Page précédente

Épisode précédent

Mon frère est une salope -3

Bonjour à vous tous les mecs, je voudrais encore une fois remercier tous les fans qui m’ont envoyé un message de sympathie suite à mes 2 histoires précédentes en me disant que ce que je raconte les font bander, par contre j’aimerais faire une petite mise au point surtout à ceux qui me demande sur MSN.
1-    Si c’est pour me demander des photos ou être en cam sachez  que c’est NON d’office, je n’en ai pas et je n’en ferais pas donc inutile de me mettre dans vos contacte si c’est pour me demander ce genre de chose et de couper tout de suite après parce que je réponds non, (je pense que certain se reconnaitrons car lorsqu’ils mon demander « t’as pic de toi ? » et que je leurs répond non, pouf ! ils se déconnectent de suite…) donc pour les collectionneurs de tof aller voir ailleurs il existe des sites pour ça.

2-    Si lorsque vous me demander d’être ajouter à vos contacte pour qu’ensuite vous me demander qui je suis ce n’est pas la peine non plus, franchement les mecs si vous ne savez plus qui vous mettez dans vos contacte Alzheimer vous guette…
3-    Pour finir si vous voulez que l’on tchat il n’y a pas de problème et pour cela je suis open a toute discutions mais SVP arrêter les questions du genre ; t’as quel âge, tu es d’où, ta bite fait combien, quel âge a ton frère etc.… il me semble que tout a été dis dans ma 1ere histoire donc pour ceux qui ne savent pas lire je répète une dernière fois mes caractéristiques :
Si en 2008 j’avais 25 ans j’en ai aujourd’hui 27, quand à mon frère comme nous avons 7 ans d’écart il a donc 20 ans, nous sommes dans le limousin, ma bite mesure 23cm sur 5/6 celle de mon frère 17/18cm sur environ 4/5, je suis hétéro et lui est gay. Oui nous vivons ensemble car nous sommes encore chez nos parents et oui je le baise souvent.
Voila… maintenant que tout cela est dis en espérant ne plus y revenir je peu passer à la suite en vous racontant une nouvelle aventure qui j’espère vous excitera encore plus et vous fera bander un max.
Je dois dire que mon frère m’étonne de jour en jour car je le trouve de plus en plus salope (j’en veux pour preuve l’histoire qui suis…), cela viens du fait que c’est sans doute grâce à vous les mecs  qui nous envoyer vos commentaires merci encore et si vous avez des idées n’hésitez pas… C’était en fin d’après midi j’avais travaillé dans le jardin sous un soleil de plomb et avant d’aller me doucher je me suis pris un instant de pose m’installant sur le canapé en buvant une petite bière bien fraiche, mon frère débarqua quelques instant plus tard, me voyant il s’approcha direct pour me caresser la bite sous mon caleçon, sachant la suite je lui refusais l’accès…
-     Non… pas maintenant je viens de finir de bosser et je pu la sueur…
Sur ce il me répond…
-     Hummm… pas grave au contraire j’adore ton odeur de mâle… ça m’excite grave…
Un peu déconcerter quand même car je préfère être propre lorsque je me fais sucer ou lorsque je baise je le laisse faire, il me sort la bite, l’engouffre dans sa bouche pour me faire bander et me suce royalement comme à son habitude jusqu'à ce qu’il se prenne sa rasade de foutre puis,  tout en continuant à me caresser la bite et les couilles voila qu’il m’annonce vouloir réaliser un fantasme :
-     Vas-y frérot, dis…
-     Ben… voila…  j’aimerais qu’on réalise un p’tit scenario…
-     Ok lequel ?
-     J’ai envie que tu me baise comme tu baise une meuf, un scénar ou tu aurais tout pouvoir sur moi et que tu fasses tout ce que tu veux de moi, tout ce que t’as envie… en fait on ferait comme si on se connaissait pas et que tu te défoule sur moi comme une petite pute en m’insultant, en me donnant des ordres voir même me claquer le cul… ça te brancherais ?
-     Humm !!! ouai pas mal comme plan… je vais réfléchir à un trip…
-     Ok super merci… et surtout lâche toi pour bien prendre ton pied…ok ?
-     T’inquiète frérot…
Durant tout le début de soirée je réfléchissais à un trip mais rien ne me venais puis tout d’un coup pendant le diner j’ai eu une illumination et j’imaginais un scenario, perdu dans mon trip je mangeais sans parler mais en bandant très fort, ma bite était tellement raide qu’il a fallut que je me force à penser à autre chose pour que ma queue redevienne molle avant que je me lève de table. Au coucher mon frère vint me rejoindre dans ma chambre.
-     Qu’est-ce qui t’arrive ? je trouve que t’allais pas très bien à table… t’es malade ?
