Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Seb le motard

Chapitre 1

Premier jour. Eté 2003. Avec des potes, nous avions décidé de louer pendant 1 semaine un grand gíte dans le sud de la France. Le groupe était composé de 2 couples (mecs et meuf), d'un pote à un des couples et de moi. Leur pote (Sébastien, que je ne connaissais pas) devait débarquer le lendemain. Dês l'arrivée, nous avons pu constater que le gíte était grandiose: isolé, spacieux, 3 grandes chambres, piscine… Un vrai Paradis. La répartition des chambres s'est faite le plus simplement possible: 1 couple dans chaque chambre, et Sébastien avec moi dans la derniêre chambre composée d'un lit 2 places et d'un lit 1 place. La moyenne d'âge de notre groupe était d'environ 24 ans. C'est Sébastien qui à priori devait être le plus jeune d'entre nous avec ses 22 ans. Mes amis ne savaient pas que j'étais un pur homosexuel. Je n'avais pas eu l'occasion de leur dire, et de toutes maniêres, j'en avais strictement rien à foutre. Je me présente: Moi, c'est Franck. J'aime les mecs depuis toujours, je suis attiré par les jeunes mâles. Je suis moi même pas mal gaulé: 24 ans, 1m78, 70 k, cheveux três courts, sportif, teub de 18x6, percing sur la langue. J'aime me looker en 501 usé, t-shirt et rangeos. Je suis chaud, vicieux et déchaíné quand je baise.

Ce qui m'éclatait de me retrouver 7 jours avec mes potes, même si cóté baise je partais défaitiste et m'apprêtais à passer 1 semaine d'abstinence (à part peut-être un plan vite fait!!), c'est que mes potes, Kamel et Adrien, étaient hyper cool et surtout de beaux mecs. Je me réjouissais de pouvoir les mater de prês en short, torse nu, et peut-être de les entendre faire l'amour à leur meuf durant les siestes ou les nuits… J'avais au minimum de bonnes parties de branle en perspective !

Et ça n'a pas raté ! Dês la premiêre nuit, ça baisait dur dans les 2 chambres. C'était l'éclate totale de les écouter gémir, d'entendre le grincement des lits aux rythmes de leurs va et vient, de les imaginer prendre leur pied, d'atteindre l'orgasme. Je me suis arrangé pour me retrouver aprês dans la cuisine avec l'un des mecs (Kamel), pour boire un coup et fumer une clope. Je me suis régalé de voir son corps chaud encore en sueur sorti tout juste d'une scêne d'amour. C'est vrai que j'avais une grosse envie de baiser avec ces 2 mecs, mais pas question de toucher à des couples qui se forment, et surtout pas question de faire du rentre dedans à des purs hétéros en présence de leurs meufs, même des hétéros canons !

Deuxiême jour: Aprês cette premiêre nuit qui comblait toutes mes espérances, on s'est retrouvés le lendemain matin vers 11h00 pour le petit déjeuner sur la terrasse. Plein Soleil, super ambiance, trop cool. Sébastien devait se pointer en fin de matinée. Je ne l'avais jamais vu et ne savait rien sur lui. Je pensais qu'il débarquerait en voiture, mais Kamel m'informa que Seb venait en moto, qu'il habitait à une centaine de bornes d'oû nous étions, qu'il faisait de la compétition pour devenir un pilote professionnel. Yeah! Trop bon pour moi! Un motard! C'est un fantasme que j'ai depuis longtemps…un fantasme que je n'ai jamais approché de prês et qui hante mes nuits depuis 5 bonnes années. Mais bon, pas de précipitation…

Quelques minutes plus tard, le bruit si excitant d'une moto sportive se rapprochait de notre gíte. L'entrée en scêne de Sébastien était imminente. Il est arrivé plein gaz dans la cour et nous a fait un dérapage mêlé à un freinage d'enfer. Dês que j'ai vu sa silhouette sur sa moto, une hypersport R1 je crois, mon sexe s'est aussitót raidi et est devenu incontrólable... Devant moi, un jeune mâle dans une combinaison intégrale de compétition, une piêce en cuir , une taille trop petite ce qui laissait voir toute les formes de son corps à travers le cuir, et quelles formes…On pouvait deviner sous son cuir la position de son sexe. Sa combi avait déjà du chuter plus d'une fois: elle était un peu destroy à certains endroits. Ca lui donnait un aspect encore plus viril. Il chaussait des bottes racing en cuir, des gants et un casque intégral avec une visiêre fumée, Bref le total look motard qui me fait kiffer depuis tant d'années. Quand il a enlevé son casque, mon ventre s'est mis à s'agiter tellement il correspondait à mon type de mec. 1m78, métis aux yeux vert clair avec un percing sur l'arcade sourciliêre droite, 1 millimêtre de cheveux sur le crâne, pas rasé depuis 2 jours, un sourire à tomber par terre. Une vraie gueule de pur lascar, et une tête à aimer le sexe. J'étais complêtement hypnotisé par ce mec. Impossible pour moi de détourner mon regard de ce motard en cuir. Il dit bonjour à tout le monde, en embrassant les meufs et en serrant la main aux mecs. Il n'avait pas encore óté ses gants. Mon premier contact physique avec Seb se fit par cette poignée de main, une poignée de main chaleureuse en cuir accompagné d'un large sourire et d'un œil rieur. Son gant était chaud, le cuir était três souple. J'ai ensuite discrêtement porté ma main vers mon nez pour sentir cette odeur si particuliêre et excitante de cuir chaud. Ma teub n'en pouvait plus.

