18 Nov.
+ 78 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Première expérience avec un mec grâce à Grindr

Depuis le temps que je lis les histoires sur ce site de Cyrillo, il était temps que je vous fasse partager mes aventures…

J’ai 24 ans, je suis blond ou plutôt châtain clair, cheveux courts, 1m85, assez enveloppé, un peu poilu au niveau du torse et des jambes, les couilles et la queue rasées et une petite toison entretenue au niveau du pubis.

Pendant longtemps, j’ai cru que j’étais hétéro, je suis sorti avec quelques filles (3 pour être exact) mais rien avec elles au niveau sexuel. En terminal, j’étais très amoureux d’une fille avec qui je suis sorti mais cela n’a pas duré plus de deux mois… Depuis ce jour, je n’ai pas eu de coups de cœur (car oui je fonctionne comme ça) pour une fille ni un mec d’ailleurs.

Au lycée, je me faisais souvent charrier dans les vestiaires en EPS (peut-être parce qu’on me trouvait un peu efféminé et un peu trop réservé) et on se moquait gentiment de moi : deux mecs faisant mine de s’enculer par exemple et me regardant en me disant « ça t’excite ça hein ! ». Et je l’avoue, ça me faisait quelque chose dans mon short de sport (ma queue tressautait) et j’y repensais souvent les soirs au moment de mes petites branlettes… Il est vrai que je me surprenais à mater des mecs lorsqu’ils se changeaient/se douchaient dans les vestiaires et même quand ils étaient habillés, j’essayais de deviner la grosseur de leur membre à travers la bosse de leur jean. J’essayais de rester tout de même discret (je l’espère)…

Un soir, alors que je m’apprêtais à me masturber, j’ai voulu regarder une vidéo porno gay et j’ai trouvé ça super excitant, je crois que je n’avais jamais joui autant… Depuis cette fois, je ne regardais plus que du porno gay pour me branler ou bien je m’imaginais des scénarii érotiques avec des mecs sexys de mon lycée, ou alors je lisais les histoires sur le site de Cyrillo…

Les années sont passées et alors que je continuais mes études en Fac de pharmacie (j’étais en 5ème année et j’avais 23 ans), je n’avais toujours pas eu l’occasion et/ou l’envie de faire ma première fois (ni avec un mec, ni avec une fille). Un jour, excité et me sentant prêt à sauter le pas, j’ai décidé de télécharger sur mon portable une appli de rencontres gay très connue (Grindr). Sur mon profil, j’avais indiqué : « hétéro curieux aimerait faire sa première fois avec un mec, à la recherche de caresses, pelles, fellation, masturbation plan soft ». Après quelques réponses infructueuses, j’ai reçu celle d’un mec le lendemain qui m’a tout de suite interpellé de par sa photo de profil. Il avait 28 ans, un peu plus petit que moi, un visage rond, des lunettes, un beau sourire, une petite barbe de 3 jours (comme moi), il avait tout l’air d’un gros nounours comme je les aime (j’adore les « bear »). Il m’a dit que si j’étais toujours OK, qu’il pouvait se déplacer chez moi et qu’il était dispo vers 18h. Je n’ai pas hésité longtemps, le rendez-vous était pris…

Durant l’après-midi, je n’étais pas très concentré en cours, je pensais à ce qui allait se passer le soir, j’étais à la fois nerveux, excité et impatient. Une fois les cours terminés, je suis rentré chez moi et je me suis préparé pour le soir : j’ai pris une douche soigneuse et me suis changé, coiffé, parfumé, j’étais prêt à baiser…

À l’heure du rendez-vous, j’ai reçu un message du mec en question sur Grindr : il était en bas de chez moi comme convenu pour que j’aille le chercher. J’ai descendu alors les marches des escaliers assez rapidement avec mon téléphone en main. Étonné de ne voir personne sur le trottoir, je lui ai envoyé un message pour savoir s’il était bien au bon endroit. Il m’a répondu qu’il me voyait, qu’il était sur le trottoir d’en face. Effectivement, en levant la tête, je l’ai aperçu et lui ai fait signe de me rejoindre.

