Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode précédent

J&M : Anecdote : Vacances en Espagne

Mike et Moi sommes rentrés à l’hôtel se doucher. A présent j’étais aussi à l’aise avec Mike qu’avec Josh même si on avait du mal à se comprendre et qu’il n’était pas aussi jeune mentalement que Josh on s’entendait bien. On arriva à la chambre... Mike se dirigea dans la salle de bain pour prendre sa douche. Je me posai en attendant.
_ Come with me !                           (encore? J’avais pas déjà vécu cette scène?)

Et me voilà à nouveau dans la douche luxueuse en compagnie de Mike cette fois ci.  J’étais plutôt d’humeur joueuse alors je pris l’initiative de lui frotter le dos délicatement avec l’éponge. Je voulais tester mon potentiel de séduction dans un autre registre, savoir si je me débrouillais pas trop mal dans le rôle d’un petit pd. Mes caresses étaient hésitantes au début puis je pris rapidement confiance quand je vis l’effet sut mon partenaire. Nous avions à présent nos 2 corps collés l’un à l’autre et nos queues jouaient à l’épée. Mike me serra dans ses bras et me roula une pelle. Je caressais son dos puis je ramenai mes mains devant pour stimuler ses tétons. Je descendis ma langue le long de son cou, puis son torse et rapidement elle rejoignit la bite tendue de Mike qui l’appelait. Je n’étais pas encore un pro de la pipe mais je m’améliorais de minute en minute. Mike tenait fermement ma tête et enfonçait peu à peu son pieu dans ma bouche. Je sentais son gland frotter sur ma langue puis s’enfoncer de plus en plus profond dans ma gorge jusqu’à ce que l’envie de vomir me bloque. Ensuite il pris ma tête entre ses 2mains et donnait des coup de bassins pour pénétrer ma gorge.

Je gagnais quelques millimètres supplémentaires à chaque passage. C’était totalement grisant de progresser aussi vite et bien. J’étais fier de moi. Au bout de 5min Mike se retira de ma bouche, remonta mon visage vers le sien et m’embrassa à nouveau mais cette fois beaucoup plus intensément. Il étais très excité. Nos regard s’interrogèrent. J’avais compris ce qu’il voulais et je lui faisait savoir que j’étais d’accord. Sans un mot, il me retourna et me pencha en avant. J’écartais les jambes en m’appuyant contre les parois. Mike entreprit de préparer mon anus à une nouvelle saillie. Il commença par lécher doucement mon trou en partant de mes couilles et remontant jusqu’en haut de ma raie. Ensuite il m’enfourna sa langue puissante le plus profond possible tachant de lubrifier le plus possible. A chaque passage de sa langue je sentais ma queue durcir un peu plus. Elle languissait qu’on vienne s’occuper d’elle. Mike cracha alors dans sa main et commença à masser mon gland et faisant jouer mon prépuce puis il me branla doucement et faisant attention à ce que je sois toujours lubrifié. Avec son autre main il me caressait le torse et me pinçait les tétons de temps à autre. Puis ses doigts quittèrent mes seins pour venir visiter mon anus. Un, puis deux, puis trois : je n’avais pas mal. J’étais de plus en plus excité et je voulais qu’il me prenne. J’étais étonné de la vitesse avec laquelle j’avais changé de bord. Je venais tout juste de me faire dépuceler et déjà je commençais à me sentir chienne. Mike me proposa d’aller chercher du gel lubrifiant mais ce n’était pas la peine j’étais déjà bien humide et très excité. Il posa alors sa bite sur mes fesses puis les caressa du bout de son gland ensuite il tapota ma raie et, le temps de mettre une capote, il commença à me pénétrer doucement. Mon cul était encore dilaté du matin et il n’eut aucun mal à rentrer. Une fois dedans il m’attrapa les hanches pour s’enfoncer au plus profond de mes entrailles. Je poussais un cri de joie et de plaisir. Puis il commença à me limer debout.
On eu pas longtemps à attendre avant que Josh rentre

Quand j’entendis la porte d’entrée s’ouvrir ma respiration fut bloquée quelques secondes, j’appréhendais sa réaction mais quand il nous vit dans la douche il sourit alors je pouvais expirer. Il enleva rapidement ses fringues pour nous rejoindre. Il se mis devant moi et m’embrassa, mes mains qui se tenaient aux parois se sont retrouvées autour de son cou, il me soulevait légèrement la taille d’un bras de l’autre il caressait ma queue. Mais ce traitement de faveur ne dura pas longtemps, car il voulait mon cul aussi et il ne fallait pas que je jouisse trop vite. Il me relâcha, me pencha en avant et me fourra sa bite dans la bouche jusqu’à se que Mike éjacule. Ensuite, Mike se retira et nous laissa. Josh alors me retourna vers lui avec force et me défonça d’un coup, sans capote. Il me culbuta sans ménagement, très brutalement et sans se préoccuper de mon plaisir. Il me défonçait tellement vite que je n’arrivais pas à me branler en même temps je tenais à peine en équilibre et parfois il me soulevais. Mais j’aimais ça, j’aimais qu’il soit brute, j’aimais être sa chose. Au bout d’un ¼ d’heure je sentis sa queue se gonfler dans mon cul et le liquide chaud envahir mes entrailles, c’était une drôle de sensation, et sa m’excitait : je jouis à mon tour.

