Best Of Cyrillo

Page précédente

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission / Domination 140

Une fois la surprise (pour Daniel le vendeur) passée d’avoir vu Ammed (en shorty cuir et tong) nous ouvrir la porte, Marc nous envoya nous laver pendant qu’il se changeait.
J’emmenais alors notre nouvel ami au sous sol. Nouvel ébahissement et blocage à la porte. Je le poussais jusqu’aux sanitaires où nous avons pris une douche cote à cote.
Une fois secs, j’enfilais un jock et lui en tendais un autre. Il a fallu que j’insiste un peu car il voulait remettre ses vêtements.
Je lui expliquais que nous étions un couple assez libéré comme il avait pu s’en apercevoir et que nos hommes de service avaient été choisis en fonction et donc qu’il ne choquerait personne.
Il a fallu que je fouille dans le placard à jock pour lui en trouver un à sa taille. Poche moyenne (c’est toujours plus bandant quand elle est étirée par un sexe un peu à l’étroit) mais taille fine (34/36). J’ai fini par trouver dans les jocks achetés pour Jimmy.
Couvert de la sorte il était d’un coup beaucoup plus timide, se demandant certainement, malgré mes explications, où il avait bien pu tomber.
Voyant son désarroi,  je lui assurais qu’il ne ferait que ce qu’il désirerait et rien d’autre et en plaisantant, j’ajoutais que nous n’avions jamais violé que des mecs consentants.

Nous sommes remontés au salon. Marc nous attendais en shorty Aussiebum dans un canapé un apéro à la main. De l’autre coté de la baie vitrée, la piscine éclairée a attiré le regard de Daniel. Je lui proposais un bains avant le diner. Il a hésité puis m’a dit non.
Marc a alors appelé Samir pour qu’il nous serve. Comme moi, Daniel a pris un whisky, servi bien tassé.
Discussion sur tout et rien. Nous en avons appris un peu plus sur notre invité. Notamment que son patron le baisait régulièrement depuis sa première année d’apprentissage de mécano chez lui. Puis formation en vente, il est devenu son meilleur vendeur. Mais depuis un an, il se faisait à son tour le dernier apprenti mécano que son boss avait embauché, un jeune mec mignon come tout (d’après ses dires).
Issu d’une famille d’ouvrier (certaines tournures de phrase nous le rappelaient), il n’avait plus que sa mère.
Marc lui dit comprendre son boss car il (Daniel) est très « sexe » et quelque soit le client, homo ou hétéro, son magnétisme attire et fait merveille dans la vente.

Samir vient nous prévenir que nous sommes servis. A table il perd un peu de sa timidité et commence à nous questionner à son tour. Marc décrit en quelques mots son taf et moi je lui dis que je suis Escort (c’est toujours mieux que pute quand même !).
Ça l’intrigue, il me demande en quoi cela consiste. Je lui dis qu’il suffit d’être jeune, bien foutu et pas trop moche ni trop con puis de sortir au bras de meufs ou de mecs et presque toujours de finir dans leur lit, tout ça de façon bien rémunérée.
Il rigole et me dit que c’est pas vrai. Je l’assure du contraire, confirmé par Marc.
J’ajoute qu’avec son physique et ses goûts, il pourrait le faire sans problème.
Il me dit que lui sa passion c’est la moto, mécanique, pilotage… que c’est surement incompatible et puis qu’il faut connaître les gens.
Je le sens quand même intéressé. Je me promets de lui en reparler le lendemain matin.