On a proposé un café à Seb. Il s'est assis sur une chaise, et tout en enlevant ses gants, il a ouvert son cuir jusqu'à mi ventre. J'ai cru que j'allais m'évanouir: Il était torse nu sous sa combinaison. Un torse musclé, juste comme il faut, une peau mate et lisse. De petites gouttes de sueur perlaient sur sa peau. On pouvait deviner un de ses tétons sur lequel était ancré un percing. Ca en jetait un max! Il avait l'air três relax, parlant à tout le monde; j'ai tout de suite eu la sensation que le contact passerai bien entre nous et tant mieux vu que nous devions partager la même piaule. Une fois qu'il eut fini son café et fumé sa clope il demanda oû se trouvait la chambre pour qu'il puisse se mettre à l'aise car il commençait à avoir vraiment chaud sous son cuir. Je me suis rapidement proposé de l'accompagner. Je l'ai laissé monter l'escalier en premier. Mon visage était à hauteur de son petit cul musclé en cuir. J'aurais bien plaqué ma tête dessus pour lui faire vite comprendre que j'avais une grave envie de lui. Arrivé dans la chambre, Seb pose son sac au sol.

- Whaaa, elle est trop mortelle cette piaule! C'est toi qui la partage avec moi ? C'est cool, je te trouve trop sympa, t'as l'air de bien délirer. Si t'as rien contre, on se fumera le oinj le soir… je crois pas que ça branche les autres.

- Pas de problême Seb, je suis toujours ok pour tirer sur le tarpé, ça m'éclate bien et ça me fait bien kiffer.

- Trop cool! Tiens, tu peux m'aider à enlever ma combarde ? C'est galêre de se sortir du cuir quand il fait chaud comme ça!

Je n'hésite pas une seconde! Seb s'assoie sur le lit pour retirer ses bottes, puis il se remets debout, dos à moi et fait descendre son zip jusqu'en bas. Je l'assiste du mieux que je peux pour qu'il puisse dégager ses épaules de sa combinaison. Je saisi le haut de son cuir, mes mains effleurent ses épaules chaudes et musclées, mon visage est à quelques centimêtres de sa nuque. Il se dégage une odeur subtile et sexuelle, celle d'un savoureux mélange de cuir, de mec en sueur et de parfum (le mâle). Je n'arrive pas à débander, ma pine commence à mouiller. Seb se déhanche d'une maniêre terriblement sensuelle pour faire tomber son cuir sur ses hanches. Quand il se retourne, j'ai devant moi le plus beaux des mecs. Une musculature idéale sur un corps parfait, un tatouage tribal juste au dessous de son nombril, un autre situé sur son épaule et un percing sur le sein droit. Ses abdos et pectoraux sont superbement dessinés. Je peux apercevoir son pubis três légêrement poilu. Il termine d'enlever son cuir en le faisant glisser le long de ses jambes. Et là, J'en crois pas mes yeux… Il est complêtement à poil sous sa combinaison. Je vois surgir de son cuir un long sexe brun au repos d'une longueur d'environ 15 centimêtres pour un diamêtre de 5 ou 6cm. Son sexe semble flotter sur l'air. Il a un autre percing en forme de tout petit anneau sur le bout de son gland. Ses couilles semblent lourdes et sont complêtement rasées. En fait, il n'a aucun poils sur le corps, hormis ceux de son pubis qui forment un triangle parfait. C'est à ce moment que je comprends que Seb est une bombe sexuelle en puissance, qu'il doit aimer son corps et qu'il sait en jouer. Le plus naturellement du monde, il prend sa combinaison pour l'accrocher sur un cintre. Il est complêtement nu devant moi, sans la moindre gêne. Il fouille dans son sac de sport pour trouver un treillis militaire transformé en short. Face à moi, il enfile son short, prend son long sexe dans sa main pour le faire entrer dans le treillis et me dit en me regardant avec un petit rictus:

- Je mets jamais de slobard quand il fait chaud, ça me gave. J'aime bien être à l'aise dans mes fringues.