Après ce petit intermède, Mike nous a rejoint sous la douche et nous nous sommes lavés, pour de vrai cette fois, même si on continuait nos caresses et nos attentions. J’étais le témoin de leur complicité.
Une fois propres (lavage intégral pour moi et Mike) et habillés on se posa tranquille dans la suite…. La flemme. Mike prit un bouquin. Josh et moi on jouait comme 2gosses, bataille de polochon, de serviette, défis, chat-bite... Il ne s’arrêtait jamais lui, c’était pas possible. Age mental : 14ans. Mike, l’adulte, nous regardait exaspéré. Ensuite, Josh me proposa des jeux pour ado à la con, pour boire. Il gagnait à chaque fois mais buvait quand même. Au fur et à mesure du jeu, il devenait de plus en plus chaleureux. Il me regardait en souriant, ses yeux brillaient.

De temps en temps, il me caressait la joue affectueusement.
Mike passa près de nous:
_ Josh ? you‘re havin’ a crush or somethin’ ?
_ Hey.. You’re jealous?…. I like this kid!
Et mais c’était qui ce “kid”? Moi ? ….. Il m’aimait bien alors….
Josh rassura Mike en lui roulant une méga pelle et celui ci retourna à sa lecture.
_ Depuis quand je suis un « kid » moi ?
_ T’as 20ans à peine… T’es un gamin pour moi.
_ Attends on est plus un gamin à 20ans, j’ai presque finis mes études, je bosse déjà. Je suis en train de chercher mon appart. Tout ça c’est pas une question d’age c’est une question de mentalité.
_ ah ah ah … T’es mignon… C’est pour ça que j’t’aime bien.
Il me regardait en souriant, ses yeux brillants me traitaient avec la bienveillance des adultes sur les folies de leurs enfants. Ca m’énervait. (surtout venant de lui) Une dernière clope et c’était parti. Josh en avait marre, il lui fallait de l’action, il voulait sortir. Nous on avait la flemme mais il n’arrêtait de s’énerver dans la chambre, il ne tenait pas en place alors on a fini par céder à ses caprices. On prendrait le dîner au restaurant de l’hôtel en bas au lieu de le faire monter dans la chambre.

En 2 temps 3 mouvements il était habillé, coiffé et fin prêt à partir. Il portait un jean classe, serré avec un chemise blanche ouverte et une veste cintrée. Mike lui avait un jean et une chemise noire à manche courte. Moi, les seuls vêtement que j’avais étaient ceux avec lesquels j’avais couru le matin même alors Josh me prêta encore un truc (jean et t-shirt moulant noir) c’était un peu grand mais on allait pas non plus faire un défilé.
On se dirigea tous vers le restaurant de l’hôtel. Josh était devant nous, il était pressé ou plutôt, il avait la bougeotte. Un vrai gamin. Il marchait vite, la démarche assurée, il défilait comme un mannequin naturellement, il avait vraiment la classe. Il ne laissait personne indifférent.
Enfin installés à notre table, on ne se fondait pas dans la décor. Autour de nous il y avait plutôt des couples de retraités ou des familles. On faisait un peu tâche. Mais ça ne posait aucun problème à Josh. Alors que moi et Mike étions assez mal à l’aise, il jouait avec notre embarras.
Sur la table en rectangle, moi et Mike lui faisions face. Lui nous regardait en souriant, provoquant. Chacun de ses gestes était sensuel, ses regards insistants et lubriques, sa voix suave, envoûtante. On ne parlait presque pas. Josh faisait la conversation mais il meublait volontairement en superficialités pour insister sur le malaise déjà présent. Il jouait avec nous. Et on se laissait piéger sans rien pouvoir faire.

A chaque fois que sa fourchette entrait dans sa bouche, il faisait jouer sa langue dessus, discrètement pour que ça paraisse naturel. Puis il passait sa langue sur ses lèvres et il nous regardait avec son sourire aguicheur. Ses yeux nous fixaient tour à tour, nous hypnotisaient. La température montait au fur et à mesure du repas. Mon cœur battait de plus en plus vite et ma poitrine se serrait, j’avais honte, je sentais le regard intrigué voir critiqueur des autres clients, et parallèlement j’étais de plus en plus excité. Josh me faisait bander comme un fou, ma queue dure luttait contre mon jean et me faisait mal, et j’avais chaud. Très chaud.
Mike paraissait être dans le même état d’inconfort que moi. Josh le voyait et il en jouait. Il faisait glisser sa main sur son verre, le caressant de bas en haut. De temps en temps il nous faisait du pied.

