Page précédente

Épisode précédent

Mon nouveau colloc... -2

Yassine se jette sur moi et m'embrasse à pleine langue.
Putain tu fais quoi Yassine?
Quoi? C'est pas c'que tu voulais?
Mais t'es gay?
Comme toi (clin d'oeil)
Attends, attends... Le 1er jour qu'on s'est vu tu m'as dit que t'étais pas gay!?!
Comme toi (clin d'oeil)...
Pas faux (sourire)
Cette fois c'est moi qui m'approche de lui. Je l'embrasse très tendrement. Yassine m'attrape par la taille et me fais reculer doucement vers le lit. Je sens le lit derrière moi. Mes genoux plient. Je me retrouve assis sur le lit. Yassine me pousse encore un peu pour que je m'allonge, les jambes toujours hors du lit.
Attends, je suis mal mis là.
Tu veux te mettre comment?
Bah on peut s'allonger plus confortablement, dans le sens de la longueur.
Ok.
Yassine me soulève les jambes et me les installent sur le lit. Je suis complètement nu, sur le lit, et lui à côté de moi, debout, toujours avec cette énorme bosse. Il vient s'allonger sur moi. C'est étrange mais je suis incapable de réagir. Je suis comme posséder par ce mec. En cet instant il pourrait faire ce qu'il veut de moi...
Il m'embrasse à nouveau. Ce baiser est à la fois tendre et fougueux. Il m'embrasse dans le coup. Je sens son souffle chaud. Ca m'excite encore plus. Puis il descend un peu. Il m'embrasse chaque partie de mon corps comme si sa vie en dépendait. Je suis incapable de réagir. Je le laisse tout faire, les bras le long du corps. Il descend de plus en plus bas. Mon torse, mon ventre, mes hanches, le bas de mon ventre...
Attends Yassine... T'es sûr de vouloir faire ça..?
Laisse moi faire.
Encore ce même ton. Calme mais en même temps autoritaire. Ce mec sait exactement comment me parler. Comme si nous nous connaissions depuis toujours...
Il passe alors sa langue sur mon sexe, s'amuse en même temps avec mes couilles. C'est très agréable. Je ne sais pas ce qu'il fait. Il joue avec ma queue, la lèche, donne des petits coups de langues sur mon gland, mais il ne la prend pas en bouche. Je mets alors mes mains sur sa tête. Il comprend tout de suite. Je décide alors de ne pas en perdre une miette. Je baisse la tête. Je le vois ouvrir grand la bouche. Ma bite disparaît complètement entre ses lèvres. Lui aussi relève les yeux. Il me regarde et me sourit. En même temps qu'il me suce, il m'écarte un peu les cuisses. Je sens que ses doigts cherchent quelques choses. Je comprends où il veut en venir...
Non Yassine fais pas ça...
Chut.
Il est très calme et posé. Il sait exactement ce qu'il fait. Tant d'assurance me laisse sans voix. Je me laisse donc faire...
Ses doigts finissent par trouver l'objet tant convoité. Je sens qu'il me rentre un doigt. Ce n'est pas la 1ère fois. Ben me l'avait déjà fait. Et ça m'avait d'ailleurs fait juter. J'ai peur que ça se reproduise. Son doigt me pénètre tout doucement. L'excitation monte alors encore d'un cran. Je lâche un petit gémissement... Yassine comprend alors tout de suite et arrête de me sucer. Mais il garde son doigt au fond de moi. Il me regarde encore. Il sait qu'il me fait du bien. Il décide alors de m'en mettre un 2e... puis un 3e.
Arrête arrête Yassine!
Pourquoi!?!
Je vais jouir...
Il me sourit et me fait un clin d'oeil. Ce même clin d'oeil qui me fait craquer à chaque fois. Il vient se rallonger à côté de moi. Je me sens idiot. Ca ne peut pas s'arrêter là...
Je me dirige vers lui. Je l'embrasse. Je pose une mais sur son torse. Son corps est brûlant. Ne sachant quoi faire, je décide de l'imiter.
Je me mets sur lui, l'embrasse dans le cou. Puis j'essaie de penser à ce que j'aimerai qu'un mec me fasse... Je passe alors ma langue sur ses tétons, et lui mordille par la même occasion. A son gémissement, je sens que je m'en sors pas trop mal. Je m'attarde un peu là. J'appréhende le moment où je vais devoir descendre plus bas...
Il pose alors ses mais sur ma tête et me pousse un peu. J'ai compris... Je prends mon temps. Je suis inquiet. Je n'ai jamais sucé aucun mec. Mais je ne veux pas lui dire. J'aurais trop honte. Et puis maintenant que je l'ai bien chauffé (pendant plusieurs jours en plus...), je ne peux pas lui refuser. J'arrive devant son boxer. Je réalise alors que sa bite est toujours coincée. Je l'enlève...
Elle est énorme. Aussi grosse que la mienne, peut-être plus. Je n'y arriverai jamais! Yassine comprend mon inquiétude. Il me sourit et cela m'apaise. Il m'appui un peu plus sur la tête... Je ne peux plus le faire attendre.
Je n'y vais pas par 4 chemins. Si j'hésite je ne le ferais pas. J'ouvre alors grand ma bouche et lui gobe la queue d'un coup. J'essaie de la rentrer entièrement mais je n'y arrive pas. Il donne des petits coups mais je manque de m'étouffer. Il me laisse alors faire. À ma grande surprise, je m'en sors plutôt bien. Enfin je pense, vu les gémissements de Yassine. On dirait que j'ai fait ça toute ma vie. Yassine m'encourage même.
Hmmmm... Ouais mec... Tu fais ça super bien... Continue... Ouais comme ça...
Chaque mot de sa part me pousse à aller + loin. Maintenant je le branle même un peu. Sa respiration devient saccadée.
Arrête L....
Je comprends tout de suite ce qui est en train d'arriver. Il est sur le point de juter. Je retire directement ma tête de peur de m'en prendre plein la gueule. Mais il ne jute pas... Sa respiration reprend un rythme normal.
Il était moins une (clin d'oeil)
Ouais (sourire)
Il relève le haut de son corps, m'attrape et me met sur le dos. Il vient une fois de plus sur moi. Il m'embrasse. Avec ses jambes, il m'écarte un peu les cuisses, et vient mettre ses jambes entre les miennes. Nos deux sexes frottent l'un contre l'autre. Nos regards se croisent à plusieurs reprise. Il est incroyablement beau. Il me sourit plusieurs fois. Je suis bien dans ses bras. Mes mains carresses son dos et ses fesses.
Je sens alors que son corps glisse vers le bas. Il frotte sa queue contre mes fesses.
Non Yassine, pas ça.
T'inquiète ça va bien se passer.
Cette fois ça ne marche pas. Je ne suis pas décidé à faire ce qu'il me demande.
Non Yassine, je ne suis pas prêt...
Alors, Yassine se relève et sort de ma chambre. Je reste là. Tout seul. Je l'ai sûrement vexé.
Cependant, je suis terriblement excité. Je décide alors de finir tout seul. Je place ma main sur ma queue. Elle est encore bien dure. Je commence alors quelques mouvements de va-et-vient.

Tu fais quoi mec? Tu m'attends pas?
C'est Yassine. Il se tient devant ma chambre. Il sourit. Il tient dans ses mains une boite de capotes, et un tube de gel. Visiblement, il n'a pas l'intention de s'arrêter là...

L.

sckwicky@live.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.