Il enfile une paire de skets et on quitte la chambre pour rejoindre les autres. Moi, je n'en peux plus, alors je file direct au chiotte pour me branler, histoire de faire tomber la pression. Je mets moins de 15 secondes à éjaculer tellement mon excitation est à son comble. Je retrouve les autres sur la terrasse. Les meufs décident d'aller en ville faire du shoping. Quant à nous, on file vers la piscine pour piquer une tête. Tous a la flotte! Et comme par hasard, il n'y a que Seb qui se met totalement à poil pour se baigner. Ce mec est complêtement impressionnant. Quelle queue! Heureusement que je garde mon short, car je sens que ma bite se raidie une fois de plus… je ne la contróle plus. Soudain, Kamel lance à Seb:

- Vas-y Seb, calme toi! Un peu de tenue… t'es pas tout seul !

- Quoi ? qu'est ce que je fais de mal ? les meufs sont pas là, on est entre mecs ! Tu ne vas pas nous la jouer celui qui est choqué !

Puis, en rigolant et prenant son sexe à deux mains en l'agitant, il poursuit:

- T'aimerais en avoir une comme ça hein ? T'as vu le morceau ? Et là, elle n'est qu'au repos!!! Elle arrache ma teub hein ?

Adrien et Kamel n'ont pas trop l'air d'apprécier, et lui répondent en se marrant quand même:

- Ok, laisse tomber! t'es toujours aussi branché cul toi! Faut te faire soigner man!

Je pense intérieurement: "Oh non Seb, putain, ne change rien, éclate toi à poil devant moi, fais moi bander et continue à me montrer que t'es un pur keum en puissance !" Je suis tellement tétanisé devant Seb que j'hésite à le fróler dans l'eau de peur que par un geste malencontreux il remarque ma trique sous mon short. Un peu plus tard, c'est la séance bronzage. Seb à remis son short et se dore la pilule au soleil. Mes yeux ne le quittent pas et mon excitation non plus. Je décide de m'éclipser quelques instants dans la chambre pour changer de fringues.

La maison est fraíche et calme. Je pénêtre dans la chambre et ce que ressent en premier, c'est cette odeur de cuir qui envahit la piêce. Je sens que je vais m'exciter, que je ne vais pas pouvoir contróler mes pulsions. Je prends une des bottes de Seb et commence à la lécher, a respirer l'intérieur. Je vire mon short et ma queue pointe immédiatement vers le haut. Tout en continuant a snifer la botte, je prends la seconde et la frotte lentement sur mon sexe dur. C'est l'éclate… je laisse des traces de mouille sur le cuir de la botte puis je lêche le tout avec ma langue. Je ramasse les cho7 de Seb. Elles sont moites, mais l'odeur est três agréable, je les snife à plein poumons, je me branle dedans en me gardant bien de ne pas gicler maintenant. Je me dirige ensuite vers sa combinaison de cuir accrochée au cintre. Elle est top canon. C'est une Dainese intégrale 1 piêce noire, rouge et blanche, un ancien modêle aux couleurs du team Lucky strike. Le cuir est épais et três souple, râpé à certains endroits. Il a dú en faire des kilomêtres avec. Je colle mon corps bouillant contre la combinaison et me laisse entraíner dans mes délires. Je palpe son cuir a pleines mains. Je lêche sa combarde partout oû je peux, le goút est extraordinaire, c'est aphrodisiaque, c'est mortel… Je regarde de plus prês l'intérieur de son cuir. Il y a des traces de transpiration dans le dos sur la doublure. Naturellement, je continue mon inspection plus bas, là oû vient se caler le long pénis de Sébastien. Surprise! La doublure n'est pas três clean et est tâchée de dégoulinades sêches de couleur blanches et jaunâtres. L'odeur y est três forte: En snifant à fond, il n'y a pas de doute possible: Ce sont bien des traces de sperme. L'enculé ! il doit souvent bander sous son cuir, au point de gicler dedans. Je l'adore ce mec ! Une bombe de motard qui baise avec son cuir… Maintenant c'est décidé! Je le veux, je veux goúter son corps, son sexe, son sperme… je veux faire l'amour avec lui, je veux le sentir bander en moi. Si c'est pas un PD, je veux l'initier aux plaisirs de l'amour entre mâles, je veux le faire kiffer, je veux même qu'il en redemande et qu'on passe le reste de nos vacances à baiser ensemble… Je lêche les coulées de foutre sec, je m'enivre de cette odeur, ma bouche vient se poser sur son entrecuisse et lêche le cuir souple, je me relêve et place ma queue entre les deux jambes de son cuir, je me branle à fond dessus, et n'en pouvant plus, je lâche une série de longs jets de foutre à l'intérieur de son cuir. Je me terminer sur sa combarde, et nettoie ma queue dessus. D'un coup de langue, je récupêre mon jus et d'une main, j'étale mon foutre sur la doublure pour qu'il se mélange bien au sien et pour que ça sêche plus vite. J'ai les couilles vidées. Désormais, Seb, même s'il ne se passe rien entre nous, lorsque tu enfileras ta combine, tu auras mon jus entre tes cuisses. J'ai marqué mon territoire et je vais t'appartenir, quoi qu'il arrive. Aprês m'être calmé mon esprit, je redescends pour rejoindre les autres et profite des derniers rayons de soleil. Les meufs sont revenues en fin d'aprês midi. Avant de taper l'apéro, Seb propose de rouler un tarpé pour profiter a fond de la soirée. Les autres n'en veulent pas, du coup, on se met un peu à l'écart et on a tire sur le oinj à 2. Ca nous a un peu démonté la tête, juste comme il le faut. De loin, on observe les deux couples prês de la piscine en train de se rouler de longues pelles. C'est chaud et beau. Seb matte la scêne en se marrant et me dit:

- Yeah, Ca y va les salades de langues !

- Ouais, ils sont chauds tes potes… tu vas sans doute les entendre cette nuit !

- J'en doute pas, Kamel et Adrien sont des mecs bien chauds mais un peu coincés du cul… T'as vu tout à l'heure à la piscine ? Ils sont pas aussi chaud que moi. Putain, si j'avais su, je me serai ramené une meuf. Je commence à être grave en manque de sexe.

- Ah ouais, tu baises souvent ?

- Le plus souvent que je peux, j'aime trop ca. Je suis un vrai cho de la queue. C'est trop bon de se vider les couilles. Au pire, si je chope rien, je me tape une bonne grosse branle et ça me calme pour un moment !

Il est trop fort ce Seb. J'aime les mecs qui aiment le sexe et qui en parlent sans aucune retenue.

Plus tard, on se retrouve tous autour de l'apéro et on reste dehors pour manger. On se lâche un peu sur l'alcool et on se marre bien a écouter les blagues de cul que raconte Seb. Ca gave un peu les autres, surtout les meufs qui commencent à le trouver lourd. Moi, ça me fait délirer de l'entendre s'éclater. Sur les coups des 2h du mat, on décide d'aller se coucher. Chacun monte dans sa chambre. Seb me propose d'en rouler un petit dernier avant de dormir: J'accepte avec plaisir. On s'installe sur mon lit à cóté de moi, et il prépare le oinj. En matant ses bottes posées a terre et son cuir accroché au cintre, je sens mon sexe grossir en repensant au délire que je me suis tapé dans l'aprês-midi. La lumiêre tamisée donne une couleur cuivrée au bronzage de Seb. Je sens le rayonnement de la chaleur de son corps. On se fait tourner le pétard et on discute. Je le branche sur sa passion: la moto. Il me parle longuement des plaisirs que lui procurent la compétition, qu'il aime cette sensation de puissance, qu'il espêre pouvoir tourner bientót sur les grands prix. Je l'écoute. J'aime entendre sa belle voix de mec. Au fur et à mesure que l'heure tourne, l'effet pétard se fait ressentir, nos esprits divaguent un peu. Seb me lance:

- J'suis naze ! Ca craint si je dors ici, dans ton pieu ?

- Fais comme chez toi Seb, y'a pas de problêmes!

Tu m'étonnes que çà craint pas! Au contraire man, c'est tout ce que je veux, t'avoir à cóté de moi! Je ne sais pas s'il a déjà baisé avec des mecs ou s'il veut me tester. J'hésite encore à le provoquer sur ce sujet. Je sais que j'ai encore quelques nuits pour arriver à mon but ultime: Faire l'amour avec lui.