Bref, il nous a sorti tous les clichés de séduction de la femme fatale. On se croyait dans une parodie, Basic Instinct version gay et il en rajoutait un max mais le pire c’est que ça marchait. Tout chez lui évoquait le sexe. Son odeur, son regard, sa voix, ses gestes… Avant le dessert, il décida d’allumer une clope, c’était interdit mais il s’en foutait. Il passa sa langue doucement sur ses lèvres puis porta sa cigarette à sa bouche, je regardais sa bouche entrouverte, sa langue qui déplaçait la cigarette et j’imaginais ma bite caresser cette bouche, et cette langue jouer sur mon gland. Je ne pensait plus qu’au sexe. Quand il recrachait la fumée et il était encore plus sexy.
Cependant il n’eu pas le temps de finir avant que le serveur vienne l’arrêter.
_ Monsieur s’il vous plait, il est interdit de fumer ici.
Le serveur était jeune , la vingtaine, pas trop mal, assez grand. Quand il s’est approché de nous Josh la fixé du regard avec un sourire très explicite.
_ Oups, j’ai pas fait attention qu’on était au restaurant, je me suis laissé allé… Vous n’auriez pas un cendrier pour que je puisse l’éteindre.
Le serveur est parti gêné et est revenu avec le cendrier, Josh fixait son entre jambe le moins discrètement possible, puis il le dévisagea, encore avec son sourire. Mais quelle petite salope ce mec !!!  Il écrasa délicatement le mégot dans le cendrier le fixant dans les yeux, le pauvre serveur ne savait plus où se mettre et je remarquais que sa gonflait dans son pantalon à pince. Décidément, Josh ne laissait personne indifférent. Avant qu’il parte, il lui chuchota le numéro de sa chambre. Avec Mike on se regardait avec incompréhension, il l’avait carrément invité ! Moi et Mike on n’en pouvait vraiment plus. On avala notre dessert en deux bouchées pour partir le plus vite possible. Ça faisait 1/2heure que je bandait dur, j’avais mal, l’envie de sexe était tellement forte qu’elle me contrôlait.

Le repas fini, on courait presque pour rejoindre l’ascenseur. Dans l’ascenseur, Josh continuait son numéro de séduction (qu’il exécutait à la perfection), la tension était tellement forte qu’on n’osait pas l’approcher. Il était appuyé contre le mur, la tête légèrement tournée sur le côté. ses bras levés  laissait apparaître son corps musclé sous sa chemise blanche. Cette position lui donnait l’air d’une victime soumise et c’était vraiment excitant. Il nous fixait du coin de l’œil, tantôt avec un regard de prédateur, tantôt avec celui d’une proie. Je me retenais de lui sauter dessus, et je pense que Mike était dans la même situation.

Une fois rentrés dans la chambre, les choses sérieuses pouvaient commencer. On avait à peine passé la porte que Mike fit tomber Josh à genou devant nos pieds. Il était énervé… moi aussi, mais je n’aurais pas osé faire ça. Maintenant Josh était à genou devant nos bites et il allait prendre cher, tant pis pour lui, il nous avait trop excité. Mike l’attira vers nous par le col de sa chemise et lui enfourna sa bite dans la bouche, moi je caressait son visage avec mon gland, je lui tapotais les joues, le nez. Avec ses mains, il caressait nos couilles. Mike ressortit sa queue et Josh se mit à lécher nos 2bites. Sa langue tournoyait sur nos glands puis redescendait sur la hampe, puis il pris nos 2 queues dans sa bouche, on essayait de les enfoncer le plus loin possible et de l’étouffer avec. Ensuite on explorait le fond de sa gorge chacun notre tour. Mike l’attrapait avec force par les cheveux pour déplacer sa bouche d’une queue à l’autre mais Josh ne disait rien, il se contentait d’aspirer nos bites, les caressant du bout de sa langue. Il nous provoquait toujours avec ses yeux rieurs. On avait beau le soumettre à nos pied, c’était lui qui nous contrôlait.

Au bout d’un certain temps, je sentis que j’allais jouir, Mike était pas loin lui non plus alors il repoussa Josh qui tomba sur ses coudes. Il était par terre les jambes à moitié écartées et on pouvait voir la bosse qui s’était formée sous son jean. L’instant d’après il était de nouveau debout et il commença un strip-tease de fou. Il  tournait sur ses jambes et faisait glisser sa veste le long de ses bras, puis il commença à se dandiner, exécutant un déhanché ultra sexy. Il était contre le mur et descendait en se frottant le long du mur tout en déboutonnant sa chemise. Il se caressait tout le corps mettant en valeurs ses atouts masculins. Sa main passait sur ses pecs et ses abdos gonflés pour finir sur son entre jambe volumineux. Il nous regardait comme une chienne en chaleur et enchaînait les poses lascives. Il était très sensuel mais aussi très viril.

