc et taché qui laisse voire son bide a bière !

— Alors putain tu t’es réveillée ?

— quoi ? Marco que m’est il arrivé ? Détache-moi ! Je crie à l aide, mais Marco me bande la bouche !

— tais-toi putain et regarde ça ! il me montre un papier ou il est écrit :

« Moi Édouard… m engage à perdre toute liberté envers l employé de ma famille Marco…. Je m’offre totalement a lui corps et ame. Je ne m appelle plus Édouard désormais et je me dois de le vouvoyer ! Je lui dois respect et obéissance.
Je ne refuserais aucun ordre aussi sale soit-il. Je m engage a être son esclave busqua ce qu’il décide, si je suis patient, de me libérer »
Et en bas, la date et ma signature…

Je ne comprenais rien… je voulus crier, mais j étais bâillonné et Marco me mit la main devant la bouche en me disant !

— OK pute je me dois de t expliquer comment tout ça s’est passé !

— Amfmmmma

— Lorsque j’ai compris que tu allais sur ce site de rencontre pour pédale, je me suis dit qu’il fallait que je t’aide à trouver ton véritable toi ! Je me suis donc créer un pseudo le soir même. Le beau gosse avec qui tu as chatté c’était moi. Eh oui, je t’es piège avec de fausses photos d’un jeune minet ! Quel imbécile tu fais ! Ça fait 6 ans que je travaille chez toi et je t’ai vu évoluer. Toi et ta vie de rêve, tes caprices d’enfants gâtés qui demande des voitures pour son anniversaire. Tes copines magnifiques et ton corps sportif… Moi je galère et je voulais te faire voir ce que ça fait d’être un esclave. J’ai eu envie de toi ! Alors, j’ai tout fait pour cela ! Je t’ai drogué et amené ici. On inverse les rôles et maintenant c’est toi l’esclave !

Tu a passé la nuit ici, mais t inquiète j ai envoyé un texto a tes parents en me faisant passé pour toi et je leur ai dit que tu dormais chez ta copine…
Maintenant j ai quelques choses a te montrer… il s’assit a coté de moi me caressa le torse tout en prenant la télécommande de la télé. Il enclencha la télévision et une vidéo défila.

 

Sur la vidéo, on me voyait un beau blond faire un streap tease à 6 mecs latino et de type beans. On aurait du un début de porno pervers ou un bo minet va passer a la trappe en gang bang. Ce minet titubait et ne semblait pas très net !
Je compris rapidement que c’était moi ! Quel choc !
Je me déshabillais devant eux en leur lançant des regards provocateurs.
Il me passèrent à boire et je buvais… puis je me mis au milieu d’eux. J’étais en boxer… la vidéo durait bien 30 minutes ! 2 mecs me caressaient les abdos pendant qu’un autre me léchait l oreille. Un autre pris un couteau et coup mon boxer au niveau de l’anus…
Après qu’ils m’aient tripoté comme une vieille prostituée ils m’arrachèrent mon boxer et me mirent à genoux.
Je dus demander en espagnol « dame vuestra polla » (donnez-moi votre bite) à chaque mecs… Je les suçai chacun a l au retour et il finirent par me juter sur la gueule sur le nombril dans mes cheveux….
Ils prenaient tous leur pied, mais un mec, le plus vieux me défonça clairement la bouche en m’empoignant les cheveux !
Il finit par me juter dans les cheveux et a mélanger son foutre a mes cheveux blonds,

Les mecs parlaient tous espagnol et m insultait comme une petite chienne en chaleur… Une fois que tout le monde était rassasié, le plus gros de tous m’attrapa, me mit à genoux et me boucha le nez afin que je garde la bouche ouverte ! Un après l autre, ils me pissèrent dans la bouche. On voyait en gros plan un mec (moi) complètement défoncé et dépravé se faire souillé par 6 mecs vicieux !

Marco arrêta la vidéo. Je pleurais !

— Tu vois tu a adoré ça ! tu te rappelles maintenant ? Tu n’as plus rien à voir avec le mec qui collectionne les trophées dans sa chambre et fait la fierté de sa famille ! Ton destin est d’être une trainée !

Je ne pouvais toujours pas parler ! Marco m enleva mon bâillonnement en me jurant que si je criais, il me jetterait nu au milieu d’une forêt !

— S'il vous plait, laissez-moi tranquille maintenant ! Je ferais tout ce que vous voudrez !

— Calme-toi, tout se passera bien si tu suis les instructions… me dit-il en rapprochant ses mains de mon petit trou fraichement épilé…

— NON PAS ÇA ! S’il vous plait !

— J’ai demandé à mes amis de me laisser ta virginité ! Il me l’ont promis. Une fois que tu l’auras perdu, tu seras vraiment plus qu’une trainée ! Je t’aurais transformé ! maintenant écarte les jambes !

— Non je vous donnerais de l’argent ! laissez-moi partir !

— Oui tu me payeras plus tard pour me remercier de tous les bienfaits que je te t’apporte.

 

Il me tendit tu popperss que je refusai. Puis avec un sourire, il reprit la télécommande et ralluma la télé. Une autre vidéo passait cette fois-ci…

On me voyait sur le lit complètement ivre. Marco me rasait la bite ! je miaulait telle une chienne en chaleur. Il me disait de me taire et une fois qu’il me finit de me raser la bite ; je me retournai tout seul, afin que Marco puisse me raser le cul… Le caméraman encourageait Marco et rigolait en espagnol. Il tournait autour de la scène et filmait aussi mon visage. Je semblais heureux et prêt à m’offrir…

Pendant que je regardais cette vidéo, Marco me souriait ! Il me proposa du poppers que je ne refusai pas cette foi-ci (je ne savais pas pourquoi). Puis il me dit :

— bien tu as compris qeu ça ne sert a rien de résister ! Pour te récompenser, je vais y aller doucement, car ta chatte semble bien serrée. Après je te laisserais rentrer chez toi !

Je me sentis décoller avec le poppers. Peut être en avais je trop pris d un coup ! Je sentis une vague de chaleur envahir tout mon corps. Pendant que la vidéo de mon épilation passait toujours, Marco engagea ses doigts vers mon anus ! Il me détacha les jambes qui étaient ligotées au lit. J’écartais les jambes doucement. Il me mit un doigt, qui eut du mal a passé ! Ça me fit très mal…

— bien petite pute détend toi, me dit Marco en me refilant du poopers ! Tu es a moi désormais ! ne résiste pas et donne-toi !

En voyant ma bite toute épilée qui n’avait plus rien de viril et un vieux pervers en train de forcer mon entra jambes perversement, mais en douceur, je me sentis d’un coup excité.
Je commençais à bander ! Cela enchanta Marco qui m’enfila de suite son deuxième doigt !
Je gémissais telle une chienne !
Un 3e doigt pénétra mon intimité et cette fois, j’avais abandonné toute raison et laissai totalement faire !
Marco tendit son doigt vers ma bouche ! Et…. Je le suçai comme si je suçais un gros esquimau

— bien maintenant tu es totalement à moi ! me dit-il juste avant de me pénétrer avec son énorme pénis bien épais. Qu’est ce que ça fait la première bite ?

Il alla au début doucement puis de plus en plus fort. Je sentais ses couilles claquées contre mon cul…
le mal commença a se dissiper pour laisser place a une vague de plaisir…
je commençais a me lâcher et a même encouragé mon violeur !

Marco me détacha et me prit en levrette en mettant ses mains sur mes hanches et en me claquant les fesses ! Il y allait très fort et je me sentais telle une femelle soumise…
Puis je me mis à me branler ce qui excita Marco ! Il avait compris que j’étais désormais entièrement à lui. Il me possédait et le confirma en me tenant par les cheveux en me baisant le trou afin que je me cambre plus !

