Best Of Cyrillo

Page précédente

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission / Domination 76

Mercredi dernier chez Xavier et Laure.

C’était le tour du couple trentenaire (Xavier et Laure) auquel j’ai cédé quelques faveurs.

Maintenant, j’accompagne systématiquement Jean et nous baisons à 4.
Jean sert de support pour démontrer à Laure les capacités du corps humain à s’adapter aux contraintes d’un sexe de 26 x 6,5 comme celui de son mari.

Ça m’amuse de jouer avec ce couple. Lui est très demandeur de nouveautés sexuelles et elle s’y est finalement mise car elle s’est aperçue qu’elle y trouvait aussi son compte coté jouissance.
Jean lui de toutes les façons, c’est comme Ric, c’est avec une bite dans le cul qu’il est le plus heureux et moi incidemment ça rempli mon compte en banque en plus du plaisir que j’en retire.

Et puis j’aime bien Xavier, s’il est plus vieux que moi (32ans) il est aussi bien foutu et accro au sport que moi (en plus son engin me fait halluciner !).

Quand nous arrivons, ils sont déjà chauds tous les deux. Elle ne porte qu’un déshabillé transparent qui nous laisse voir la dernière coupe de sa chatte, un fin trait de poils courts de 2cm de long sur ½ de large au dessus de ses lèvres du bas.
Lui est en flottant de course en synthétique, les muscles gonflés par une mini séance de levage de poids, les quelques poils de son torse rasés comme ses couilles et le pubis taillé à 1cm de long. Comme on le voit dès que la porte est refermé et qu’il se met à poil.
Les deux nous aident à nous mettre dans la même tenue.
Jean est à poil en 2mn, moi c’est plus long de sortir du « cuir ».
Les trois mecs bandent alors que la meuf mouille déjà un max. Laure et Jean se mettent vite à genoux entre nos pieds pour honorer nos virilités. Léchages de hampe et des couilles, suçages des glands, agacements des freins….à la fin Xavier et moi n’y  tenons plus et alors que j’appui sur le crane de sa femme pour faire entrer mes 20cm entiers, il fait de même sur Jean et pousse sa bite au fond de sa gorge. Je vois mon Jean rougir jusqu’à ce que Xavier le libère et qu’il puisse retrouver son souffle.

Bien chauds, leurs têtes entre nos mains, nous imprimons le rythme et la profondeur des pipes qui nous sont octroyées.

Je me déplace entraînant Laure, pour me mettre face à Xavier. Nous pouvons ainsi nous caresser l’un l’autre, le torse, pincer nos tétons et prendre à pleine mains nos pecs, ajoutant à l’excitation provoqué par nos suceurs. De plus dos à dos Jean et Laure se retrouvent bloqués si jamais ils voulaient se soustraire à nos poussées.

Nous cessons avant que la pression ne monte trop.
Xavier nous entraîne à sa mini salle de muscu et je peux voir les derniers aménagements. Deux slings sont suspendus au plafond coté à cote, l’espace est dégagé afin que l’on puisse en faire le tour.
Xavier ordonne à Jean et Laure de grimper dessus. Nous leur attachons les membres aux suspentes par des menottes en cuirs. Xavier en a fixé un avec les suspentes très écartées. C’est sur celui là qu’il a fait grimper sa meuf et je vois pourquoi, par rapport à l’autre sling, ce positionnement ouvre plus les cuisses et pour une meuf dégage bien l’accès à ses deux trous. .

Nous nous « attaquons » à sa femme. Nous passons tous les deux successivement de sa bouche et de la profondeur de sa gorge à sa chatte puis son cul. Quand l’un bouche un trou l’autre s’active à boucher l’autre extrémité. Xavier imprime un mouvement de balançoire au sling et sa femme vient toute seule s’enculer  et se faire bourrer la gorge. Sans bouger, nos bites se font aspirer et masser par les muscles internes de sa meuf.

Jean à coté bave d’envie et réclame sa part.
Nous quittons le corps féminin pour attaquer le petit mâle à notre disposition.
Le choix est plus réduit, il n’y à que deux trous à boucher.
Nous y allons direct plus brutal. D’abord Jean le réclame et en plus c’est un mec lol !
Je prend quand même le temps de passer en premier pour assouplir son anus si besoin était. Rapidement je cède la place à Xavier qui lui enfonce sans pause ses 26 cm jusqu’au couilles. Pendant toute l’intromission, je les ai laissé seuls, Jean a besoin de respirer fort par moment car même bien rodé, il doit se dilater à l’extrême  pour prendre aussi gros. Je le sais car il m’arrive de subir aussi ses assauts.