J’étais comme un fou, paralysé par l’excitation.
A présent il était complètement nu, debout, bien droit, fier. La tête penchée en avant, il nous regardait comme un prédateur prêt à bondir sur sa proie, son fusil à la main nous visait. J’avais pas remarqué à quel point il pouvait être viril. J’était subjugué par sa splendeur. Je ne pouvait que me soumettre à sa puissance, j’étais prêt à me mettre à ses pieds tellement j’étais impressionné par son autorité. Ce que je fis, j’étais tellement excité que je me suis jeté sur sa queue comme un affamé, je lui bouffais sa grosse bite jusqu’à m’en faire vomir. Pendant ce temps, Mike l’embrassait et Josh le déshabillait. Mike avait l’air dans le même état d’excitation que moi, et une fois à poil, il le fit se coucher sur sol pour qu’on puisse s’embrocher sur son manche. Ma bouche ne quitta sa bite que pour lui enfiler une capote et je m’empalai sur son manche. J’étais vraiment devenu une vraie petite salope.

Mike était debout et me fourra la bouche. Josh me démontait l’anus en me tenant fortement par les hanches et je sentait la bite de Mike qui coulissait sur mes lèvres et son gland qui titillait ma gorge. J’étais tellement excité que je n’osais pas me toucher de peur de jouir trop vite. Mais je n’ai pas pu en profiter longtemps car Mike voulait aussi sa part de plaisir. Il retira la capote pour s’enfiler à son tour. Josh était plus doux avec lui qu’avec moi. Il le pénétra doucement et donnait des coups de rein lents et profonds. J’ai voulu me faire sucer mais Mike repoussa ma queue, j’ai donc décidé de ne pas trop le contrarier car j’espérais qui me laisse l’enculer et je me suis mis à sucer sa queue. Je prenais de plus en plus de plaisir à sucer : sentir une bite passer sur ma langue me faisait bander un max. Pendant que je suçais Mike, josh me remercia de l’effet que je produisait sur lui en me caressant les fesses. Ensuite il passa sa main sur mes couilles et ma queue qu’il branla quelques secondes avant de remonter sur mon cul. Un peu de lubrifiant et j’avais de nouveau le cul rempli par 3doigts.

Au bout de 10min, il était temps de changer de position car par terre c’était dur, et Josh commençait à souffrir sous le poids de Mike. Les deux se levèrent et je fus transporté direction la chambre.

Ils m’ont posé à quatre pattes sur le lit, 2 capotes et mon cul passait de bite en bite. Mike m’enfourna le premier, même si à ce stade j’étais très bien dilaté, c’était toujours mieux de commencer par la plus petite (enfin la moins grosse). Mike était, du moins avec moi, plus doux que Josh. Il posa son gland doucement sur ma rondelle puis il s’enfonça petit à petit au fond de mes entrailles. Il resta quelques temps au fond de mon trou et faisait jouer sa tige dedans, il explorait toutes mes cavités avec sa torche. Puis il ressortit de tout son long pour me défoncer d’un grand coup, ce qui me fit gémir de plaisir. Et il se mit à m’enfiler énergiquement, puis il repoussa mon cul et Josh pris sa place.

Josh me baisait comme une brute, il me défonçait le cul mais en même temps il me caressait doucement. De toute façon, j’aimais de plus en plus être sa chose, et plus il était brute plus j’avais envie de me soumettre. Maintenant ils rentraient leur bite chacun à leur tour dans mon cul, l’échange se faisait tellement vite que parfois j’avais l’impression qu’il y avait 2glands qui s’y battait. Je n’étais plus qu’un cul sur patte, une paire de fesses à écarter, un trou à défoncer.

Après 20 bonnes minutes de baise, mon cul commençait franchement à chauffer alors ils m’ont laissé quelque répit. Capotes jetées, ma bouche prenait le relais sur leurs bites tendues. Josh embrassa langoureusement Mike puis vint me rejoindre dans ma pipe. J’adorais partager une pipe avec lui, nos langues jouaient sur la queue de Mike, je caressais sa hampe sur tout son long et si je pouvais je finissais ma course dans la bouche de Josh et je lui roulais une grosse pelle. On bavait, on crachais, y avait des filets de salives partout.

