Page précédente

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission / Domination 36

L’initiation du père des jumeaux (suite)

Le dimanche matin, avec Marc je me lève le premier. Une douche et je me coule dans ma combi pour aller chercher les croissants. 15mn plus tard, la cuisine embaumait les viennoiseries.

Mon retour a réveillé les dormeurs. Ric et Pierre déboulent en slip encore humide de leurs ablutions. Igor et ses fils nous rejoignent habillés. Marc est en shorty et lorsque je quitte ma combi je me retrouve dans le même appareil.
La maison est chauffée à 25°C par un système de pompe à chaleur. Tic et Tac se mettent vite à l’unisson et exhibent leurs slips CK. Igor met un peu plus de temps et arbore la même marque que ses fils mais en shorty moulant.

Nous embarquons (les jeunes) un grand plateau chargé de boissons et viennoiseries et migrons vers le salon. Nous nous étalons devant la TV et je zappe sur les chaînes de musiques.
Il est près de midi quand le bruit de motos nous attire vers l’entrée et Marc ouvre à nos autres invités. Des trois motos garées à coté de la voiture d’Igor, descendent Eric, Phil et Luc avec Jean.

Eric se joint à Marc et Igor quand les trois autres quittent leurs cuirs motos (après s’être fait admirer par les jumeaux) et nous retrouvent (en slip aussi seul Jean est en jock découvrant son petit cul) et finissent le plateau.
Les « vieux » nous regardent de la porte du salon. Le tableau vaut une photo et Marc nous fige avec son numérique. 7 jeunes mecs, pas trop mal faits, étalés sur le grand tapis persan, la tête des uns reposant sur les cuisses des autres ça faisait penser au préambule de certains films.
D’ailleurs, ils ne restent pas insensibles et je vois distinctement les sous vêtements se gonfler. Celui d’Eric prend des proportions qui surprennent les jumeaux. Quand Phil leur annonce la couleur, il se lèvent incrédules et un de chaque coté, baissent aux chevilles le shorty d’Eric. Sa grosse bite se déploie lentement, commence par viser le sol puis se dresse en prenant de la largeur.

Les jumeaux tombent à genoux et d’un même élan plaquent leurs bouches le long de la hampe. Ils commencent une démonstration de fellation à 2 bouches sur bite de cheval !
Le spectacles nous fait tous bander.
Marc propose alors d’aller nous amuser au donjon. Il jette des manteaux à tout le monde et nous traversons la cour pour nous engouffrer dans la salle des plaisirs.
Jean, Pierre et Tic trouvent place dans les slings. Je leur attache les membres avec les menottes. Ric lui préfère la selle spéciale équipée alors d’un gode de 23x5,5 (pas le plus gros mais déjà d’une taille correcte).

Igor se retrouve avec Luc pour s’occuper de Jean, Marc prend Tac avec lui pour user de Pierre, avec Phil je m’occupe de Tic et Eric se charge de Ric.
Chacun s’active tout en matant les autres. Nous entendons Eric féliciter Ric sur sa prise de muscle, bientôt il sera son pendant en blanc et avec 14 ans de moins. Classiquement, les « couples » usent des corps à leur disposition par les deux bouts. Il est rare qu’une bouche ou un cul reste inoccupé.  Nous échangeons nos passifs et bientôt nous leurs avons tous piné leurs gorges et enculé leurs petits trous avides de bites.

Eric laissant Ric galoper pour s’assouplir la rondelle, se joint à nous. Enkpoté lui aussi, il présente sa bite devant le cul de Jean et d’un coup lui enfonce ses 25cm ! Igor en train de se faire pomper, profite du contre coup et se fait avaler la pine jusqu’aux couilles sans efforts.
J’ai juste le temps de préparer Pierre en glissant 4 doigts groupés dans son cul qu’Eric arrive équipé d’une Kpote neuve enfilé par un Tac prévenant.

Il prend la même position mais fait plus attention à sa pénétration. Gentiment, il progresse en Pierre. Je vois ce dernier peiner et je m’accroupi à sa tête pour l’encourager et surtout le doser en poppers. A partir de là, il se détend et accepte facilement la saillie. Je continue à lui rouler une pelle. Quand Eric décide de s’attaquer a Tic, Igor s’interpose craignant pour son fils. Marc le rassure et lui garanti qu’aucun mal ne lui sera fait, c’est pas l’habitude de la maison.
Je dis à Tac de faire avec Tic ce que j’ai fait à Pierre. Il commence par bien lui graisser le cul avec ses doigts, enfonçant le plus de gel possible dans son boyau. Puis je lui passe le poppers et il fait sniffer son frère. Alors que celui ci « disjoncte » et appelle à grand cris la bite d’Eric, il le prend dans ses bras, calmant les mouvements du sling.
Eric se positionne et très lentement envahi le cul de Tic. Je vois perler la sueur sur son front. Je lui repasse le poppers sous le nez et il se détend suffisamment pour qu’Eric plaque ses couilles sur ses fesses.
Le père n’en croit pas ses yeux. Il n’imaginait pas cela possible, surtout que Tic apprécie l’enculade !

