17 Nov.
+ 68 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Champion de son club soumis

Je m'appelle Nico, je fais 1m74 pour 67 kilos. Plutot musclé, mignon, bien monté (18x5) et actif domi ! J'aime me faire des petites lopes, bien soumises à ma queue de male et à mon corps, le vénérant à fond. Je fais du tir à l'arc et voici une histoire qui s'est déroulée hier soir à l'entraînement.

C'est les fêtes de fin d'année et en ce dernier jour d'entraînement, il y a quasiment personne. Mais je m'en fous je m'entraîne comme d'habitude. Il y a un nouveau qui vient tirer à côté de moi, on se présente.

« Salut, moi c'est Nico. Débutant ?

— Salut, moi c'est Tom. Première fois ici oui, mais pas débutant. »

Tom est plus grand que moi, il doit faire 1m90 et il est très baraque. Brun aux yeux marrons, viril. Il doit avoisiner les 100 kilos de muscles. Sa carrure est impressionnante. Il me tend une large main que je serre : poignée forte et virile, paume chaude. Je fais poids plume à côté de lui alors que j'ai pas un gabarit de crevette. Il bande son arc et je constate que ses biceps sont énormes !

Je reprends mon tir et constate rapidement qu'il est plutôt doué ! Je me concentre pour montrer de quoi je suis capable et fais quelques tirs sympas. Je l'entends siffler. Je bombe le torse alors qu'il rebande son arc et tire bien mieux que moi. Je suis humilié car je suis un des meilleurs du club. Putain. Ma mâchoire se crispe alors qu'il me lâche un sourire condescendant et me montre ma cible de la main genre « essaie de faire mieux lopette ». Je vois rouge et rebande mon arc. Je loupe mon tir, mes mains sont moites. Il a les bras croisés et me regarde fixement. Putain il me déconcentre ce connard. Je retire, pas mieux. Je l'entends rire. La salle s'est vidée, on est les deux derniers à tirer. Mais quoi que je fasse, il fait mieux que moi !!!

Je dois admettre qu'il est meilleur. Je suis en nage d'avoir forcé, je sens plus mes biceps. Lui n'a pas l'air d'avoir trop forcé.

Il me regarde hautain et me sors un putain de « Tu es débutant Nico ? »

J'ose même pas répondre tellement je suis humilié.

Il reprends : « En même temps avec tes petits bras, faut pas s'attendre à ce que tu arrives à quelque chose ! »

Il me montre ses énormes biceps. « Ca c'est des bras de mecs tu vois, petit merdeux ? » Il a un sourire de pur male dominant. Le genre de sourire carnassier que je sers à mes lopes. Putain il me prend pour qui là !

Je m'approche de lui, redresse la tête pour le regarder dans les yeux et montre mes biceps. « C'est de la guimauve ca peut etre ? »

Il se penche sur moi jusqu'à ce que son front pousse le mien. « C'est sûrement pas du muscle de male tapette ! Et je pense pas que tu puisses rivaliser avec une seule partie de mon corps ! »

Il lève son tshirt en disant et dévoile un torse super musclé !

« Je vois à travers ton tshirt de lope que tes pecs sont moins musclés, largement moins ! Et je pense pas que ton ventre mou sois aussi dur que le mien ! »

Il me repousse en arrière d'un coup à plat de sa paume sur mon torse. Je titube et il me montre du menton. Je suis coincé ! Je lève alors mon tshirt et il éclate de rire.

« Mais tu as pas de muscle en fait petite merdeux ! Qu'est-ce que tu la ramènes alors, pauvre sous merde ! Tu penses pouvoir rivaliser avec un vrai male, c'est ca ? Tout ca parce que tu dois niker des pauvres lopes en forme de crevette, tu as l'impression que ca fait te toi un homme ? C'est ca ? »

Sa voix devient plus menaçante. « C'est ca ? Tu crois que tu es homme ? REPONDS !

— Oui je suis un homme ! »

Il s'est approché de moi. Putain, il est vraiment plus puissant. Une aura de pure virilité se dégage de lui. J'ai l'impression d'être vraiment en dessous du niveau !

