12 Déc.
+ 67 histoires en accès privilège.
2 Déc. : +42 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Des mecs très dociles

Un soir où je déambulais sur le trottoir, un type m’a aborder en me disant :

-Tu aimerais posséder un pouvoir dont rêvent tous les gais?

-Bien sûr, que je lui ai répondu.

-Alors suis-moi.

Il m’a amené dans le fond d’une ruelle très mal éclairée. Là, il a souhaité sucer ma queue. J’ai accepté. Il était très habilité et sa bouche me comblait de volupté. J’ai fait gicler la sève assez vite car, j’étais très excité et surtout j’avais hâte de savoir quel était son secret.

-Maintenant que tu as été coopératif, m’a-t-il chuchoté à l’oreille, je vais te transmettre ce fabuleux pouvoir.

Puis, le gars a posé ses mains sur mon torse en fermant les yeux, plasmodiant des phrases incohérentes. Après, il a rouvert les yeux et il m’a dit que c’était terminé, que le charme avait opéré.

-Le charme?

Personnellement, je ne sentais aucun changement en moi. J’ai tout de suite pensé que ce mec se moquait de moi et que, tout ce qu’il voulait c’était sucer ma queue. Je suis donc reparti furieux en le traîtant de con.

-Sois attentif à tes désirs, m’a-t-il lancé à bout portant tandis que je disparaissais au tournant de la ruelle.

 

Le lendemain matin, ne me demandez pas pourquoi, j’ai eu envie de me rendre au gym, moi qui ne vais jamais dans ces endroits. J’ai trouvé un gymnase pour hommes seulement et je me suis inscrit pour une scéance de 1 heure. Je portais un short court ainsi qu’un léger t-shirt. En descendant l’escalier qui menait à la salle de conditionnement physique, j’ai vu plein de beaux mecs en train de suer, de forcer, de faire bomber leur magnifique musculature. Wow! que je me suis dit. Et, c’est là qu’une idée folle s’est mise à germer dans ma tête. J’ai imaginer que le temps s’arrêtait, que tout ce beau monde figeait sur place dans des gestes ultimes. Miracle! En souhaitant une telle chose, voilà que le charme opère, que tout les gars gèlent sur place. J’ai immédiatement songé au mec de la veille, celui qui disait m’avoir transmis un pouvoir fabuleux.

Je n’en croyais pas mes yeux, c’était dément : les beaux mecs étaient tous figés, immobiles, apparemment incapables d’aucun geste. Je me suis approché doucement près d’un très beau gars allongé sur un banc, de lourds altères au bout des bras.

-Excuse-moi, c’est très lourd on dirait? Lui ai-je demandé timidement.

Pas un son, pas une image. Le mec semblait inanimé.

« Oké… » On allait se régaler!

Ce gars avait un entre-jambe bien gonflé. Dans sa position allongé, jambes écartées de chaque côté du banc, il avait l’air d’offrir son jouet au premier venu. J’ai saisi son caleçon blanc à la taille élastique et je l’ai fait glisser vers le bas. En dessous, il portait un string noir très bien garni. J’ai arraché ce bout de tissus et une bite plus qu’intéressante s’est offerte à moi. Je l’ai prise dans ma main, tatée un peu et, à ma grande satisfaction contrairement à son propriétaire, elle s’est animée. Elle est devenue raide et très grosse. Le gland était circoncis, rose à souhait, gros comme un kiwi bien mûr. Je me suis assis à califourchon sur le banc et, j’ai enfouit la belle grosse queue dans ma bouche. Hum! Saveur exquise! Le gars continuait de tenir les altères haut au-dessus de sa tête sans manifester la moindre sensation. Je l’ai sucé, pompé, mordillé…Je me suis même mis tout nu et je me suis assis sur sa grosse bite. Poppers au jeu, j’ai exécuté un va et vient extraordinaire sur sa masse de chair rigide. Le jus a giclé à l’intérieur de moi et, je me suis empressé de lécher ce qui finissait de couler de son gland.

Je me suis mis en quête d’une autre proie.

Un type était figé dans une position plus qu’invitante. Il était penché, en train de saisir des poids libres au sol. Je me suis approché de lui, il était grand, brun et très bien roulé. Il devait avoir la trentaine.

Je lui ai taper les fesse rudement, question de m’assurer qu’il était aussi passif que l’autre… Effectivement, il l’était car il n’a pas bronché d’un iota.

« À moi ce cul! » que je me suis dit en poignant ces deux belles fesses à pleines mains. Je les ai tatées un peu puis, je me suis agenouillé et j’ai fait glisser son short rouge. Ohlala! Même pas de bobette. Tout de suite le trou de son cul en plein dans mon visage! Je me suis rentrer la face entre ses fesses charnues et je me suis mis à lui déflorer le trou.

Je continuais bien sûr à sniffer des poppers pour rendre la chose encore plus cochonne puis, après l’avoir bien défloré et lubrifié, j’ai sorti ma queue et je l’ai fait rentrer dans ce mignon petit orifice. À mon avis, ce type n’avais jamais été baisé. Le passage était serré, récalcitrant mais combien brûlant. Ma bite qui est de bonne taille, s’est vite fait un chemin et, en un rien de temps elle allait et venait allègrement dans le cul velu de ce beau mec.

Je ne voulais pas éjaculer maintenant, il était beaucoup trop tôt. Lorsque j’ai senti que la menace d’une explosion approchait, je me suis retiré et je me suis remis à lui bouffer le cul. Par la suite, j’ai été lui sucer la queue jusqu’à ce qu’il crache tout son foutre dans ma gorge. J’ai tout avalé en me pourléchant, rotant même les dernières gouttes. Succulent! Je l’ai laissé là, tout comme le premier, culotte baissée.