Le diner se termine et je propose à Daniel de rester dormir ici car l’apéro plus le vin à table, il dépasse allègrement les 0,5g. Du coup, au salon nous prenons café et alcool. Marc m’appelle à ses cotés. Il me prend la tête et la plaque sur son paquet. Je dégage son sexe, passant le bord du shorty juste sous les couilles et commence une pipe comme je sais qu’il aime. D’abord le gland, un bon moment, puis cm par cm je l’enfonce dans ma bouche puis ma gorge.
A quatre pattes entre ses jambes, j’en suis encore à titiller ses terminaisons nerveuses que je sens la grande langue de Daniel me lécher le trou. Je bande et distend la poche de mon Bike. La main de Daniel vient vérifier mon état et accompagne le bouffage de mon oignon par une branlette.
Sous l’excitation, j’avale rapidement mon homme jusqu’aux couilles. Il me maintient la tête enfoncée dessus jusqu’à ce que je manque d’air. Ça me fait monter encore plus vite en pression.
Marc demande alors à Daniel de m’enculer et lui dit où il peut trouver kpote et gel à portée.
La bouche toujours prise, je sens le froid du gel sur mon trou précéder la douce chaleur de sa bite. Je me détends pour qu’il entre facilement. Ses mains sur mes hanches il commence à me limer le trou. En un an d’actif, il a bien pris le coup pour sodomiser avec efficacité. Je sens bien sa queue, toute sa longueur comme son diamètre intéressant.
Marc se retire et nous demande d’aller sur la table basse. Je m’y place sur le dos et à genoux, Daniel se replace dans mon anus. Marc alors se positionne au dessus de moi et après m’avoir mis ses couilles dans ma bouche demande à Daniel de le sucer.
Il s’exécute sans cesser de me défoncer le cul. Marc apprécie la langue hors du commun de Daniel et de son efficacité sur son gland.
Plusieurs fois Marc monte aux portes de l’éjaculation mais se retient.
Marc se dégage et se kpote pour enculer Daniel. Il le couche sur moi et tête contre tête nous nous roulons un patin ou sa langue vient me chatouiller la glotte. Je sens les coups de reins de Marc en Daniel de mon cul à ma bouche. C’est trop bon !

Après un bon moment de ce régime, je jute entre nos abdos, serrant spasmodiquement la queue de Daniel. Ça le fait jouir à son tour et il entraine Marc avec lui.
Alors que nous désaccouplons Daniel nous dit qu’il avait jamais pris son pied comme ça. Nous le croyons sans problème.

Nous discutons encore quelques instants puis nous allons nous coucher. Daniel dans une des chambres d’amis.

Le lendemain matin, nous étions tous debout de bonne heure (enfin 8h). Marc s’est pressé et nous nous sommes retrouvés Daniel et moi seul devant nos bols de café.
Avant la fin du petit déj, Daniel avait repris de lui même le sujet de mon travail avoué. Il voulait savoir si j’étais sérieux quand la veille je lui avais dit que son physique lui permettrait d’être Escort. Question culture générale, ce serait probablement un peu juste mais j’en ai rencontré des plus moches et plus con !

 Je confirmais mes propos de la veille et il me demanda si ça payait bien. Car même meilleur vendeur de la concession ce n’était quand même pas le Pérou.

Je lui demandais jusqu’où il était capable d’aller avec un mec d’un certain âge.
Il me dit ne rien en savoir puisqu’il n’y avait jamais pensé.
Je réfléchissais à savoir comment aborder ce point. Ne voyant que dans mes clients fortement teubés, je lui demandais s’il s’était déjà fait enculé par du gros calibre.
Il me dit que son boss était équipé d’un 22 x 7 et me demanda si ça en faisait partie (des grosses bites).
Comme je trouve que le diamètre est plus important que la longueur, je lui dis oui et je lui proposais de rencontrer André mon banquier et le père de Ric. il est assez âgé et exigeant. De plus j’ai confiance en son jugement. Lui saura me dire si Daniel est capable ou pas.

J’expliquais mon plan à Daniel, tout en lui précisant que même cet essai lui rapporterait de l’argent. Quand je lui ai dit le montant, il en est resté sur le cul, pas loin d’1/4 de son salaire mensuel en une seule rencontre. Il me demanda alors combien je me faisais par mois. Après quelques hésitation je lui donnais un chiffre un peu en deçà de la réalité. il me dit alors mieux comprendre.
Il me demanda s’il pourrait faire une prestation par semaine, ça doublerait son salaire.
Je lui dis que cela dépendrait de ses clients. Avant qu’il ne parte au travail, j’appelais André pas pour savoir s’il était preneur, ça j’en étais sûr, mais pour quand.
Après 5mn à parler à l’un et l’autre, je leur ai trouvé un soir commun rapproché.

 

Avant qu’il ne parte, je lui ai glissé l’adresse et le n° de tel d’André.