« Des mecs comme toi, des simili mâles, des pauvres lopes qui se prennent pour ce qu'elles sont pas, j'en bouffe tous les jours ! »

Il saisit ma tête et la colle sous son aisselle de force. Je peux même pas crier, juste sentir sa puissante odeur de sueur, ses poils dans mes narines, frottant mes joues. Je tente de me dégager mais il me file un coup de poing dans le ventre. Pas vraiment violent, mais assez pour me courber un peu et me couper le souffle.

« Sniffer l'odeur d'un vrai mâle ! C'est pas ta pauvre sueur qui peut tourner la tête d'une lope comme toi ! Car t'es une lope ma pauvre ! Tu te crois viril avec ton tatouage et tes petits bras, mais t'es rien, une sous merde, une lope à peine déguisée !!! T'ENTENDS SALOPE ! »

Il me frotte bien sous son bras et me repousse comme un fétu de paille.

« Dessape-toi devant ton Boss !

— T'es malade ! Je suis pas une lope ! »

Sans prévenir il me tombe dessus et me gifle. Ma tête me tourne, la joue en feu, je vois des étoiles. Il passe derrière moi et me donne un coup de genoux à l'arrière de mon genoux, je me plie en deux, il me pousse au sol et je m'écrase à plat ventre. Je le sens saisir mon futal et le tirer si fort qu'il déchire le bouton à l'entrejambe et que je sens mon pantalon glisser le long de mes cuisses et mes mollets. Je me retrouve en boxer et cho7 allongé sur le ventre. Je vais pour me relever quand il pose son pied droit dans mon dos et me replaque au sol.

« Voilà ta place petite pute ! Au sol, tu comprends ca ? »

Il me monte sur le dos, ses deux pieds me plaquant au sol totalement. J'ai le souffle coupé.

« A mes pieds, aux pieds de ton male alpha, de ton boss. Tu es même pas un male beta, tu es une femelle toi ! »

Il enlève ses pompes de sport et lève une cho7 humide qu'il me fait sniffer. « Inspire mon odeur, l'odeur des pieds de ton boss ! RENIFLE PUTE ! »

Je tente de respirer avec son poids dans mon dos, des larmes me viennes aux yeux et j'inspire sa cho7 : odeur de male, musquée, salée, humide. IL me frotte le nez avec et me la glisse dans la bouche.

« Profite du gout de mes panards en 48 ! Ca change de ton pauvre 42 de femelle, hein petite lope ? »

Il me retourne d'un coup sur le dos et vient s'asseoir sur mon torse. J'ai à peine le temps de prendre de l'air qu'à nouveau mon souffle est coupé. Il me regarde d'en haut et pose son pied nu sur ma gueule. Son pieds est si long qu'il couvre toute ma face rougie par le manque d'air.

Il frotte bien son pieds et rajoute le deuxième avec encore sa cho7. L'odeur de ses pieds de mâle me tourne la tête. Je peux à peine bouger sous ses 100 kilos. Je tente quand même de mes mains libre de repousser ses pieds et je crache la cho7. J'ai ma fierté après tout ! Mais je vois dans ses yeux qu'il va briser ma fierté. Il retire sa deuxième cho7 et se penche vers moi.

Il me crache au visage et enfonce ses orteils dans ma gueule.

« Je vais t'ouvrir la mâchoire, te la déboiter pour de vrai !!!! Avale du 48, du vrai pied de mâle !! OUVRE EN GRAND !!!! »

Il agrémente mon déboitage de quelques baffes qui rougissent mes joues et me font presque pleurer. Je retiens mes larmes, humilié. D'un coup je sens qu'il attrape mon paquet dans sa large main. Il éclate de rire.

« Un paquet de gonzesse ca !!!! »

Il malaxe et malgré moi ca me fait bander.

« Tu bandes là pute ? je sens rien du tout ! »

Il rit encore en me faisant presque gerber avec ses orteils poussant au fond de ma gorge.

D'un coup il se retire et me lève d'un coup, me remettant debout. Je reprends des grandes bouffées d'air alors qu'il baisse mon boxer libérant ma queue dure.

« J'ai déjà vu des clito de nana plus gros que ta pauvre queue, salope ! »

C'est humiliant et quand il lève son pantalon, je vois l'énorme barre dans son slip !

« Tu veux voir une vraie queue ? une queue de mâle ? »

Il lève son slip et libère son engin, énorme.

« Tu vois que tu as rien entre les cuisses pauvre lope ! »

« La mienne fait 24x6, pauvre meuf ! Tu fais pas le poids avec ta pauvre nouille ! Tu arrives à faire jouir des meufs ou des mecs avec ça ? Mes lopes ne pourraient prendre aucun plaisir avec toi, tu entends sous merde ? Qui a la plus grosse ? »

Je reste silencieux, humilié.

Je prends une baffe magistrale.

« JE T'AI POSE UNE QUESTION ! »

Je grogne, ne voulant pas répondre. Il arme son bras mais je le pare. Il a un sourire dominateur, une étincelle de violence dans l'œil à ce moment. Je me jette sur lui pour le frapper, mais il se laisse tomber au sol et je tombe sur lui emporté par mon élan.

Nous commençons une véritable lutte mais je sens en quelques secondes que je n'ai aucune chance. Il maitrise parfaitement la lutte au sol et fait de moi ce qu'il veut !

Il enchaine des clés et des postures qui mettent tout mon corps à mal, m'étranglant à moitié, m'étouffant, manquant me briser un ou des bras. Il m'écrase au sol et dans la plupart des positions je sens son énorme queue qui bat contre mon corps, excité par cette soumission de force contre laquelle je n'arrive pas à lutter malgré tous mes efforts !

Il me domine de toute sa force, de ses muscles, de son zob. Tout est plus puissant, plus viril, plus musclé chez lui. J'enrage mais je dois l'admettre.

« tu ne peux rien faire contre moi, pute, tu vois ? Tu sens où est ta place !! »

Im me fait tord le bras au point de presque le briser et dit « Alors, je t'ai posé une question, j'attends toujours une réponse ! »

Je sens mon bras au point de se briser et affolé je réponds : « C'est toi qui à la plus grosse ! »

Il force encore un peu. « Fais mieux !

— AHhh tu as la plus grosse queue !!!! J'ai une petite queue ! je suis une merde, arrête ca fait mal AHHHHH »

La prise se stabilise, ca m'envoit des éclairs dans l'épaule. « Je suis une merde, une sous merde, tu es un boss, un vrai mâle, pas moi, moi je suis rien !!!! PITIE »

La pression se relache, il me refous sur le dos et me présente sa queue.

« Tu vois, tu es une bonne lope finalement et tu apprends assez vite ! Maintenant tu vas sucer la queue de ton boss à te déboiter la machoire ! Sinon, je te brise tous tes petits membres de poupée en deux. PIGE ? »

Ses puissantes cuisses entourent mon visage enlarmé d'humiliation. L'odeur de bite est forte et ses 24 cm battent sur mon front.

Il pose son gland sur mes lèves « OUVRE BATARD »

Il force ma bouche et s'enfonce jusqu'à ce que son gland vienne cogner ma gorge. Peu habitué, j'ai une envie de vomir mais il reste dans ma bouche, ma gorge se contracte plusieurs fois sur sa grosse queue ! Je recrache sa queue comme je peux mais il replonge dans ma bouche.

« AVALE SALOPE ! »

Il bloque mes mains derrière ma tête et commence à me ramoner la bouche de force ! Il me défonce la bouche comme un trou

Je respire plus, des larmes roulent sur mes joues alors que tout mon corps se tend en vain, dominé par sa force virile. Je peux rien faire alors que ses grosses couilles fouettent mon menton et que ton ventre dur me cogne le front et m'écrase la tête au sol pendant que son gland force ma gorge, je recrache de la salive par le nez et la bouche, en filets, ce qui englue sa queue de mâle qui coulisse mieux dans ma trachée, je suis au bord de l'asphyxie mais il s'arrête pas et me démonte la bouche, me force et me viole ma bouche ! Je n'ai jamais subi cela !!!!!! Normalement c'est moi qui le fais subir, pour la première fois de ma vie, je suis à la place d'une lope !!!!

Alors que je suis au point de m'évanouir, il se retire.

« Bien pute ! »

Il me tourne sur le ventre à nouveau, plaquant ma tête rougie et pleine de salive et de mouille au sol.

« Voyons ta chatte à présent ! »

Je commence à me débattre en sentant ses gros doigts palucher mon anus de male !

« Non non pas ça s'il te plait !

— Ta gueule connasse ! »

Il saisit ma tête d'une main et la cogne sur le sol. Assez pour me sonner un peu. Il s'allonge sur moi, je sens ses puissants pecs dans mon dos, ses cuisses contre les miennes, la chaleur de son corps et putain : son gland glissant dans ma raie. Il va me violer !!!!! Je sens son gland cherchant mon anus !!! Je commence à me débattre. Il murmure dans mon oreille.

« C'est bien petite meuf, résiste moi, j'adore ! Bande tes petits muscles, ils te serviront à rien contre moi ! »

Je me tortille sous lui, gémis, affolé, me bats, mais il me maitrise et je sens son gland pousser en moi !!!!!!

« AHHHHHHHHHHHHHH »

Il me bâillonne d'une main large et coulisse dans mon trou.

« Tu me sens dans ton vagin ? »

Ses pieds crochètent mes jambes et il pousse à fond, j'hurle dans sa main alors que ses 24 cm me pénètrent, m'empalent jusqu'à ce que ses deux sacs à foutre énorme se collent à mon cul.

« Je vais te péter la chatte, ma pute ! Tu pourras plus jamais marcher normalement ! »

Il commence un va et vient violent et sans ménagement de mon trou de mec !!! Il me défonce, je gémis et hurle dans sa main. Ses doigts ouvre ma bouche alors qu'il me tient le front.

« Prends bien la teub de ton mâle, petite lope ! Tu croyais que tu étais un mâle mais c'est par ce que tu en avais jamais rencontré un vrai ! Tu comprends ca ? Tu vois où est ta place ? »

Il entre et sors, putain il me dilate, j'en pleure tellement il bourrine mon cul !!!!

Il me fout à 4 pattes comme une chienne ! Je pleure, parce qu'il m'ouvre le cul et parce que je suis profondément humilié de la façon dont il m'utilise et me parle !!!

Il cogne en moi violement sans ménagement pour mon cul, sors complètement sa queue et la rentre d'un coup. Me tenant les cheveux d'une main et la bouche grande ouverte de l'autre. Quand il sort, mon cul fait un bruit de succion de chair, de ventouse et il s'enfonce à fond en moi.

« Ouais, je tape bien au fond de ton petit vagin là !!! »

Il palpe ma queue devenue molle.

« Ta nouille pendouille pauvre meuf, c'est bien ! Prends ton plaisir avec ma queue ! Prends ca dans ton con de pute ! Làààà, les lèvres de ta vulve avale bien mon zob de mâle à fond, tu le sens ? »

Il coulisse et coulisse encore

« Putain je vais jouir salope !!!!!!! »

Je le sens grogner et se tendre en moi. Mais il sors de mon trou.

« AHhh bon trou de pute ca !!!!! »

Je sens ses mains de chaque côté de mon trou. « Tu es vraiment plus du tout un mâle ! Je connais aucun homme avec une chatte comme la tienne, pute !

Il me retourne au sol, sur le dos et se branle au dessus de mon visage.

Dans un grognement bestial il m'asperge le visage de nombreux jets. J'ai l'impression d'être totalement recouvert de foutre chaud.

« Làààà pute, un masque de beauté que tu auras tous les jours !! »

Il tapote mes joues avec sa queue.

« Bonne lope !!! »

Et doucement avec son gland il pousse tout le jus vers ma bouche. « Avale salope ! »

Il me force à bouffer son foutre chaud et gluant.

Puis il se relève et me laisse reprendre mon souffle. Je palpe mon anus et constate horrifié qu'il est béant, totalement ouvert. Je lève les yeux vers lui, il me domine de toute sa hauteur. Il pose un regard hautain sur moi.

« Pauvre merde ! »

Et il s'en va, me laissant seul, essoufflé, en nage, les trous ouverts, humilié pour la première fois de ma vie…

Greg

joirgt@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Champion de son club soumis
Mon meilleur ami me domine - Viol rêvé

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)