J’ai pris le temps de boire à la buvette et, j’ai été attiré par le plus fatastique mâle que j’ai vu juste là. Grand, costaud, très musclé, cheveux noirs frisottés. Il était assis à un appareil de traction utilisé pour développer les pectoraux. En somme, c’est comme s’il avait été assis sur une chaise.

Une grimace très virile était restée figée sur son beau visage. Je l’avais immobilisé tandis qu’il s’apprêtait à faire un gros effort.

Pour lui retirer son short, je me suis agenouillé devant lui et, j’ai saisi l’élastique de sa culotte en descendant vers le bas, la faisant passer sous ses fesses jusqu’à ce qu’il aboutisse à ses pieds. Pas de sous-vêtements non plus. Super! Wow! J’ai pris quelques instants pour admirer ce qui m’était offert : une bite encore plus alléchante que la première. Le type était rasé d’assez près, noir, sa queue à demi bandée allongée sur sa cuisse gauche. Ses couilles tombaient, lourdes et massives sur le petit siège recouvert de cuirette bleue. Cette fois, c’est avec délicatesse et douceur que je me suis emparé du membre viril de ce super mâle. Dans ma main fébrile, je l’ai palpée lentement pour la voir se gonfler petit à petit. Les boules de chair se sont mises à réagir sous l’emprise de mon savant manège. Il a fallu quelques minutes pour que la tige soit parfaitement érigée, pointant le plafond, grosse comme le bras, le gland dénudé aussi appétissant et lisse qu’un pruneau géant.

Cette fois, j’allais en avoir pour mon argent. Après tout, il m’en avait coûté 5 dollars pour entrer ici! Comme j’étais déjà à poils, j’ai rapidement décidé de la tournure des évènements. J’aillais me faire embrocher par cette énorme queue. Une bonne dose de poppers dans les narines, un petit peu de lub dans le trou du cul et ops! je chevauchais mon ami en lui faisant face. Je pointai le gros gland sur l’entrée de mon cul. Huuuuum…. La masse rigide et énorme commença à glisser en moi. Je la sentais dans mon cul comme si c’était une lame de feu. Elle me brûlait et je la faisais entrer doucement pour bien sentir à quel point elle était volumineuse, longue et dure.

Je vins enfin m’assoir carrément sur les cuisses du mec. Toute sa bite était en moi. Je la sentais très profondément logée dans mes entrailles. On aurait dit que je venais de m’assoir sur quelque chose fait de bois tellement elle était raide. J’ai repris encore des poppers. Cette fois, j’en ai sniffé plusieurs doses pour pouvoir me laisser aller et pour sombrer à fond dans le délice. J’ai commencé à me défoncer le cul par moi-même en effectuant des vas et vients déchaînés de haut en bas. Sa verge mesurait au bas mot 10 pouces et je m’assurais, dans mes mouvements, de la sentir passer sur toute sa longueur. Chaque fois que mes fesses s’écrasaient durement sur les cuisses massives du mec, le gland solide venait me cogner fort dans les entrailles. Par moment, je croyais que j’allais perdre conscience tellement la sensation était intense. Il faut dire que l’effet des poppers rendait la chose encore plus troublante. J’avais le goût de grogner telle une bête tant le plaisir était fort.

Je sniffais des poppers au deux minutes, et je me défonçais sur le mec à fond de train. Subitement, j’ai perçu un léger chatouillement dans mon cul; je le savais le gars allait explosé en moi. Vite, je me suis mis à genoux et j’ai gobé le gros gland mauve qui, immédiatement  a commencé à cracher son foutre dans ma bouche. Le jus n’en finissait plus de sortir et j’ai tout avalé, léché le gland pour finir en massant les belles grosses couilles retombantes.

N’en pouvant plus d’attendre, je me suis approché d’un autre gars. Celui-là était assis sur le plancher, en train d’effectuer des étirements. Il avait la tête tournée sur la droite, justement à la hauteur de ma ceinture.

« Tiens, que je me suis dit. Tu dois avoir soif mon homme. »

Je me suis branlé davant lui quelques secondes puis, excité au possible je lui ai rentré ma queue dans la bouche, là où j’ai tout déchargé.

Je me suis retiré, du jus coulait aux commisures de ses lèvres.

J’ai remis mes vêtements et, bien installé sur une bicyclette stationnaire, là où je pouvais voir à la fois les 4 mecs que j’avais approchés, j’ai souhaité que le charme soit rompu.

Du coup, l’animation a reprise. Il fallait voir ça, les trois gars que j’avais déculottés ont failli se blesser en s’apercevant qu’ils avaient le cul à l’air, et qu’il fallait très vite remonter leur short. Celui qui avait reçu mon foutre vomissait sur le plancher. D’autres lui demandaient ce qui lui arrivait et il répondait bêtement qu’il ne le savait pas…

J’ai bien ri et je me suis bien amusé ce matin-là. Finalement je suis reparti avec mon terrible secret, en lançant des sourires énigmatiques aux mecs que j’avais baiser. Ils n’ont jamais su ce qui leur était arrivé. Des extraterrestres peut-être…

Glouton

Dernière mise à jour publique

02/12 : 13 Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première collocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite... 29 épisodes

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première collocation -02 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Ma première collocation -04 Pascal
Ma première collocation -05 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)