Les yeux de Josh me souriaient, il savait ce que je voulais et il allait m’aider. Il fallait qu’on excite Mike à fond pour qu’il se laisse faire, Josh le coucha sur le lit et continua une pipe d’anthologie, moi je suis allé l’embrasser, j’avais besoin d’un câlin. Puis Josh le tourna sur le coté et continua sa pipe puis se tourna pour faire un 69. Moi je descendis m’occuper de son cul. J’embrassai d’abord ses fesses et les caressais, ensuite je passai ma langue délicatement le long de sa raie. Puis j’introduisis ma langue dans son trou. Il avait l’air de prendre son pied car son cul palpitait et s’ouvrait tout seul pour accueillir un doigt. Stimulé par la pipe de Josh, il ne protesta pas quand j’en introduisis 2autres. Avec mon autre main, j’essayer de caresser ses tétons, je voulais qu’il me laisse faire. Après 10minutes de ce traitement Mike était en transe, il n’attendait qu’une chose qu’on le pénètre. Maintenant, il fallait juste négocier pour que ce soit moi. Il était plutôt réticent mais Josh le persuada… Merci Josh !!!
Cependant, ce serait lui qui mènerait et moi je me laisserais faire.

Je m’allongeai en plein milieu du lit, un coussin sous la tête, et Mike vint s’asseoir sur moi. J’allais enfin pouvoir pénétrer le cul d’un mec, je jubilais d’excitation. Il était accroupi dos à moi, il s’appuyait sur ses bras pour s’asseoir doucement sur ma queue. Pendant qu’il descendait je regardais tous les muscles de son dos qui gonflaient et bougeaient, ses épaules, ses triceps… J’étais sur le point d’enculer un mec 2 fois plus costaud et 2 fois plus vieux que moi… J’étais trop fier.

Ma queue s’enfonçait facilement dans son cul bien dilaté, il était chaud et humide, accueillant. Ses parois se resserraient sur ma bite bien dure. Une fois bien au fond, il se plaça comme il faut et il commença ses vas et viens sur mon manche. Il était toujours assis sur moi, penché en arrière en appui sur ses bras.

De cette façon il retenait ses 80kg et je pouvais respirer. Je le tenais par les hanches mais c’était lui qui menait la danse. C’était vraiment trop bon. J’avais bien enculé une ou deux meufs avant… mais rien de comparable. Alors qu’elles hurlaient qu’elles avaient mal, que leur cul sec et serré me bloquait l’entrée jusqu’à ce qu’elles se laissent faire totalement. Celui de Mike lui, accueillait ma bite avec plaisir, il palpitait d’excitation et  se resserrait sur ma tige pour me procurer encore plus de plaisir. J’étais aspiré par son cul. Pendant que Mike se branlait le fion sur ma bite, Josh lui suçait la queue  puis l’embrassait. Au bout d’1/4 d’heure environ, il voulais le faire changer de position. Il avait une idée derrière la tête. Mike se retrouva donc face à moi, il me prit dans ses bras et on se roulait des pelles, Josh lui caressait son dos, puis ses fesses. Ensuite il se mis à lécher son cul et par la même occasion ma bite qui le pénétrait. Puis, il y rentra un doigt. C’était trop bon de sentir son doigt caresser ma queue à chaque passage. Ensuite il remonta et embrassa Mike dans le cou, puis il lui fit sniffer le poppers, à moi aussi car nos nez étaient collés.

J’en avais inhalé qu’un tout petit peu mais j’en ressentis quand même les effets. J’ai sentis ma tête tourner et mon excitation augmenter. C’était la première fois que j’essayais. Quant à Mike j’ai senti son cul se desserrer et Josh y enfila 3doigts. Mike était tellement excité qu’il n’avait pas l’air d’y faire attention. Josh écartait de plus en plus l’anus de Mike en faisant jouer ses doigts. Puis je sentis un gros doigt remplacer les 3autres, …. Non c’était pas un doigt, c’était  un god, assez fin. Il le sortait d’où ce gode ? Mike se retourna vers lui le questionnant du regard mais Josh le rassura et le repoussa vers moi, nous forçant à se rouler une pelle. Ce qui n’était pas pour me déplaire. Josh rentrait et ressortait le gode en entier, c’était encore meilleur que les doigts, il caressait ma bite dans le cul de Mike.
Josh joua avec le gode quelques instants puis il se pencha à nouveau sur Mike, et lui redonna du poppers. Il le bâillonna de sa main gauche, puis je sentis sa grosse bite chaude forcer l’entrée du cul. Mike protesta mais Josh ne lui laissa pas le choix, il le maintenait couché sur moi. La bite de Josh pénétrait doucement Mike et venait se frotter à la mienne, son visage était crispé de douleur et ses cris étouffés par la main de Josh. Une dernière bouffée de poppers et Josh était enfin rentré. Après quelques secondes de répit, on commença à le limer. D’abord simultanément, ensuite en différé. De cette façon, nos bites se caressaient en même temps qu’elles étaient cajolées au chaud par le cul de Mike. Celui ci d’ailleurs, prenait son pied comme jamais, il se laissait totalement faire maintenant, vaincu par l’excitation. Il ne mit pas longtemps à éjaculer. Il poussa un gémissement de plaisir et lâcha sa purée sur mon torse. Il se laissa tomber sur moi et me roula une grosse pelle ce qui étala son sperme sur nos deux corps. Josh se retira rapidement et Mike se leva, il l’embrassa avec tendresse pour le remercier de cette initiative et parti se laver.
Moi et Josh on avait pas encore éjaculé, j’avais fait exprès de me retenir pour en profiter avec lui. J’étais toujours allongé et Josh est venu se coucher sur moi. On s’embrassa puis il est descendu le long de mon torse, léchant bien au passage le sperme de son mec et enfin il commença à me sucer la queue… que c’était bon…. Puis il s’est tourné pour qu’on fasse un 69. Je pouvais moi aussi goûter à sa queue et je l’enfournais dans ma bouche comme la plus grosse des salopes. Mais j’étais très excité et d’humeur joueuse. Ma langue passa alors de sa bite à son cul et je commençai à lui bouffer le cul, il était tellement excité qu’il ne dit rien. Porté par son attitude consentante, je tentais un doigt et il ne me repoussait pas : au contraire, il avait l’air d’aimer ça. Un actif pur à 100% ???? Je ne pouvais pas m’empêcher de penser que je pourrais avoir son cul. Ce que j’voulais depuis le début. Je continuais ma pipe en lui mettant des doigts. Je sentais sa queue grossir et durcir dans ma bouche. Lui par contre m’enfournait presque sa main entière tellement j’étais dilaté.

