14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Ethan 1 :
décrassage de skets, cho7, asskick

Ethan est un jeune beau mec de 27 ans. J’ai eu des échanges de mails avec lui car il a réagi à mes histoires publiées sur Cyrillo.

Il adore les skets de skate, les Osiris D3 surtout. Ethan a aussi des Vans Revert, des ES Scheme, des DVS shoes, des Buffalo skate et des Reebok Pump Omni.

Ce ne sont pas trop les pompes que j’aime car pour les coups de pied dans le trou du cul, mon trip favori, il vaut mieux des pompes étroites au bout.

J’ai regardé sur Internet les images de toutes ces pompes. Les Osiris sont énormes comme les autres pompes de skate.
Les Pump sont plus fines au bout elles ont une semelle épaisse et ne seraient pas top pour du asskick.

Ethan le sait, c’est pourquoi nous n’avons pas envisagé de plan car ça ne peut pas coller vu nos désirs mutuels. Mais, après nos échanges sur mes histoires, on a eu envie de se voir.

Comme il vient souvent à Paris pour son boulot, on a convenu de se rencontrer, pas pour un plan mais juste pour faire connaissance et échanger sur nos plans respectifs.

Ethan me donne rendez-vous à 17 heures à son hôtel dans le 1er arrondissement rue Sainte Anne. Il doit poser ses affaires professionnelles ? puis on doit aller prendre un verre. Je l’attends dans le hall, il est en retard.

Je le reconnais à son arrivée car il m’avait envoyé une photo, par contre moi il ne me connait pas.

Je découvre un jeune mec de 27 ans, qui en fait moins, mignon et très dynamique. 1m70 pour une soixantaine de kilos, il a l’air tout doux contrairement à ce que ses mails laissent penser.

Il est habillé comme un « jeuns » : t-shirt, jean de marque, et grosses Vans Revert noires dont j’estime la pointure à 42.

Moi : salut Ethan !

Ethan : salut, je te voyais moins vieux…

Moi : merci, ça fait plaisir !

Ethan : ne te vexe pas ! Ce n’est pas grave, de toute façon on n’est pas là pour un plan !

Moi : ça c’est sûr, surtout avec les pompes que tu as aux pieds ! En plus, moi je préfère les dominateurs plus mûrs… tu fais tellement gamin !

Je sens Ethan piqué par ma remarque mais c’est vrai qu’avec son 1m70 et sa gueule de jeune, il n’a pas vraiment le profil du dominateur.

Ethan : Tu sais, des fois il faut se méfier des apparences ! Mais monte, je veux prendre une douche vite fait, comme ça tu découvriras en vrai à quoi ressemblent les Osiris et les Pump.

Moi : Pourquoi pas, ça améliorera ma culture sur les skets.

Nous arrivons dans sa chambre : bel hôtel, chambre vaste avec un petit coin salon, un table pour poser son ordinateur, un joli lit rétro avec une tête de lit avec des barreaux en cuivre, quelques gravures de Paris, surtout du Palais Royal tout proche. Bref, très cosy.

Ethan ouvre le placard où il a rangé ses affaires et sort 2 paires de chaussures.

Ethan : Les plus grosses ce sont les Osiris D3 et les montantes des Pump. Si tu veux, sers-toi quelque chose du minibar pendant que je me douche.

Ethan se dessape devant moi sans être gêné, laisse tomber au sol ses fringues et se retrouve en slip pour filer dans sa salle de bains. En partant, il attrape ses chaussettes de la journée et me les jette à la figure.

« Fais-toi plaisir salope ! » dit-il en rigolant et en me faisant un clin d’œil.

Je les attrape et les sniffe en faisant volontairement la salope. Je mime la salope mais ses chaussettes de ville ont une bonne odeur bien sympa !

« Humm, merci maaaîîître Ethan! » et je lui renvoie son clin d’œil alors qu’il passe la porte de sa salle de bain.

