14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le Gigolo

Je suis un homme de 50 ans, typé ours, rond et très poilu. Pas vraiment un apollon !

Et très passif, adorant les beaux garçons sexys sensuels et surtout TTBM !

Pas simple de trouver bonheur, sauf à aller voir du côté Escorts des sites de culs.

Ce que j'ai fait, j'en ai essayé une bonne centaine. C'est ruineux et en fait décevant, car la plupart ne sont pas à la hauteur, incapables de faire ce qu'ils promettent.

Parfois, sur les sites de rencontres, certains garçons peuvent se laisser convaincre de faire un plan "tunes".
Leurs motivations sont plus vastes, l'argent certes, mais aussi une excitation à faire quelque chose de différent.

Un soir, je traîne sur un de ces sites et je regarde un profil qui m'attire : 30 ans, 1m89, 78kg, TBM.
Un beau brun, yeux verts clairs, jolie gueule virile, barbe de trois jours. Quelques photos de sa bite, effectivement très belle. Il est musclé sans faire gonflette, de ses pectoraux légèrement poilu, part une jolie ligne pour rejoindre son sexe en s'élargissant progressivement après son nombril. De jolies fesses aussi, bubble but comme on dit !
Vraiment bien foutu, tout à fait dans mon fantasme. Mais bon, les photos c'est pas toujours très fiable !

Il est versatile, SSR, cherche plan sympa sans prise de tête.

Je me dis que je vais me faire jeter, mais après tout on sais jamais ! Donc coucou beau garçon, tu es superbe.

Surprise ! Il me répond rapidement et gentiment : Salut beau nounours !

Houa ! Il me répond !!!!

S'en suis un dialogue vraiment inattendu :

Moi : J'adorerais te rencontrer tu es la personnification du genre de garçon qui me fait fantasmer !

Lui : vraiment ? Tu aimerais faire quoi ?

Moi : Je suis passif et je vénère les belles grosses bites ;-)

Lui : ça tombe bien : j'ai une belle grosse bite, j'adore prendre et je suis vénal !

Moi : waou ! Tu veux combien pour un plan sympa ?

Lui : 100, satisfait ou remboursé ;-)

C’est étonnant et exceptionnel : un aussi beau mec pour seulement 100.

Lui : mais je n’embrasse pas, je ne suce pas. Tu me suce, ensuite je te prends les fesses, je te fait jouir et tout le monde est content.

Moi : Tu prends de face ?

Lui : oui bien sur dans toutes les positions ;-)

S’en suis un dialogue pour préciser les choses, il est très attentif au fait que je suis safe et sans MST, il semble très parano sur ce sujet. Comme je le suis aussi c’est plutôt rassurant !

Bon on échange N° de tel et il me donne son adresse.

Moi : OK je suis la dans une heure environ, je me prends une bonne douche et j’arrive.

Lui : OK envoi un texto quand tu arrives, je viendrait te chercher devant chez moi.

Donc je me prépare en fantasmant, mais aussi en craignant une grosse déception comme si souvent.
Mais bon le dialogue a été agréable, et différent de ce a quoi j’étais jusqu’alors habitué avec les « escorts »

En voiture donc, je suis en banlieue, lui au centre de Paris… Le trajet me semble long, mais ça y est j’y suis ! Je me gare et je repère l’entrée de son immeuble.
Je lui envoie le texto promis.

Il réponds : je descends te chercher.

Je suis stressé et inquiet : Qui vais je découvrir ? L’apollon magnifique des photos, ou bien un mec sans saveur ?

La porte s’ouvre et le voila ! C’est bien lui, tout est conforme, il est grand, élancé et ses yeux ! Wahou quel regard !

Il est vêtu d’un jean, un 501 je pense, un peu usé, qui moule une bosse énorme et provocante, une grosse ceinture en cuir sombre, un T-shirt blanc, une paire de baskets. Malgré cette simplicité, il a un charme fou, une certaine élégance, sa voie est masculine et quelque peu chantante.
Son jean moule indéniablement un objet imposant, il n’est pas serré pourtant. Il me serre la main et me dit : on monte ?

Je le suis, et escalade avec lui un escalier, c’est haut, 5 étages et pour finir une dernière volée de marches droites et super raide ! Je suis essoufflé ! On va au grenier ?

Non un petit appartement sous les toits, 2 pièces, une cuisine, un salle de bain attenante a la chambre, il me fait visiter. Ce garçon est plus que charmant et gentil, je me dit que je vais tomber amoureux, et que ce n’est pas une bonne idée…

On s’assoit dans le tout petit salon dans un canapé ras du sol.

Alors, me dit-il, je suis a ton gout ? Et cela avec un grand sourire.
Je suis un peu intimidé, il est tellement beau, tellement gentil !