Ensuite, il se dégagea de mon emprise et revint vers moi pour m’embrasser, il me roula une pelle et m’embrassa dans le cou puis lécha mes tétons. En même temps, il avait pris un autre gode, un plug et me l’avait fourré dans le cul. On s’embrassait et nos queues se caressaient… et moi je n’avais pas perdu de vu mon objectif. Je continuais à lui mettre des doigts, il était bien humide et ça coulissait tout seul dans son anus bien serré. Alors qu’on s’embrassait goulûment, toujours avec mon plug dans le cul, je descendis ma bite et la dirigeai vers son anus.

_ Easy Boy ! Doucement Juan, soit pas trop téméraire j’pourrais dev’nir méchant.
Le regard de tueur qu’il m’a lancé m’a vite découragé. Tant pis… En même temps, s’il ne s’était jamais fais enculé avant même après 2ans qu’il était avec Mike, c’était un peu prétentieux de ma part de croire qu’il me laisserait le dépuceler. Ça la mit en colère. Il arracha mon plug et me démonta l’anus sans capote, il me prenait en levrette et cambrait mon cul de sorte que je sois appuyé contre le lit, et il me détruisait le fion. J’avais plus aucune force. Mais j’aimais ça, j’était bien dilaté et bien mouillé et ça me faisait pas mal. Au contraire, j’en voulais encore plus, je pensais aux deux bites qui se disputait mon cul juste avant et au plaisir qu’avait eu Mike pendant la double pénétration…

Moi aussi je voulais connaître ça. Quand Mike revint dans la chambre, je demandais à Josh si c’était possible d’essayer. Les 2 étaient plutôt réticents, c’est douloureux et il faut être bien préparé, Mike même si c’était sa première double il n’en était pas à sa première sodomie. Moi, il me fallait prendre soin de mon cul fraîchement dépucelé le matin même. Mais j’avais confiance en eux et après mon insistance, ils finirent par accepter. Josh me plaça à quatre patte et continua de me limer plus doucement en y introduisant des doigts. Après une bouffée de poppers, il introduisit le gode. Mon petit cul si serré ce matin s’ouvrait tout doucement quand Josh faisait tourner le gode autour de sa queue. Il faisait à présent des grands vas et viens avec sa queue et le gode. Mike lui me présentait sa bite un peu molle, si je voulais la prendre, il fallais bien que je l’existe à nouveau. Je me lançais alors dans une pipe royale, j’y ai mis tout mon cœur et tout mon savoir faire (fallait bien ça comme j’étais pas encore un pro) Il rebanda rapidement ( ils avaient la forme ces 2 là).

Après une bonne dizaine de minutes de préparation, mon cul semblait fin prêt pour une nouvelle expérience. Josh s’allongea sur le lit et avec Mike il me posèrent sur sa queue. Il valait mieux commencer par la plus grosse. Josh me serra dans ses bras, il m’embrassait et me chuchotait des encouragements à l’oreille comme il l’avait fait pour me dépuceler. Moi je me laissait faire, sous l’effet du poppers et de l’excitation due à la situation, j’avais la tête qui tournait et j’étais dans les vapes… seul comptait pour moi le plaisir que j’allais prendre par le cul. Mike commença à rentrer. J’ai eu très mal, Josh étouffait mes cris de douleur en me roulant des pelles, je lui mordais la langue. Malgré les grosses doses de lubrifiant, malgré la préparation, malgré le poppers je souffrais mais je prenais aussi beaucoup de plaisir. Une fois que mon cul s’était habitué à la taille des 2engins, je commençai à prendre vraiment mon pied. J’adorais sentir une queue rentrer pendant que l’autre ressortait. Le plaisir que me procurait leur vas et viens était multiplié par 2. c’était trop bon. L’extase totale.

