14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Une halte mémorable sur l'autoroute A6

Cette histoire s'est réellement passée, il y a quelques mois.
J'ai 40 ans et je fais environ 1m80 pour 90kg (on me dit bien charpenté, look plutôt rugbyman) et bien poilu là où il faut !!
Bref, vivant sur la région Parisienne, j'ai fait la rencontre sur internet d'un jeune homme de 23 ans, plutôt très mignon, d'origine portugaise et vivant en Saône et Loire, proche de l'autoroute A6.

Nous nous sommes branlés quelques fois en webcam, via Skype et chaque fois nous nous quittions avec une certaine frustration de ne pouvoir nous voir en réel.
Les fêtes de fin d'année approchant, je lui ai parlé de mon intention de descendre un week-end dans ma famille sur Lyon, en voiture. Il ne tarda pas à sauter sur l'occasion pour me proposer de nous rencontrer quelque part dans les environs de son lieu d'habitation. Au départ, il souhaitait qu'on se voit à l'hôtel pour y passer une nuit, mais voyant que je ne pouvais pas lui accorder tout ce temps, il se résigna à ce qu'on se voit en extérieur pour un plan bagnole quelque part dans la nature. Le jour J, je lui envoyais un SMS pour l'avertir de mon heure de départ de la RP afin qu'il puisse se préparer pour mon arrivée. Quelques kilomètres avant d'arriver au lieu dit (une sortie d'autoroute entre Châlon et Tournus), je l'appelais pour lui signifier que mon arrivée était imminente. Tous les 2 nous étions très excités à l'idée de nous rencontrer enfin !! Rendez-vous fut pris à la sortie de son village, le long de la RN6 qui longeait l'autoroute A6. Le temps était humide et froid, pas trop un temps à baiser en extérieur, mais peu importe, l'envie était trop forte !!
Nous nous sommes rencontrés, tout de suite le courant est passé formidablement entre nous et il m'a dit de le suivre en voiture, arguant le fait qu'il connaissait un coin '"tranquille" pour qu'on puisse nous amuser tous les 2. Ni une ni deux, je le suivais en voiture. Nous sortîmes de son village, et roulâmes quelques kilomètres sur la RN6. A la sortie d'un petit village, et après un grand parking pour routiers, il prit un petit chemin de terre qui s'engageait dans un bois. Je le suivais malgré la route un peu boueuse et défoncée. Il s'arrêta au milieu d'un sous-bois, à quelques centaines de mètres de l'autoroute et également du parking de camions.
Fabien (son prénom), me rejoignit dans ma voiture, sur la banquette arrière. J'avais, au préalable, avancé au maximum les sièges avant pour nous libérer le plus d'espace possible. Rapidement on s'est embrassé fougueusement, on s'est caressé, palpé comme deux jeunes collégiens qui se découvraient pour la première fois. Ceci dit, à part les séances virtuelles par cam, c'était tout de même le cas !! Il me dit d'emblée que je lui plaisais encore plus en vrai et bien entendu, je lui répondis la même chose !! Il avait la peau douce, une odeur de parfum pas trop marquée et des lèvres charnues, très agréables à embrasser. Bien évidemment nous avions enlevé nos blousons et nos chaussures. Nous étions tous les deux en jeans et chemises; et il commença à me déboutonner la mienne, curieux de pouvoir admirer ma toison qu'il avait tant appréciée en cam. Il est clair que cela eut pour effet de me faire triquer un maximum, et j'entrepris de le mettre torse nu pour pouvoir admirer ses pecs, peu poilus, ses abdos plutôt bien dessinés et toucher le grain de sa peau. Ce fut ensuite au tour de nos pantalons de tomber à terre et là, à ma grande satisfaction je pus voir qu'il bandait et surtout qu'il mouillait pas mal rien qu'en voyant la tâche sur son boxer gris clair. J'étais au nirvana !! Ah oui, iol faut que vous sachiez que j'adore les mecs qui mouillent !! N'y tenant plus je fis passer une mains dans son boxer pour lui caresser sa tige bien raide. Elle était épaisse, d'une longueur avoisinant les 18cm, mais surtout bien large avec un long prépuce qui recouvrait bien le gland. Et je sentis aussi sa mouille qui perlait au bout de son méat et qui coulait un peu le long de son prépuce. Il fit de même avec ma queue qui était également très gonflée. Il me branla doucement pour bien décalotter mon gland (humide lui aussi ;-) ). Après quelques caresses de la sorte, nos caleçons furent virés rapidement et là nous commençâmes quelques positions plutôt acrobatique, vu le peu de place que nous avions. Il se pencha sur moi pour me su!