Nous nous sommes serrés la main chaleureusement puis il m’a dit :
« Jérémy, enchanté !
-Moi c’est Jimmy, enchanté ! » (les prénoms ont été modifiés)
« Viens, c’est par là », lui ai-je dit.

Il m’a suivi jusqu’à la porte du bas de mon bâtiment. Après avoir tapé le code pour ouvrir la porte, nous sommes montés dans l’ascenseur, j’ai tapé sur le bouton pour accéder à mon étage et je lui ai avoué nerveusement :
« C’est la première fois que je fais ça, je suis un peu stressé…
-Ne t’inquiète pas ça va bien se passer, on va prendre notre temps, je suis doux, je ne vais pas te forcer à faire quoique ce soit… »

Après m’avoir suivi dans le couloir jusqu’à la porte de mon appartement, j’ai ouvert la porte puis nous sommes entrés et avons enlevé tous les deux nos chaussures dans l’entrée. Une fois arrivés, Jérémy a constaté qu’il s’agissait d’un studio pour étudiant (une salle de bain/toilettes et une pièce à vivre avec coin cuisine, table et lit). Il m’a alors demandé :
« Tu fais quoi comme études ?
-Des études de pharmacie, je suis en 5ème année, et toi ?
-J’ai repris mes études, je fais des études pour pouvoir travailler ensuite dans une banque…
-Ah OK… »

Il a ensuite posé son manteau sur une chaise puis son portable sur la table (tout comme moi d’ailleurs). Il a posé ses lunettes sur la table, m’a timidement souri (moi aussi) et m’a dit qu’il avait froid. Je lui ai répondu qu’on allait se réchauffer…

Alors, je me suis doucement rapproché de lui et nous nous sommes pris dans les bras, caressé le dos, les fesses (à travers nos vêtements). Il a commencé à me faire des bisous dans le cou et à me lécher, j’ai fait de même et je lui ai léché le lobe de l’oreille. C’était bon, j’étais dur dans mon pantalon (et lui aussi), nous respirions rapidement comme nous étions tous les deux excités. Puis, je l’ai embrassé et nos langues ont commencé à se mêler, WOUAOUH, c’était une pelle magistrale, Jérémy embrassait super bien et j’adorais ça.

Il m’a alors murmuré :
« Humm, tu embrasses langoureusement… C’est plus qu’un plan, c’est un échange de plaisir.
-Exactement.
-Qu’est-ce que je sens là ? », m’a-t-il demandé naïvement en touchant ma bosse à travers mon jean. Alors je me suis frotté encore plus contre lui et lui ai répondu :
« Je ne sais pas… À ton avis ?
-Une montagne ! »
J’ai ri puis on s’est de nouveau roulé une pelle mémorable (ma bite se dresse d’ailleurs à l’évocation de ce souvenir).

Nous avons ensuite quitté nos vêtements (pulls, T-shirts et jean). En enlevant sa ceinture, Jérémy m’a dit qu’il allait me faciliter la tâche. Après avoir déposé nos vêtements respectifs chacun sur une chaise différente, nous nous sommes de nouveau enlacés et galochés. Je sentais ses mains chaudes sur mon dos et mes fesses (il devait également sentir les miennes à ce moment-là qui se promenaient le long de son dos et de ses fesses rebondies qui m’excitaient). Je lui ai fait remarquer :
« Tu vois qu’on s’est réchauffé !
-Haha, oui ! Humm Jimmy, c’est bon, c’est plus sensuel peau contre peau, les sensations sont décuplées…
-Humm tu m’excites mec !
-Humm je vois ça, je te sens bien excité là ! (en me palpant mon paquet à travers mon boxer) Tu veux que je te suce ?
-Après, j’ai d’abord envie de goûter à ta queue », lui ai-je répondu tout excité en lui faisant un clin d’œil.