De plus, ma bite se frottait contre les abdos de Josh à chaque coup de butoir. Je sentis rapidement le jus monter, mon anus se resserra sur les 2 bites et je lâchais toute ma purée sur Josh en poussant un cris d’extase. Ça faisait bien 2heures qu’on baisait et que je me retenais d’éjaculer… après avoir tout lâché, ce fut un tel soulagement que j’en ai eu des vertiges. Je comprenais plus ce qu’il se passait. J’ai sentis les 2 bites durcir et tout relâcher elles aussi, Le sperme de Josh se rependait dans mon cul. Moi j’étais épuisé et satisfait. Je m’écroulais sur lui. Mike sortit de mon cul et s’allongea sur le lit à côté. Lui aussi venait de prendre son pied. C’était pas souvent qu’ils avaient l’occasion de baiser un cul à 2. Il s’endormait déjà à moitié. Josh me serrait toujours dans ses bras, sa queue encore dure dans mon cul, le sperme dégoulinait sur ses couilles. Il m’embrassait tendrement en me demandant si j’allais bien. J’allais très bien. J’avais jamais été aussi bien de ma vie. J’étais comme un petit bébé dans ses bras, protégé par son étreinte. Et je venais de prendre mon pied.
_ Pourquoi t’as pas mis de capote ?
_ Les capotes c’est uniquement pour protéger Mike… moi j’en mets jamais… Mais t’inquiète, j’suis clean. Immunisé.

Immunisé ? ça veut dire qu’il avait déjà les anticorps présent dans son sang ? comme un vaccin ? c’était fou… mais je lui faisais confiance. On est resté un moment comme ça, enlacés, collés par la sueur et le sperme.

Puis Josh s’est levé et m’a repoussé sur le côté. Il est parti rouler un joint. Il est revenu et on a fumé tous les trois. C’était cool. On était bien. Mike était appuyé contre la tête de lit et Josh était dans ses bras, les deux étaient face à moi. Et moi je me reposais sur le ventre. Ils étaient plein de tendresse et d’affection. Je leur demandai ce qu’ils trouvaient de plus chez les mecs qu’ils n’avaient pas trouvé chez les femmes.
Ils me répondirent en rigolant, Mike pointa Josh de son doigt et me mima une pipe en me désignant la bonne qualité avec son pouce levé. Josh me répondis en espagnol : « Lui au moins, il peut m’porter pour me ramener quand j’suis bourré… » Qu’ils sont con !

Après cette petite détente, je suis sortis me reposer dans le grand sofa du salon. J’étais épuisé, il fallait que je dorme car demain c’était lundi et je commençais le boulot à 9h et j’avais ½ heures de bus. Je ne voulais pas les déranger alors je préférais m’isoler. Josh sortit peu après moi. Il était pas encore fatigué. C’était pas son heure. Il s’est douché, a enfilé sa chemise ouverte et son boxer, il bandait encore un peu (il était encore excité ??? pas possible…) Il se pris un rail et commença à faire des exercices (étirements, pompes…) à 2h du mat… Moi je pouvais pas m’empêcher de regarder, d’admirer.
Toc Toc…

Josh alla ouvrir, c’était le serveur qui venait probablement de finir son service. Josh était encore excité et complètement défoncé. Il le tira à l’intérieur et lui viola la bouche. Il lui sauta dessus pour lui rouler une grosse pelle. Le mec en pouvait plus. Josh se mis à genou et commença à le sucer. Il sorti direct sa queue de son fute, cracha dessus et l’enfourna dans sa bouche. Ses mains remontaient sur le torse du serveur et le caressaient. Le mec gémissait de plaisir, il prenait doucement la tête de Josh dans sa main, mais c’est Josh qui contrôlait tout. Il le pompait comme un affamé. Moi je regardais la scène avec intérêt. Ma queue commençait à gonfler et ce spectacle me donnait des idées. J’attendais la suite. Le pauvre serveur ne tint pas longtemps sous les bons soins de Josh : en 5 min il déversa 2 ou 3 giclées de sperme dans sa bouche et sur ses joues. C’est à ce moment que tout est parti en couille. Mike est sorti comme une furie de la chambre dont la porte était restée ouverte. Il bondit sur Josh et j’ai vu sa main prendre tout son élan.
PAF !!!
Josh, toujours à genou, pris une grosse baffe dans la tronche. Le serveur lui s’est fait sortir sans demander son reste.
Mike hurlait sur Josh :
_ What are you doing you BITCH ?? I can’t believe this…. You cannot stop yourself from being a whore, can you? 3 years that you’ve been refusing me your ass… but you have no problem to suck off the first stranger that crosses your way!!!
YOU’RE A DIRTY SLUT… YOU’RE FILTHY…. YOU MAKE ME SICK!!!!
Don’t even look at me….
Josh baissa les yeux, il ne répondit pas, il restait à genou.