J’ai appelé ce dernier dans la soirée du rendez vous, impatient d’en savoir plus (mon coté voyeur probablement).
Daniel lui avait donné entière satisfaction et même s’il était un peu léger comme Escort, son coté sexe brut emporterait l’adhésion. Cela nécessitait quand même quelques conseils qu’il me savait capable de lui donner. Par contre il me dit qu’il ferait une bonne pute.

J’ai demandé comment il s’en était sorti coté sexe justement. André m’a raconté qu’il avait trouvé devant sa porte un ptit gars tout en cuir, casque sur la hanche, un peu stressé.
Il l’avait fait entré et lui avait demandé de se déshabiller. Après quelques contorsions dues à la combi une pièce, il l’avait fait tourner devant lui en t-shirt et shorty, puis shorty seul et enfin à poil.
Il avait été surpris par l’étroitesse de son bassin et comme moi s’était trompé sur la taille de sa bite qui du coup paraissait beaucoup plus grande. Il avait aimé son petit cul rond et le reste de son corps. André avait remarqué que sa timidité s’était envolé avec ses vêtements et qu’il ne faisait aucun problème à se montrer sous toutes ses coutures. Avant de passer au sexe, il l’a un peu fait parler et il m’a confirmé que si son coté classe ouvrière avait un certain charme, son phrasé était quand même un peu trop « basse extraction » et que sorti du domaine mécanique, il n’y avait pas grand chose.  
A moins qu’il ne trouve un client que le voudra quasi muet, il serait meilleur en sexe uniquement. 
Je le pressais de tout me raconter, je connais André, il a du bien en profiter.
Ce qu’il m’a dit, m’a conforté dans mon opinion. Après une pipe des plus correcte pour une première devant une bite pareille, avec beaucoup de gel et de poppers (que Daniel découvrait pour la première fois), il lui a mis ses 27cm tout entier dans le cul.
Effectivement pour le diamètre et sur 22/23cm ça a été assez facile mais il avait du le travailler pour les 4 derniers cm. Comme un bon petit soldat, Daniel avait serré les dents et encaissé comme un pro.
Ils étaient encore emboités quand Ric est rentré. Même si Daniel avait voulu se dégager, l’emprise du 27x7 dans son anus l’en aurait empêché.
Ric s’est mis aussitôt à poil et les a rejoint. Daniel du coup a profité de ce dernier. Pipe  jusqu’à l’os,  puis enculage en règle à la demande d’André qui en a profité pour tester son coté actif.
Là, il a passé le combiné à son fils pour qu’il m’en parle en direct. Ric m’a dit avoir bien apprécié Daniel, queue correcte, coups de reins bien menés, il avait bien aimé. Pendant qu’il se faisait enculer par lui, il lui a montré comment avaler un montre comme son père.
Sans réussir complètement il a amélioré sa pipe.
Puis André est revenu dans son cul pour s’y vider (dans la kpote). André m’a dit avoir bien aimé le rapide resserrage de sphincter. Cela ne l’a pas empêché de rouvrir le passage à coups de rein.
Daniel lui a juté sur les abdos de Ric puis s’est effondré dessus pour lui rouler un patin. Surpris Ric s’est laissé faire et comme moi a été surpris par sa langue.

Je téléphonais après à Daniel pour avoir son avis.
Après un même récit à quelques détail près, la fébrilité remplaçant le stress et le court instant de panique à la vue du sexe d’André au lieu du moment d’admiration, il me dit avoir super aimé ce plan. Surtout quand le fils est arrivé et qu’il a pu être actif aussi.
Je lui demandais si la vue et la présence d’un « vieux » l’avait fait débander. Il m’a répondu que non il avait été raide depuis qu’il avait posé son cul sur sa moto en partant de chez lui jusqu’à ce qu’il se vide les couilles.
Il a juste ajouté s’être fait engueulé par André car il n’avait pas réclamé son salaire avant de « jouer » avec son client.

Pour me remercier, il m’a dit qu’il surveillerait lui même les préparations qu’Eric demandera sur son GSXR.
Avant de raccrocher, il m’a avoué n’avoir pas été à l’aise du tout avec les questions de « culture générale ».
De mon coté je lui dis que c’était son point faible et que ça pourrait peu être le pénaliser coté Escort mais pas coté cul.
Il m’a avoué être plus à l’aise dans cette partie de la relation. Je lui dis alors qu’il y avait des clients pour cela uniquement.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.