Je me suis alors penché en lui léchant le torse et le ventre tout le long de mon chemin jusqu’à son boxer bien tendu par son excitation. Au passage, j’en ai profité pour lui lécher et lui mordiller les tétons (j’adore ça). En arrivant à l’endroit tant rêvé et convoité, je me suis mis à lui lécher sa pine et ses couilles à travers son boxer (je kiffe ça aussi) tout en m’imprégnant de l’odeur virile que ses attributs dégageaient. Il gémissait tout doucement et sa respiration m’émoustillait au plus haut point.

Donc, j’ai baissé lentement son boxer jusqu’à ce que son phallus surgisse devant moi. « Toi aussi tu es bien excité… », lui ai-je fait remarquer en le regardant dans les yeux d’un air un peu salope. Il a alors gémi. Je l’ai légèrement masturbé tout en soupesant ses couilles rasées puis j’ai léché sa queue doucement en partant de ses valseuses pour arriver à son gland que j’avais décalotté auparavant. Humm, cette sensation étrange et inconnue de lécher une bite pour la première fois, j’étais super excité. (Petite vérification : oui je mouille en vous écrivant cette histoire)

(J’ai dû faire une pause afin de vider mes burnes tellement j’étais excité pour finir d’écrire cette histoire…) Après avoir gobé généreusement ses deux couilles, je me suis mis à lui sucer sa jolie queue (humm quel goût agréable en bouche…). J’étais alors assis sur le rebord de mon lit tandis que Jérémy était debout devant moi, la verge tendue de plaisir et d’excitation.
« Tu es sûr que c’est la première fois que tu fais ça ? », m’a-t-il demandé en me relevant doucement pour que je l’embrasse. Je lui ai alors demandé pourquoi puis il m’a répondu que je faisais ça tellement bien, entre deux baisers langoureux. « À mon tour maintenant ! », m’a-t-il susurré avec un regard coquin et aguicheur.

Il m’a alors fait asseoir de nouveau sur le rebord de mon lit, s’est penché pour lécher mes tétons (j’adore ça) puis a retiré mon boxer en constatant qu’il était taché de mouille. « Humm, tu es bien excité hein, j’adore les mecs qui mouillent comme toi ! », m’a-t-il fait remarquer avant de venir me rouler une autre pelle magistrale. Jérémy s’est ensuite mis à genou devant ma verge tendue et mouillée, m’a décalotté et a englouti ma bite tout en me regardant d’un air très salope. Il me caressait les couilles en même temps qu’il me prodiguait une fellation du tonnerre, c’était fascinant !

« Waouh, toi aussi tu fais ça bien ! », lui dis-je tout excité en le relevant pour qu’il vienne de nouveau m’embrasser langoureusement. Nous nous sommes ensuite couchés tous les deux sur le lit en se caressant et en se galochant, tout en frottant l’une contre l’autre nos deux queues dressées. Il n’arrêtait pas de répéter « Humm Jimmy… » et ça m’excitait qu’il prononce mon prénom de cette manière.

Jérémy m’a alors proposé un 69 que j’ai accepté aussitôt avec plaisir. Je me suis donc tourné pour être au niveau de son viril paquet et ai rapproché ma pine de sa bouche. Cette sensation de sucer et d’être sucé en même temps était géniale. Je m’appliquais pour procurer à mon amant de ce soir les meilleures sensations possibles et lui faisait de même.
« Humm Jimmy, tu vas me faire jouir si tu continues comme ça…
-Toi aussi…
-Tu voudrais bien essayer de me pénétrer ?
-Humm pourquoi pas, j’ai envie d’essayer de te lécher le cul !
-Humm avec plaisir Jimmy, j’adore ça ! »

Il s’est alors couché sur le ventre en tendant son cul vers l’arrière et en écartant ses fesses légèrement poilues. Bouffer le cul d’un mec, ça a toujours était un fantasme pour moi… J’ai commencé par lui faire des petits bisous, des petites léchouilles sur ses fesses puis je me suis rapproché tout doucement de son œillet. Je l’ai léché lentement en tentant de faire rentrer ma langue dans son cul. Jérémy gémissait de plaisir et ne cessait encore de scander mon nom, j’étais vraiment excité à l’idée de lui faire du bien avec mon tout premier anulingus. J’ai ensuite tenté de faire rentrer un doigt (mon majeur) et son cul se dilatait lentement. « Hum, vas-y Jimmy, doigte-moi j’aime ça ! » Je ne me faisais pas prier…