Bah oui c’est sur, je m’attendais à être déçu, et bien non pas du tout tu es magnifique !

Il est a quelque centimètres de moi, je peux le détailler et l’admirer : sous son T-shirt un ventre plat, je devine des beaux abdos et des pectoraux développés. Ces bras sont musclés, les veines sont apparentes sous la peau, légèrement en relief. Il est magnifiquement proportionné.

Dans cette position la bosse de son sexe ressort clairement, il me semble même qu’elle a pris du volume, ce qui est assez incroyable, il bande pour moi ? C’est la première fois qu’un garçon semble excité par moi !

Il me propose un verre, un coca, que nous prenons le temps de le boire en fumant une cigarette. Un dialogue s’en suit : je lui demande ce qu’il fait, il est agent administratif a la mairie, service logement.
Et pourquoi fais tu des plans tunes ? Bah pour l’argent bien sur, mais aussi car j’aime bien donner du plaisir a de beaux nounours comme toi. Je mène l’utile a l’agréable ajout-il dans un éclat de rire.

Il se lève et me prend les mains : vient allons dans ma chambre. Il m’assoie au bord du lit et mets de la musique, une bonne techno, lourde et rythmée. Et la il commence a danser et se déshabiller ! un vrai strip-tease !

Le T-shirt enlevé révèle un magnifique buste, et les fameuses tablettes ! Il effectivement très musclé en fait, mais naturellement, comme un majeur ou un coureur.

Il est légèrement poilu sur ses pectoraux et une ligne fine de poils noirs descends jusqu’à son nombril, pour s’élargir ensuite vers son sexe.

Il enlève sa ceinture et commence a déboutonner son jean, un magnifique boxer blanc apparait, très remplit, ses mouvements révèle sa bite déjà très grosse, horizontale qui s’étale vers son côté et forme une énorme bosse excitante. En dessous ses couilles qui ont l’air bien proportionnées à sa bite et déjà très lourdes et bien lovée dans son sous vêtement.

A ce spectacle je sens une chaleur m’envahir et des picotements en bas de mon dos…
Je crois vivre un rêve, jamais je n’avais imaginé vivre un tel moment.

La danse continue et comme il est très prêt de moi, il m'effleure souvent, et c'est la bosse de plus en plus gonflée de son sexe qui frôle mes lèvres... une très légère odeur musquée s'en dégage, c'est une odeur de sexe qui m'excite encore un peu plus.
Il s'approche encore et je lève les yeux vers son visage : il sourit toujours et prononce doucement ces mots: elle est pour toi, tu peux la toucher :-) Vas-y j'ai trop envie !
Je n'en peux plus, des frissons sensuels me traverse, je lève ma main et je commence une douce caresse qui me fait sentir la fermeté et la force de sa queue.
Elle gonfle encore, j'en devine tous les détails sous le tissus fin qui la moule : le gland se détache, il est énorme, massif, bien dessiné. Il est légèrement plus gros que la hampe et très marqué. Je devine son prépuce qui dégage complètement ce gland impressionnant en formant un petit bourrelet.
La hampe est droite et régulière, de grosses veines dessine un réseau sous sa peau.
Son érection est maintenant maximum, sa queue se redresse et s'agite sous les battements de son cœur.
Une tâche humide apparaît au bout de son gland, une odeur suave de mouille m'envahit.

Je descends doucement son boxer, dégageant ainsi l'objet de mon désir.
Soudain libérée cette bite magnifique se redresse et vient se poser sur mes lèvres.
Je me recule légèrement pour l'admirer : c'est un chef d'œuvre !
Ce qui se dessinait sous les tissus ce révèle : c'est le mètre étalon de la virilité, la hampe est ronde et régulière, fortement veinée et légèrement recourbée vers le haut, elle est massive et puissante, impressionnante.
Elle se poursuit par le gland, il est énorme, plus gros et épais que la hampe. Il est posé sur le prépuce qui forme un bourrelet sous les rebords bien marqués. Le prépuce se prolonge du frein qui vient se terminer sous le méat bien ouvert duquel s'échappent des goûtes translucides, brillantes et épaisses qui glissent doucement en un filet qui vient se déposer sur ma langue que j'ai dirigée vers ce nectar odorant et délicieux.

Cette bite est presque effrayante tellement elle est énorme !

Je lève encore les yeux vers son regard : il est maintenant brûlant, envoûtant, sa respiration est devenue haletante, il me dit alors avec une voie plus sourde et grave : suce moi !

Ma langue viens effleurer son méat, sous le gland, j'ouvre ma bouche en grand pour enfin engouffrer ce gland majestueux. Je doit vraiment ouvrir grand !

Quelle saveur ! Légèrement salée sa mouille est un véritable nectar, elle annonce des délices !

Je m'efforce de descendre mes lèvres le long de sa hampe, c'est vraiment énorme ! Sa queue est légèrement courbée vers le haut, elle est très ferme mais d'une douceur incroyable !
Alors que je me concentre à bien le sucer, un gémissement sensuel et profond sort de sa gorge, il apprécie !
Je me retire et commence à explorer cette hampe immense avec ma langue, ponctuant mon parcours de petits bisous. Ça n'en finit pas !
Je poursuis cette exploration et arrive à auteur de ses couilles, je les humes et approche mes lèvres et je les aspirent dans ma bouche délicatement, l'une après l'autre, elles ont la taille idéale pour cela, justes parfaites !
Je poursuis ma fellation, juste un peu frustré de ne pas pouvoir prendre sa queue entière dans ma bouche, je m'étouffe c'est juste impossible.
Il continue de grogner et de gémir, je lui fait beaucoup de bien visiblement.

Il me repoussé doucement et me dit : il est temps maintenant, offre moi tes fesses, mets toi à genoux.

Je suis à genoux sur le lit, fesses offertes, bien cambré. Agenouillé derrière moi il pose ses mains sur mes fesses, les caresses et les malaxes, les écartés et se penche pour venir respirer mon trou, souffler légèrement, provoquer en moi une vague de plaisir et de désir.
Il pose sa langue sur ma rondelle et commence à la bouffer, faisant des ronds de plus en plus pénétrant avec sa langue...
il respire fort et grogne et continue pendant plusieurs minutes de me bouffer en règle.
C'est nouveau pour moi et je plonge dans des sensations intenses et planantes, qui me fond monter vers la jouissance, je sent ma queue prête d'éclater, il ne faut surtout pas que je la touche !
Il se relève et me dit je croix que tu es prêt !
Il est debout et pose un pied sur le lit à côté de moi et ses mains sur mes hanches, il pose sa queue sur ma rondelle et pousse légèrement... je sent son gland énorme glisser sur mon trou, le masser de plus en plus fort comme il pousse.
Peux à peux mon trouillou s'ouvre, son gland commence à entrer, il le titille et recule légèrement pour revenir un peu plus fort plus profond.

Je sens son gland à la fois doux et très dur, énorme m'ouvrir doucement, je le sent tellement gros, la sensation d'ouverture fait place à une sensation d'écartement, plus intense et forte, son gland est énorme, tellement que l'écartement est remplacé par un véritable écartèlement, je suis ouvert comme jamais c'est intense, à la limite de la douleur, mais tellement bon.
Il se retire légèrement puis revient et gagne ainsi millimètre après millimètres, sans jamais me faire mal tout en me donnant une sensation intense de pénétration inexorable et implacable.
Et puis une poussée de plus, quelques mm de plus et je ressent une vive mais fugace douleur : le gland entier est entré !

Sensation intense d’être remplis, écartelé à la limite du possible, je suis plugé sur ce gland énorme, la douleur est remplacée par un plaisir intense et déjà de la plénitude...
J’ai poussé un léger crie, qui c’est poursuivi par un gémissement et des frissons intenses.
Son souffle est rauque, il grogne comme un lion et me demande : ça va je continue ?
Je soupir et lui répond oh oui, tu es énorme, vas y doucement stp...
Il pousse alors de nouveau, sa bite s’enfonce en moi, son gland ouvre la voie en écartant les parois serrées de mon cul, la hampe suis, je sent chaque détail et chaque veines se presser contre mes parois, finalement son gland si ferme et si puissant vient se caler au fond de mon rectum contre ma prostate, et presse intensément . J’ai été écartelé à sa dimension, son immense chibre me rempli, je me sent comblé comme jamais et la pression exercée sur ma prostate déclenche une intense vague de plaisir qui roule en moi pour me faire plonger dans un univers de délice...

Il continue de léger vas et vient sur un ou deux cm’ en cognant à chaque fois ma prostate, provocants de nouvelles vagues de plaisir. Il grogne et gémis et soudain se recule jusqu’à sortir toute sa bite, le passage de son gland dans ma rondelle provocant une nouvelle légère douleur, mais là pas de pose il revient à l’assaut recommençant à me pénétrer par de légères poussées mais cette fois plus déterminées et pénétrantes, son énorme gland pénétrant ma rondelle sans s’arrêter pour aller cogner au fond contre ma prostate beaucoup plus fort ! Le plaisir est intense, il pousse plus fort et je sens au fond de mon trou un nouveau passage s’ouvrir, son gland franchi ainsi un nouvel obstacle et pénètre enfin au plus profond de moi, sa hampe ramonant la parois de ma prostate au passage. Il avance encore, Que sa bite est donc longue et immense ! Il s’enfonce toujours me remplissant intensément, écartelant mes parois, je suis plein, remplis, comblé comme jamais !
Il ne s’arrête pas, d’une seul lente mais puissante poussée il vient enfin cogner son ventre contre mes fesses, je sens ses poils me chatouiller...

Quelle sensation ! Je suis embroché au plus profond, son chibre immense me remplit et me maîtrise, il pourrait me soulever tellement il est fort et puissant.
Alors que pendant quelques instant il ne bouge pas un grondement sourd, animal’ n’ai au fond de sa poitrine, me faisant vibrer comme une corde, une vague intense de plaisir me traverse et n’en finit pas de me caresser tel le ressac de l’océan sur la plage.
Et là, la cavalcade commence : il se retire avec force en entier la je perçois toute l’immensité de cette bite ! Ma prostate est écrasée au passage de son gland, et ma rondelle m’envoie encore une étincelle de douleur/plaisir intense. Il revient à l’assaut me pénétrant totalement jusqu’au fond ou il me cogne ! Et il se retire encore, un peu plus vite, et revient tout au fond !
Chaque va et vient est plus puissant plus intense, pour finalement prendre un rythme de machine, je suis en train de me faire défoncer! C’est juste divin, je me sent possédé et utilisé pour son plaisir, il pousse des cris gutturaux et animals et me sert avec ses mains sur mes hanches !
Tu la sent bien ma grosse bite ? Accroche toi bien ce n’est que le commencement !
Il change de rythme et ralentie pour changer d’angle et masser avec son énorme gland les parois de mon trou, il insiste contre ma prostate me propulsant dans une véritable tempête de plaisir, je ne pense plus je ne contrôle plus, je suis juste un trou qu’il possède et malaxé ou qu’il défonce comme une bête !
Pendant plusieurs mn il alterne les massages sensuels et des moments à me défoncer, je suis au paradis, le plaisir est juste incroyable, j’atteins de sommets inconnus jusqu’alors !

Puis il me dit mets toi sur le dos, il monte sur le lit soulève mes jambes pour poser mes pieds sur ses épaules, il avance alors en se penchant et me soulevant, sa queue est alors parfaitement alignée avec mon trou qu’il pénètre doucement.
Le sensation est différente, la courbure de sa hampe dirige son énorme gland directement contre ma prostate et je sent mon trou se réaligner sous la pression, sa bite me semble encore plus énorme et plus rigide, il commence dès vas et viens très sensuels très doux mais pousse très fort et franchit ainsi ma prostate en l’écrasant au passage ! C’est un mélange de douleur et de plaisir, j’ai l’impression que sa bite me transperce, m’empale ! La douleur s’atténue peu à peu et une véritable jouissance se répand en moi, partant et éclatant à partir de mon point G, la au fond de mon cul, je vois ma queue perler un flux constant de goutes blanche de sperme, en fait j’éjacule au ralenti tout en jouissant du cul !
Jamais je n’avais ressenti ça !

Je lève les yeux vers son visage, il plante ses yeux dans les miens, sa bouche est légèrement ouverte, une extase intense se dessine sur son visage, il sourit et se lèche lés lèvres, des goutes de sueur perle sur son front,il est en eau ! Son odeur est intense, puissante et enivrante, elle participe et accentue mon plaisir.
Il commence à accélérer alors, grognant et gémissant, un véritable cri de plaisir s’échappe peu à peu de sa bouche. Je me sent possédé et comblé, j’ai un intense sentiment de sécurité, et je me sent tellement à ma place, dans mon rôle ! Il continue ainsi pendant de longue mn, un bang bang sonore rythmant ses pénétrations, nous propulsant de concert dans un déluge intense de plaisir, plaisir qui monte de plus en plus, nous unissons nos voies dans un crie de plaisir, et là, enfin, une explosion atomique de jouissance nous fait éjaculer de concert, moi à grands jets sur mon ventre et ma poitrine, lui tout au fond de moi, envoyant dans un jets continue un véritable flot de sperme épais et crémeux qui déborde de mon cul et inondes mes fesses.

Il donne encore quelques coups puis dans un immense soupir s’écroule sur moi venant s’écraser sur mon ventre et le regard chaviré de plaisir vient me rouler une pèle qui n’en fini pas.
Il se blottit alors contre moi et me regarde intensément : c’est incroyable, jamais’ jamais ça n’a été aussi intense ! Et m’embrasse de nouveau...

Sa tête est posée au creux de mon épaule, sa respiration se calme et ralenti, il s’endort doucement.
Je suis là, comblé et stupéfait, surpris qu’un gigolo me face vivre un tel moment et finisse par s’endormir dans mes bras après m’avoir dis qu’il avait pris son pied comme jamais.

Et je finis par m’endormir, persuadé que notre histoire allait encore me surprendre et ne faisait que commencer.

NeoFP

a69neo@hotmail.com

Autres histoires de l'auteur : Le Gigolo

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)