-     Ho non… t’inquiète frérot… au contraire tout va bien… j’étais en train d’imaginer un scénar et je bandais un max et bon… il a fallut que je fasse des efforts pour débander pour pas que les parents le vois…
-     Ah ok cool… j’aime mieux ça… et alors ? c’est quoi ton scénar ?
-     Ça tu verras c’est une surprise… d’ailleurs regarde…
Je soulevais le drap et  constatant que je bandais il se jeta sur ma bite comme une petite gourmande et me vidangea les couilles et se fut sa 2eme rasade de foutre.
Le lendemain matin avant de partir bosser je lui envois un mail pour ainsi commencer le scenario.
« Salut mec, on ma dis que tu étais une bonne petite salope qui adore bouffer de la bite et te faire enfiler, suis pas PD mais comme il parait que tu suce bien et que t’as une bonne chatte je serais open pour tenter l’expérience, donc si ça te branche et que t’as envie de te faire tringlé dis moi ou et quand on peu se retrouver, ce que tu aime et ce que tu as envie… » Jouant le jeu il me répondit : 
-« Salut, en effet on t’a pas mentis je suis une vraie petite salope soumise qui adore la bite, j’aime sucer et me faire enculer comme une pute, suis ok pour te rencontrer si tu veux tu peu venir samedi A.M chez moi vers 14h  je t’attendrais suivant tes ordres dans la position et la tenue que tu voudras, @+. » -« ok pour rdv à 14h samedi chez toi, tu me laisse la porte ouverte et tu m’attends sur ton pieu à poil, à 4 pattes ton cul bien cambrer » Durant toute la semaine nous n’avons fait aucune allusion de ce petit scénar, il s’attendait certes à se faire baiser mais pas par 2 mecs car entre temps j’ai consulté quelques petites annonces pour trouvé un 2eme larron qui, après s’être mis d’accord sur le plan je lui cachais que c’était mon frère.
Vers 13h30 ce samedi le mec est bien venu au rdv que je lui avais donné et on parla un peu de la petit salope qu’on allait baiser.
14h, comme prévue, la porte est entre-ouverte et on se dirige vers la chambre et alors là…. Quelle surprise pour moi !!! Je vois mon frère à 4 pattes sur son lit vêtu d’une petite culotte rouge en dentelle  fendu au cul et ses reins bien cambrés…
-     (moi) Salut salope…
-     (le mec) mouaiiii !!!…. Salut p’tite lope….
Surpris de voir que l’on était 2 mon frère commença à dire
-     Je ne savais pas que vous seriez 2…
Je ne lui laissais pas le temps de finir pour pas que le mec s’aperçoive que l’on était complice
-     Ouai et alors ? tu ma bien dis que tu étais une petite salope, que t’aimais la bite et que t’aimais te faire défoncé le cul non ?
-     Oui c’est vrais mais…
-     Alors quoi ???? tu ferme ta gueule et tu va t’appliquer à bien nous vider les couilles t’as compris ?
Ha ! Il voulait quelque chose de hard et bien ça commençais bien, sentant dans ma voix que je ne plaisantais pas il rentra dans le plan.
Le voyant ainsi dans cette petite culotte fendu ca m’excita à mort et direct je lui écartais les fesses découvrant son trou bien rasé me faisant penser à une chatte de meuf et je me mis à le lui bouffer pendant que le mec lui donnais sa bite à sucer.
-     (le mec) hummm… ouai… vas y bouffe moi bien la teub salope…
-     (moi) putain… c’est vrais qu’ta t’as une bonne chatte de meuf…
-     (le mec) putain… c’est vrais qu’elle suce bien c’te pute… hummm… c’est bon… vas-y continu…
-     (moi) sa bouche est bonne ?
-     (le mec) super… elle suce à merveille… et son cul ?
-     (moi) trop bon… il s’ouvre bien comme une bonne chatte de pute…
Ma p’tite salope de frère prenais bien son pied à l’entendre couiner comme une femelle sous mes coup de langue dans sa chatte, son trou du cul s’élargissait de plus en plus lorsque j’y rentrais ma langue… Excité comme un dingue je mouillais à mort, je me relevais et lui enfonçais ma bite dans son cul, pas besoins de vous dire qu’il n’y avait pas besoins de lubrifiant pour m’introduire, ma salive dans sa chatte avec ma mouille a suffit. Mon dard encré tout au fond de son cul je commençais mes va et viens et lui ramona son fion vigoureusement en lui claquant ses fesses…
-     Tien salope… prend ma grosse bite dans ton cul… tu va voir … J’vais t’féconder ma salope… j’vais t’ensemencer ta chatte de pute… ha !!!! tu voulais de la bite hein salope… et bien en voici… t’en a 2 pour le prix d’une…
Sans m’en rendre compte, pris dans le jeu j’ai complètement oublié que c’étais mon frère et l’ai considérer comme une meuf de passage.
-     (moi) met toi sur le dos salope…
Je lui relève les cuisses et le re-pilonne dans cette position pendant que le mec lui se place face à moi pour prendre appuis sur mes épaules s’assaillants sur sa bouche pour se faire lécher le trou.