Mais c’était quoi ça ? Mon cœur battait à la chamade. Voilà que j’allais me retrouver au milieu de leurs histoires. Je savais pas quoi faire. Je faisais semblant de dormir. Mike repartit se coucher en claquant la porte. Josh se releva, essuya le sperme qu’il lui restait sur la figure. Il ferma les yeux et mis sa main sur son visage un moment puis prit une bouteille dans le bar et l’entama. J’étais très mal à l’aise, j’avais peur qu’il me voit. Je fermai les yeux.
Et j’entendis la porte d’entrée claquer. J’ouvris les yeux, il était parti, avec la bouteille.
_ Josh ? j’avais peur qu’il fasse une connerie. Il avait l’air mal.
Mike m’a entendu et est venu me chercher… _ Come and sleep with me.
Je le suivais, il avait peut-être besoin de réconfort lui aussi, et je préférais me coucher avec lui plutôt que de me faire du soucis tout seul.
Finalement c’est Mike qui me réconforta : il me caressa la joue doucement.
_ Don’t you worry… he’s a big boy now… he can take care of himself… You like him, right? Yeah you like him… every body likes him… he’s so friendly, so attractive… You know… I was just your age when I met him for the first time. I thought he was an angel… he was so beautiful! But he was a little devil already, so sexy… He was only fifteen though… I was so impressed. And I still am….

Don’t be fooled by his childish way… He had a rough life, difficult times… That’s why he’s acting weird sometimes… But he is an accomplished man now… privately as professionally..; he really is… he is a great person, a good father… he always takes his responsibilities… I’ve always looked up to him.

J’écoutais Mike qui me parlait de Josh… je comprenais pas vraiment ce qu’il me disait… j’avais beau avoir fait des progrès en anglais en ayant passé le week-end avec eux, à moitié endormi à 2h du mat c’était dur. En plus j’avais plutôt l’impression qu’il se parlait à lui même. Mais sa voix douce, le ton calme, affectueux qu’il prenait lorsque qu’il parlait de lui m’apaisait, me berçait et je ne tardai pas à m’endormir dans ses bras.

Au matin c’est les câlins de Josh souriant et pétillant qui me réveillèrent. De quoi vous mettre de bonne humeur toute la journée….
_ Allez on se lève… il est déjà 8h…
_ HEIN ????? 8 HEURES !!!!! Mais il faut que j’passe chez moi me changer et prendre mes affaires pour le boulot et après j’ai 1/2h de bus… comment j’vais faire ? comment jvais faire… _ SHHuuut… Calme toi. Tu vas réveiller Mike. Tout va bien. Je suis allé cherché tes affaires, t’as pas besoin de retourner chez toi. Va juste prendre une douche, un bon petit déj et tu prendras un taxi.
_ Comment ça t’es allé chez moi ? mais tu sais pas où c’est ? comment t’es rentré d’abord… attend, y a ma mère là-bas… ques t’as fait ?? et puis d’abord t’étais où cette nuit ? t’as dormis au moins ?
_ T’inquiète pas pour moi… je vais bien. J’ai dormi chez toi… sympa ta chambre… _ hein ?
Josh se moquait de moi, il était de bonne humeur. Je pris une bonne douche et en sortant, le petit dèj m’attendait. J’me demandais encore comment il avait fait pour aller chez moi.. mais toutes mes affaires étaient là, il avait aussi ramené mes vieilles fringues là bas. Comment il a su ce dont j’avais besoin ?? mystère… et il me dirait rien.
En partant Josh me pris dans ses bras et me dit qu’il était très content de m’avoir rencontré… qu’il me souhaitait bonne chance et beaucoup de bonheur. Ils partaient dans l’aprem, c’était la dernière fois que je le voyais.

De retour dans ma petite chambre le soir… Je découvris les traces de son passage. Il m’avait laissé plein de petits souvenirs… alors c’était bien réel ce que j’avais vécu ce week-end… Une expérience qu’il allait changer beaucoup de choses dans ma vie. Je m’allongeai sur mon lit. Il sentait Josh, il avait vraiment dormi ici alors ? je repensais à lui… à tout ça, à tout ces trucs bizarre… Mais oui… c’était évident… comment je l’ai pas reconnu plus tôt ??? Tout s’expliquait… Je sais qui tu es Josh… J’avais l’explication et tout s’emboîtait mais j’avais du mal a y croire….
Je sentais encore son odeur et ça me donnait envie de baiser. Je me suis branlé sur mes draps encore imprégnés de son passage, en repensant à tout ce que je venais de vivre.

FIN de l’anecdote.

Tous vos commentaires, vos critiques sont très bien venus (bon ou mauvais)

Paul

paulrugeau@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.