Pendant sa douche, je découvre les Osiris D3 de Ethan. Elles sont monstrueuses et font passer les rangers pour des escarpins.
Pourtant Ethan ne fait que du 42 comme me le confirme l’étiquette de la chaussure, mais ces pompes une semelle énorme, un bout super large.
Se faire botter le trou du cul avec ça est juste inimaginable ! Même en écartant mes fesses avec les mains, la pointe de ces engins de démolition ne toucherait pas ma rondelle !

Par instinct je sniffe quand même l’intérieur de ces pompes de délire. Un vrai plaisir. Ethan a juste une odeur de pompe hyper virile. J’en suis tout chamboulé.

Je passe ensuite à l’examen des Reebok. Ce sont des Pump montantes, pas mon genre non plus mais le bout est plus fin que les Osiris et surtout je tâte le bout de la semelle qui est assez épaisse comme celle des Converse.
Je connais ce type de semelle : pour le asskick elles ont l’air sympa mais en fait elles sont dures et pilonne le trou de façon plutôt hard. Ce n’est pas le modèle à mettre au pied d’un botteur bourrin.

Ayant encore dans le nez l’odeur des Osiris de Ethan, et après tout même si je ne suis pas là pour un plan il n’y a pas de mal à se faire plaisir, je me saisis de ses deux Osiris et les sniffe à fond.

Ethan : Pour quelqu’un qui n’aime pas les pompes de skate, tu les sniffes pourtant bien à fond !

Ethan est sorti de la salle de bain mais emporté par l’odeur de ses pompes de skate je n’ai pas fait attention à son retour. Il a passé une serviette autour de la taille et cherche des fringues dans le placard de la chambre.

Moi : Je reconnais que leur odeur est top ! Une bonne odeur de mâle !

Il attrape une paire de chaussettes de sport dans son placard mais vu leur état je doute qu’il les remette. Elles ont l’air sale et bien portées. J’ai même l’impression qu’elles sont tachées …

Ethan : Tiens, ce sont mes chaussettes que j’ai mises hier toute la journée dans mes Osiris, si tu veux comparer avec l’odeur de mes pompes.

Je me saisis de ces chaussettes pourries mais dont l’odeur est vraiment jouissive et tellement complémentaire de celle de ses Osiris. Je me délecte de ces 2 odeurs combinées.

Moi : Tu les as mises juste la journée d’hier ces chaussettes ? En une journée, tu les pourris comme ça ?

Ethan : Non, je les ai préparées pour une salope que je vois demain. Je les ai portées toute la semaine dernière et dans le train pour venir. Je vais les remettre ce soir pour les finir. J’ai juté dedans 3 ou 4 fois pour qu’il les kiffe bien.

Moi : Tu les as réussies, elles sont à tomber !

Pendant que je sniffais ses chaussettes de folie, Ethan a tombé sa serviette et passé un slip rouge sans que je m’en aperçoive tant j’étais plongé dans ses Osiris et ses chaussettes pour salope.

Ethan me reprend ses chaussettes pouraves que j’ai du mal à lâcher, s’assoit sur le bord du lit et les enfile. Puis il met ses Osiris sans même passer un pantalon et me regarde droit dans les yeux.

Ethan : Viens lécher mes Osiris, salope !

Nous ne devions pas faire de plan et je n’aime pas les pompes de skate mais j’avoue que leur odeur m’a excité.

En plus, ce jeune mec en slip rouge, pas mal foutu, assis sur ce lit a un regard et une voix de maître auxquels on ne peut qu’obéir malgré son âge.

Je suis sous le charme et un peu amusé du culot de ce jeune petit mec de 1m70.

Je me retrouve à 4 pattes aux pieds d’Ethan. Je prends son pied gauche et je lèche le dessus de son Osiris. Je le fais d’abord sans plaisir particulier puis je me prends au jeu.

Je suis avec ma langue le dessin des coutures.

Je détaille chaque relief du dessus et des côtés de cette pompe monstrueuse avec ma langue.

Ethan a l’air d’adorer et ça m’encourage à lui faire plaisir.

Ethan : C’est ça salope, suis bien les contours de ma pompe !

Le ton de la voix d’Ethan n’est plus celui du petit mec de toute à l’heure.

Il me fait basculer et psychologiquement, je sens qu’Ethan prend l’ascendant sur moi.

