Page précédente

La pause de l'étudiant...

J'ai 24 ans, étudiant en province, dans une fac quelconque... plutôt mignon, et amateur d'hommes mûrs... la semaine dernière alors que je traînais un soir à la bibliothèque pour réviser il m'est arrivé un truc assez sympa..

Il devait être 20h30 environ, j'avais révisé tout l'aprem, et je potassais encore à la bibliothèque pour trouver des infos supplémentaires en vue d'un partiel.

Un peu fatigué, je laissais la salle pour aller me soulager aux toilettes. à part quelques étudiants dans la bibliothèque, la fac était déserte, enfin, je croyais...

Arrivé aux toilettes, désertes, je me mets à la pissotière et déboutonnant mon pantalon, je sors mon engin, en vue de laisser libre cours à la nature... je suis là tranquille en train de pisser quand un bruit me fait sursauter.. je n'avais pas vu l'homme de ménage, un bel arabe d'environ 55 ans, bien foutu, poilu et musclé, comme j'aime. Il est en train de faire son job, et en sortant d'un box il s'est arrêté. Je lui dis Bonsoir. Il me répond, et me dit que je lui ai donné envie de pisser aussi...

L'homme vient se positionner à côté de moi à la pissotière qui dieu merci est une grande pissotière commune qui n'obstrue pas la vue. Et pour ce qui est de la vue je suis comblé par le déballage de son chibre, puissant, au gland circoncis bien rouge, et offrant une belle paire de couilles impeccablement rasées!!

Instantanément il se met à lâcher sa pisse, en toisant ma queue, déjà légèrement bandante..

"Ça te plais on dirait" me dit-il.

Il finit de pisser, et de retourne vers moi en me disant :

"Tu as envie de la nettoyer ?"

Tétanisé mais au combien excité par ces 20 cm de viande, je ne me fais pas prier. Je me penche et commence à lécher cet objet divin, qui prend vie en moi et gonfle à un tel point que je ne peux même pas la tenir en bouche.

L'homme m'entraîne alors dans un box et se déleste de son pantalon en m'ordonnant de me foutre à poil. Et nous voilà dans un box à la fac, moi nu et en baskets, lui juste t-shirt basket, nos queues raides qui se touchent, la mienne qui mouille déjà... il commence à me caresser en me traitant de ptite pute, je le laisse faire et il m'embrasse fougueusement. Sa langue envahit ma bouche comme l'a fait auparavant son sexe, et je me laisse complètement aller à lui, qui prend peu à peu possession de moi.

Ses mains s'approchent de mon cul et commencent à le malaxer. Il me dit de me retourner et je suis là, plaqué contre la paroi, lui offrant mon cul, tendu vers lui !

L'homme ne se fait pas prier, il se baisse et commence à me travailler la rondelle de sa langue épaisse, puis de ses gros doigts qu'il m'enfonce bien profond. je râle mon plaisir comme un petit jeunot lubrique que je suis, mais l'homme s'y connaît!!!

Je l'entends alors déchirer une pochette de capote qu'il enfile avec aisance, et avant même que j'ai pu réaliser son acte l'homme rentre sa grosse queue en moi avec une telle force, que je ne peux m'empêcher de crier, cri qu'il couvre de sa main en la plaquant sur ma bouche...

Il me lime pendant un bon quart d'heure, plaisir extrême pour tout mon corps, qu'il caresse de ses énormes mains!!! alors qu'il est sur le point de jouir, il deculle, me retourne me baisse, et me crache sa purée sur le visage et dans ma bouche!! puis sans me laisser de répit il me relève, branle ma queue, et alors que dans un râle de plaisir je lâche mon foutre, l'homme se penche et le recueille dans sa bouche...


Dans un dernier geste de débauche, il m'embrasse et nos langues se mélangent dans le bain de nos deux purées!!!

Il se rhabille et quitte le box prestement, je fais de même et retourne bosser à la bibliothèque... c'était si bon...

Je l'ai revu hier dans les couloirs, et il m'a donné rendez-vous ce soir chez lui pour une nouvelle partie de luxure... j'y vais ou pas??? à votre avis !!!

Marc Antoine

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.