Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Enfin !! -2

Le mec que je venais de sucer avec passion rentra dans la cabine. J'étais encore à genoux partagé entre le plaisir que je venais d'éprouver et la honte d'avoir sucer un parfait inconnu dont je n'avais même pas vu le visage. Je n'avais pas eu le temps de m'enfuir de toute façon. Quand mes yeux croisèrent les siens, ce fut pour moi le coup de foudre immédiat. Il était beau et sexy tout simplement. La quarantaine bien passé et un regard de coquin à faire fondre beaucoup de mec. Je sais qu'il a compris dès le premier regard qu'il venait de me dépuceler la bouche, j'étais visiblement dans un drôle d'état. Le jeune black s'en alla, me laissant ainsi comme un proie sans défense. Il fallait que j'assume ce que je venais de faire et cela passait par une discussion avec ce mec. "C'est ta première fois c'est bien çà ?"
- "Oui"
- "Et ben t'es sacrément gourmande"
Je ne savais pas si cela était un compliment ou une insulte je répondis néanmoins par un merci
- "Allez viens je te paye un coup"
J'hésita un peu mais il me plaisait tellement que j'avais peur de ne pas le revoir, j'accepta et marcha a ces cotés dans la rue, ce qui me procura une sacré sensation. J'étais à la fois fier de traîner avec ce mec et à la fois peureux de croiser mes parents. Nous nous installons dans un bar près de la place du Bouffay.
- "Ecoute, je ne vais pas y aller par 4 chemins, tu me plais, et en plus tu sens la pucelle à plein nez. J'ai envie que tu viennes chez moi ce soir je ne te fais pas un dessin"
- "J'en sais rien, ca va un peu vite là"
- "N'ai crainte, je suis un peu bourrin mais pas méchant, j'ai de l'expérience et je sais reconnaître du potentiel quand j'en vois, et toi je te sens bien"
- "C'est à dire"
- "Tu as le physique d'une lope, une bouche de pipeuse, et j'imagine un cul bien serré"
- "Je ne suis pas prêt désolé, je trouve que ca va un peu vite encore une fois, je pense que c'est suffisant pour moi aujourd'hui"
- "Dommage pour toi, je n'ai pas de temps à perdre avec un petit con qui fait l'allumeuse, je te paye ton café mais je me casse"
- "Attends moi aussi j'ai envie de te revoir mais pas aujourd'hui"
- "Rien a foutre, tu viens ce soir ou tu vas te faire foutre, tu as envie de baiser la première fois avec un pro ou avec une merde ?"
- "Je ne sais pas, je me sens pas encore prêt, tu habites où ?"
- "Je te donne RDV ce soir à 22h30 devant le sex-shop j'habite pas loin, si t'es en retard je me casse je te préviens"
Il sorti du bar mais revient sur ces pas rapidement: "Et au fait, tu t'épiles le cul sinon tu repars directement chez toi"

Au moins le ton était donné, j'avais quelques heures pour me décider et me faire beau. Je ne vais pas mentir ce mec me faisait tellement d'effet que j'ai su dès qu'il était parti que j'irai au RDV même si je passa du temps à me persuader du contraire. Mille et une question me traversèrent l'esprit. J'avais bien compris que j'allais devoir lui offrir mon cul mais j'avais peur d'avoir mal, de le décevoir, qu'il me jette de chez lui. Je rentra donc chez mes parents, fonça à la douche, pris la tondeuse à mon frère afin d'enlever les quelques poils de mon entre jambes. J'enfila mon plus beau boxer ainsi que mon jean et tee-shirt les plus moulant.
Je laissa un mot à mes parents les prévenant que je mangeais chez un pote et donc ne pas m'attendre. Il était 19h30 et encore trois heures a attendre je me disais que ca allait être trois heures a fantasmer sur ce qui allait m'arriver. Je m'installa au mac do afin de prendre des forces. Je n'arrêtais pas de bander dans mon boxer à force de me faire des films. J'étais stressé. Je sorti du mac do vers 21h30 et alla pour la première fois de ma vie m'acheter un paquet de cigarette, un briquet et un paquet de chewing-gum. Je pris la direction du sex-shop très en avance et trouva un coin discret pour fumer ma cigarette. je toussais comme un malade mais je réussis néanmoins à me détendre un peu.