Je deviens sa pute et il devient  mon dominateur. Je ne suis pas très inquiet car à tout moment je peux lever et baffer ce morveux mais en même temps je suis tenté de voir jusqu’où nous pouvons aller lui et moi dans ce délire imprévu.

Après un bon moment de coups de langue sur son pied gauche, je le pose délicatement et prend non moins délicatement son pied droit.

Pour cette Osiris, je change de pratique. Ma langue commence par lécher la pointe démesurément large, d’abord par petits coups avec la pointe de ma langue, puis avec une langue bien sortie qui lèche l’Osiris sur toute la largeur de sa pointe.
Je saisis l’Osiris de Ethan à deux mains et me l’enfonce dans la bouche comme si Ethan me baisait la gueule avec, mais le bout de cette pompe est tellement large qu’il entre à peine dans ma bouche.
Je commence à vraiment apprécier ces Osiris et à les respecter. Elles donnent de la puissance à Ethan !

Ethan : putain ma salope, pour un mec qui kiffe pas les pompes de skets, tu fais ça bien ! Tu me mets une trique d’enfer.

Ethan a effectivement une érection forte qui laisse deviner sous son slip une bite ni ridicule, ni démesurée.
Pour m’aider à prendre son Osiris dans la bouche et participer activement à ma soumission à sa pompe, il appuie un peu avec car je fais des va et vient sur sa pompe avec ma bouche comme si je taillais une pipe à cette sket.
Je la prends goulument dans la bouche et la ressort doucement accompagnant avec ma langue comme je le ferai avec une queue. Je titille le bout de l’Osiris avec ma langue et avale sa pointe brutalement.

Ethan me regarde avec un plaisir intense car il sent que je suce son Osiris comme si je voulais la faire éjaculer !

Je quitte le bout de son Osiris en partant sur l’intérieur du pied et fait le tour de la semelle sur le côté de la pompe avec ma langue.
Je m’attarde sur les deux bulles d’air dont je lèche chaque recoin, puis je soulève son pied et décrasse à mort le talon de son Osiris.

Ethan est transformé. Ce n’est plus le gentil mec de 27 ans mais un vrai maître au regard autoritaire

Ethan : salope ! Petite pute ! Tu la kiffe maintenant mon Osiris ! Vas-y décrasse la bien !

Ethan a une main posée sur son paquet sur lequel il appuie au gré de mes coups de langue, comme si ces derniers touchent sa bite par l’intermédiaire de sa pompe.

Après le talon, je suis remonté par l’extérieur de la chaussure avec une langue gourmande pour bien honorer cette Osiris qui m’impressionnait tant.

Ethan est assis sur le bord du lit les jambes bien écartées et il se touche plus rapidement la bite en érection à travers son slip.

Je suis à 4 pattes devant lui comme une salope, un peu de côté, mon cul vers son autre pompe.

Pendant que je lui lèche son Osiris droite, il me met des coups de talon dans le cul avec son Osiris gauche. Les coups d’abord doux commencent à prendre de la vigueur.

Je sens son excitation grandir et je crains qu’il n’ait envie de me botter le trou du cul avec ces défonce-cul que sont les Osiris.
Pour éviter ça, j’attrape avec les dents les lacets de l’Osiris placée sous ma gueule de pute.
Je tire avec mes dents les lacets qu’Ethan avait juste rentrés dans l’intérieur de ses pompes. Je lui enlève son Osiris pour tomber sur ces chaussettes préparées pour la salope qu’il devait dresser le lendemain.

Je pose son pied daubant sur ma joue et me frotte le visage sur sa plante de pied pendant que je caresse avec l’autre main la pointe de son Osiris restée sur son autre pied.
L’odeur de sa chaussette m’enivre et je câline la pointe de sa sket comme je le ferai avec une queue.

J’attrape son pied en chaussette à 2 mains et procède comme j’avais fait avant avec son Osiris. Je gobe le gros orteil d’ETHAN et une fois dans ma bouche je le bombarde de coups de langue baveux pour bien humidifier sa chaussette.
Quand j’en ai fini, j’ai tellement mouillé de salive la chaussette qu’on distingue parfaitement son gros orteil.