Tout en restant allongé, Il retire son short et se glisse nu sous le drap. J'en fais de même. Sa longue teub n'est pas en érection. Moi, je suis contraint de maintenir ma trique avec ma main pour éviter de monter un chapiteau sous la drap! On éteint la lumiêre et on discute encore un moment. Notre dialogue s'estompe peu à peu et laisse place au souffle de nos respirations. Quelques minutes plus tard, le silence de la nuit est interrompu par des gémissements de plaisirs qui émanent de la chambre d'Adrien. La suite est hallucinante: Seb se tourne de mon cóté. Je suis dos à lui et fais mine de dormir en maintenant une respiration constante et calme. Je suis attentif au moindre mouvement du lit et je commence à ressentir un três léger va et vient régulier. Trop bon! Il se branle, là, dans mon lit. Il faut dire que la copine d'Adrien nous fait bien profiter des coups de rein de son mec. C'est torride. Alors je décide moi aussi de me pogner. En scred, je prend ma teub en main et me synchronise sur le rythme de branle de Seb. Putain, ce que j'aimerai être à la place de sa main! Ca dure pas mal de temps, en fait, le temps qu'Adrien mette à limer sa meuf. Je sens la respiration et le mouvement de poignet de Seb s'accélérer…il va être sur le point d'éjaculer! Je l'entends tout à coup pousser discrêtement un râle de plaisir et soudain, en même temps que moi, il crache sa purée. Il a du faire une mauvaise manip et n'a pas dú pouvoir contenir son éjaculation dans le creux de sa main, car je sens un long jet de foutre tiêde atterrir sur mon cul. Il continue cependant à se vider, mais sur le lit cette fois. Je reconnais ce bruit si particulier d'une éjaculation sur un drap! Je l'entends murmurer en rigolant un "Merde! Putain, j'en ai mis partout!" Je ne le voit pas, mais il doit être en train de récupérer discrêtement son jus sur le lit. Je ne bouge pas d'un poil, je fais toujours style celui qui dort, qui n'a rien entendu. Seb lui s'est retourné, on est maintenant cul a cul. Je continue à sentir son sperme couler lentement le long de mes fesses. Je le récupêre avec ma main avant qu'il ne soit absorbé par le drap et je goúte pour la premiêre fois le pur nectar de cette bombe sexuelle. Je me lêche les doigts, je savoure le peu de jus que Seb m'a involontairement accordé: J'en suis encore plus excité. Je n'ai pratiquement pas fermé l'œil de la nuit et pourtant, je ne suis pas fatigué. Je dois être amoureux! Durant cette nuit justement, j'ai senti les moindres mouvements de Seb, et j'ai pu à maintes reprises sentir son long sexe chaud venir effleurer mon corps. Il faut dire que j'ai fait tout le nécessaire pour qu'il vienne se coller à moi, tout simplement, comme quand 2 personnes partagent le même lit...

 

Chapitre 2

 

Le lendemain matin, je laisse Sébastien se lever avant moi. Une fois qu'il sort de la chambre, j'inspecte ses dégâts de la veille…Une grosse tache de foutre sec sur le drap. J'y mets naturellement un bon coup de langue, et comme ce mec à giclé sur moi sans le vouloir, je décide de continuer à marquer mon territoire en m'excitant sur sa combinaison et pour finir, en me branlant et en me vidant dans une de ses bottes. Dans le courant de la matinée, on se retrouve Seb et moi dans la chambre et j'en reviens pas de son naturel quand il me sort:

- T'as entendu les autres niker cette nuit? -Non, j'étais trop naze, je me suis endormi hyper vite. - Putain, je crois que c'est Adrien que j'ai entendu… Il l'a défoncé sa meuf d'une force! Ca m'a tellement chauffé que j'ai pas pu résisté… Je me suis pogné et j'ai tout largué dans le pieu! J'espêre que ça craint pas.

Je le matte et en explosant de rire je lui balance:

- Ah ok! Je comprends maintenant ce que c'est cette grosse tache sur le drap! - Non déconne pas Franck! Ca se voit ?
- T'inquiête pas, c'est pas grave! C'est que de la jute, et de la pure jute d'étalon… ! T'as du te vider de 2 litres au moins vu la grandeur de la tâche!
- Ouais, je me suis purgé total. Je suis désolé… tu m'en veux pas ?
-Bien súr que non Seb, t'es un mec trop cool et je sais ce que c'est de se taper une branle quand t'es excité. Ca m'arrive souvent à moi aussi!

Il me fait un grand sourire. Je sais que je marque peu a peu des points dans son capital sympathie. Je commence à croire que je vais bientót pouvoir lui dire simplement qu'il me fait trop kiffer.

Je vous épargne les détails de la journée car cette histoire est loin d'être finie. Seb est parti faire un tour en ville en début d'aprês-midi. A mon grand regret, il n'a pas enfilé sa combine cuir, mais à sorti de son sac un putain de froc racing en cuir noir et un blouson cuir de moto, et a enfourché sa moto avec. Il est revenu vers 17h00, le sourire aux lêvres, heureux de vivre. Aprês avoir descendu une biêre, il a voulu me parler d'un truc, en tête à tête:

- J'ai un truc à te demander Franck… dis moi sincêrement si ça te gêne pas.
- Ok Seb, vas y, je t'écoute.
- Bah voilà, cet aprês midi en ville, une meuf m'a branché et j'aimerai bien me la tirer ce soir. Elle crêche chez ses vieux et j'ai pensé que je pourrai faire ça ici, dans la chambre. Ca craint si tu me laisse le lit pour cette nuit ?
- Non, ça craint pas Seb, mais je dors oû moi ?
- Tu peux prendre le lit 1 place.
- Carrément ! Tu t'en fous que je sois dans la même piaule pendant que tu baise ta meuf ?
- Ah ouais, je m'en fous total! Mais peut-être que t'as pas envie d'assister à ça ?
- Non Seb, ça me pose pas de problême! Je suis sur même que ça va bien me faire délirer! Mais ta meuf elle est au courant que tu vas la sauter dans la piaule avec un autre keum qui dors à cóté ?
- Ouais, apparemment elle s'en fout aussi. Tout ce qu'elle veut, c'est un bon plan cul avec moi, que je la saute comme une bête! Je lui ai dit que t'étais un mec trop cool et qu'en plus t'étais un beau petit canon.
- Ah ouais… Tu me trouves beau mec ? Pourquoi? Tu penses faire un plan à 3 ?
- T'es bien gaulé man ! Pour le plan à 3, peut-être pas… quoique , faut voir comment ça va se passer !
- T'as déjà fais un plan à plusieurs ?
- Ouais, mais seulement avec des meufs, jamais avec un mec, et toi ?
- Moi aussi, mais seulement avec des mecs, jamais avec une meuf !!