Au bout d'un quart d'heure, j'en avais déjà ras le bol d'attendre, j'avais envie qu'il arrive vite, ne pouvant plus tenir je décida de rentrer dans le sex shop. Je pris deux jetons pour une cabine et alla me mater les pornos qui étaient diffusées. Je ne me sentais plus moi même, la pression se faisait de plus en plus forte et je me disais qu'il était encore temps de fuir. Mais rien à faire, l'envie était plus forte, je savais depuis le début que j'étais piégé et je dus admettre que j'avais rêver de cette situation des centaines de fois. Je bandais comme un ane et la vue des pornos ne faisait qu'aiguiser mon appétit sexuel. Il ne fallait pas que je me masturbe car j'avais envie de garder toute mon énergie. A 22h25 je sorta du sex-shop
Je tomba nez a nez avec lui.
"Je savais que tu viendrais" me dit-il
"J'en ai très envie" avouais je
"Allez viens suis moi ne restons pas là"
La marche ne dura pas longtemps, cinq minutes maximum ou aucun autre mot ne fut prononcé
Nous arrivions devons son immeuble
"Tu te sens prête ? moi je suis super chaud je te préviens"
"Je crois, enfin j'ai un peu peur quand même"
La façon qu'il avait de parler de moi au féminin me plaisait beaucoup
Nous montions dans l'ascenseur, direction dernier étage.
J'en profita pour essayer de l'embrasser. Il me chopa la gueule et me dis d'un ton sevère : "Oh tu fais quoi là c'est moi qui commande t'as pas compris".
Arrivé devant sa porte il me tenait par le cou et ouvrit la porte
Me tenant toujours par le cou, il m'amena dans son salon, la vue était plutot sympa
Il me prit par les cheveux et m'agenouilla avec autorité
"Allez ! Pompe salope"
Je lui enleva son pantalon le plus rapidement possible, impatient de l'avoir de nouveau dans la bouche
Il bandait deja tres fort. Je la pris et commenca a le sucer doucement
D'un coup, il me reprit les cheveux et me mis un gros de bite
"AArgh!"
- "Voila comme çà, c'est comme çà que tu dois me sucer t'as compris"
C'était super dur, sa bite me tapait le fond de la gorge et ce ne fut pas agréable au debut
Mais au fur et a mesure ma gorge se détendait aidé par les filets de bave que je voyais traîner sur sa bite quand il sortait de ma bouche pour mieux la rerentrer.
- " Voila Voila, t'aime çà pomper salope t'aime çà vas y vas y ouais"
Il sorta sa bite et me mis des coups avec au visage
-"T'aime çà hein les coups de bite ?"
J'étais essouflé
-" JE TE DEMANDE SI T'AIME CA ?" hurla t'il
- "Oui Oui j'aime çà" lui repondis je un peu forcé
- "Allez bouffe salope" Et il me la remise bien au fond de la gorge, manquant de me faire vomir de peu
- "Ouais vas y vas y vas y" Au moins il avait l'air de s'éclater
Je ne sais pas combien de temps je l'ai sucé mais c'était de plus en plus bon. Sa bite coulissait le long de ma bouche et ces encouragements m'excitait enormement. Mon corps lui appartenait et j'avais qu'un envie : qu'il en abuse.
-" Ca suffit, mets toi à 4 pattes que je vois ton cul"
Je m'exécuta de suite, alors que j'étais encore marqué par la fellation que je venais de faire
- "OUA, quel cul !" et PAF il mis une grosse claque sur la fesse
"AIE , non mais t'es pas bien" lui disais je supris
et PAF une seconde: "ta gueule"
Je ne bougea plus, mes fesses chauffaient deja suffisamment avec ces deux claques
Tout de suite, je senti sa bouche sur mon anus et sa langue essayant de rentrer.
"MMMMMMMMMMmmmmmmmmmmmmmmmh!!!!" c'était trop bon
et PAF une troisième: "ta gueule j'ai dit"
J'avais envie de gemir comme une chienne mais il me l'interdisait
Je remarqua que le plaisir des mes fesses chauffées à la fessé avait décuplé mes sensations autour de mon anus
Au bout de quelques secondes, je n'avais qu'une envie: Qu'il me remette une bonne fessé. Je lacha donc un gemissement des plus évocateur: "MMMMMMMuuuuuuuuummmm!!!"
