20 Sept.
+ 52 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Improbable rencontre -03

Voilà un mois que j’ai vécu l’improbable rencontre avec Mathias dans la backroom d’une boite gay. Voilà plusieurs mois que mon couple avec Stephan bat de l’aile et ce n’est que depuis le mois dernier que j’en ai pris conscience. Je comprends que l’amour fou que je lui porte n’est pas réciproque. Il apprécie de me voir uniquement quand il l’a décrété. Il veut coucher avec moi seulement quand cela le tente. Il se moque de mes sentiments. Il se moque de mes attentes. Il se moque du partage dans un couple. Cela ne signifie qu’il faut que je quitte Stephan pour me jeter dans les bras de Mathias. Cependant, je ne dois pas maintenir mon couple par dépit, par crainte du célibat, par peur de la solitude. « Mieux vaut être seul que mal accompagné ». La maxime est difficilement acceptable mais elle est véridique. Mon histoire avec Stephan était un trompe-l’œil, elle est aujourd’hui une impasse. Une relation à sens unique : je lui accordais tout mon temps libre, je lui donnais toute mon affection, je patientais l’éclosion de ses sentiments. Mais il n’a jamais éprouvé de sentiment fort à mon égard. J’ai malheureusement pris conscience de la situation après ma folie avec Mathias. Mes sentiments sont partagés : je regrette d’avoir trompé Stephan et de m’être si facilement donné à Mathias mais je reconnais que cette baise torride dans la backroom m’a permis d’ouvrir les yeux. La prise de conscience est violente mais elle sera salvatrice.

Cependant, je dois modérer mes remords. Dans notre couple, ce n’est pas Stephan le plus cocu ; c’est moi ! Je l’ai trompé avec Mathias dans un acte de désespoir, d’abandon même ; c’est contraire à la morale de couple que j’essaye de m’imposer. Mais dans notre histoire – enfin, ce que je pensais être notre histoire – c’est moi qui porte les cornes du cocu… Et depuis bientôt six mois. J’ai toujours fait confiance à Stephan et je n’ai jamais fouillé dans ses affaires même si la tentation était forte. Il y a quatre mois, Stephan était paniqué : il avait une infection urinaire et sa première réaction a été de me demander si je ne l’avais pas récemment trompé. Son sous-entendu est violent ! Non seulement, il me pense infidèle – ma folie avec Mathias ne peut pas lui donner tort mais elle se produira trois mois plus tard – mais en plus, il m’imagine inconscient : je coucherai avec un inconnu sans me protéger ! Puis, il y a deux mois alors que nous dinions tous deux avec son frère, il me balance cash au visage, sans préavis ni précaution : « Notre histoire se finira un jour. Nous deux, ce n’est pas fait pour durer. Être célibataire me manque mais pour le moment, je n’ai pas envie d’être seul. Mais cela reviendra vite un jour ». J’en avais l’appétit coupé ! Et c’est parce que j’étais follement amoureux de lui que je croyais que je pouvais le convaincre du contraire. J’étais persuadé que je pouvais sauver notre histoire en redoublant d’attention pour lui.

Voilà donc un mois que j’ai pris un pied de fou avec Mathias dans la backroom d’une boite gay. Aujourd’hui, je travaille sur un dossier dans le salon de l’appartement que je partage avec Stephan. La batterie de mon ordinateur est bientôt épuisée mais j’ai oublié mon chargeur au bureau. Stephan est dans la salle de bain. Je sais qu’il a laissé son ordinateur allumé avant d’aller prendre sa douche. En branchant ma clé USB à son portable, je le préviens. Pas de réponse. Je me remets au travail quand une sonnerie me prévient de l’ouverture d’une conversation Facebook. Sachant qu’il doit remettre très prochainement une note sur ses travaux de doctorant, je me dis que ce doit être un message urgent et j’ouvre la page pour le prévenir que quelqu’un souhaite lui parler. Ma gentillesse est très mal récompensée. Un certain Antoine lui a envoyé une photo de sa queue avec ce commentaire : « Encore envie de te démonter ton cul, comme hier soir ! ». Hier soir ? Mais ! Normalement, hier soir, il dinait avec l’enseignant supervisant son doctorat. Et d’après sa photo de profil, Antoine est davantage un étudiant en première année de licence qu’un professeur des universités ! Furieux et rongé par la curiosité, je lis la conversation en diagonale : d’origine équatorienne, Antoine est un étudiant en 1ère année de biologie et il couche avec Stephan depuis six mois. Les messages hot sont illustrés par des photos de sexe raide et de cul épilé. Je dois avouer qu’Antoine est bien monté : une queue de taille moyenne et bien épaisse. Mais ce n’est pas l’information principale que je retiens. Mon mec me trompe sans vergogne depuis six mois. La colère n’est pas le premier sentiment à m’envahir : la tristesse et le désespoir me submergent violemment. Je ne peux retenir quelques larmes. J’éteins l’ordinateur et cours me réfugier dans la chambre. J’entends Stephan sortir de la salle de bain ; il semble n’avoir rien remarqué.