Quand Xavier atteint le fond, je reprend ma place dans la bouche et la gorge de mon Jean et nous le limons, variant alternance et simultanéité, les yeux dans les yeux, nous prenons plaisir par Jean interposé.
Laure n’en perd pas une miette et voit ce qu’elle « rend » quand elle se trouve entre nous deux.
Après une bonne demi heure de dilatations anales nos deux « passifs » sont prêts à passer à autre chose.

Xavier les fait descendre et leur dit de faire un 69 sur un banc de muscu. Laure sur le dos se fait recouvrir de Jean. Alors qu’il lui bouffe la moule et le clito en lui maintenant les jambes sous ses bras (pour bien dégager son anus), il se fait sucer.
Xavier et moi nous nous plaçons aux deux extrémités de cette « bête à deux dos » et, d’un même élan nous nous enfonçons dans leurs cul.
Nous sommes obligés de ralentir le tempo si nous voulons durer encore un peu.
De voir la grosse queue de Xavier pomper aussi facilement les cul de sa femme et de Jean me donne envie.
Je veux me faire dilater par ce monstre.
Je décule de sa femme et propose à Xavier un petit train où Jean enculerais sa meuf, moi je serais derrière lui enfoncé dans son anus et Lui, Xavier terminerai l’attelage et me sodomisant.
L’idée plait, Jean me prépare le trou à grand coups de langue et de doigts bien baveux pendant que Xavier patiente dans sa femme. Il achève la préparation en me vidant un demi tube de lubrifiant dans le cul.
Me sentant prêt, j’attend que Jean se place entre les cuisses de Laure à genoux les seins plaqués au sol et soit enfilé pour le pousser sur son dos, relevant ainsi son cul pour à mon tour mettre ma bite au chaud.
Une fois bien calé et la brochette stable, je sniff un peu de poppers, coup de chaud instantané, j’écarte mes jambes et je sens aussitôt le gland de Xavier sur mon trou. Il me tient bien aux hanches et je ne peux m’enfuir par devant bloqué par les deux corps de Jean et Laure.
Lentement, car il sait que je ne suis pas un usager régulier de telles dimensions, il pousse. Je sens mon anus se déplisser et se détendre pour laisser passer ce monstre de chaire écarlate. Il cesse dès que la couronne du gland est passée et que mon anus s’est refermé dessous. Je respire fort, mon boyau moule l’intrus comme une deuxième peau. C’est à ce moment là qu’il décide de continuer. Personne ne bouge, je pousse ma bite au plus profond de Jean lui même au taquet dans celui de Laure. Cm par cm je sens Xavier me pénétrer. Malgré un peu de douleurs, mon esprit chaud transforme ces sensations en plaisir. j’imagine mon anus se détendre et avaler le pieu de chair. D’avoir maté Ric s’en prendre de sévères porte ma vision de la chose.
Enfin ses boules posent contre les miennes. Xavier, gentiment, attend que je donne le signal du mouvement.
J’y vais, on va pas coucher là non plus !
L’équilibre est parfois périeux mais nous arrivons à nous mouvoir tous les trois sans se séparer.
Bientôt la vitesse prise nous fait basculer sur le coté. Bien soudés les uns dans les autres, nous continuons notre saillie.
Xavier est le premier à déculer pour (après avoir arraché la kpote) me juter dessus.
Le passage de son gland une dernière fois sur ma prostate provoque ma jouissance et je fais de même sur le corps de Jean qui lui reste au fond et rempli sa kpote.
 
Nous achevons Laure. Son mari lui mange les lèvres pendant que je lui bouffe les tétons et que Jean aspire son clito et joue de sa langue dessus.
Nous lui déclenchons une vague de spasmes impressionnante. Malgré mon poids en travers de son torse, elle réussit à me soulever !

Etalés sur le sol, nous sommes 4 loques à reprendre pieds sur terre.

Une bonne douche nous réveille. Après encaissement, je reprend la moto pour reconduire Jean et rentrer à la maison. Je ne fais pas le malin et conduit sagement, la séance de l’après midi m’a laissé fourbu !

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

SUITE ICI

Rêve ou réalité, ces histoires ne doivent pas vous faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection. METTEZ DES CAPOTES
Pour plus d'info : www.sida-info-service.org

Best Of Cyrillo

www.cyrillo.biz site gay gratuit. Textes et histoires gay.