cer goulument et j'en fis de même à mon tour le concernant.
Bref, cela faisait bien une bonne vingtaine de minutes que nous étions affairés à nos préliminaires et il m'avait suggéré que je m'assois sur ses cuisses, face à lui, pour qu'on puisse s'embrasser et se coller l'un à l'autre. Je sentais sa queue contre mes fesses et la mienne collait contre son bas ventre. La nuit était noire, l'endroit à priori désert et pourtant, tout d'un coup je pus voir l'incandescence d'une cigarette qu'on fumait !! Je fus un peu surpris et je lui dis que quelqu'un tournait sans doute autour de la voiture. Heureusement les portières étaient verrouillées. Il ne fut qu'à demi-surpris et me dit que c'était sans doute mon imagination. Bref, il arriva à me convaincre de continuer à me concentrer sur lui, ce que je fis. Il me fit mettre accroupi au dessus de lui, toujours face à lui (il était assis sur la banquette arrière et moi en appui de part et d'autre de ses cuisses). Avec l'une de ses mains il avait saisi sa bite et me caressait la raie, la rondelle avec son gland humide. J'avais à ce moment là, très envie de lui. Je m'imaginais déjà sentir sa queue me limer à fond et cette idée me faisait bander davantage. Il m'embrassait à pleine bouche et ne cessait de répéter que je lui plaisais énormément. J'étais en extase !! Du coup, j'appuyais instinctivement mes fesses sur sa bite raide, et lui ne cessait de me frotter son gland contre mon cul. Ce qui devait arriver, arriva !! A force de pression sur ma rondelle, son gland finit par rentrer. Cette sensation électrisa tout mon corps et je ne pus réfréner l'envie de m'empaler sur lui. Il poussa d'ailleurs en même temps, si bien que les 3/4 de sa queue étaient rentrés en moi.
Après quelques va et vient dans cette position, il me suggéra de changer de position et de me prendre en levrette. Je lui fit juste remarquer que nous faisions un plan bareback et il me répondit qu'il était clean (tout comme moi). Bref, à cet instant, j'avais lâché prise et je savourais l'instant présent. J'étais donc à genoux sur la banquette arrière, lui penché derrière moi en train de me pénétrer vaillamment, lorsque soudain je vis une silhouette collée contre la vitre de la portière devant moi. Je le lui dis immédiatement et il me rassura en me disant que cela devait sans doute être un routier des environs qui nous matait. Rien de bien méchant en somme !! Fabien continua donc à me pilonner sans être trop inquiété par notre invité surprise !!
Fort de constater que la situation au départ, un peu dérangeante, commençait aussi à m'exciter pas mal. Au bout d'environ 1/4h j'entrepris même de déverrouiller le verrouillage centralisé de ma voiture. Le clic émit par le système fut comme une invitation pour notre voyeur. Ce dernier ne traîna pas longtemps pour ouvrir la portière. Le froid entra un peu dans la voiture surchauffée par l'activité physique qui régnait depuis un bon moment. L'homme âgé d'une trentaine d'années, avait la braguette ouverte et la queue sortie, qu'il astiquait depuis quelques minutes. Ni une ni deux, je lui enfournais la queue dans ma bouche pour le sucer avidement ce qui eut pour effet d'exciter mon jeune étalon qui m'enculait avec plus de vigueur qu'avant. Je fus ainsi pris en sandwich pendant plusieurs minutes. Après de longs et vigoureux va et vient en moi, Fabien décida de se retirer quelques minutes afin de ne pas jouir trop rapidement. Il me demanda de me tourner vers lui afin que je puisse le sucer un peu. Je lâchais donc la bite de notre invité pour pivoter vers Fabien. Au passage, mes fesses se retrouvaient vers la portière. Je pris en bouche la queue de Fabien et goûtais en même temps à l'odeur de mon cul (propre) sur sa tige. Le jeune routier ne se fit pas prier pour m'attraper par les hanches et me frotter sa queue bien humidifiée par ma salive sur ma rondelle déjà bien ouverte. Ce ne fut qu'une formalité. Il s'enfonça en moi d'un mouvement brusque, m'arrachant un gémissement de surprise. Point de douleur, mais plutôt une sensation d'être à nouveau rempli, possédé. Fabien commenta l'acte du routier en me disant que je devais prendre mon pied car j'avais deux actifs à ma disposition. Il avait entièrement raison. J'étais totalement désinhibé, abandonné aux fantasmes et aux désirs de mes 2 étalons.