Allongé sur notre lit, je retiens péniblement mes larmes. Une lame brûlante me transperce le ventre. Cocu depuis six mois. Impossible de comparer avec mon errance avec Mathias qui, elle, peut se justifier par le comportement de Stephan à mon égard. Je me sens nauséeux. Mon couple était un mythe, mes illusions s’effondrent. Cinq années de mensonge ou d’erreur. Pourquoi ne m’en a-t-il pas parlé plus tôt ? J’entends le pas d’éléphant de Stephan s’approcher de la chambre (comment ce mec peut marcher aussi bruyamment en faisant vibrer les murs alors qu’il est tout fin). La porte s’ouvre doucement et je feins de dormir. Je le devine fouiller dans l’armoire. Il ressort en claquant la porte sans aucune discrétion. Quelques minutes plus tard, j’entends la porte d’entrée grincer. Impossible de retenir mes larmes. Je m’effondre en pleurs sur l’oreille et je succombe au sommeil.

Quand je me réveille, la nuit est tombée. Il fait un peu froid. Toute chaleur s’est évaporée de cet appartement. Stephan n’est pas rentré. Il m’a laissé un mot dans la cuisine : « Rendez-vous de dernière minute avec mon prof' ! Je ne sais pas quand je rentre. S ». Encore cette initiale pour simple signature. Même pas un petit mot doux. Pourquoi reste-t-il avec moi si notre couple n’a plus de sens ? Surtout qu’il me lance des piques en vantant les mérites de la solitude. Pour Stephan, les sentiments et le partage sont à sens unique : tout à son profit, rien pour les autres. Et impossible d’en parler gentiment avec lui : il a raison, les autres sont des abrutis ! Et je ne suis pas aussi idiot qu’il semble le croire. J’ai bien compris que son « rendez-vous de dernière minute » est avec un certain Antoine, un beau métis bien monté. C’est vrai qu’il a un charme certain mais ce pauvre garçon ne sait pas à quel point Stephan est une ordure.

Accablé de tristesse, je fais la pire chose à faire dans une telle circonstance : je vais me coucher. Étonnamment, je m’endors rapidement. Les rêves nauséeux se confondent avec les songes effrayants. Je rêve de Stephan et Antoine. Je les imagine dans une chambre de cité universitaire. Tous deux nus. Antoine assis sur le bord de son lit, les jambes écartées et le sexe raide. Stephan à genoux devant lui avec le jockstrap que je lui avais offert il y a trois ou quatre ans (et qu’il n’a jamais mis alors qu’il avait tellement insisté pour que je le lui offre). J’imagine le regard lubrique de Stephan face à ce minet séduisant : le torse imberbe d’Antoine, ses jambes puissantes et sa queue épaisse. Antoine passe une main dans les cheveux de Stephan et tire avec autorité sa tête vers sa queue gonflée. « Suce ! » et Stephan s’exécute. Il se jette sur la queue d’Antoine. Il lèche le gland en lui caressant ses couilles pleines de jus de jeune mâle en rut. Puis il prend toute sa queue en bouche. Antoine appuie sur sa tête pour que Stephan prenne sa queue de mâle en entier. Il manque de s’étouffer mais Antoine maintient la pression et râle. Il prend la tête de Stephan entre ses deux mains et lui lime la bouche. Doucement puis avec plus de vigueur. Stephan se caresse pendant qu’il se fait limer la bouche. Il joue avec sa langue pour exciter davantage Antoine. Celui-ci râle plus fort. Il aime voir Stephan le sucer. Sentant qu’il va jouir, il le repousse ; Stephan tombe sur le sol froid. Allongé sur le dos et la queue raide, il regarde son jeune amant ouvrir la fenêtre pour fumer une cigarette : « Viens me sucer Stephan » ! Celui s’exécute à nouveau. Antoine bouge négligemment son bassin comme s’il était normal de se faire sucer pendant qu’il fumait. Stephan se doigte en ayant cette belle queue en bouche. Cette queue de métis le fait mouiller d’excitation, il tache les draps d’Antoine.

