Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode 1 - 2 - 3

Depucelage anal 2

Pour ma deuxieme séance de défrichage chez marc (le copain de mon pére qui ma dépuceler le cul cf. Épisode 1), nous avions planifié un we entier !
Il est venu me chercher le samedi matin chez mes parents (car si je viens d'avoir mon permis, je n'ai pas encore de véhicule, d'où les petits boulots pour me faire du fric).
J'avais préparé mon sac avec 4 shorts jeans coupés quelques slips et tshirts et mes chaussures de chantier.

Dès que nous sommes montés en voiture j'ai vu qu'il commençait à bander. une belle bosse déformait ses jean's. je lui ai fait remarquer, il m'a alors pris par le cou et m'a plaqué le nez sur la bosse. j'ai commencé à la mordiller à travers le tissu, ça l'a fait bander encore plus.
A notre arrivée à la maison, il m'a fait entrer dans la chambre qui allait être la notre pendant 2 jours. Il m'a mis à genoux et s'est défait de son jean's (il etait à poil dessous), sa bite a jailli et il me l'a enfoncée jusqu'aux amidales! il m'a limé la gueule jusqu'à jouir dedans 4 à 5 giclées grasses et épaisses, il m'en coulait sur le menton car j'avais du mal à tout avaler.
il est tombé à genoux, a lèché son sperme qui coulait sur mon cou et m'a embrassé ... c'etait trop bon !
Puis il s'est excusé d'avoir été un peu brutal mais il me dit alors qu'il n'avait pas cessé de penser à moi depuis les 15 jours de notre première rencontre.

Avant de se changer, il a pris mes shorts et a découpé le fond le long de la couture, ce qui lorsque une fois enfilés, quand je me penchais, plaçait l'ouverture en face de mon trou du cul.
ll m'a ensuite énoncé les différentes règles de notre we :
1) je serais a poil sous mes shorts nouvellement transformés, torse nu ou avec un marcel ( ça exite ma tendance exhib).
2) je devrais être pret à répondre à ses demandes/ordres (je n'avais pas débandé depuis mon entrée dans sa caisse!).

j'ai dit OK pour tout.

Nous avons défriché tout le reste de la matinée, de temps en temps, il suçait deux de ses doigts et me les enfonçait dans le fion. A chaque fois il entrait plus facilement.

A midi, on est parti à la douche, il m'a enmené au sous sol où il venait de finir de faire aménager une salle de muscu avec pas mal d'engins, vélo, rameur, banc d'altères, squatt ... et un espace sanitaire avec une série de 4 douches communes tout carrelé du sol au plafond !

C'est dans ces nouvelles douches sous leurs jets qu'il m'a de nouveau sodomisé. j'etais déjà dilaté par le passage de ses doigts tout au long de la matinée et très exité de n'avoir pas encore déchargé, il n'a eu aucun mal à me défoncer. je me suis retrouvé à 4 pattes les jambes écartées par ses cuisses et embroché sur sa bite dont l'angle de pénétration et la vitesse des coups n'arrêtais pas de changer. Après quelques instant il s'est couché sur le dos et je me suis assis sur sa bite le chevauchant violament. quand j'ai senti sa respiration s'accelerer, j' ai serré mon anus sur sa bite, il m'a pris par les hanches pour planter son pieu au maximum et à largué toute sa sauce. Moi j'ai joui sur son torse, l'eau de la douche faisant glisser mon sperme jusqu'au syphon.

je suis tombé dans ses bras, on s'est embrassés et sommes restés 15mn sans bouger sous l'eau qui nous délassait.

je ne vous dis pas ce que nous nous sommes enfilé au déjeuner! entre le jardinage et le sexe, nos batteries avais besoin d'être rechargées.

l'après midi a été plus calme, je taillais quelques arbres alors qu' il restait à la maison.

Vers 17h je me suis arrêté et ai pris une nouvelle douche au sous sol. Après m'être sèché, je faisais un tour de la salle de muscu avec juste une serviette entourée sur mes reins (pliée tres courte!) quand il m'a rejoint et m'a expliqué le pourquoi des anneaux soudés aux pieds du banc de muscu, de ceux fixés au sol et au plafond ainsi que ceux fixés au 4 coins de la cage du squatt.
Ceux du squatt servaient à fixer un sling (sorte de couchette suspendue) et les autres à entraver les mecs!! pendant qu'il me disait cela, il me caressait les fesses et titillait mon trou avec ses doigts.

Puis il m'a donné un jock me disant de ne porter que cela. Il etait en short type cycliste bien moule bite.

Il a servi un apéro, whisky bien tassés, avec la fatigue de la journée, le troisième n'a pas tardé à me rendre légèrement soul.

avant le diner, il m'a entrainé au sous sol pour tester sa nouvelle salle de muscu!

je me suis retrouvé dans le sling sur le dos, les mains menottées et les pieds attachés aux chaines de suspension. j'etais très exités et ma bite tendais le jock.

il m'a travaillé le trou avec ses doigts puis m'a enfoncé sa bite directement, il a alors agrippé les chaines de suspension et a balancé le sling, faisant entrer et sortir sa bite de mon cul.
J'etais tellement exité que j'ai joui pour la première fois de ma vie sans me toucher la bite!! les contractions de mon cul l'ont alors fait jouir et vider sa purée dans mon trou.
Avant de me libèrer, il m'a placé dans le cul un plug avec ordre de serrer mon anus dessus pour bien muscler le sphincter. il m'a expliqué qu'il ne voulait pas que mon cul devienne lache comme une chatte de bonne femme!!, il voulait continuer à sentir mon anneau serrer sa bite!!!

Après un diner vite expédié, je me suis retrouvé devant la télé sur le canapé enroulé dans ses bras la tête dans le creux de son cou. Calme, nous étions bien, rassasiés de sexe et de bouffe.

Là il m'a dit que je devrais passer mon permis moto pour pouvoir le suivre dans ses virées, qu'il avait plusieurs motos et qu'il pourait m'en prêter une en attendant que je puisse m'en acheter une.

je lui ai alors dit que pour cela je devrais augmenter le tarif de mes travaux horticoles!! il m'a dit que vu mes prestations je ne devrais avoir aucun mal à doubler mes prix et qu'il avait un copain moniteur de moto-école qui me donnerait des cours pas cher contre quelques services sexuels -branlages et pipes.
Mon cul etant sa propriété, lui seul pouvait en disposer.
De l'entendre dire cela , moi le mec mec! je me suis senti son mec !

Avant d'aller nous coucher, il m'a retiré le plug, a testé mon anus et m'a félicité pour l'avoir bien serré puis nous sommes allés nous coucher. Fatigués par la journée nous nous sommes endormis moi blotti entre ses bras.

a suivre la journée du dimanche...

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.