Seb s'explose de rire! Je ne sais pas s'il a pensé que je ne déconnais pas en lui répondant ça. En tous cas, même s'il était mort de rire, il n'a pas l'air choqué du tout. Je pense que Seb est loin d'être un anti pd. Il poursuit:

- Alors… t'es Ok ? - Ouais Seb, bien súr que je suis ok, et puis, je ferai comme toi la nuit derniêre, je me branlerai!!

- T'es cool man! Je suis trop content de te connaítre. En plus, tu vas voir ce soir la meuf… Une bombasse! Putain, rien que d'y penser, j'ai la gaule!!

Effectivement, je mate son entrejambes et il ne ment pas! Son cuir est prêt à exploser. Un bogoss motard qui bande sous son cuir, je n'ai jamais vu rien d'aussi beau. Je suis à la fois heureux et dégoúté: Heureux de pouvoir assister cette nuit aux exploits sexuels du mec le plus canon de la planête, de découvrir comment il baise, et dégoúté de ne pas être à la place de la meuf (que déjà, je n'aime pas !!)

Seb prend son portable et téléphone à la meuf pour lui donner rencard ce soir vers 23h en ville. Il ira la chercher à moto et elle le suivra jusqu'au gíte en voiture. On dirait un vrai gamin au téléphone, il est tout excité. J'aime le voir dans cet état. Entre temps, on traíne tous au bord de la piscine, chacun vit sa vie et s'occupe jusqu'au díner. Pendant le repas, Seb, toujours aussi direct et naturel dans ses propos annonce aux autres:

- Vous étonnez pas si vous m'entendez baiser ce soir dans la piaule… Non, je vous rassure, je vais pas baiser avec Franck! (à mon grand regret…) Je me suis simplement branché une meuf pour ce soir. A force de vous entendre tous niquer la nuit, ça m'a trop chauffé.

Kamel amusé lui répond: - T'as toujours autant de facilité à te lever des meufs toi. - Eh ouais mon gars, un bogoss comme moi, ça attire les nanas en moins de deux! Elles sont toutes dingues de mon corps. Elles me veulent toutes !Alors je n'ai qu'à choisir et je m'en prive pas, c'est trop bonnard !

Les mecs se marrent, les meufs un peu moins. Je ressens quand même une certaine excitation chez les filles quand elles matent Seb. Je suis même persuadé que si elles n'étaient pas maquées, elles lui auraient bien sauté dessus pour baiser avec. Mais non, ce soir Seb va se vider les couilles avec une autre meuf…devant moi ! Voyant ça, je rajoute en fixant les filles:

- Je vous raconterai comment il baise ! je dors dans la même piaule et je vais être aux premiêres loges! On va voir si il assure autant qu'il le dit! Je lance un petit sourire et un clin d'œil complice à Sébastien. Il se marre. La soirée se poursuit dans une bonne ambiance. Vers 22h30, Seb s'éclipse un moment dans sa chambre et redescend quelques instants plus tard. Il s'est glissé dans sa combine cuir. Il est bandant en total look motard, avec son casque au bras et son beau pacson entre les cuisses. On le sent chaud. Ca me fait kiffer de le voir moulé dans la combine oû j'ai largué mon jus. Kamel le mate de la tête aux pieds:

- T'es à 10 minutes de la ville et t'as mis ta combinaison ? - Ouais, c'est mon accessoire pour attirer les meufs, surtout quand elles fantasment sur les motards. Elles aiment ça les mecs en cuir… Ca donne un bon look bien viril non ? - C'est vrai que ça en jette un max ! Si j'étais une meuf, je te draguerai! - Hey, Kamel, le jour oû je serai en panne de meufs, je te ferai signe et tu pourra venir me pépom a fond!! - T'es vraiment con!

T'inquiêtes pas Seb, c'est pas à Kamel que tu va avoir à faire, mais à moi. Je vais bientót t'offrir ta premiêre pipe faite par un mec.