Bref, nous étions en pleine action, pensant être seuls et tranquilles, quand une quatrième larron surgit de nulle part, la queue à la main et se collant contre notre routier trentenaire. Il devait être embusqué quelque part depuis plusieurs minutes car son excitation était telle, qu'il était arrivé vers nous rapidement et déjà au garde à vous !!
A ce moment là, Fabien dit au jeune routier de se retirer pour qu'il puisse de nouveau me saillir en levrette. Ce qu'il fit sans rechigner. Je me retournais donc une nouvelle fois, cette fois, fesses vers l'intérieur et tête vers la portière. Je passais une main entre mes cuisses et sentais la queue de Fabien s'enfoncer en moi comme dans du beurre. Cette fois-ci, je n'avais pas une mais deux bites devant mon visage. Le second invité surprise était plus âgé, environ la cinquantaine, plus trapu, la queue courte mais très épaisse; J'entrepris de les sucer chacun leur tour, puis en même temps, tout du moins en tentant de la faire du mieux possible. Et le pivotement reprit son cours vers mes deux routiers (ou supposé tels). Cette fois-ci je fus sailli par les deux compères à tour de rôle et le plus âgé me lâcha ses jets de foutre en moi pour partie et sur ma rondelle pour les 2-3 jets restant. Aussitôt la vue du sperme excita au plus haut point, le jeune routier trentenaire qui m'enfonça sa tige à fond dans mon trou ouvert et lubrifié. Il ne tarda pas à décharger en moi dans des râles très gutturaux !!

Sonné par tant de vigueur lors des deux orgasmes, je mis bien 2 à 3 minutes pour reprendre mes esprits. Je me caressais la raie et sentais le sperme encore tiède s'écouler de ma rondelle et couler le long de mes cuisses et de mes bourses. C'est à ce moment là que Fabien n'en pouvant plus de s'astiquer m'arrosait le visage, le menton, les épaules avec son sperme chaud et épais en plusieurs jets non maîtrisés !! Couvert de jus, je l'étais, mais quelle extase !!

Les deux mateurs partirent peu de temps après, nous laissant, Fabien et moi complètement épuisés dans la voiture dont la portière s'était refermée. Lui, le gland encore maculé de sa semence, et moi mon cul suintant le jus de nos deux invités et mon visage souillé par celui de Fabien. Heureusement quelques kleenex firent l'affaire pour me nettoyer un peu et me permettre de finir ma route avant de pouvoir prendre une bonne douche bien méritée !!

J'espère que ce récit vous aura plu. En tout cas, il est celui d'une expérience vécue fin novembre 2012.

Gerolamo75

gerolamo81@gmail.com

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)