Puis j’ouvre grand la bouche et m’enfonce le bout de son pied dans la gueule. Ethan adore ça et remue ses orteils dans ma gueule comme s’il la baisait avec son pied.

J’avale et ressort ce pied en chaussettes puantes avec gourmandise et soumission.

Ethan sort sa bite de son slip et se branle doucement.

Je lâche son pied et sniffe son Osiris à fond, l’ouverture de sa pompe me couvrant le nez et la bouche tout en caressant son pied en chaussette.

Ethan : salope viens t’assoir sur mon Osiris, je veux sentir que tu essaies de te la mettre dans le cul !

Je regarde Ethan étonné.

Moi : Tu sais bien que ce n’est pas possible elles sont trop larges !

Ethan : ta gueule !

Ethan me pousse d’un coup avec le dessous de son pied en chaussette dans l’épaule.

Son coup de pied sur l’épaule n’est pas brutal, ni destiné à me faire mal. Mais il me remet à ma place de salope aux ordres.

Je ne sais pas quoi faire mais je finis par me mettre en position, accroupi face à lui, le cul trou du cul au dessus de la pointe de son Osiris, je m’apprête à m’assoir sur sa pompe

Un coup de pied au cul très sec me fait remonter aussitôt. Ethan ne pouvait pas taper très fort avec sa jambe tendue le pied posé au sol. Il a juste remonté son pied en Osiris à la rencontre de mon trou du cul avec le maximum de force qu’il pouvait.

Putain, une Osiris ce n’est vraiment pas fait pour les coups de pied au cul ou alors pour le défoncer ! Ce petit coup ma fait un peu mal !
Heureusement mon jean a amorti le coup mais je ne comprends pas pourquoi Ethan m’a fait ça !

Ethan : salope, tu vas quand même pas t’assoir en jean sur ma sket ! Je veux sentir ton trou du cul sur ma semelle ! A poil, sale pute !

Et un second coup de la pointe de l’Osiris de Ethan me frappe violemment le cul, mais cette fois-ci comme j’étais plus haut, Ethan a plus d’élan et frappe plus fort : je pousse un cri de douleur.

Ethan : c’est ça salope, crie quand tu as mal !

Craignant un 3ème coup, je fais au plus vite pour quitter mes skets pour pouvoir enlever mon jean. Ce sont des skets de boxe avec un laçage serré. Ca me prend du temps et je crains la réaction d’Ethan qui s’en rend compte.

Ethan : tu as peur salope, c’est bien ! Pendant que tu te dessape, suce la pointe de mon Osiris sur laquelle tu vas t’empaler ! Un conseil fais-le bien sinon je me lève et te casse le cul à coup de pompes de skate !

Là pour le coup, j’ai peur ! Je me penche pour honorer cette Osiris de ma langue tout en enlevant au plus vite mes pompes de boxe, mon jean et mon slip qui laisse apparaître une bite bien bandée !

Ethan : la petite pute a peur mais elle bande ! De mieux en mieux ! Allez salope fais goûter à ton fion la pointe de ma pompe de skate.

Je m’assois sur son Osiris. Comme je le pensais sa pointe est hyper large et la semelle ne fait qu’effleurer ma rondelle.
Une fois que je suis installé de tout mon poids sur sa pompe, Ethan en remue doucement la pointe en douceur, une douceur qui me surprend mais qui ne dure pas !

Ethan : on change, mets-toi sur le dos face à moi, je veux voir ta rondelle.

Je marque un temps d’hésitation. Ethan a un pied en Osiris et l’autre avec la chaussette daubante encore bien humide de mes coups de langue.
Je sais qu’Ethan a lu mes plans asskick et que la position qu’il me demande est l’une celles utilisées par les botteurs pour me défoncer à coups de skets.

J’ai franchement peur qu’il me botte avec son Osiris dans cette position et Ethan s’en rend compte.

Ethan : tu as été une bonne pute pour l’instant, donc je vais te récompenser. Pas de coup de pompe dans ton trou du cul de salope avec mes Osiris ! Promis ! Mais tu auras quand même un peu mal ! Tu aimes ça de toute façon avoir mal, non ?