Et PAF
"Oh oui" moi même je fus surpis de ma réaction
Et PAF encore plus fort
"Putain mais t'aimes çà salope ?"
"Oui"
"C'est vrai ?"
"Oui encore" J'étais en une demi journée devenu quelqu'un d'autre, je me sentais soumis et j'adorai çà, je n'avais pas perdu mon érection depuis le début
Alors il commenca à alterner coup de langue sur mon cul et grosse claque sur chaque fesses
Il me laissa gémir a chaque fessée, je roulais du cul pour le provoquer
"Bon ok j'en peux plus, je vais te péter le cul ca va te calmer crois moi"
Il se leva, sorti une capote de son tiroir
Je n'avais pas bouger, j'étais toujours à quatre pattes, en levrette, impatient à l'idée de me faire troncher mais terriblement anxieux
"Putain de salope, je vais m'éclater dans ton cul tu vas miauler ma petite chatte"
Je me rappella tout d'un coup le jeune black du sex-shop qu'il m'avait prevenu que c'était un bourrin
Sa bite était devant mon entrée, je m'accrochais au tapis
"Ecartes tes fesses, ca te fera moins mal"
Je m'exécuta
"Voilà,OUA quel cul"
"Vas y " lui dis je
Il essaya de rentrer son gland avec force mais du se raviser ca ne rentrait pas
"Ecartes mieux que çà j'ai dit"
J'avais le cul offert au maximum et je serrai les dents
Tout d'un coup je senti le verrou sauté
"AAAAAÏÏÏÏÏÏÏÏEEEE" gueulais-je
Ca faisait trop mal, je me sentais écartelé
"Sors je t'en prie"
"C'est normal, Bouge pas"
Il continua a rentrer
"AAAAAAÏÏÏÏEEEE"
"Ta gueule, tu vas kiffer dans quelques secondes tu seras fière de toi salope"
"AAAAAAAAAA" Je sentais mon cul tétanisé, j'avais l'impression que mon corps allait se déchirer de partout, j'avais mal
"VOILA, je suis au fond de ton cul"
J'étais essouflée je me retourna pour le regarder
"T'as le cul serrée salope mais je vais le détendre tu vas voir"
Il m'attrapa les cheveux vraiment fort et commenca a reculer
"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA" Je brulais, j'avais mal je n'avais pas imaginer la chose si douloureuse, si violente"
Je crus qu'il allait se retirer quand il avait presque finit de reculer mais en profita pour reforcer mon cul plus rapidement"
"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA"
Il recula et me remis un coup plus rapide
"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA"
recula et récommenca
"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA"
"Ouais vas y gueule j'adore çà un cul qui miaule"
Mais rapidement la douleur s'effaca, je dirais au bout de 10 allez retours
"Putain y a pas mieux qu'un cul de pucelle"
"OOOHH OUI OOOOOOOOOOOOOOOHH OH MON DIEU OOOOOOOOOOOOH"
"Tiens tiens tiens tiens tiens tiens tiens "
"OOOH OOOH OOOOOOOOOOOOOOOH"
Je sentais que çà lui plaisait d'abusé de l'autre, de dominer la situation et de faire le vicieux. Ce que je n'avais pas anticiper c'est que ca m'excitait terriblement. Je sentais que nous étions accordé
Et il me baisa en levrette violemment, allant de plus en plus fort au fond de mon corps
Je me sentais craqué de partout, je hurlais de plaisir. Et plus je gémissait plus cela l'excitait
Il me baisait en me tenant les cheveux, , j'en avais mal au dos tellement il tirait fort
Ses couilles claquait contre les miennes à chaque impact, il ne voulait qu'une seule chose, me faire gueuler
Je me rendis compte que j'éprouvais un plaisir maximum à satisfaire ce mec, je n'avais pas besoin de faire du cinéma je me comportais comme une salope et lui comme un bourrin, ca collait bien mais cela fut surprenant pour une première fois"
Je ne ressentais plus de douleur, le verrou avait sauté, je n'éprouvais que plaisir, ses allez retours me faisait sentir chienne et mes hurlements n'étaient plus que des hurlements de plaisir"
"Oh Quel cul Quel cul tu as salope" "Putain de merde, quel cul prends çà prends çà"
"OH OUI VAS Y VAS Y OOOOOOOOOOOHHH MON DIEU"
Il sorta brusquement de mon cul, enleva sa capote tres tres rapidement, il s'assit devant moi m'attrapa les cheveux et me forca a engloutir en entier sa bite. J'étais toujours en levrette mais la guele écraser vers le sol, empalée sur sa queue"
"VAS Y BOUFFE SALOOOOOOOOPE". Il lacha ses giclées au fond de ma gorge, je respirais plus depuis quelques secondes, le temps s'était pour moi arréter
OOOOOOOOOOOOOOOOOOHHHHHHHHHH cria t'il, son sperme avait explosé au fond de ma gorge. IL me tenait fermement le gueule je n'avais de toute facon aucune intention de me retirer. Pour moi cela était une récompense, le signe que je lui avait fais plaisir. J'étais tellement comblé que je ne voulais qu'une seule chose, le satisfaire". J'avala donc avec gourmandise et nettoya son sexe le mieux possible jusqu'a ce qu'il redescende'.