Jérémy s’est ensuite levé pour aller chercher dans sa poche de jean une capote ainsi qu’une unidose de gel lubrifiant. « Tu avais tout prévu », lui ai-je fait remarquer. « Il faut toujours être prêt au cas où… », m’a-t-il répondu avec son regard coquin qui me faisait tant craquer. J’ai donc enfilé la capote non sans crainte (mais tout s’est bien déroulé) puis il s’est installé sur le lit sur le dos, ses jambes écartées et tirées vers lui, prêt à me recevoir dans son boule. Comme je craignais de lui faire mal, cela me faisait un peu débander et je n’ai pas pu l’enculer (mon seul regret de cette soirée)… Il m’a dit que ce n’était pas grave, que pour une première fois j’avais déjà tenté pas mal de choses.

Il est resté sur le dos et je l’ai rejoint après avoir retiré la capote. Je me trouvais à genou entre ses jambes, mon paquet au niveau du sien. J’ai alors entouré à l’aide de mes deux mains nos deux bites que j’ai masturbées pendant un petit moment. « Je vais bientôt jouir », m’a-t-il prévenu. Je lui ai alors laissé la place pour se finir tout seul et je me suis emparé de ma queue avec ma main droite pour me branler. Nous nous regardions dans les yeux et le plaisir était intense. Jérémy frottait ses pieds contre les miens et la façon dont il les bougeait me rendait dingue… « Hum, Jimmy, c’est bon, je vais venir, hummmmmmmm », a-t-il gémi en jutant avant moi. J’accélérais donc la cadence autour de ma pine et je sentais le jus monter… Mon amant du soir serrait et caressait mes couilles dans sa main et continuait toujours avec ses pieds. « Je vieeeeeeeeeeennnnnnnnnnssssss Haaaaah!!! » J’avais envoyé au moins 3 jets de sperme et j’ai remarqué seulement après qu’un peu de foutre avait atterri sur son visage. « Humm Jimmy, ça c’est une éjac’ faciale ! Humm c’était une première pour moi !
-Désolé, je ne pensais pas jouir autant et aussi loin…
-Pas de problème j’ai adoré ! »

Puis je lui ai passé un essuie-tout pour s’essuyer pendant que je faisais la même chose. Je suis allé me rincer vite fait et il m’a demandé s’il pouvait prendre une douche. Je lui ai répondu qu’il n’y avait pas de problème, que j’allais lui donner une serviette pour s’essuyer. Pendant qu’il était à la douche, j’avais du mal à réaliser ce qu’il venait de se passer : premier mec, première fellation, première branlette, première anulingus, première éjaculation faciale, WOUAOUH, la soirée a été riche en émotions. !

Quand Jérémy est sorti de la salle de bains, il s’est rhabillé (moi aussi) et nous avons discuté pendant ce temps. On a parlé de son coming out, du fait qu’il était marié avec un homme (je n’avais même pas remarqué son alliance, j’étais plutôt intéressé par autre chose) mais qu’ils étaient un couple libre au niveau de leurs relations sexuelles, etc.

Je l’ai raccompagné jusqu’à la porte de mon appartement et lui ai dit au revoir et peut-être à bientôt en lui serrant la main comme deux amis (discrétion oblige à cause des voisins…).

Je l’ai revu un mois après mais ceci est une autre histoire…

N.B. : Ceci est un récit, n’oubliez pas de vous protéger lors de chaque rapport sexuel à cause du risque de transmission du VIH et des autres IST, faites des dépistages régulièrement et allez consulter un médecin le plus rapidement possible après un rapport à risque…

Jimmy Gayoubi

heterocurieuxoubiougay@outlook.fr

Autres histoires de l'auteur : Première expérience avec un mec grâce à Grindr

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)