Best Of Cyrillo

Page précédente

Épisode précédent

Comment je suis devenu accro au jus. 2

Suite à ma première expérience avec Marc (le copain de mon frère) dans sa cave, j'avais vraiment pris plaisir à devenir sa salope accro au jus.

Tous les jours je me rendais dans sa cave pour prendre ma dose quotidienne de foutre. Le matin avant de partir à la fac et le soir en rentrant.

Une quinzaine de jours s'était écoulée depuis ma première fois. On était lundi et je me rendais chez marc, totalement en manque après ce week end à devoir me branler pour me délecter de mon nectar. Mais j'avoue que ce n'est pas pareil, je préfère nettement le jus tiède de Marc.

Arrivé à la cave, Marc était là devant moi, la queue tendue.

Marc : "Je t'attendais mon petit suceur, viens chercher ton bonheur entre mes jambes !"

Je me suis précipité sur sa tige et je me suis mis à pomper comme une pute en manque de jus. J'adore le goût de son chibre dans ma bouche.

Marc : "Hummmm ouais vas-y suce bien ! C'est fou comme tu aimes ça ! Ahhh ouais vas-y aspire bien ! Toi tu veux vraiment me vider les couilles !!"

Tout en suçant, je marmonnais mon plaisir :

Moi : "Hummm oui je veux ton jus... je veux te boire... donne-moi tout !"

En quelques minutes Marc m'envoya plusieurs jet de foutre chaud dans la bouche. J'adorais ça, je n'en perdais pas une goutte.

Marc : "Franchement, tu m'as tellement pompé le dard que je croyais que tu allais l'avaler !
Ce soir je te réserve une surprise. Après la fac, tu montes directement chez moi, la porte sera ouverte, tu rentres et tu mets le bandeau que tu trouveras sur tes yeux."

Moi : "Ok"

Toute la journée à la fac je n'ai pensé qu'à ça. Je me demandais ce qui m'attendait.

Le soir venu, je montais 4 à 4 les marches de chez lui. La porte était entrouverte, je rentrais et je mis aussitôt le bandeau sur mes yeux.

Marc : "Ah te voilà, tu as fait vite dis donc, tu avais hâte à ce que je vois !"

Il m'aida à avancer, sans doute dans le salon.

Marc : "Alors voilà, je vais t'expliquer ce qui t'attend. Comme tu as été bien docile et bien obéissant depuis ces 15 jours, j'ai décidé de t'organiser une petite sauterie !"

Il se mit à rire et ajouta : "Sauterie est vraiment le mot adéquat !"

J'entendais du bruit autour de moi, des voix qui chuchotaient. Nous n'étions pas que tous les deux.

Marc : "J'ai invité quelques amis. Je leur ai dit combien tu aimais le jus. Certains ne se sont pas vidé les bourses depuis plusieurs jours spécialement pour toi. Tu vas t'occuper d'eux comme tu sais le faire. Et en tant que bon suceur tu vas tout avaler. Tu as compris ?"

Moi : "Oui, merci pour ce cadeau"

Je ne m'en rendais pas compte mais apparemment j'étais tellement excité que je remuais dans tous les sens.

Marc : "Oh mais tu frétilles comme une vraie salope accro au jus ! Allez au boulot !"

Accroaujus

anonyme@laposte.net

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.