Le mégot jeté par la fenêtre, Antoine dirige son amant adultérin vers les douches collectives. Verrouillant la porte d’une cabine, il plaque Stephan contre le mur et l’embrasse à pleine bouche. Il ouvre l’eau chaude. De la vapeur envahit l’espace. Il crache dans sa main et étale sa salive sur sa queue bien raide. Sans aucun préliminaire, il encule son amant qui laisse échapper un cri de douleur. Une chaleur insupportable brule le cul de Stephan qui aime peu se faire enculer ; il préfère seulement masturber et se faire branler. Jamais d’anal. Antoine s’en fout car Stephan est venu pour se faire baiser. Il sait qu’il fantasme sur les minets latinos. Stephan crie de douleur mais le plaisir apparait progressivement. Antoine s’en fout et le baise en ne pensant qu’à son plaisir. Plaqué contre le mur, Stephan tourne la tête vers le petit mâle : « C’est bon de tromper l’autre baltringue ! ». La porte de la cabine s’ouvre brusquement et Mathias apparait dans l’embrasure…

Je me réveille en sursaut. Je suis tout transpirante. C'était un horrible cauchemar. La porte d'entrée est claquée sans la moindre discrétion. Stephan rentre de son « rendez-vous de dernière minute ». Il est 3h14 ! Il entre dans la chambre pour déposer son téléphone portable sur la table de nuit. Il se déshabille et s'en va se doucher. Je me précipite sur ses vêtements. Je sens un parfum qui n'est pas le sien. Son portable vibre. Il vient de recevoir un message d'un « Antoine métis » : « C'était trop bon ce soir corazón même si ça aurait été mieux sans panne. Je t'aime. Antoine ». J'aurai au moins cette consolation : il est aussi nul au lit avec ses amants qu'avec moi. Ce gamin semble s'attacher mais sait-il au moins que Stephan n'est pas célibataire ? Je n'en suis pas sûr.

Entrant dans la chambre, Stephan voit que je suis réveillé. Il se couche sans un mot ni un baiser. Nous somme deux étrangers en collocation. Et c'est à moment là que la colère remplace la tristesse. Je dois mettre fin à cette situation, à ce couple qui n'a finalement jamais existé. Je dois quitter Stephan. Malgré toutes ces déconvenues et ses trahisons, il est difficile de mettre un terme à cinq années de relation. Je sais que nous devons nous séparer. Stephan ne veut pas rompre tant qu'il n'est pas assuré d'être en couple dans la semaine qui suit. C'est donc à moi de rassembler tout mon courage et de me libérer de ce boulet. Cependant, je veux me venger de son attitude envers moi : je le quitterai dans une semaine, après le repas dominical avec son père. Je jouerai le petit ami modèle et vertueux. Si bien que quand il annoncera qu'il s'est fait plaqué, tout le monde regrettera le si gentil Cyril. Certes, Cyril est gentil mais trop bon, c'est pourquoi son mec le prend pour un con. Ma vengeance est puérile mais ce soir-là, je suis plein de haine. Tout comme les jours suivants jusqu'au repas dominical. D'autant plus que Stephan a eu deux autres rendez-vous importants avec son directeur de thèse (enfin, avec Antoine).

Stephan nous conduit chez son père et je n'ai toujours pas abandonné mon plan. Après cinq années de couple, c'est la première fois que je vais rencontrer le père de Stephan. Je ne l'avais jamais vu auparavant, ni en photo ni en chair et en os. Stephan a de très mauvaises relations avec son père. Stephan est le fruit d'un coup d'un soir entre son père et sa mère tous deux âgés de 16 ans à l'époque. Les parents de sa mère ne voulait pas recourir à l'avortement. Son père ne s'est pas dérobé et a assumé sa paternité. Mais quand Stephan avait trois ans, son père s'est barré sans donner la moindre explication. Stephan a revu son père à de rares occasions mais il était la plupart du temps absent. Il a grandi avec sa mère et son beau-père qu'il considère comme son père. Cependant, sa mère voulait que Stephan ait de bonnes relations avec son père qui a bien accepté son homosexualité. Et c'est à la demande de sa mère que Stephan et moi allons déjeuner chez lui en ce dimanche pluvieux.

Absorbé dans mes pensées, je me rend à peine compte que l'ascenseur vient de nous élever au dernier étage d'un immeuble assez chic et récent. Stephan sonne, la porte s'ouvre et là, je vis une improbable rencontre : un beau quadragénaire au sourire charmant, à la barbe de trois jours sexy et aux yeux en amande apparaît. Mathias ! Le corps toujours aussi viril et muscle. L'homme avec qui j'ai couché dans la backroom d'une boîte gay est le père de Stephan. J'ai pris un pied de folie et j'ai fantasmé sur le père du mec avec qui je suis en couple !

Cyril-IR

improbable.rencontre.cyril
@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Improbable rencontre

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)