Page précédente

viol qui tourne en première gay

C'était un après-midi j'étais avec mon voisin. Mes parent étaient partie pour la journée, on jouait tranquillement a la console.
Moi je suis brun, grand, assez maigre, dit "to keusse". Mon voisin était type comme moi sauf qu'il était plus sportif. Tout les deux avons 16 ans lui est plutôt branche jeux vidéo moi plutôt genre à sortir avec des potes.
Donc on est calé sur le canapé à jouer quand il commence à me mettre une main à la cuisse.
Lui demande qu'est ce qu'il fou ?
Il me répond qu'il ne l'avait pas fait exprès... (Mon œil) je continue à jouer....

A partir de ce moment il remet sa main mais cette fois sur mon paquet et la je commence à monter d'un ton (je ne savais pas qu'il aimait les hommes) et je le jette méchamment... le pauvre, mais après ca il commence à me chopper violement il me sert les couilles et commence a m embrasse j'essayais de me débattre mais j'e suis pas très muscle il me déshabille il arrache mon calçons et il me branle.
Il me dit : a tu la bien chercher p'tite pute il me décalotte, et commence à me lécher sensuellement ma bite de bas en haut je n'arrive pas a y croire je bande !
Alors commence sa pipe trop excitante il me suce lentement titille mon gland avec sa langue j'adore !

Cette fois il me dit : a mon tour de me faire sucer la keu !
Il se déshabille défait son jean et approche ma tête de son paquet je commence à le sucer, petit il glisse sa main de façon a me tenir la tête et commence à imposer son rythme. Il bande comme un malade et moi aussi alors il me retourne commence à me doigter le cul et la une douleur trop étrange me parcoure me corps.
Je lui dis que ca fait mal
Il me répond qu'il faut souffrir pour être beau ! Le truc rien à voir !
Il enfile une capote et commence à me pénétrer... haiiiiiiiiii je cri comme une pute
Non fait pas ca ! haaaaaaaaa stp non .....  
Je sens ses couilles taper mon anus
Je cri et je cri

Mais, mais, il prend de la vitesse et la une sensation agréable commence à monter ma bite gonfle, mon voisin le remarque et me branle holala ! Trop de plaisir d'un coup je sens mon sperme monter, je le préviens mais il accélère dans un hurlement de plaisir je gicle une grande quantité de sperme dans sa main il la récupère et me la fait avaler !
Il continue sa sodomie vivement il me change de position, il me cale sur le dos les jambes en l'air je sens qui vas pas tarder à éjaculer !

Il se retire, enlève sa capote, je le suce, et il éjacule 5 bonnes giclettes dans ma bouche que j'avale. On s'embrasse, il me dit que si je voulais on pouvait faire ca plus souvent, je lui dis Que ca na peut pas être possible, mais que on pourrait continuer à se voir.

Anonyme

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.