Page précédente

Seventies

Bonjour.

Cette histoire se passe dans les années 76 77 alors que je venais d avoir 18ans je suis allé passer des vacances chez un vieil ami de la famille dans le sud ouest. Gaston 80 ans et oui un fort bel homme pour son âge et qui me paraissait bien vicieux.

un  après midi il me proposa d'aller tondre une pelouse avec lui dans une propriété assez éloignée de la maison.14h00 nous somme arrivé dans la maison inhabitée mais propre, il me propose de me rafraichir  en m'offrant un petit verre d alcool.
-c'est a toi cette maison Gaston il me répondit que oui mais à l époque, il vivait avec un homme, et cela était très mal vu.

J’étais surpris de cette réponse et cela se voyais a mon visage, il me demanda si j 'avais une copine, non j en ai pas et personne d autre.
il m'invita à visiter les lieux seul si je le voulais ;il sorti pour tondre pendant que j explorais cette maison .pleine de découverte en tout genre ,arrivé dans une chambre j'ouvre un tiroir qui regorgeais d objets que je ne connais pas .les l uns plus bizarres que les autres. Un avait la forme d'une grosse queue en bois.je le caressais et cela me fis bander .il y en avait une autre moins grosse et qui étais  en bois aussi.je l a saisi et m assis sur le lit en mettant a ma bouche le plus fin et me mis a le sucer.je bandais et j avis mal a la queue, je libérai ma bite de mon short et commençais à ma masturber doucement en suçant cette queue.

j e me mis sur le cote et me caressais les fesses avec le petit gode ,je n entendis pas Gaston arriver.il me surpris avec un gode dans la bouche  et l autre devant ma rondelle ,je ne savais que faire alors il s 'est approché de moi pour me dire doucement :j aimerai  bien t aider. J’ étais rouge de honte à l’idée de m’ être fais grillé mais ma curiosité l’emporta et je m entendis dire :pourquoi pas il posa ses mains sur mes fesses et les caressa longuement ma queue était de plus en plus dure elle me faisais mal.

il passait sur mon petit trou et le massait ,je soupirais de plaisir .il s est allongé à mes coté et je lui ai déboutonné le pantalon puis défais le slip pour libérer une queue raide  et de très bonne taille .je lui pris entre les lèvres et commençais a le sucer hum quel pied une bonne queue, s’ étais la première fois mais déjà le l appréciais beaucoup.il me tenais le tète devant son gros sexe et m enfonçais et ressortais en me limant la bouche.

il me demanda si j avais déjà fais et si je voulais me faire prendre ,oui j’ en ai envie ,il me prépara les fesses en me léchant la rondelle, puis il m introduisit un puis deux doigts qu’il avait pris soin d’enduire de savon.je sentais allez et venir ses doigts en moi j’étais vraiment très excité.il me mis sur le ventre et se mis a cheval sur mes jambes puis il appuya son sexe sur ma rondelle .il poussa lentement mais fermement ,je sentais se dilater mon petit trou mais pas de douleur .j’étais surpris mais il m’enfila toute sa queue lentement en marquant des temps de pose pour me laisser le temps de m’habituer a cet intrusion anal.une fois entré en moi, il me releva en me tenant le bassin pour que je me mette a genoux ,et la il commença un incessant va et viens  entre mes reins ,je râlais de plaisir :il m’enculais.

j’étais sa chose ,il me baisait à fond je sentais ses grosses couilles marteler mes fesses.il se retira et me présenta sa queue devant la bouche en me demandant de la sucer. A peine  entre mes lèvres il me prit la tète  et m enfonça son sexe au fond de la gorge et je sentis des giclées de jus chaud et épais, il se retira et je pus voir son gland avec un peu de sperme  sortir de ma bouche je lui léchais et il me pompa  jusqu’ au bout.

Nous avons recommencé une fois avant de repartir et chaque fois que nous le pouvions.

michou2727

michou2727@laposte.net

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.