— Ouais grosse chienne va y prend ton pied !
Je jouis au bout de 20 secondes en criant. Jamais je n’ai eu un tel orgasme !
Il continua à me bourrer le fion pendant bien 10 minutes. Puis il s arrêta me retourna sur le dos et me dis :

— OK je veux voir ta tête d’ange déchu pendant que je jouis ! tes petites boucles blondes et tes yeux bleus me font grave plaisir a voir. Regarde-moi pendant que je t’envoie ma purée ma pute. Je vais t engrosser pour la première fois. Si tu détournes le regard, tu te feras prendre en gang bang par 10 mecs tout de suite. Si tu continues à me regarder dans les yeux tout en m’implorant de te baiser je te laisserais partir de suite !

À ce moment Marco appela des gens et 10 mecs effectivement entrèrent dans la pièce ! Ils avaient tous entre 40 et 50 ans et étaient latinos…
Je compris qu il ne rigolait pas !

Puis il entra d’un coup en moi ! fort et violemment. Il me péta le cul très vite et très profond… il me regardait avec un air de défi en me défonçant… Il y allait vraiment fort et mon trou ne serait plus jamais serré comme avant !

— baisez-moi je suis votre pute ! dis je en soutenant son regard !

— Sois plus clair !

— Baisez-moi comme une chienne grand maitre ! je vous en supplie engrossez moi !

Il balança sa purée chaude en mois en gueulant comme jamais…. Puis il se retira et prit une photo de mon anus dégoulinant…
Les mecs avaient l’air déçu et Marco leur lança « vous inquiétez pas les mecs ; ce n’est que partie remise ! Désolé pour le déplacement. Rentrez chez vous. Vous gouterez à cette trainée une prochaine fois »

J’étais soulagé et presque reconnaissant envers Marco Il ne manquait plus qu’il me laisse partir.

— tu étais bonne ! Dit Marco

— maintenant, laissez-moi partir !

— oui tu peux rentrer chez toi !

— sérieux ? Et où sommes-nous ?

— on est à 2 heures de voitures de chez toi dans une maison abandonnée… T’inquiète tu retrouveras ton chemin.

— Je me sens mal, laissez-moi partir !

— Très bien, mais il y a 2 conditions !

— J’accepterais tout, mais laissez-moi rentrer !

— OK, écoute et ferme ta gueule ! Il est 13 h ! tu seras chez toi bientôt. À 17 h je t’appellerai. D’ici la je veux que tu aie rompu avec ta copine ! si tu ne le fais pas j envoi la vidéo ou tu te fais baiser par tous ses mecs ainsi que des photos a tes amis et a ta famille. J’ai toute les adresses qu’il me faut dans ce carnet ! (et la il sortit le carnet qui était près du téléphone de ma maison et qui contenait les numéros de téléphone de mes amis et leurs adresses. Apparemment il l’avait volé chez moi !).

— Non, s’il vous plait pas ça !

— Alors, obéis pute ! Il faut que tu coupes le lien avec ton passé ! Ton ancienne vie est désormais finie, mais tu vas adorer ça ! Regarde comme tu as pris ton pied aujourd’hui !

Tu sais ce qu’il te reste à faire. Mainteant obéit et rentre chez toi ! Je t’appelle dans 3 h. Si tu ne réponds pas, je ferais en sorte que tu aie tellement honte que tu n’oseras plus jamais sortir de chez toi ! Sans oublier que ces vidéos porteraient préjudices à la campagne électorale de ton père !
J’ai failli oublier… Tu remarqueras que j’étais avec toi ce matin ! Je n’ai donc pas pu travailler… Comme tes parents rentrent chez toi en début de soirée, tu prendras le temps de faire ce que je n’ai pas fait. Tu tondras le gazon et nettoiera la piscine ! Putain de gosse de riche ! je vais te dresser moi !

Je ne savais pas quoi dire ! Marco m’ordonna de me doucher et de me casser ! ce que je fis sans hésiter !

La suite bientôt…

Teller69

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.