-     (le mec) aller salope bouffe moi l’cul… et enfonce bien ta langue de pute… ouai… comme ça… vas-y salope… bouffe moi bien… hummm…
-     (moi) putain de salope… t’as vraiment une bonne chatte tu sais… tu sens comme j’te défonce ?...
-     (mon frère) hummm… oui c’est bon continu…
-     (moi) mouai… c’est bon hein p’tite salope… continu à bouffer du cul p’tite pute… lèche le bien…
Au bout d’un petit moment le mec changea de position il se mit a cheval sur lui  pour se faire bouffer la queue, il lui baisa tellement la bouche à mort que j’entendais mon frère avoir des haut de cœur, mais il ne bronchait pas pour autant, il jouait le trip à fond et je sentais qui étais pleinement satisfait de son sort. Moi je n’en pouvais plus de le défoncer, je sentais la sève monter dans mes couilles prête à exploser, j’accélérais les mouvements et fini per lui balancer toute ma purée dans son cul.
-     (moi) Haaaaaa putain !!!! tu m’fais jouir salope… tiens… prend tout dans ta chatte salope… han !… han !… han !… Ouiiiiiii….
Je me suis  retiré de son cul laissant échapper un « flop », il ne pu resserrer à temps son cul s’étant bien élargie sous ma grosse bite que la quantité de foutre que je lui avais administré s’écoulais de sa chatte. Puis m’adressant au mec.
-     Tiens… vas-y… si tu veux l’enculer elle est à toi…
-     (Le mec) ouai ok pas d’problème.
Il prit alors ma place pendant que je prenais la sienne, il s’encapuchonna d’une kpote et l’encula  direct à fond, il le pilonna à mort lui tassant ma dose de foutre dans son cul. 
-     (le mec) tiens salope voila ta 2eme bite…
-     (moi) tiens… vas-y salope… nettoie moi la bite et rend la moi propre…
Il se délecta du reste de mon foutre pendant qu’il se faisait baiser par le mec.
Puis vint au tour du mec de se vider les couilles, il sortie de son cul, retira sa kpote et se branla pour juter sur les couilles au travers de sa petite culotte et le ventre de mon frère qu’il étala avec sa bite.
-     (le mec) houaaaa !!!... putain !!!!... c’étais bon !!!...
-     (moi) ouai… c’étais trop bon…
On se rhabilla en félicitant mon frère d’avoir été un bon coup.
Avant de repartir je glissais discrètement à l’oreille de mon frère.
-     Reste comme ça je reviens…
Il me fit un clin d’œil en signe d’approbation.
On se quitta le mec et moi et je suis rentée à la maison et retrouvais mon frère comme je l’avais laissé.
-     Putain frérot ! t’as été une vrais petite pute cette après midi…
-     Ouai je sais… je savais que tu le regretterais pas… et toi apparemment t’as pris ton pied…
-     Ça c’est claire… je ne m’attendais pas à ça sérieusement… et ta petite culotte ça fais longtemps que tu l’as ?
-     Non j’lai acheter pour l’occasion…
-     Et ben putain… tu m’as bien fait triper avec ça… et pour la peine tu sais quoi ?
-     Non…
-     Et ben j’ai encore envie d’te rebaiser…
-     Ok pas d’problème…
Pour la 2eme fois il ma refais bander en me suçant et comme la dernière fois il s’est empalé lui-même sur ma bite en se faisant jouir sans se branler dans sa petite culotte et en sentant son cul se resserrer sur ma queue il ma fais jouir pour se faire enfoutré  une  2eme fois, là, mon gourdin toujours encré dans son cul il s’est pencher vers moi et nous nous sommes rouler une pèle pour la 1er fois.
Ma bite se ramollissant peu à peu sorti de son cul, je sentis alors mon sperm chaud couler sur mes couilles sortant de son trou. Puis après une longue étreinte il me dit.
-     Je t’aime frangin… merci…
Je l’ai pris alors dans mes bras et lui dis.
-     merci aussi à toi frérot…
Je laisse maintenant la parole à mon frère qui veut vous dire un petit mot, pour ma part je vous laisse en vous disant, merci à vous les mecs pour tous vos messages.

Kikou les mecs juste pour vous dire que ouai c’est vrais je suis une p’tite lope, j’adore la bite surtout celle de mon frangin car il est vachement endurant de la bite (il peut baiser plusieurs fois de suite, et comme j’adore aussi son jus car il a un bon foutre bien épais c’est un délice) et moi du cul  et que j’ai aimé être baiser comme une petite pute, ce plan ma bien fait tripé. Malgré qu’en fait on se complète j’essaye quand même de l’initié à la suce mais il veut pas, je lui dis qu’une queue c’est bon mais y a rien à faire pour l’instant c’est niet… peut-être qu’un jour… là il me traite de p’tit con lol… enfin il ma quand même bouffer le cul c’est déjà ça et hummm… putain que c’étais bon.

Bise les mecs.

bite en feu

ericm5@hotmail.com

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.