Page précédente

Épisode précédent

Steven et Kévin -5

En cette fin-Décembre, Steven est couché sur son lit, avec son ordi portable sagement posé sur son ventre. Il regarde des photos de Kévin, du couple qu'ils forment depuis un petit moment. Pourtant malgré le bonheur affiché par les photos, Steven est assez triste, avec les vacances en famille il a du quitter Kévin pour 2 semaines, le temps des vacances de Noël. La séparation fut très compliquée et très douloureuse pour lui, néanmoins Kévin ne l'oubliait pas, vu le nombre impressionnant de sms qu'ils se sont échangés. Toujours est-il que Steven broie du noir, même s'il essaye tant bien que mal de le cacher.

A environ 600 km de là, le même scénario se répète, mais cette fois avec Kévin, qui guette son téléphone depuis 10 bonnes minutes, prêt à s'y jeter dessus dés qu'il recevra un sms provenant de Steven. Pour lui aussi la séparation a été dure, même s'il a volontairement voulu le cacher. Après le départ de Steven il a bien passer 1 journée entière couché dans son lit, a essayé d'imaginer leurs retrouvailles. Lui et Steven ne pouvaient pas passer leurs vacances de Noël ensemble, du moins pas cette année avait dit Steven. Normal, personne de leur famille n'est au courant pour eux deux, et ils se gardent bien de leur dire, redoutant une réaction assez négative.

Aussi, alors que Steven devait aller manger, Kévin décida de fouiller un peu dans des dossiers photos soigneusement préparés par Steven. Il y avait classé les meilleures photos d'eux, romantiques à souhait. De son côté, Steven a une sensation assez étrange : il nage dans un bonheur absolue et pourtant non seulement il est triste mais en plus il ne peut le dire à personne. Il ferma son ordi portable, le posa par terre pour s'allongea sur son lit, sur le dos. Il repensa à tout ce qu'il avait vécu avec Kévin : leur rencontre, leur premier baiser, leur première fois, toutes les choses que l'on peut penser lorsque l'on aime passionnément quelqu'un. En temps normal, il aurait été inconcevable pour Steven de passer un tel bonheur sous silence, malheureusement il n'avait pas vraiment le choix...

 

 

Steven imagina alors comment ils pourraient fêter leur retrouvailles. Il ferma les yeux et s'imagina la scène.

La porte de l'appartement claque. Ça y est, Kévin vient de rentrer. Les retrouvailles sont pleines d'émotions, mêlant joies et chagrin. La soirée se passa ensuite normalement, à ceci près que Kévin était apparemment un peu trop fatigué vu qu'il s'endormit devant le film. Le regardant dormir quelques instants, Steven décida lui aussi d'aller se coucher. Le matin il se leva tôt, et eu une super idée pour pimenter un peu la matinée. Il tartina sa bite de quelques cuillères de Nutella et alla la mettre devant la bouche de Kévin qui, comme prévu, ne résista pas longtemps à la tentation. C'est une sensation nouvelle, Steven n'avait essayé mais pour le moment il n'était pas déçu, Kévin non plus d'ailleurs. Avec un telle pipe, Steven ne mit pas longtemps à éjaculé.. Après tous ces jours d'abstinence, il mourrait d'envie de baiser. Prit à son propre jeu, Kévin fit pareil que Steven, sauf que lui n'éjacula pas. Ce fut d'ailleurs ce qui étonna Steven.

« -non mais je m'y suis préparé, j'ai envie que ça dure... » lui répondit Kévin.

Après l'avoir porté de la chambre jusqu'au canapé, il encula Steven. Le premier coup de rein arracha un cri à Steven. C'est assez sauvage, c'est là qu'il ressentit à quel point ça avait manqué à son copain. Quant à Kévin, il prenait plaisir à ressortir sa bite pour à la réintroduire rapidement, de manière à ce que Steven la sente bien. Ce petit manège ne dura, hélas, pas longtemps. Le réveil en fanfare de Kévin fit que ce dernier … fut rapidement fatigué ! Qu'à cela ne tienne, il s'allongea sur le lit et Steven vint s'empaler sur la bite de    Kévin. Le temps de reprendre des forces, Kévin reprit ses coups de reins de plus belle, et finit par éjaculé. Steven sentit un liquide chaud lui remplir le cul, une sensation qu'il n'avait pas connu depuis un moment. Kévin lécha le sperme qui dégoulinait du cul de Steven puis embrassa goulument son copain.

 

A ce moment là Steven se réveilla. Merde, il s'était endormi, dommage que ça ne soit pas réel. Il bandait dur. Il alla manger. Durant le repas, les conversations lui semblaient lointaines, il ne repensait plus qu'à ça et se demandait si Kévin pensait à ça aussi.
Justement, à quelques centaines de kilomètres de là, Kévin est devant son ordi. Il y a mieux comme vacances de Noël qu'un trou perdu où on ne voit jamais personne. Aussi de guerre lasse il préféra squatter l'ordi. Steven n'était pas sur msn, dommage il pensait qu'un plan cam n'aurait pas été de trop ce soir, tant l'ennui le rongeait. Les multiples échanges de sms avec son copain n'y faisaient rien. Aussi décida t-il d'écouter un peu de musique et faire une vidéo. Pas spécialement romantique sa vidéo, vu qu'elle potait sur sa passion : les voitures. Une musique bien choisie, Just A Day de Freeder, quelques séquences vidéos bien choisies (des pubs de voitures haut de gamme française, une malheureuse Lada Priora qui fait une sortie de route assez violente, une MG TF qui prend un virage à la corde....) et la vidéo fut rapidement prête. Ce genre d'activité étaient privilégiées lorsqu'il se faisait chier : ça fait passer le temps. Il se coucha assez tôt, vers 1h du matin.

Le 2 Janvier à 8h marquait la fin des vacances de Noël pour Kévin. Parti à 6h de chez ses parents, il arriva à l'appart vers 11h30. Les limitations de vitesse sur autoroute furent « légèrement » passées outre, ce qui comptait c'était qu'il arrive le plus rapidement possible. Il entra dans l'appartement, et au lieu de voir son copain il ne trouva personne. Sur la table trônait une feuille. Il eu un instant de frayeur, pensant que c'était une lettre pour dire que Steven le larguait. Il prit la feuille et … fausse alerte ! Son copain était simplement sorti, il ne rentrerait qu'en fin d'aprem. Il se surprit lui-même en décidant d'organiser une soirée romantique. Pas vraiment diné aux chandelles (il détestait ce genre de diné à l'eau de rose), mais plutôt le dîné type : un bon repas, un film et le bouquet final. S'étant toujours refusé à faire la cuisine il prit son courage à deux mains et … chercha des recettes sur Internet. Une entrée et un plat trouvés, restait le dessert. Mais ça il avait sa petite idée...

Vers 18h30 Steven fit son entrée dans l'appart. Il remarqua une odeur inhabituelle : ça sentait bon, mais pas dans le sens ça sentait le propre mais … quelque chose avec du vin blanc (oui, en fin cuisinier cette odeur ne lui était pas vraiment étrangère). Curieux, il s'avança vers la cuisine. La table était mise, les casseroles parfaitement disposée. Là ça devenait suspect., puis Kévin arriva discrètement par d'ailleurs pis l'enlaça.

« - ça te plaît ?
- whaou … euh oui … mais je pensais que tu voulais pas cuisiner
- hum disons que je cuisine quand j'ai envie et surtout pour qui j'ai envie
- d'accord bah dans ce cas tu vas être content je t'ai ramené le dessert, à moins que tu ne l'ai fait aussi ?
- euh je cuisine mais pas à ce point
- bah tant mieux alors … heu non … dommage … enfin c'est pas grave j'ai le dessert je te dis »

Kévin aimait bien quand Steven cherchait ses mots, ça avait un côté attendrissant qui l'avait pas laissé de glace le jour où il lui avait avouer être amoureux de lui.

« -alors qu'est ce que tu attends, assieds toi -maintenant ? Enfin je veux dire, c'est pas un peu tôt pour manger ? Je viens à peine de rentrer -et alors ?
-euh bah rien, aller pourquoi pas »

L'entrée fut rapidement mangé, le plat prit un peu plus de temps. Bah oui, Kévin n'avait pas assez salé. Ça aurait pu être le truc qui a tout gâché mais non. Quand au dessert, dommage parce que Kévin avait prévu autre chose, mais la bûche au chocolat qu'avait rapporté Steven fut quand même mangée. Le repas se termina vers 23h. A la télé évidemment il n'y avait plus rien, mis à part des rediffusions de séries. Kévin finit par tomber sur une rediffusion de Charmed. Pas vraiment LA série mouvementée, mais tant pis ça ira. Couché sur le canapé, enlaçant Steven dans ses bras, il regarda un épisode, où la malheureuse sorcière luttait contre son empathie. La fin fut assez drôle, la sorcière se transforma en karatéka, enchainant les prises. Bon évidemment la fin le coup classique : le démon meurt et tout le monde est content. Tout en commentant les épisodes avec Steven, Kévin commençait à sentir la fatigue arrivée. Le dernier épisode marqua apparemment la mort de deux sorcières. Steven connaissait déjà la série et finit par lui dire.

« - normal que ça finisse comme ça, l'actrice a quitté la série après fallait bien que son personnage devienne quelque chose donc du coup elle s'est faite tuée, dommage non ? »
- moui dommage »

En disant ces mots, Kévin embrassa tendrement le cou de Steven. Il commença à descendre, jusqu'au niveau de l'entrejambe de Steven, enleva le pantalon de ce dernier puis s'attarda sur son boxer. Tendrement il lui retira et vit que Steven n'était pas insensible à la situation vu qu'il bandait dur. Il goba sa bite et commença à le pomper, de plus en plus rapidement. Steven râlait de plaisir. A un moment il fit un mouvement brusque, sentant qu'il allait éjaculer. Il embrassa fougueusement Kévin, lui retira son tee shirt avec entreprit de le sucer. Une pipe bien baveuse qui envoya Kévin directement aux anges. Ayant vraiment envie de baiser, Kévin retourna Steven d'un coup puis l'encula. Pour Steven une impression de déjà-vu pointa le bout de son nez : c'était à quelque chose près la situation dont il avait rêvé. Son mâle en rut le prenait violemment. Les coups de reins de Kévin furent de plus en plus violent. Il lui défonçait littéralement la rondelle. Chaque coup de reins arrachait un gémissement à Steven. Prit en levrette, Kévin retourna Steven, l'encula et l'embrassa en même temps. Tout en branlant, Steven était en train de prendre son pied, puis éjacula par saccade. Quant à Kévin, il ne mit pas longtemps à éjaculer lui aussi, remplissant au passage le cul de Steven. Il lécha le sperme de Steven puis l'embrassa goulument.

Après ce fameux bouquet final, Kévin alla s'écrouler sur le lit. La soirée s'était parfaitement déroulée et il avait prit un pied d'enfer. Promis juré la prochaine il testera un truc : se tartiner la bite avec du chocolat puis l'offrir à son copain en guise de préliminaires. Il ne le savait pas, mais Steven avait eu la même idée quelques jours auparavant. Les jours qui viennent s'annoncent bien...

Calabero

stevenetkevin@gmail.com

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.