Je ne réponds pas. Je suis encore assis à bloc sur sa grosse pompe de skate.

Ethan : Tu aimes avoir mal, non ?

Et en disant ça Ethan se met à remuer frénétiquement son 42 dans mon cul.

Avec ce mouvement brutal son Osiris gagne du terrain vers mon trou et sa semelle me râpe la rondelle à mort.

Sous la douleur je me lève, je crie que j’aime avoir mal et me mets sur le dos face à Ethan mais en posant mes jambes sur le lit de chaque côté de Ethan.
Au moins comme ça Ethan n’aura pas d’espace pour me mettre des grands coups de pied si l’envie lui prend.

Ethan : tu vois bien qu’il faut m’obéir de suite ! Mais je suis un mec de parole, je vais te donner du plaisir.

Ethan me jette son Osiris libre et m’enfonce le gros orteil de son pied en chaussette pourave dans le trou du cul. Je sursaute mais Ethan renforce la pression avec autorité.
J’ai l’impression qu’il ma harponné avec son orteil et que je suis pris. C’est psychologique, mais c’est une forte sensation.

Ethan : Je veux te voir déguster ma pompe, la sniffer à fond, et profite bien de mon pied en chaussette ! Il va te fouiller le cul… des fois pour ton plaisir, mais des fois…

Je m’applique l’Osiris sur la gueule, en lèche l’intérieur avec délectation. Elle me couvre la bouche et le nez.

Ethan me fouille le trou avec son orteil en chaussette et c’est top bon. Un vrai massage de la rondelle.

Ethan : Applique-toi bien ma pompe sur ta gueule de pute, appuie bien et ne l’enlève sous aucun prétexte ! Je veux que tu ne respires que l’air de ma pompe, sale pute !

Je ne comprends pas de suite la motivation de cet ordre mais je m’exécute avec bonheur et m’appuie l’Osiris puante d’Ethan sur ma face de salope comme si un autre mec voulait me bâillonner avec.

J’ai l’impression d’être dans sa sket et c’est bon, quand d’un seul coup l’orteil de Ethan me déchire le trou du cul tellement il appuie dessus et le remue fort.

Ethan est en train d’essayer de m’enculer avec son orteil et la chaussette que je trouvais sympa est un véritable outil de douleur. Mon jeune dominateur me démolit la rondelle.
Je crie, et plus je crie plus Ethan remue et enfonce son pied fort.

Je gueule mais mon cri ne porte pas car il est étouffé par la sket d’Ethan que j’ai sur la gueule.

Ethan : Ouai ! Trop bon de te voir gueuler dans ma sket ! Putain, vas-y gueule plus fort !

Et ce disant Ethan me vrille le cul à mort avec son orteil ce qui me fait hurler de plus belle dans son Osiris daubante pour son plus grand plaisir.

Ethan : j’ai trop envie de te botter le cul ! Mets-toi à 4 pattes.

Ethan se relève du lit et au passage il fait exprès de me marcher sur la bite avec son pied en chaussette de manière vicieuse.

Ses orteils se posent avec délicatesse sur mon gland pour le flatter, sa voute plantaire presse un peu ma tige, j’adore ce pied en chaussette, … mais son talon me presse les couilles.

Je crie de douleur !

Ce pied en chaussette sur ma bite me fait comprendre qu’avec Ethan chaque moment de douceur se paye par un moment de douleur.

Ethan : ta gueule où je recommence !

Moi : je te supplie, pas avec tes Osiris, sinon tu m’envoie direct à l’hosto !

Ethan : approche à genoux !

J’obéis et viens à genoux devant Ethan. Je me dis qu’il va me demander de le sucer, et j’en salive d’avance en voyant sa belle bite bien raide. Je vais me faire un plaisir de lui tailler une pipe dont il se souviendra et le faire juter sur ma face de salope.

Une gifle de la main droite m’accueille, puis une seconde de la main gauche m’atteint rudement.

Je suis sonné.