"Mais t'es pas vierge c'est pas possible" "T'es une vrai salope"
Moi je planais totalement je n'avais pas bougé, mon cul était toujours en l'air, bien offert"
Il se releva, "Oua tu veux boire quelque chose ?"
"Oui un verre d'eau" murmurais-je totalement cassé
En repassant devant mon cul il en profita pour me remettre une grosse claque au cul PAF
"OOOH"
Il revient vers moi avec un verre d'eau et une vodka glacée pour lui
"Viens de pres de moi" me dit il une fois assis sur son canapé
Je peina a me relever, mon corps était brisé, mes membres endoloris
J'vais le trou du cul et les fesses en feu, j'avais le souffle coupé
"Putain tu as géré en tout cas, t'étais vraiment puceau ?"
-"Oui"
-"Incroyable, t'es une sacrée salope en tout cas"
-" Merci ! J'aime bien que tu parles de moi comme une fille"
-" Ca ne m'étonne pas, vu comment tu te comportes. Je t'ai baisé sans douceur et tu as kiffée, tu en redemandais en plus"
-"J'ai envie de te revoir"
-"Je m'en doutes maintenant tu vas être accroc c'est sur"
-"Tu veux bien me revoir ?"
-"Je sais pas, t'es bonne c'est sur mais tu n'es pas la seule que je baise"
Je faisais la gueule, je lui avais offert ma virginité, j'avais fait du mieux que je pouvais et il n'avait pas l'air si touché que çà
Mais j'avais tellement joui que j'étais prêt à tout
-" Je ferai ce que tu veux ?"
-" Redis moi ca encore"
-" Je ferai ce que tu veux ?"
-" Ah bon, très bien, donne moi ton numéro de portable et tiens toi prête quand je t'appelles, avec moi pas de seoonde chance j'espère que tu as bien pigée"
-" Oui J'ai compris"
-" Je t'appelles, je te siffles et tu accoures comme une chienne en chaleur on est OK ?"
-" D'accord "
-" Allez maintenant casses toi , laisse moi ton numéro et rentres chez toi, tu vas faire de beaux rêves crois moi"
Je trouva cela dur, j'avais envie tellement envie de rester et de recommencer mais j'avais accepté d'obéir pour son plaisir et pour le mien. Je laissa donc mon numéro sur sa table et commençà a me remettre mes fringues
"Et interdiction de baiser ailleurs ces deux prochaines semaines, je connais du monde dans le milieu, je le saurai si tu fais ta pute"
"Oui pas de souci"
"Trés bien, allez dépèche toi"
J'avais finis de m'habiller et je sorta de chez lui. Je me sentais à la fois humilié et souillé par son comportement mais terriblement ensorceler, jamais je ne n'avais ressenti cela avant, je me sentais serein. Je me suis rendu compte que j'étais amoureux. Je me rendis compte également qu'il n'avait pas touché à mon sexe durant tout ce temps et que j'en avais rien à faire, ma jouissance se situait ailleurs maintenant .
J'esperais tellement qu'il me rappelle des le lendemain. Il en profita bien sur pour reprendre contact 2 semaines plus tard ...

 

PS: Merci pour vos quelques mots d'encouragements et n'hésitez pas aussi à me faire des critiques lol

Cyril

cyrilderotu@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay