Best Of Cyrillo

Page précédente

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission / Domination 64

Le mercredi PM c’était le jour du trentenaire dont j’ai débloqué la meuf.
Lui, depuis cela, il préfère les plans à trois avec moi. Comme je n’étais pas spécialement partant, il a su mettre sur la table les arguments qu’il fallait pour me convaincre  (et il en a fallu car 26 x 6,5 c’est pas ma tasse de thé)! du coup ce mercredi là Jean est de repos.
Comme j’entre chez eux, elle me saute au cou et me remercie à l’oreille. Je lui dis qu’elle va pas non plus me remercier à chaque fois qu’elle me voit !

Elle porte une minijupe tellement petite qu’on dirait une grosse ceinture sous laquelle elle ne porte rien. Heureusement qu’elle a la chatte rasée sinon les poils dépasseraient !
Ma main s’égare de suite dans la région et j’en ressort les doigt trempés de sa mouille. Comme son mec nous rejoint, je lui dis qu’il a déjà bien avancé le travail en lui montrant mes doigts.
Il me dit que non c’est juste qu’elle est excitée à l’idée de l’après midi de baise !

A eux deux ils m’aident à me sortir de ma combi en cuir et continuent jusqu’à ce que je  me retrouve à poil.
Je me tourne vers la meuf et la mets rapidement dans le même appareil. Le mec qui venait de faire un peu de muscu histoire d’avoir les muscles avantageux, n’a eu qu’à tomber son short flottant à slip intégré.

Tous les 3 à poil, nous avons gagné le salon.  Je poussais la meuf le dos sur la table basse et à 4 pattes entre ses jambes commençais à lui bouffer la chatte. Son mec dans mon dos, m’écartait les fesses pour me lécher l’anus et commencer le long travail d’assouplissement.
Après l’avoir fait jouir en lui mordillant le clito, je me suis enfilé dans sa chatte. Son mec, moins à l’aise pour continuer son anilungus, est venu devant se faire sucer.

J’ai pu voir les gros progrès de madame. En effet, il n’a pas fallut longtemps avant qu’elle ne le prenne en entier.
Quand elle le laissait échapper pour reprendre son souffle, son gland bondissait vers mon visage. En me penchant, j’ai commencé à lui téter le gland. Comme il s’attardait dans ma bouche, elle lui goba ses couilles fraîchement rasées.

Sa chatte commençant à se dilater franchement, je prévint le mari de m’y remplacer pendant que je lui ferais le cul.

Prenant la place de sa meuf, il se coucha sur le dos. Elle vint l’enjamber et s’enfiler les 26cm.  J’ai attendu quelques va et vient puis me suis imposé dans son anus. Je poussais sur ses omoplates, écrasant ses seins sur les pecs de son mec, je dégageais la « porte arrière ». La kpote encore pleine de sa lubrification, je me suis introduit sans brutalité mais sans m’arrêter non plus jusqu’à ce que mes couilles reposent sur celles de son mari.
Au dedans de la meuf, je sentais bien tous les détail de la grosse bite de son mec, notamment les contours de son gland.

Elle de son coté n’en pouvait plus et venait de jouir une deuxième fois bruyamment.
Nous avons laissé retomber un peu la pression puis avons commencé à la faire coulisser sur nos teubs. Bientôt c’est elle qui a fait le travail et jouait  du bassin pour augmenter son trip.
Alors qu’elle prenait son pied une 3ème fois, nous en sommes sortis.
Je savais que mon tour était venu de ma faire saillir (il n’y a pas d’autre mot quand on s’apprête à recevoir un mandrin de 26 x 6,5 dans le cul !).
Aidé de sa meuf, il se mit à me préparer l’anus. Graissage, doigtage, 2 puis 3 du mec, 4 de la petite main de la meuf.

Même ainsi préparé, je me suis mis une bonne dose de poppers dans le nez quand il a commencé à me pénétrer.
Deux autres doses plus tard, je sentais ses poils pubiens sur mes fesses. C’est dans ces moments là que je me dis que je ne vole pas  mon fric !

Je me détend au maximum pour profiter sans douleurs de la saillie. A sa meuf qui nous regarde je dis qu’elle se prépare car après moi il se finira dans le sien de cul.
Sa grosse bite me lime grave et bientôt l’asticotage interne de ma prostate a raison de ma résistance et je jute sans pouvoir me retenir. Il n’insiste pas et sort rapidement. Je tiens ma « vengeance », j’attrape la meuf et la pousse à 4 pattes les seins écrasés sur le verre de la table basse. Dekpotant le mari, je pousse avec deux doigts un paquet de gel dans le cul puis pose le gland nu de son mec sur l’anus.

Excité, il ne se retient pas et s’enfonce direct dans sa meuf. A la façon qu’elle a de supporter l’assaut, j’en déduit qu’il doit assez souvent l’enculer.
Je leur pose la question. Lui me répond que chaque fois qu’ils baisent, il se finit dans son cul. Je passe ma mains sous la table jusqu'à  sa chatte et lui pince le clito.
Elle se contracte brusquement, serrant violemment l’anus. Son mec qui ne s’y attendait pas trouve la pression intéressante.
Je la laisse se décontracter puis recommence. Même cause même effet, il se trouve bloqué dans son va et vient et doit forcer pour avancer. Il dit que c’est encore meilleur ! elle de son coté ne dit pas non.

Je fais glisser sur le coté la table basse et sur le dos vient en 69 avec la meuf.
Avec les dents, j’attrape son clito pendant qu’elle me suce.
A chaque fois qu’il la pénètre, je reçois ses couilles dans le front ! quand je lui mordille le clito, je déclenche un nouveau spasme. Heureusement que j’étais enfoncé dans sa gorge à ce moment là car, sans se contrôler, elle a voulu refermer la mâchoire !! j’ai quand même bien senti ses dents !!!

A la 5ème fois, (alors que j’avais sorti ma bite par précaution), nous lui avons provoquer un orgasme assez phénoménal. Pendant plusieurs minutes, nous l’avons tenu alors qu’elle sursautait sous les spasmes de son orgasme. Lui compressé à répétition lui a tout largué dedans et est sorti encore gluant de sperme, en en entraînant avec une bonne part.

Le tapis du salon tâché de plaques de sperme allait devoir passer au pressing !

Je prenais ma douche en premier et laissais la place au mec alors que je me séchais. De le voir tout savonneux en train de se frotter le corps, je me suis fait la réflexion que son petit cul était franchement attirant. Il faudrait que je tente une approche dans ce sens la prochaine fois !

Nous nous sommes fixés un rendez vous pour septembre, because vacances.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.