Page précédente

Épisode : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9

Aventures lycéennes 6

Ce matin, une nouvelle séance de sport m’attend. Je n’ai pas oublié les consignes de Cédric. Je dois lui rapporter le sous-vêtement d’un de mes camarades de classe, et je suis bien décidé à réussir ma mission. Je veux lui faire plaisir, et si ça me fait un peu peur, ça m’excite aussi beaucoup. Depuis une semaine, je réfléchis à la manière dont je vais m’y prendre. Il ne me reste plus qu’à mettre mon plan à exécution.

Aujourd’hui, j’arrive en cours en même temps que mes camarades. Ce matin, j’ai enfilé un pull un peu long. Dans les vestiaires, je m’installe à côté de David, il fait à peu près le même gabarit que moi. C’est à lui que j’ai décidé de piquer son slip ou son caleçon, selon ce qu’il porte aujourd’hui. Je sais qu’à chaque fin de séance, il prend une douche, ce sera l’occasion  idéale. Au moment de me changer, je garde mon pull et je baisse mon froc. Personne ne soupçonne que je ne porte rien sous mon jeans.
Pendant le cours, j’ai un peu de mal à me concentrer. Je pense qu’à une chose, réussir ma mission, piquer son slip noir à David.

Retour au vestiaire. Les mecs chahutent, personne ne fait attention à moi.
Tony, Jérôme, et d’autres mecs dont David se dépoilent vite fait et filent sous les douches. En se déshabillant, David a balancé son slip juste à mes pieds. Discrètement, je le ramasse et le pose dans mon sac de sport. Personne ne m’a vu faire. Je rejoins les mecs à la douche. Deux autres types me suivent. Je ne suis pas le dernier, c’est déjà moins suspect, car je sais que tout à l’heure, quand David se rendra compte que son slip à disparu, il va accuser tout le monde. Je me douche, mais du coin de l’œil, je surveille David, je veux sortir des douches en même temps que lui.

Au moment où il sort, je le suis. En s’essuyant, on discute, on rigole. Devant lui, je plonge la main dans mon sac, et j’enfile son slip. C’est un slip comme on en porte tous. J’ai bien choisi ma victime, son slip est à ma taille. David m’a vu faire, il n’a pas reconnu son sous-vêtement. Je sais que j’ai réussi ma mission, mais dans ma poitrine, mon cœur bat à 100 à l’heure.

Les autres mecs sortent des douches. David enfile ses chaussettes, et sa chemise qu’il garde ouverte. À croire qu’il fait exprès de rester la bite à l’air pour qu’on le mate. Puis il commence à chercher son slip.

Maintenant, il est à genoux, et il cherche sous le banc sur lequel je suis assis. J’ai déjà enfilé mon jeans, et je suis en train de lacer mes pompes. J’en profite pour mater son cul, et ses couilles qui pendent. Puis il se relève et commence à gueuler :
« -Putain !!! Quel est l’enfoiré qui m’a piqué mon slibard ??? » Personne ne dit rien.
Lui : « -déconnez pas les mecs, rendez-moi mon slip, merde, c’est pas drôle. » Et puis, il regarde Samuel, un garçon un peu timide qui ne prend jamais de douche et qui est resté là à nous attendre. Il se précipite vers lui, le cramponne par le col.
« -J’suis sûr que c’est toi, qui me l’a piqué, j’ai vu comment tu me matais quand je me changeais… Rends-le-moi enfoiré !!! » Samuel bredouille : « -Ce n’est pas moi, j’te jure. » David saisit le sac de Samuel, le vide sur le sol et fouille les fringues crades. Ne trouvant rien, il se retourne vers Samuel :
« - Défroque-toi ! »
« -Quoi ?? »
« -J’ai dit : Défroque-toi !! »
Samuel ne bouge pas. David le force à s’allonger au sol et commence une mise à l’air. Samuel se tortille, mais bien vite, il a le jeans sur les chevilles, laissant apparaître son caleçon bleu et blanc à rayures.

David abandonne, et devant tout le monde enfile son jeans à même la peau.
On quitte les vestiaires. Je vais directement dans le bureau des pions à la rencontre de Cédric.
Ensemble, nous rejoignons la salle 105.
« -Alors, mission réussie ?? »
« -Oui. »
« -Allez, vide ton sac et donne-le-moi. » « -Il n’est pas dans mon sac, je le porte sur moi.
« -Tu es une petite salope mais tu es malin. » Ce compliment me fait rougir. Je me déshabille et je lui donne le slip de David. Je reste là, le cul à l’air devant lui. J’aime ça, et lui aussi, j’en suis sûr. Cédric inspecte le slip de David.
« -Tu t’es branlé dedans ??? »
« -Heu … non. Je viens juste de le mettre et je te l’ai apporté direct. » « -Ok, mais c’est quoi ça ?? » Et il me tend le slip. Je peux alors voir à l’intérieur, sur le devant, des traces blanchâtres.
« -Celui à qui tu l’as piqué s’est fait plaisir avant de venir en cours ce matin. »

En imaginant David en train de se branler, ma queue se raidit.
Cédric se marre en me voyant ainsi.
« -Tu as bien mérité une petite récompense. Allez, passe ta langue sur le foutre de ton pote. » Je m’agenouille et je commence à lécher le slip souillé.
« -Tu peux te branler en même temps, si tu veux. » Je n’attendais que ça. Je suis à genoux, aux pieds de Cédric, je me branle en léchant les traces de spermes que David a laissées dans son slip, et j’adore ça.

Cédric sort sa queue. Je ne demande rien et je l’engouffre. Je tête sa bite avec délectation. Ça lui fait de l’effet, je l’entends haleter et rapidement je sens son foutre tapisser ma bouche. J’avale tout et je jouis en même temps sur mon ventre. Cédric me regarde d’un air satisfait.
Il me tend le slip de David et me demande d’essuyer le sperme que j’ai sur le ventre et celui qui s’écoule encore un peu de mes lèvres avec. J’obéis en le regardant droit dans les yeux puis je lui rends le slip.

« -C’est bien. Mais ce n’est pas fini, la semaine prochaine, tu me ramènes 3 slips ou caleçons appartenant à tes potes. Je compte sur toi. Maintenant, rhabille-toi, et casse-toi. » Je me refroque et je quitte la salle.

Pour ce nouveau défi, je réfléchis déjà à la façon dont je vais m’y prendre.

Sorry

lizaime@hotmail.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.