1 heure du matin: Je suis dans le "petit lit" je ne dors toujours pas. Ce soir encore, mes potes se sont donnés a fond avec leurs nanas. Plus les nuits passent, plus ils se déchaínent. Ca m'excite, mais ce soir, J'attends avec impatience le retour de Sébastien et de sa meuf. Sous mon drap, j'ai contre moi le froc en cuir de Seb sur lequel je me chauffe à mort. J'ai l'impression qu'il est là, avec moi, que je baise avec sa seconde peau. Le cuir chauffé par mon corps diffuse cette odeur qui ne me fait pas débander d'un pouce. Je lêche de partout son froc, m'enivre des effluves de cuir. L'intérieur de son froc est identique à celui de sa combinaison. J'y trouve des traces de sperme séchées sur lesquelles ma langue s'attarde avec délice. Je maintiens au plus fort mon excitation, sans jouir car je veux rester dans cet état second le plus longtemps possible.

Une demie heure plus tard, j'entends l'arrivée d'une moto et d'une voiture. Cool, le plan de Seb a marché. Ils entrent dans la maison, essaient de faire le moins de bruit possible mais je les entends qui rigolent. Ils mettent du temps à monter et le silence est de retour dans la piêce du bas. Putain, j'espêre qu'ils ne se sont pas endormis! J'enfile un caleçon, sors de la chambre et me dirige dans une discrétion absolue vers le haut de l'escalier pour les épier. D'ici, j'ai une vue imprenable sur la piêce du bas. Je peux les voir sans être vu. Ils sont là, sur le canapé, en train de s'embrasser fougueusement. Seb est un vorace et donne toute sa langue à téter à la meuf. Elle est assise sur lui, face à lui et s'échangent de grosses pelles. Lui est toujours en combine cuir et il lui caresse les seins. Ca dure un bon moment. Il l'allonge sur le canapé, lui vire sa culotte, s'allonge sur elle est tout en continuant a lui fouiller la bouche, il ondule son corps de cuir contre le sien, en plaquant son sexe gonflé a bloc sous sa combinaison contre sa chatte, comme s'il voulait lui montrer que c'est non pas à Seb, mais à Seb le motard à qui elle va avoir à faire. Puis, il parcours avec sa langue tout le corps de sa nana, il lui lêche les seins, descend sur son nombril, et il lui écarte les cuisses pour pouvoir lui bouffer la chatte. Il y met du cœur ! Je vois la tête de mon motard entre les cuisses de la meuf, sa langue s'introduit au plus profond qu'elle peut. La meuf commence à gémir de plaisir tandis qu'il lui tête à fond le clito. Aprês quelques minutes, Seb se relêve, et j'hallucine quand je vois la déformation de son cuir provoquée par son érection! Il ouvre sa combinaison jusqu'en bas et en sort une immense colonne de chair d'au moins 22 cm avec deux grosses belles couilles pendantes! Il mouille car sa pine est luisante. Le percing de son gland brille dans la semi obscurité. Je n'avais pas encore vu Seb en pleine érection, mais là, je peux vous assurer que ce mec est monté comme un taureau. Il doit avoir besoin d'un litre de sang pour bander! C'est puissant de voir ce jeune motard nu sous son cuir, en pleine trique! Il approche sa teub à un centimêtre de la bouche de la nana, tel un mâle dominant et lui demande de le sucer. Elle est impressionné par la taille de ce pénis, elle a presque peur et lui dit:

- Seb, j'aime pas sucer, je veux juste que tu me baise. - Vas-y, fais moi plaisir et pompe moi bien a fond, joue avec ma teub, je sais que t'aime ça.

Il essaie de lui gaver la bouche avec sa pine, mais rien à faire, elle ne veut pas la conne! Elle veut juste un bon coup de bite et basta. Un peu déçu, il n'insiste pas, fait rentrer sa queue dans sa combarde, remonte le zip et lui propose d'aller terminer dans la piaule. Je retourne vite fait dans mon lit avant qu'ils arrivent. Je fais style de dormir. La nana va dans la salle de bain, et Seb entre dans la chambre, se penche sur moi et me chuchote:

- Hey Franck, fais pas style de dormir, je t'ai vu nous mater. T'es un voyeur toi! J'aime ça, ça me chauffe grave! T'as vu la conne, elle veut pas me pomper! Putain je suis dégoúté, elle m'a trop énervé. Attends, tu va voir, je vais lui faire la misêre, je vais la démonter. Elle va s'en souvenir de ma teub cette salope! - Yes Seb, vas-y, éclate toi avec, prends la recto verso ! Il se marre en passant sa main sur ma tête. Il sort d'une petite poche située sur l'épaule de sa combarde un préso et une dose de gel. Trop fort! Sa réserve de préso est planquée dans sa combinaison, ce qui me confirme bien que ce mec aime baiser en cuir. Il se pose sur le lit, ouvre le zip de sa combi à fond, prend son sexe en main, s'astique quelques instants, lêche briêvement sa main enduite de mouille et déroule le préso XXL. Il le lubrifie copieusement. Maintenant, il est prêt à niquer. La meuf arrive nue dans la chambre, découvre les lieux et jette un œil sur moi. Moi, je fais toujours style celui qui dors.