Eric se retire et j’ajoute une nouvelle dose de gel avant qu’il replonge.
Après quelques minutes, il se retire définitivement pour ne pas abîmer ce jeune cul. Il fait descendre Ric de sa « selle » et le pousse en travers d’une autre pour le sodomiser sauvagement. De notre coté, nous reprenons nos ébats et Tac devant l’anus de son frère propose à son père de le double sodomiser. Ce sera pas pire que la queue d’Eric !
Igor, bien chaud, accepte. La petite famille va se placer sur les tapis. Tac se couche sur le dos et son frère vient s’empaler sur sa queue. Igor lui se met à genoux dans leur dos et en plaquant Tic sur le torse de Tac, dégage l’accès à sa rondelle. Doucement, il profite que l’anus soit encore bien souple de la défonce par Eric et enfonce ses 22cm au coté des 18cm de Tac.
Tic encore sous l’effet du poppers, gueule son plaisir. Tac le prend par le cou et lui roule une pelle qui le fait taire.

Je me retrouve avec Marc sur Pierre et nous pouvons alors quitter nos Kpotes.
Phil et Luc se font Jean. Bientôt nous les voyons rejoindre les tapis pour double sodomiser Jean. Ce dernier réclame du poppers moins pour s’ouvrir le cul, car maintenant il l’a suffisamment musclé pour l’ouvrir et le fermer à volonté mais pour les sensation que cela lui donne. Ils s’installent épaules contre épaules avec le premier trio et nous voyons des pelles se rouler entre les deux groupes, notamment entre les deux enculés.
Sur Pierre, nous sommes plus soft, c’est un peu notre porcelaine, c’est le plus jeune de la bande, le plus fin physiquement même s’il n’est pas une « crevette » pour autant. Avec lui nous sommes plus prévenants. Il n’empêche qu’il se prend quand même les 22 de Marc dans le cul quand je lui mets mes 20cm au fond de la gorge. Depuis que nous le baisons, nous avons remarqué un changement de la tonalité de sa voix vers les graves. Il faut dire que le passage répété de nos gland dans le larynx doit y être pour quelque chose. Par dessus Pierre avec Marc nous nous embrassons voracement.
L’ambiance chauffe et les enculés soufflent de plus en plus, gémissant de plaisir sous les coups de boutoirs. Les premiers à jouir sont la petite famille réunie. Nous les voyons déculer en urgence et se juter les uns sur les autres copieusement avant de s’écrouler en tas.
Suivent le trio qui les collait. Je mate Eric qui sodomise toujours Ric. Ses coups de reins deviennent plus violents, je le vois s’accrocher aux tétons de Ric et les pincer. Ce dernier expulse sont sperme sur le sol avec une telle pression qu’il éclabousse à 2 mètres ! Eric sort et jette sa Kpote sur le coté avant de recouvrir de jute le dos de Ric de la raie du cul au haut de son crane.

Avec Marc nous craquons et remplissons notre Pierre par les deux bouts. Ce dernier avalait mon sperme tout en jutant sur ses abdos.
Nous mettons bien 20mn avant d’émergé de l’état semi comateux post coïtal.
Les « vieux » nous laissent aller se doucher les premiers. Sous toutes les pommes de douches ouvertes, déversant l’eau chaude à seaux, nous chahutons, nous frottant corps à corps pour étaler le savon.

Je me retrouve à masser Ric. C’est vrai que ce salaud à pris du muscle j’en serais presque jaloux ! il va falloir que j’augmente les poids si je veux rester à la hauteur !!
Mais ça lui va bien ce physique d’ado hypertrophié. Je lui roule une pelle langoureuse qu’il me rend avec des larmes dans les yeux. Je le prend dans mes bras, l’isole du groupe et lui demande si ça va et il me dit qu’il n’a jamais été aussi heureux de sa vie. Son père l’adore (c’est surtout sa bite qui l’adore !) et il a un groupe de mecs géniaux qui s’occupe de lui.
 Nous ressortons de la douche tous mouillés et venons nous ébrouer jusqu'à tremper suffisamment Marc, Eric et Igor pour que ces derniers se lèvent et aille se doucher à leur tour.

Nus, nous traversons la cour glacée et nous retrouvons grelottant devant la cheminée du salon.
Nous nous séchons devant les flammes avant d’aller piller le frigo, il est 16h, et l’exercice nous a creusé l‘estomac.
Phil propose des crêpes, je lui donne tout ce dont il a besoin et ¼ h plus tard, les premières sautent dans la poêle.
Les « vieux » nous trouvent en train de faire sauter les crêpes chacun à notre tour.
 
Luc raccompagne Jean, Phil et Eric nous quittent.
Igor a bien accroché avec Marc, même age, même statut social, même intérêt pour le sexe( même si Igor restera Bi). Affalés dans les canapés j’ai dans mes bras Pierre et Ric alors que Tic se love dans ceux de son frère, nous nous endormons bercés par le ronflement de la cheminée.

Marc et Igor nous réveillent, nos nouveaux amis doivent partir et il est temps que je raccompagne Pierre et Ric.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.