Ethan : la première c’est pour avoir parlé sans autorisation, la seconde pour avoir demander une faveur.

Je suis immobile, à genoux devant cette bite dressée que je voulais sucer, bloqué par ces deux baffes.

Deux autres gifles fouettent mon visage ! Je commence à avoir les larmes aux yeux. Ce salaud m’a eu. Je suis sa lope, il a réussi à me soumettre.

Ethan : ces deux là c’est parce que la faveur demandée est accordée et que toute faveur a un prix ! Va chercher mes Pump et mets-les moi !

Ethan est derrière moi. Je suis à 4 pattes, pute soumise prête à prendre son 42 en Pump dans le trou du cul.

Mon trou du cul d’ailleurs me chauffe beaucoup après le traitement du gros orteil d’Ethan.

Les premiers coups sont très doux, je sens qu’Ethan étalonne son tir. Ethan est super précis, méticuleux. Les coups suivants sont plus forts mais toujours aussi vicieusement précis. Je sens bien la semelle épaisse de ses Pump m’écraser la rondelle et j’adore ça.

La plupart des coups sont données avec la pointe de ses Pump, mais parfois Ethan frappe avec le dessus de sa sket et me claque la raie du cul.

A chaque coup ma bite bouge de plaisir.

D’instinct, je porte ma main à ma bite pour la branler : c’est une grosse erreur !

Un coup violent de Pump dans le trou m’arrache un cri de douleur.

Ethan : Putain, ne te touche pas salope ! Écarte tes fesses avec les mains, je veux bien voir ton trou de salope !

Apeuré, j’obéis et expose donc davantage mon fion à ses pompes.

Ethan : tu voulais te faire plaisir sans mon autorisation, c’est grave ça salope, tu vas prendre cher !

Ethan est furieux et me pilonne le fion à grands coups de skets.

Là je n’ai plus envie de me branler, je crie à chaque coup, et plus je crie plus les coups d’Ethan sont puissants et dévastateurs car la semelle des Pump est dure et m’éclate la rondelle.

Un moment, j’ai tellement mal que je ne peux même plus crier.

Ethan : Je crois que tu as ton compte ! Moi aussi d’ailleurs, c’est super fatigant de te botter le cul !

Ethan s’assoit sur le fauteuil près de lui et se met à se branler en me regardant.

Ethan : Je crois que tu as pris un max, salope ! Entre mon orteil et mes Pump, tu es bien calmé, ça se voit !

Je suis aux pieds d’Ethan comme une larve. J’ai mal au cul, j’ai aussi mal aux joues après les baffes mais j’ai une trique d’enfer.

Ethan allonge une de ses jambes.

Ethan : Allez, fais toi plaisir ! Tu l’as quand même mérité ! Reste à 4 pattes, plonge ta gueule dans mon Osiris et branle-toi en regardant la pointe de ma Pump qui t’a démonté le cul ! Je veux que tu me jutes sur ma Pump !

J’enfourche sa jambe, me retrouve dos à Ethan, sa jambe entre les miennes, et juste devant ma bite sa pointe de Pump est dressée sur son talon.

J’attrape une de ses Osiris et la sniffe en la tenant d’une main pendant que je me branle avec l’autre tout en matant la pointe de cette sket qui m’a ravagé le trou du cul.

Ethan est un pervers ! Il sait que mater cette Pump me rappelle la douleur qu’il m’a infligée mais il sait que ça va accroître mon plaisir.

En plus ce salaud remue sa jambe de façon à ce que son tibia me frotte l’anus. Il a une peau super douce, c’est une vraie caresse.

Mon plaisir s’exprime rapidement et je jute sur la Pump qu’Ethan offre à mon foutre.

Je suis vanné et je me couche sur le dos aux pieds d’Ethan. Mais Ethan ne lâche rien et ne veut pas me laisse me reposer.

Ethan me tend sa Pump souillée.

Ethan : lèche dit-il, lèche ton foutre de salope !

J’obéis puisant dans mes réserves pour cet ordre dégradant car je vais lécher mon propre foutre.

pumasics

pumasic@yahoo.fr

Suite de l'histoire

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)