- Hum, il est mignon ton pote… T'es sur qu'il dors… ?. - Ouais, y'a pas de problême, il a le sommeil lourd et puis il a méfu ce soir. Il est stone. Allez, viens!

Elle se retourne et voit Seb à poil dans son cuir, toujours avec ses bottes la teub prête à passer à l'action. - T'enlêves pas ton cuir ? - Non, c'est ma peau de motard et j'ai envie de baiser en cuir. Allez, viens, tu vas voir comment c'est bon, comment ils sont chauds les motards! A peine est-elle sur le lit qu'il se jette sur elle et l'allonge sur le "ring". Je me positionne discrêtement pour voir toute l'action. Tout le poids du motard est sur elle. Il lui plaque une main sur sa bouche et je le vois prendre sa pine en main et l'introduire d'un coup dans la chatte de la meuf. Elle pousse un long râle. Elle n'a jamais dú se taper une queue de cette taille. Il est en butée, ne bouge pas et je mate son putain de cul de cuir qui commence a entamer des vas et viens. Il débute lentement, et plus ça va, plus ses mouvements son violents. Il lui assêne des coups de reins puissants. La meuf n'en peut plus, elle est sous son emprise et gémit de plus en plus fort. Il la bourre à la sauvage, il se déchaíne sur elle. Il n'y met aucune tendresse, que de la bestialité. Seb tringle pendant un bon quart d'heure sa meuf, dans toutes les positions. Il la retourne ensuite pour la sodomiser, et là, la meuf refuse encore sans doute impressionnée par la taille du chibre de Seb. Pour une nana qui se disait chaude et qui voulait se taper un mec, elle est plutót classique voir même coincée. Je sens que Seb est relativement énervé et qu'il veut vite terminer son plan. La meuf se remet sur le dos pour qu'il puisse la prendre à nouveau. Mais Seb se place sur elle, vire son préso, et entame une branlette espagnole. Son puissant pénis glisse entre les seins de la nana. Je prends mon pied a voir le corps de Seb en sueur dans son cuir, uniquement éclairé par la lumiêre de la lune. Il va être sur le point de jouir et approche son sexe prês de la tête de la meuf… Ca sent l'éjac faciale. Elle n'a pas le temps de lui dire qu'elle ne veut pas que Seb, dans un gémissement ultime, expulse tout son foutre sur la gueule de la nana!! Elle en a partout sur sa face! Il l'a complêtement engluée de son foutre épais. La meuf est dégoútée. Elle enlêve avec sa main le jus de sa figure et s'essuie sur les cuisses de cuir de Seb. De mon cóté, j''ai éjaculé sur le froc de Seb… y'en a aussi partout, mais moi, je m'applique soigneusement à tout lécher, à nettoyer le cuir de Sébastien dans lequel je me suis branlé. Ca m'a fait déjanter de voir mon pote limer une meuf comme un taureau en rut, là, juste devant moi. La nana s'énerve sur Seb:

- T'es dégueulasse! J'aime pas quand les mecs baisent comme ça! - Tu m'as gavé! Tu veux rien faire! Tu veux uniquement un coup de queue. Moi quand je fais l'amour j'aime qu'on se lâche à fond, qu'on ne se mette pas de tabou, qu'on délire un max pour prendre un putain de pied! - Ouais, mais là, tu m'as pas fais l'amour, tu m'as sauté comme un sauvage! - Bah oui, normal, tu veux pas pomper, tu veux pas te faire prendre le boule, tu m'as même pas branlé, même pas caressé ! Alors je peux pas être en condition pour te faire l'amour. T'as voulu un coup de queue, tu l'as eue. Maintenant, c'est bon, je crois que tu peux rentrer chez toi.

Oh putain! Il est direct le Seb! Elle, énervée, s'arrache du lit, file dans la salle de bain, se rhabille. Il la raccompagne jusqu'à sa voiture: Fin du plan! Maintenant, je sais ce qu'aime Seb en sexe, et c'est un atout primordial pour moi… Il aime qu'on s'occupe de lui, il kiffe les préliminaires et surtout, il aime faire l'amour. Il est trop mortel ce bogosse.

Seb remonte à l'étage, prend une douche et vient dans la chambre. Il est un peu dégoúté mais il garde le sourire et finalement se marre de son plan foireux. Il me propose de changer de lit. Je lui dis que c'est pas la peine, qu'on verra ça demain. Il se glisse nu dans les draps. On s'endort, chacun dans son lit.

Sex4bike

Sex4bike@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay