Page précédente

Épisode 1 - 2 - 3 - 4 - 5 -

Soumission 4

samedi matin:

je me réveille il est 10h, j'enfile un shorty, passe au baisodrome voir si il y a encore quelqu'un, j'y réveille Luc et Phil a grand coup de polochons. Nous nous battons pour finir par nous rouler de bonnes grosses pelles. Nous descendons tous les trois avec nos slips déformés par nos bandaisons matinales.

Nous retrouvons Jean réveillé sur les genoux d’Eric avec Marc en train de lui faire bouffer un tube de cette bouffe spéciale. On voit Jean se trémousser. En s’approchant, on devine qu’il est enfilé sur la bite d’Eric.
Pendant que nous petit déjeunons, Marc nous annonce le programme : farniente autour de la piscine, faire attention que Jean ne s’y noie pas ! et question sexe passage aux doubles sodos.

Comme j’avais dit que Jean était une salope de première et un affamé de la bite, et comme je l’avais déjà pris avec un gode dans le cul, nous allions en profiter. Pour être raisonnable, les doubles sodos se feraient en ordre croissant de taille :
Phil et Luc ou moi soit 2 bites de 19 et 20 x 4 et 5
Luc et moi soit 20 et 20 x 5 et 5
Marc et Phil soit 22 et 19 x 6 et 4
Marc et Luc ou moi soit 22 et 20 x 6 et 5
Eric et Phil soit 26 et 19 x 7 et 4
Eric et Luc ou moi soit 26 et 20 x 7 et 5
Et l’apothéose
Eric et Marc soit 26 et 22 x 7 et 6 !!
En tout 10 double sodos !!! il faudra bien toute l’après midi !!

En fin de petit déjeuner, Eric fait sauter Jean sur ses genoux et rempli sa kpote. Il décule en replaçant un plug qu’il avait emmené beaucoup plus gros que les nôtres. J’attrape Jean par le collier le met à genoux et lui ordonne de me sucer. Il me tète la bite jusqu ‘à la prendre entièrement jusqu’à mes couilles. Phil et Luc admire l’exploit au vu du petit gabarit de Jean. Prêt de juter, je sort et lui couvre le visage de sperme. Phil vient prendre ma suite et quand il aura déchargé se sera le tour de Luc.

Je commence à être content de Jean. Je l’ai bien dressé, il accepte tout sans broncher !

Marc excité, me prend par la taille, me couche sur la table et après un bouffage de cul m’enduisant bien la rondelle de salive, m’encule ! C’est trop bon de sentir sa grosse bite m’élargir le trou, très excité de voir Jean se faire distendre les lèvres par Luc, il m’inonde le cul de son jus.

Après une bonne douche, Nous avons sortis au soleil de quoi recouvrir 4m² de terrasse avec des matelas. Nous y avons emmené Jean , une boite de kpote, du lubrifiant et du poppers pour ceux qui veulent.
Eric s’est chargé de lubrifier avec ses doigts puis en poussant le gel avec sa bite le trou de Jean.

Marc a ordonné de début des doubles sodos.

J’ai pris la tète de jean sur mes cuisses et l’ai encouragé lors de la première double sodomie. Il gémissait, je lui faisait sniffer du poppers pour le détendre et le faire s’ouvrir.

Apres 20 mn Marc me remplaçait car s’était mon tour avec Phil.
Toutes les 20 minutes de double sodomie, nous avons changés.
La première avec Marc a tiré quelques grimaces sur le visage de Jean.
La première avec Eric a fait la même chose.
La dernière Marc et Eric lui a tiré un hurlement (heureusement que la propriété de Marc est isolée) !!!
Je lui ai mis une dose de poppers dans chaque narine. Il a commencé a gémir de plaisir et quand Marc et Eric ont remplis leurs kpotes au fond du cul de Jean, Phil Luc et moi lui avons juté sur le dos.

Nous avons fini l’après midi crevés nous glissant dans l’eau de la piscine quand on avait trop chaud.
J’avais emmené Jean sous les douches de la salle de muscu et l’avait menotté, au sol. Il a dormit tout le reste de l’après midi.

La soirée a été plus calme, nous vidant les uns après les autres soit dans la bouche de Jean soit dans son cul (seul Marc et Eric sentaient encore les bords du trou, je m’y étais essayé mais ne trouvait pas de plaisir dans un cul si lâche).

Le dimanche

Nous avons été très raisonnables nous amusant entre nous et laissant Jean resserrer son anus sur un plug extra fin.

Eric me pris à part pour me demander jusqu’où je comptais aller avec Jean ?
je lui demandais comment ça ?
il me dit au niveau soumission ? Car il connaissait pas mal de mecs qui serait très très intéressés par un cul comme le sien !
je lui demandais alors ce qu’il entendait par très très intéressés ?
il me répondit fric ! je lui dis alors que pourquoi pas ça pouvait me tenter !!

au retour, je discutais avec Jean. Il me dit avoir pris un méga pied. Je lui annonçait alors la couleur comme quoi il était devenu ma pute et que je le louerais comme je le voudrais et a qui je voudrais. Il me dit OK. Je n’en attendais pas moins !

Voila une nouvelle source de revenu.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.