Best Of Cyrillo

Page précédente

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission / Domination 63

Dimanche Matin 10h :

Je me réveille en même temps que Marc et Pierre. Un rapide saut sous la douche de notre chambre et nous descendons voir les « dégâts » .
Dans chaque chambre, des corps sont lovés contre d’autres à deux ou plus. Comme je le pensais il manque Eric, Ric et Kev à l’appel. Dès que tout le monde sera parti, j’irai voir sur le PC l’enregistrement du donjon de la nuit dernière.

A nous trois nous rangeons, nettoyons, vidons les poubelles et cendriers d’un bon nombre de kpotes usagées.

Cette activité nous vaut une bonne suée et nous repassons à la douche avant de profiter de la piscine. J’aligne les longueurs, hors de question que je me laisser trop distancer par Ric.  Pierre m’accompagne alors que Marc nous regarde d’un transat.

Alors que je fait un demi tour, je ressent l’entrée d’un corps dans la piscine et voit Ric  me frôler. Il me rattrape et nous nous coursons sur une bonne 10aine de longueur.
Je finis par attraper Ric par la cheville au moment ou il commence à me semer. Je l’attire contre moi et lui roule une pelle. Je l’adosse au rebord. Coincé entre mes deux bras, je lui demande comment s’est passé la nuit. Il me dit qu’ils se sont couchés assez tard et que ses deux compères ont testé pas mal de combinaisons de bouchage de ses trous. Comme je lui demandais si ils n’avaient pas été trop loin, il m’a rassuré en me disant qu’Eric avait su modérer les phantasmes de Kev à ce que le groupe s’autorisait.

Nous sommes sortis de l’eau quand Eric et Kev sont arrivés sur la terrasse.
Petit à petit tous les autres nous ont rejoint.
Marc ayant lancé les cafetières, bouilloires… nous avons préparé le brunch.

Les boissons reconstituantes ont eu un succès incontestables ! malgré la courte nuit, nos invités avaient l’air de tenir le choc.
La fin de matinée s’est passée doucement, sensuelle, les corps nus ou en jock étaient étendus à prendre le soleil. De temps à autre,  un étalement de crème protectrice faisait bander le massé mais sans aller plus loin qu’une passage supplémentaire de crème pour éviter tout risque de coup de soleil sur la bite.

Vers 15h, Tic, Tac entraînant les plus jeunes, ont décidé que la sieste était suffisante et qu’il était temps que nous remettions cela.

Après un passage rapide dans l’eau, ils sont venu se coucher sur les corps assoupis. Hurlements, capture, esquive, nous avons tous finis dans la piscine !
Les esprits et les corps bien réveillés, les mouvements ont changé de nature et les bousculades ont laissé place aux attouchements, branlettes et autres pipes.

Avant de sortir de l’eau, je demandais à Ric d’essayer la pipe sous marine sur Marc. Comme dernièrement j’avais bu la tasse en m’y essayant, je voulais voir si lui ça passerait.
Il prit sa respiration et plongea sous la surface chercher la bite de Marc à environ 50cm de profondeur. Agrippé aux jambes de Marc, nous l’avons vu poser sa bouche sur le gland et doucement le faire glisser dans sa bouche. quelques bulles se sont échappées puis soudain il est remonté dans une explosion d’air. Ric voulait recommencer mais Marc lui dit qu’ils le tenteraient une autre fois.

Quand nous sommes sortis de l’eau, les autres avaient réunis tous les matelas de bronzage ensemble au milieu de la pelouse et approchant les tables basses de la terrasse et quelques poubelles déclarèrent que nous baiserions tous ensemble dessus.

Nous avons finalement passé plus de deux heures en combinaison multiple. Après m’être fait sauté par Kev (un peu brutalement, le dépit probablement de ne pouvoir disposer de Pierre comme il le souhaitait), j’ai passé mon temps à vérifier que les kpotes étaient bien changées entre chaque trou. Dans une mêlée à 17, c’est pas évident !!

J’ai quand même bien profité des bites qui passaient et me suis fait prendre plus d’une fois à 4 pattes sur les tables basses afin de garder une vue générale. La dernière à avoir eu mon cul a été celle d’Eric. Bien graissé et rodé par les sodos précédentes je n’ai eu aucun mal à supporter l’assaut de ses 26 x7.

Jean s’est retrouvé couvert de sperme. Il y en avait au moins 4 ou 5 qui lui avaient juté dessus à sa demande. C’est vraiment devenu une vrai salope ce petit, je ne devrais pas avoir de mal à l’utiliser encore quelques années !

Les matelas auront besoin d’un lavage avant de retrouver les abords de la piscine !!

Marc redit à tous de passer par le sous sol se doucher avant d’aller dans la piscine. Il était temps, quelques inconscients n’y pensaient déjà plus !

La fin d’après midi c’est déroulé calmement. Les bites qui se réveillaient, trouvaient toujours une bouche serviable pour les faire pleurer.
Kev fut le premier à partir, il devait rejoindre un « client » sur La Palmyre le soir même.
Avant de ramener Jean, Ric et Pierre, nous avons tous nettoyé et rangé la maison et ses abords.

Je laissais Jean devant chez lui, je ne tenais pas particulièrement à rencontrer sa mère. Je débarquais Ric, son père vint à la voiture me demander si tout s’était bien passé. Je lui dis que c’était Ok, il me demanda quand je pourrais organiser un gang bang pour Ric. Je lui dis que nous allions partir en vacances et que je l’envisagerai pour notre retour.
Je m’arête un peu plus chez Pierre. Je dois voir avec ses parents pour le détail de ses vacances avec nous.
Avec son père je vois l’aspect financier de la chose et avec sa mère le coté vie de tout les jours, précautions… (elle y tient à son petit !).
Avant de partir elle me prend à part et me dit que son amie Emma ne tari pas d’éloges à mon égard. Je lui dis que de mon coté, je passe de bon moments en sa compagnie. Elle me sous entend que si je voulais… c’est vrai qu’elle ne connaît pas mon coté « mec à mec ». je me garde bien de l’en avertir mais lui glisse que c’est un service agréable mais que cela ne reste qu’un service. Autant désamorcer au plus tôt tout risque d’attachement autre qu’amical et sexuel.

Quand je regagne la maison, Je retrouve Bruno et Arnaud resté avec Marc  en m’attendant.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.